L’aide à la Libye et à la Tunisie durement critiquée : la fraternité de la discorde

Teb K Tunisie
Le président Abdelmadjid Tebboune recevant son homologue tunisien, Kaïs Saïd. D. R.

Par Mohamed K. – L’annonce faite par Abdelmadjid Tebboune de procéder à un dépôt de 150 millions de dollars à la Banque centrale tunisienne a été suivie d’une série de critiques acerbes sur les réseaux sociaux. Les uns estimant que l’Algérie n’est pas dans une situation financière et économique qui lui permette une telle «gabegie», d’autres relevant que la Tunisie se trouve, dans certains cas, dans une meilleure posture que l’Algérie et en veulent pour preuve que les Algériens préfèrent les hôpitaux tunisiens aux «mouroirs algériens». Allant plus loin dans l’ironie, des internautes ont suggéré que les vacances en Tunisie cet été seront «gratuites» puisque les frais ont été «payés à l’avance par l’Etat algérien».

Cette levée de boucliers intervient au lendemain d’une aide fournie par l’Algérie à la Libye et qui avait suscité les mêmes réactions négatives des citoyens qui voient leur pouvoir d’achat s’éroder de jour en jour et qui n’arrivent même pas à obtenir un sachet de lait subventionné en raison d’une pénurie à laquelle le néophyte ministre du Commerce veut répondre par le bluff et la vocifération, faute de pouvoir résoudre le problème par des faits concrets.

L’Algérie est-elle en mesure d’apporter ces aides aux pays voisins dans l’état où elle est ? La question mérite d’être posée, mais des experts expliquent qu’au-delà du geste ces mesures relèvent d’une stratégie de voisinage que l’Algérie doit maintenir pour aider à stabiliser la région, en faisant en sorte que la Tunisie et la Libye, la première dépourvue de ressources naturelles et la seconde fragilisée par la guerre civile, ne sombrent pas dans une crise qui pourrait se répercuter négativement sur notre pays.

Pour éviter la polémique, les autorités politiques ont bien précisé qu’il s’agissait d’un «dépôt» et non d’un don, comme celui que Bouteflika avait consenti à la Tunisie au lendemain du soulèvement populaire de janvier 2011 et de l’avènement d’une nouvelle direction politique, alors que les caisses du pays s’étaient vidées après que les touristes avaient fui la Tunisie en proie à la révolte puis au terrorisme. Mais cette précision n’a pas suffi à rassurer les Algériens fortement préoccupés par les conséquences désastreuses des mesures ordonnées par l’ancien chef d’état-major de l’armée dans ce que les citoyens ont fini par comprendre que c’était moins une lutte contre la corruption qu’un règlement de comptes.

Le FCE, plus grande organisation patronale, a mis en garde, dans un récent communiqué, contre la situation de quasi-faillite de nombreuses entreprises publiques et privées et le fort risque d’une vague de licenciements qui aggraverait le chômage et provoquerait des troubles dans le pays. D’où cette réaction hostile des Algériens à ces prêts et ces dons qui, selon eux, devraient être orientés vers des besoins intérieurs de plus en plus croissants.

M. K.

Comment (51)

    Brahms
    5 février 2020 - 22 h 24 min

    Personnellement, je trouve que c’est bien de donner une aide financière aux Tunisiens et aux Libyens. Regardez les européens, ils ont même un Parlement européen, ils s’aident mutuellement et avec le numérique cela fonctionne encore mieux. Ils paient leurs factures via internet, se font livrer la marchandise à domicile, les colis arrivent en temps et en heure et ne sont jamais ouverts. Leurs autoroutes sont impeccables, il n’y a rien à dire, tout est sécurisé. Chez nous, on est encore très loin pour arriver à ce niveau. Nos cerveaux sont sclérosés. On pense qu’un lutin va descendre du ciel avec un bâton pour chasser les impies et les mécréants. Je vous rappelle que ces histoires de religion furent dîtes à l’époque des Rois de France pour embobiner les citoyens mais maintenant c’est fini, les citoyens savent très bien que ces mensonges ne tiennent plus. Il aurait fallu faire une coalition avant 2011 en utilisant les 360 milliards de la Libye. Or, tout cet argent est parti chez les européens.

