Le RCD dénonce une note du wali interdisant tout regroupement devant son siège

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a dénoncé, ce mercredi, une notification du wali d’Alger relative aux «désagréments qui pouvaient être occasionnés par les regroupements hebdomadaires des militants du parti et de citoyens au niveau de ce siège», enjoignant aux responsables du parti de n’utiliser le siège en question «que pour les affaires administratives conformément au rôle des partis politiques», selon la correspondance du wali remise par un officier de police.

Le RCD qualifie cette décision de «sidérante», en estimant que «même Bouteflika et son ministre de l’Intérieur Yazid Zerhouni n’ont pas osé une telle injonction alors que notre siège a été assiégé à maintes reprises pour nous empêcher de manifester des années durant» et rappelle que «les sièges du parti, à quelque niveau que ce soit, sont ouverts aux citoyens pour discuter des problèmes du pays, organiser des réunions publiques et la solidarité entre tous les militants politiques et les citoyens qui combattent pour une autre alternative au système politique corrompu et corrupteur».

Le Parti de Mohcine Belabbas «met en garde les auteurs de la promotion d’une politique de normalisation qui consiste en le débauchage d’acteurs politiques et sociaux par des promesses». «Cette voie qui passe inévitablement par l’accentuation de la répression et la fermeture du champ politique et médiatique n’est plus viable», relève-t-il, tout en appelant «au regroupement le plus large pour imposer par les moyens pacifiques l’alternative démocratique et l’avènement d’un processus constituant piloté par une conférence nationale inclusive».

H. A.

Comment (12)

    Felfel Har
    23 janvier 2020 - 18 h 02 min

    De deux choses, l’une, ou Tebboune est à la manoeuvre en instruisant son Prévot (ce qui ruinerait davantage sa crédibilité) ou alors il désapprouve cette décision, auquel cas il doit le révoquer sur le champ. Apparemment, ce wali obéit à une autre chapelle, celle qui rame à contre-courant et qui tente de saboter le peu d’acquis obtenus après presqu’une année de contestation sociale.
    Va-t-on vers un duel à OK Corral?

    Anonyme
    23 janvier 2020 - 6 h 58 min

    Les detritus de l’ancien régimes sont encore rn place

    6
    1
    58 ans et rien a changer
    22 janvier 2020 - 20 h 14 min

    du temps des colons les mêmes conditions état exiger sur les places publiques pas plus de trois personnes ensembles a moins d être des membres de la même famille sinon vous êtes reconduit au poste de police avec un pzu de chance vous ressortez avec quelques bleus,,,, le wali doit être un nostalgique avec une graine de dictateur ,,,,a limoger le peuple l exigeons

    8
    1
    Le Temps
    22 janvier 2020 - 18 h 10 min

    AbSOLUMENT d accord avec le wali le siege du RCD (ex immeuble SOGEDIA) a Didouche Mourad envahi a tout heure par des gens (…) pour causer tapage désagrements aux voisins aux commercants et a la circulation …..que les grands democrates qui defendent tout et n importe quoi autorisent ca en bas de leur domicile…..Le droit de manifester n autorise pas Tout……Surtout sans autorisation de surcoit

    6
    45
      Sam
      22 janvier 2020 - 23 h 18 min

      Ces millions d’Algeriens mobilisés chaque vendredi depuis 11 mois qui ont fait partir une partie de la Issaba et bientot le reste font alors du tapage! Vous osez défendre la Issaba qui a spolié l’Algérie depuis 1962…. .. !

      SaidZ
      23 janvier 2020 - 3 h 00 min

      @ le temps, vu que tu connais le wali, dis-lui de travailler à éradiquer les bidonvilles d’alger, les rues qui sont devenues des parkings, la grande mosquée qui a bouffé plus de 10 milliards de $, dis lui de prévoir moins de dégâts aux prochaines inondations, …..je peux continuer comme ça jusqu’à demain à la même heure!
      Dis-lui d’arrêter de se comporter comme un COLON!

        Le Temps
        23 janvier 2020 - 14 h 48 min

        Évite de jeter tes détritus par la fenêtre c est déjà ca

    Anonyme
    22 janvier 2020 - 16 h 44 min

    Que l’on soit pro ou anti RCD la démocratie exige que quiconque sur le territoire doit et peut se rassembler et s’exprimer comme il le souhaite.
    La répression, les condamnations d’innocents,tous ces interdits ne font et ne feront qu’aggraver la crise. La cocotte minute risque de sauter si cette junte et ce président fantoche continue dans cette voie.

    33
    7
      Yacine
      23 janvier 2020 - 7 h 42 min

      Le pouvoir n’arrive pas à venir à bout de la révolution citoyenne malgré la panoplie de mesures répressives pour l’étouffer : Quadrillage de la grande poste , fermeture de l’accès à la capitale, arrestation arbitraire et incarcération des citoyens et des militants politiques, imposition d’un potiche à la présidence malgré le boycott total des citoyens , mais rien n’y fait le peuple reste stoïque et la révolution intacte ! Maintenant il veut tout simplement interdire l’activité politique aux partis qui dérangent. Mais rien n’y fera là aussi , car ces partis sont nés du combat d’un peuple et portés par le peuple !
      Que ne fera pas la Isabelle pour venir à bout de la contestation populaire ?
      En la circonstance , et bien avant , nous étions tous RCD , et nous le serons encore plus aujourd’hui et demain !
      Vive le peuple Algérien et sa révolution citoyenne !!

      4
      1
    Yacine
    22 janvier 2020 - 16 h 42 min

    C’est le propre d’un parti politique s’ouvrir ses portes aux citoyens pour se rencontrer et débattre. Dans un pays aux mœurs démocratiques affirmées, les citoyens peuvent réserver des espaces publics sur simple demande pour se réunir et débattre sans passer par une quelconque autorisation . Dans notre pays , l’espace public de réunion et de débats public est fermé depuis l’avènement de Bouteflika ! Mais Tebboune va plus loin . Il veut fermer l’accès aux seuls espaces qui restent à savoir les partis et les organisations agrées ! Si c’est de cette façon que le pouvoir veut tendre la main au peuple , eh bien ce n’est pas demain la veille que le peuple l’acceptera ! Ces pressions multiples vont compliquer la crise de confiance qui est déjà à son summum et poussera le peuple à se radicaliser , ce qui n’augurera de rien de bon pour le pays !!

    27
    6
    Fawzi
    22 janvier 2020 - 16 h 13 min

    Ils veulent que tout le monde rentre chez lui pour faire semblant d’oublier.
    Le Hirak se regroupera devant le RCD ou ailleurs.
    Il se regroupera pour denoncer ce systeme corrompu et ses mascarades jusqu’a ce que la junte tombe.

    28
    6
    Anonyme
    22 janvier 2020 - 16 h 02 min

    De mieux en mieux ya si Tebboune!! Un peu plus et tu va dépasser ton parrain Gaid

    33
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.