    Anonyme1
    5 février 2020 - 19 h 04 min

    C’est dix milles fois ce que lès dieux de dzair ont donné à Mr ONACO et SOGEDIA,sans compter lès autres qui ramenaient des bateaux de banane qui lès vendaient même pas au kg CARTONA ou non .haddad est le vendu du pouvoir et Rbrab est un Ange.had el ghachi ils sont entrain de nous dire dire aucune relation. diplomatique ,fraternelle,amical,économique et commercial avec lès arabes ,sauf avec SYADHOUM.

    ZORO
    5 février 2020 - 8 h 22 min

    Quand l ingratitude atteint son paroxyme et que l homme met en berne le drapeau qui l a libéré pour lever tout haut la fourchette de Benette , parler monaie n a plus de sens.
    SigneZORO. ..Z….

      Farida
      5 février 2020 - 9 h 57 min

      FAKOU. Tu n’as plus de sujets sur lesquels tu pourra parler. Normal que tu es un vrai ZERO.

        Sarrazin
        5 février 2020 - 13 h 21 min

        L hypocrisie de Tebboune president illégitime est a son comble.recevoir ou negocier les destinées d une nation eg d un peuple qui ne l a pas élu est la démonstration de ma voyoucratie qui existe en Algérie depuis notre independance. Les bouteflikistes n ont aucune dignite ni honneur tel des voleurs sans scrupule . Ils n ont de respect pour personne pour aucun algerien ni meme a l egard des martyrs morts pour une algerie independante. Ils semblent même satisfaits de leurs sacrifices qui leur permet de realiser leurs projets criminels en confisquant le pouvoir par la force et l oppression sanguinaire qu ils ont et continuent d exercer sur le peuple. Notre jeunesse
        Est attaquee de toutes parts par crainte de perdre le pouvoir. Rien ne sauvera ces maffieux des revendications du peuple algérien en effervescence.Amine

      La Fourchette
      5 février 2020 - 12 h 01 min

      Quand les enfants de la Légion Étrangère continuent à prôner la séparation du Hirak et la guerre civile, parler monnaie ou tout autre commentaire, n’a aussi, plus de sens.

    Omar
    4 février 2020 - 22 h 10 min

    Y a-t-il un mot plus fort que l’ingratitude ?
    Pour ceux qui ignorent l’histoire, ils n’ont qu’à se plonger dans la lecture des événements pendant la guerre, ils comprendront peut-être ce que le peuple tunisien à fait pour nous. Et pas très loin, leur solidarité si précieuse durant la décennie noire.
    Oui, les Tunisiens sont nos frères et nous devons leur venir en aide dans les moments difficiles quoi de plus normal.
    La Tunisie est certes un petit pays mais un peuple ô combien grand et généreux !
    Un peuple qui se débat dans ses difficultés sans rien demander et qui refuse des aides de certains monarques du golfe, aides qui risqueraient de mettre à mal sa souveraineté et surtout constituer un danger pour nous.
    Il suffit d’observer notre situation géographique pour voir que le danger est aux portes de nos frontières.
    Un peuple brave, fier, éduqué et digne dont nous pourrions nous inspirer.
    150 millions de dollars, c’est une goutte d’eau. Une aide plus que symbolique. Il faudrait plutôt se montrer à la hauteur de l’idée que nous nous faisons de nous-mêmes. Je vois que nous avons encore beaucoup de chemin à faire…

      Salim
      5 février 2020 - 8 h 47 min

      @Salim – Aucun probleme avec la Tunisie. Mais le seul probleme est ce tebboune qui se comporte comme si l’Algerie et tout ce qu’elle contient est sa priopriété privée. On a vu boutef débloquer des centaines de milliards de dinars pour setif, tlemcen etc. et cela durant une visite et apres le budget. Les pratiques n’ont jamais changé. L’Algérie leur appartient et les issaba est toujours présente.

    DZA
    4 février 2020 - 20 h 54 min

    L’Algérie a fait exactement ce qu’il fallait faire, en aidant la Tunisie et la Libye.
    La nature a horreur du vide. Si l’Algérie ne l’avait fait, cela aurait pu être les Bédouins, les kouloughlis, les Français ou les USA ou quiconque de nos ennemies qui n’attend que l’occasion de se placer comme une épine à notre flan Est.
    Nos frères et voisins Tunisiens sont nos meilleurs alliés vu ce qui se trame autour de nous.
    Si la stabilité et la sécurité des pays limitrophes au notre ne sont pas assurées par nos voisins eux-mêmes, alors, nous devons nous inquiéter sérieusement.
    Il n’y a qu’à voir ce qui se passe en Libye.

    Ali-Vison
    4 février 2020 - 20 h 33 min

    Jetter l’argent d’un million et demi de Chahid par des égouts, car nous aurons aucune reconnaissance de la part du Tunisiens, essayez d’aller en vacances en Tunisie accompagné des Européens et vous découvrez le vrais visage de ces monstres, les Européens ne feront ni la queue ni verification de leurs cartes d’identité, mais pour les Algériens, l’humiliation et même parfois racketter et même certaines discothèques ils laissent rentré que les Européens

    Anonyme
    4 février 2020 - 19 h 38 min

    Lors de ses rencontres vec ses homologues, que nous dit le language corporel de notre président mal élu ?
    Avec le tunisien, le dos de Tebboune est confortablement collé au fauteuil, alors qu’avec le turc, le dos ne touchait pas du tout le dossier du fauteuil.
    Avec son « égal » tunisien, Tebboune est très à l’aise, tandis qu’avec le turc, on sentait Tebboune intimidé, il était carrément au garde-à-vous!
    On se rappelle encore de l’image de Sellal au garde-à-vous devant son hôte le président égyptien!

    Ashtough
    4 février 2020 - 17 h 52 min

    Bravo à notre le président Mr Tebboune pour son geste humanitaire et aussi de bonne voisinage, on trouve les hommes dans les moments difficiles, nous avons de la chance d’avoir un président pareil de la même école de notre idole Bouteflika

      Anonyme
      4 février 2020 - 19 h 12 min

      Dans quelques mois,si vous résidez en algerie,vous allez sentir l,héritage de la catastrophe economique laissée par boutef et aggravee par l insignifiant teboune

        Ashtough
        5 février 2020 - 12 h 03 min

        Monsieur,dans quelques mois nous sortirons du sous développement est grace a nos génie Tebboune

      Hamid
      4 février 2020 - 20 h 08 min

      L’idolatrie n’a pas trop attendu pour commencer. Au vivant !

    Felfel Har
    4 février 2020 - 17 h 40 min

    Je n’ai rien contre ce « Prêt », geste de solidarité qui honore le pays (pas le Président, car cet argent ne sort pas de son compte personnel) à la condition que les Tunisiens tiennent leurs engagements en le remboursant intégralement à l’échéance fixée.
    Je comprends par ailleurs les réactions hostiles du public, car, dans le passé, de nombreux pays Africains et Maghrebins qui avaient bénéficié de la générosité algérienne, nous ont trahi en s’alignant avec nos ennemis (la France en particulier). Même quand Bouteflika a annulé leurs dettes (Mauritanie, Mali, Niger, etc), ils ont continué à nous porter des coups dans le dos sur injonction extra-africaine pour mieux nous déstabiliser.
    Ces expériences devraient nous inciter à mieux évaluer « l’amitié » de certains pays ingrats.
    « Fool me once, shame on you, fool me twice, shame on me! »

    L'union fait la force
    4 février 2020 - 16 h 07 min

    Les mauvaises langues seront rétribuer selon le venin qu’ils rependent.
    Ceux qui critiques ce geste de solidarité ne sont que des infiltrés n’étant pas algériens.
    Divisée pour mieux régner.
    Les Tunisien sont nos frères.

      Anonyme
      4 février 2020 - 16 h 30 min

      personne n’est contre l’union … (ignorants), on essaye juste de dire que le mot « fraternité » est plus grand que vos conception du moment. c’est un mot qui veut dire beaucoup de choses entre les kharabes.
      posez vosu la question suivante : pourquoi les pays europeens par exemple n’utilisent jamais le mot « frere » que ce soit en prive ou dans les merdias, alors qu’ils sont vraiment unis et a tous les niveaux ? cessez votre bla bla de fraternite a 2 cents qui nous coutent a chaque fois une fortune. pour le moment les pays kharabes ne sont unis que dans la zatla, le crime organise, le trabendo…

      l'union mal placée
      4 février 2020 - 16 h 56 min

      La mauvaise langue te dis, je fais la différence entre :
      Partager un morceau de pain avec mon voisin dans le besoin.
      et,
      Mes enfants crèvent de faim mais j’achète une baguette à mon voisin.

      Si ça c’est du venin, je pries Dieu pour qu’il me réserve le plus dur de ses châtiments.

        lces marocains donneurs de leçons
        4 février 2020 - 19 h 32 min

        @l’union mal placée,ces marocains qui se vendent à israel et qui s’achètent avec du pain, qui ne respectent même pas allah soubhnaou viennent ici pour semer la fitna entre algériens et nos frères tunisiens. « mal placée » sache que l’algérie ce n’est pas le maroc, il n’y a personne qui meurent de faim, les logements sont donnés gratuitement. le venin est en toi, et tu cites allah soubhnaou que tu fais semblant de prier. j’espère de tout coeur que allah te donne une réponse selon la couleur de ton coeur et à la hauteur de ton hypocrisie. tout le monde sait que le site algérie patriotique est plus visité par les marocains que par les algériens, vos votes en apportent la preuve. JAMAIS vous ne pouvez séparer la tunisie de l’algérie d’ailleurs la fusion de ces deux pays est une probabilité très plausible, mais jamais avec vous les marocains. que les algériens n’ont jamais par le passé voulu vous assimiler avec nous. les deys avaient à maintes reprises, suites aux victoires algériennes à Fez, de faire rentrer le maroc dans l’empire ottomans mais les algériens connaissaient la malédiction de s’associer à un marocain ce que coutera à l’algérie. chadli l’a fait en 1988, car ne connaissant pas l’hsitoire du maghreb, on a eu la décennie noire!

          L'union Mal Placée
          4 février 2020 - 23 h 05 min

          @Lces Marocains Donneurs De Leçons
          je n’ai pas envie de faire de l’aumône, c’est mon droit, j’en ai rien à branler ni de ton Maroc ni de ta Tunisie
          L’Algérie avant tout. Point.

      Anonyme
      4 février 2020 - 17 h 32 min

      les sots sont eux aussi retribues selon leur degre de sotise

      Anonyme
      4 février 2020 - 19 h 07 min

      Nul n,est chargé de dire qui est algérien et pas. Comme disait l,autre : les nations n,ont pas de frères mais que des intérêts!!

        Omar
        5 février 2020 - 18 h 45 min

        Au nom de quoi le Président A. Tebboune se permet-il d’octroyer une aide financière à la Tunisie ? C’est en substance ce que nombre d’inertautes se demandent. Considéré par certains comme un président illégitime, il aurait dû selon eux s’abstenir d’user des deniers de l’État… Pour ceux qui l’ont élu et, même si ceux-ci ne représentent qu’une minorité, il est tout à fait légitime. L’exercice de la démocratie n’est pas simple, c’est un apprentissage qui demande du temps.
        Dans la mesure où il a été élu, il est non seulement légitime mais il dispose des prérogatives du chef de l’Etat tel que défini par la constitution. Et à ce titre, il peut octroyer une aide financière à un pays tiers.
        Qu’on le veuille ou non, c’est ainsi. Si on n’est pas d’accord, c’est dans les urnes qu’il faut l’exprimer. Il est vrai que nous sommes dans une période assez trouble qui prête à confusion, il faut cependant continuer à appeler au changement et à revendiquer, ne surtout pas relâcher la pression.
        Pour revenir au sujet de l’aide accordée à la Tunisie, est-ce un crime que d’avoir voulu aider un voisin qui traverse un moment difficile ? D’autant plus que ce n’est pas n’importe quel voisin ; pour ceux qui l’ignorent, il y avait près d’un million d’Algériens réfugiés en Tunisie pendant la guerre de libération. Si ça ce n’est pas une aide ! C’est peut-être le moment de renvoyer l’ascenseur !
        On ignore ce que l’avenir nous réserve. Et après tout, on a toujours besoin d’un voisin !

      Rboba
      4 février 2020 - 21 h 54 min

      Parce que avec raison, nous critiquons ce geste insensé de prêter (?) de l’argent à la Tunisie, nous serions des « infiltrés ». Quelle médiocrité, quelle sottise ? Comme l’ont très justement rappelé certains commentateurs sur ce site, à chaque fois que l’Algérie s’est montrée « généreuse, compatissante, solidaire etc.. » elle a été payée en retour par de la trahison. La Tunisie est aidée par le Qatar, l’Europe qui la préfère de loin à l’Algérie (avec le Maroc). Il y aurait en prévision ou déjà sur place, une base militaire américaine sur son territoire. Et pour avoir des collègues tunisiens, je confirme qu’ils sont spécialistes de la Danse des 7 Voiles devant tout ce qui représente la pouvoir, pourvu qu’il soit Français (ou Occidental) et à l’inverse du, voire, DES coups de poignards dans le dos pour ce qui est Algérien. En revanche, ils s’acoquinent fort bien avec les Marocains. je parle là encore d’expérience. Alors oui, c’est de l’argent jeté par la fenêtre et je ne comprends pas non plus pourquoi les Algériens passent leur vacances en Tunisie : l’Algérie n’est-elle pas assez grande, n’offre-t-elle pas des paysages merveilleux, vantés par les occidentaux eux-mêmes et de plus avec cette Algérie nouvelle qui est en train de naître, c’est dans leur pays que les Algériens doivent construire et non fuir et contribuer à la construction d’autres pays,fussent-ils leur voisins. Qu’on fait les pays africains pour défendre la Lybie alors que Khadaffi les avaient généreusement « arrosés » ? Cela devrait servir de leçon !

    Anonyme
    4 février 2020 - 15 h 17 min

    pourquoi cette réaction sur les réseaux sociaux,??la raison est que cette opération, apparait comme une provocation du pouvoir, au moment ou des entreprises sont en difficultés et risquent de jeter a la rue des milliers de travailleurs et leurs familles !! la deuxieme raison,est que ce pouvoir qui n’a jamais éprouvé une compassion ,et son mépris affiché, pour le peuple, croit s’acheter une légitimité et une reconnaissance extérieure,qu’il n’a pas dans le pays !…par ailleurs hormis le don de 50 millions et le soi_ disant dépot, de 150 millions, qui n’est rien d’autre qu’un prèt déguisé,on sait très bien qu’il ne sera jamais remboursé vu les difficultés de ce pays !!

    Anonyme
    4 février 2020 - 14 h 06 min

    « Que celui qui ne sait pas coudre suit l’ancien tracé », disait un proverbe bien de chez nous !
    Mr teboune n’a pas réinventé la roue, il n’a fait que suivre la ou les traces de ses augustes fakhamatouhoum de prédécesseurs. À commencer par ben Bella avec les tonnes d’armes, stockées en Égypte, payées par la sueurs et les sacrifices de notre diaspora d’Europe, pour finalement les offrir à à l’armée égyptiennes comme si elle en plus besoins que notre anp naissante…. Et quelques années après arrivent les fameux, ah les fameux CHEQUES en blancs dont nous sommes tous fiers ! On fait des chèques
    en blancs juste après l’indépendance et un peuple exsangue après presque 5 siècles d’occupations et vit du fameux SANDOK tadhamoun, il faut le faire… Etc etc et

    Lghoul
    4 février 2020 - 13 h 47 min

    C’est le problème des pouvoirs illégitimes ou redevables. On peut acheter sa pseudo-légitimité a l’étranger mais jamais a l’intérieur. Une fois la « collation » et les gateaux, terminés, ils vont se retrouver devant la réalité: Le peuple et les problèmes sociaux avec toujours leur illégitimité qui brille, donc que tout le monde voit. Combien boutef a distribué a l’afrique et autres et gommer la dette de l’Irak qui a pourtant plus de pétrole que l’Algérie ! A la fin, ca n’a rapporté rien al’Algérie. Boutef a distribué a tout le monde et aux orientaux en particulier parce qu’il est redevable. Tebboune prend le relais de distribution car il est illégitime. A quand un pouvoir entre les mains d’un fils ou d’une fille du peuple ou personne n’a de dette a payer aux étrangers ? Sinon quand des gens sont sous l’effet de chantage – car leur « passé » les rattappe – , il serait impossible d’avoir un état de droit ou un pouvoir qui travaillera pour le pays et le peuple. Un pouvoir redevable (celui de boutef) ou illégitime (de tebboune) ne travaillera en PERMANENCE que pour payer ses dettes ou s’acheter une légitimité. Ces type de pouvoirs ne pourront jamais se consacrer aux problèmes du pays et du peuple. C’est tout cela le but du Hirak. Pour que l’Algérie redevienne enfin 100% Algérienne, pas 40% orientale, 40% francaise et 20% les reste du monde.

    Terre à terre
    4 février 2020 - 13 h 13 min

    Il ne faut pas être ingrat mais être reconnaissant envers la Tunisie. Souvenons nous pendant les années 90, alors que le voisin de l’ouest nous demandait le visa et poussait même le vice jusqu’à l’exigeait pour les franco-Algériens, seule la Tunisie soeur nous a laissés ses frontières ouvertes. Rien que pour cette bouffée d’air et ces moments de détente durant ces années, je serais éternellement reconnaissant envers notre soeur la Tunisie.

      Donnant Donnant
      4 février 2020 - 16 h 39 min

      @Terre À Terre, les « bouffées d’air » ne sont pas gratuites. La Tunisie (ce n’est pas un reproche) offre des entrées sans visas à tous les pays susceptibles de lui ramène des devises. Parmi ces pays certains EXIGENT des visas aux Tunisiens. Pas de politique de réciprocité pour ma sœur la Tunisie devant ses rentes.
      Salutations

    Anonyme
    4 février 2020 - 12 h 42 min

    Il nous avait promis qu’il allait récupérer l’argent volé durant sa campagne!! il n’a rien récupéré et pire que ça…il se permet de donner les quelques sous qui nous resten!!

    58 ANS
    4 février 2020 - 12 h 41 min

    ALGÉRIENS ALGÉRIENNES C EST ÇA QUE VOULEZ COMME PRÉSIDENT ?
    CE MEC S EN FOUT CARRÉMENT DU PEUPLE CE QUI L INTÉRESSE C EST FAIRE DORÉ SONT BLASON ET ÉPATER LA GALERIE AU DÉTRIMENT DES DE CEUX QUI SOUFFRES DE TOUT LES MAUX SOCIAUX « je vous passe les détails dont vous témoins de tout les jours
    C EST A VOUS DE VOIR CI VOUS VOULEZ CONTINUER A VOUS FAIRE DUPÉ ET DÉPOUILLER
    CE ROI DES RÉSIDUS AGIT SANS CONSULTATION SANS CONCERTATION AUCUNE IGNORANT TOUT L ENCADREMENT QUI L ENTOUR ET SANS RENDRE COMPTE A QUI QUE CE SOIT ET N A AUCUNE CONSIDÉRATION POUR LE PEUPLE « éxactement comme les boutéfé
    Merci de m avoir lu

    Elies
    4 février 2020 - 12 h 21 min

    Il n’y a pas de pays amis que des intérêts.

    MEFIEZ VOUS DES MAROCAINS
    4 février 2020 - 11 h 58 min

    sur certains sites sociaux, DE FAUX ALGERIENS mais marocains et j’ai pu les cerner et enquêter, jettent de l’huile sur le feu pour soi disant exprimer au nom des algériens leur mécontentement que l’algérie verse 150 millions de dollars à la banque tunisienne au lieu de les donner à Eniem et aux algériens nécessiteux. comment les vrais algériens parlebnt de cette manière pour u n peuple quia toujours été du côté de l’algérie et qui est le SEUL pays au monde (avec les honorables et humanitaires français) à verser leur sang pour notre indépendance? comment peut on ignorer le seul pays au monde par lequel passaient les armes sans être saisie par la france (contrairement à la frontière avec le maroc ou les armées étaient ou saisies à la frontière ou à l’intérieur du pays après avoir été pistées, mon grand père a payé de sa vie la trahison marocaine)? comment nous algériens on peut se détourner du malheur de nos voisins qui sont nos frères de sang et une même histoire depuis plus de 2900 ans? tout le monde sait que l’algérien est généreux et offre au nécessiteux tout ce qu’il a, quitte à se priver lui même! alors qui est derrière cette polémique? les marocains ne cessent de manipuler le hirak algérien, ils inondent les sites sociaux par dire que les généraux détournent l’argent du peuple algérien pour les gaspiller en le donnant aux sahraouis qui plombent notre développement. le hirak doit impérativement porter les drapeaux de la tunisie pour marquer notre fraternité indéfectible mais aussi celui du polisario pour répondre aux marocains que les algériens ne s’achètent pas et qu’ils ne se feront pas manipuler par le makhzen. C’EST TRES IMPORTANT. AUTRE CHOSE, l’algérie doit impérativement faire la pression à la CAF et la FIFA pour écarter les marocains de cette instance qui l’ont investi par filouterie pour faire de la politique de colonisation du sahara occidental. la DIPLOMATIE MAROCAINE a réussi son coup de mettre en place les marocains dans cette instance sportive, ET QUE FAIT NOTRE DIPLOMATIE? ET LE POLISARIO DEVRA IMPERATIVEMENT PORTER PLAINTE CONTRE LA FIFA CAR S’IL NE LE FAIT PAS, LE MAROC ORGANISERA D’AUTRES EVENEMENT PLUS IMPORTANTS AU SAHARA OCCIDENTAL ET A CE MOMENT LA LES SAHRAOUIS NE POURRONT RIEN FAIRE ET PERDRONT DU TERRAIN SUR LE PLAN DIPLOMATIQUE ET D’UNE MANIERE FATALE. LES MAROCAINS SAVENT CE QU’ILS FONT

      Lghoul
      4 février 2020 - 18 h 26 min

      « Mefiez vous des marocains » . Mais ils sont bien establis au pouvoir. Comment va t on s’en mefier puisqu’ils s’adressent a nous au quotidien avec des menaces et des intimidations. Alors je ne sais pas de quels marocains parlez vous.

    L'oseille
    4 février 2020 - 11 h 31 min

    Mr Tebboune ne trouvez-vous pas que c’est beaucoup trop payer pour que le Tunisie vous reconnaisse comme Président ? Surtout qu’on ça vient de l’argent du contribuable.
    Pourquoi faire appel au trésor public et non à une quête auprès des Algériens, là en applique la volonté du peuple.
    Faire un don par Téléthon et campagnes de sensibilisation par une Association, n’est pas une mauvaise idée.

      @l'oseille
      4 février 2020 - 14 h 58 min

      Grand Dieu ,cher compatriotes,quand est ce que vous comprendrez que le système representé par Tebboune n’en a cure de l’Algérie ,ni de son peuple.Il est là pour avoir main basse sur les richesses algériennes et les utiliser pour soigner son image à l’étranger.C’est tout!!!!
      Tebboune un president illégitime qui se permet de dilapider le tresor pour qu’on le reconnaisse.Alors que la Tunisie est dans bien des cas meilleure que notre pays.
      Bouteflika a effacé la dette de plusieurs pays africains sans aucun bénéfice sur le plan économique.Bouteflika a offert au FMI 5 milliards de dollars.Ou sont-ils?.
      Bouteflika a offert plus de 500millions de dollars au fonds Hilary Clinton.
      Bouteflika a renfloué Alshtom le constructeur du TGV en lui offrant un chèque à blanc.
      Et Tebboune continue sur la lancée.Le système doit partir, car avec lui on se dirige vers le mur

        L'oseille
        4 février 2020 - 16 h 14 min

        @@L’oseille
        Merci pour ta réponse, je te jure mon frère que je ne trouve pas de mots, tellement c’est ahurissant. Il faut que j’invente des qualificatifs les plus péjoratifs pour décrier ces gens de ni foi ni loi.

    Anonyme
    4 février 2020 - 11 h 18 min

    Cet argent s’il n’avait pas été donné aux tunisiens ,la 3issaba l’aurait volé. De toute façons le peuple ne verra pas la couleur de cet argent donné ou volé.

    lahcen
    4 février 2020 - 10 h 59 min

    Ah ces ingrats ,et quand la Tunisie hébergeait nos Moudjahidines ?? La Libye aussi l’a fait .Quelques crétins qui ,sans réflechir critiquent ce que fait le gouvernement au lieu d’aller travailler et laisser les autres tranquilles .Quand les milliards sortaient d’Algerie par la Issaba, personne n’en parle.

      Anonyme
      4 février 2020 - 12 h 11 min

      Si on commençait à donner notre argent aux pays qui nous ont aidé, il y a Cuba,l’URSS, l’ex Yougoslavie,les USA ,la Chine, le Vietnam etc…

    Anonyme
    4 février 2020 - 10 h 58 min

    LA FEMEE ALGÉRIENNE ACCOUCHE DANS LES COULOIRS INSALUBRES DES HÔPITAUX MOUROIRS.ON LAISSE LE PEUPLE DANS LE DÉSARROI.QUAND LES TUNISIENS SANS AUCUN SCRUPULES ON AUGMENTER LES TAXES DE SEJOUR AUX TOURISTES ALGÉRIENS.LA CHASSE DES ALGÉRIENS DANS LES HÔTELS….. LESTUNISIENS.MAROCAINS .ILS NOUS AIME POUR LEUR INTÉRÊT.POINT BARRE.

    Anonyme
    4 février 2020 - 10 h 51 min

    Ce n est pas le fait de prêter qui fait polémique mais le fait que tous ces pays qu on a aidé ou effacer leurs dettes se retournent contre l Algérie dès qu ils ont la possibilité.
    Exemple de l Egypte de Sissi,de la Mauritanie, de la Tunisie et bien d autres pays africains , etc. ,maintes fois aidés par des dons au détriment de la population algérienne par Bouteflika ,qui dépensait l argent des algériens comme son propre argent , et qui par la suite nous ont planté des couteaux dans le dos….
    Si nous devons venir au secours de qui que ce soit et bien on rentabilise en investissant comme le font le Quatar et les Émirats Arabes unis….chaque sou doit ramener le double ou le triple….

    Ma Vérité
    4 février 2020 - 10 h 31 min

    L’histoire du Renard et le Corbeau, voilà notre histoire avec les Tunisiens, laissez nos citoyens dans la misère pour offrir le peut qu’on pour le voisin, juste pour montrer aux autres que nous sommes bons et généreux, mais dans la réalité c’est une autre histoire

    Anonyme
    4 février 2020 - 10 h 25 min

    Soyons raisonnables, l´Algérie n´a fait que déposer 150 millions de dollars dans des banques tunisiennes!
    OÙ sont les 62 milliards de dollars de réserve de changes: en bons de trésor américains, qui servent
    l´économie américaine. Pourquoi ca serait préférable que d´aider un pays frère!

    15 millards $
    4 février 2020 - 10 h 20 min

    Politiquement je préfère ce geste envers la Tunisie, au fait que le Budget de 15 milliards $ alloué a l’ANP sans que personne, même le président ou institution de « représentation » de l’état Algérien, ne puisse avoir son mot a dire ou vérifier si cette sommes est bien utilisé, sans le système de rétro commissions!

      La Citrouille
      4 février 2020 - 14 h 05 min

      @15 Millards $, Bonjour
      Tabboune n’a aucun choix que d’arroser des poches du peuple, les Généraux et les étrangers pour qu’il puisse occuper sans retenue un semblant de strapontin à défaut d’un fauteuil de Président que le peuple lui a refusé.

      Fraternellement

    Mounir Sari
    4 février 2020 - 10 h 04 min

    A travers ces aides tout azimut, Tebboune l’illégitime essaye de s’octroyer une légitimité sur le plan international qu’il n’ a pas en Algérie.Au pays d’el izza wal karama,pendant que des citoyens se battent pour avoir un sachet de lait en plastique exposé à même le sol à 40 degrés en plein soleil et une bonbonne de gaz, on distribue à tout va l’argent du contribuable au premier venant pour satisfaire son égo.En plus du manque de légitimité, Tebboune n’a aucune compétence ni stratégie pour sortir notre pays de la crise multiforme dans lequel il se débat.Faire de la politique c’est avoir des idées et des projets.Tebboune n’est qu’un simple agent de sécurité qui travaille pour le compte des généraux à El Mouradia!!!!

    Anonyme
    4 février 2020 - 9 h 44 min

    En dépit du fait que je n’apprécie pas Tebboune, président coopté et imposé par la 3issaba, je dois avouer que son geste n’est pas fortuit mais plutôt bien réfléchi et surtout d’ordre stratégique. Je rappelle aux vociférateurs de circonstance que le président tunisien a récemment reçu la visite des guignols émiratis dont il a refusé l’aide très intéressée en échange de l’installation d’une base militaire en Tunisie. En déclinant très intelligemment cette offre plus qu’alléchante, Kais Essaid, tout en préservant son pouvoir de décision politique et la souveraineté de de son pays, a non seulement évité à l’Algérie d’énormes futures tracasseries mais lui a également enlevé une épine du pied. En allongeant les 150 millions de dollars, notre pays se prémunit d’un danger certain tout en desserrant, un tant soit peu, l’étau dans lequel les EAU veulent l’enfermer (tentative d’intallation d’une autre base militaire en Mauritanie également). Ce n’est qu’un prêté pour un rendu.

      Lghoul
      4 février 2020 - 19 h 52 min

      La court de justice au MALAWI vient d’annuler les elections presidentielles pour des irregularites !
      Bravo au MALAWI qui a une justice independante.
      Alors que chez nous, ils font semblant qu’ils sont legitimes alors que personne n’a vu qui a vote et qui a vote.

    Le Chant Des Cygnes
    4 février 2020 - 9 h 13 min

    Ces 150 millions de dollars sont sortis du trésor public, par contre retourneront ils un jour c’est moins sûr.
    Il est certainement plus facile de les virer sur un compte offshore depuis Tunis.
    Ainsi va la vie et le dépeçage continue, quant aux peuple Allah Ghaleb!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.