Nasser Bourita révèle le contenu de sa communication avec Sabri Boukadoum

Bourita consul du Maroc
Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères. D. R.

Par Karim B. – Dans sa vive réaction à l’accusation proférée par le porte-parole de la présidence de la République, Belaïd Mohand-Oussaïd, contre l’ancien consul du Maroc à Oran, rapatrié jeudi dernier, le ministre marocain des Affaires étrangères a révélé le contenu de l’échange téléphonique qu’il avait eu avec son homologue algérien suite au grave dérapage commis par le représentant marocain en Algérie.

Dans une déclaration à la presse marocaine, Nasser Bourita a affirmé que «dans un souci de préserver la sérénité des relations bilatérales, notamment dans le contexte régional et international difficile lié au Covid-19, j’ai pris l’initiative d’appeler mon homologue algérien pour lui dire que quelle que soit la véracité des propos attribués au consul, le Maroc a décidé son rappel immédiat». «Le rappel du consul a été décidé à l’initiative exclusive du Maroc», a insisté le chef de la diplomatie marocaine qui a précisé qu’«à aucun moment le royaume n’a reçu de la part des autorités algériennes une quelconque demande officielle formelle de rappel de son consul général».

Nasser Bourita confirme ainsi ce que rapportait Algeriepatriotique à propos de la teneur de cet entretien qui n’avait pas été révélée en son temps. Des sources proches du dossier avaient, en effet, indiqué à notre site que le Makhzen cherchait une «issue de secours» par laquelle il ne perdrait pas trop la face. «Le chef de la diplomatie marocaine a certainement dû chanter le refrain du bon voisinage et des relations fraternelles», assuraient nos sources, selon lesquelles «ce n’est sûrement pas de gaieté de cœur que Nasser Bourita a pris le téléphone pour évoquer cette question avec son interlocuteur algérien à qui il a vraisemblablement annoncé le rappel imminent du consul du Maroc à Oran dans le cadre d’un mouvement ordinaire qui servirait de camouflage aux autorités marocaines».

Les médias marocains s’étaient empressés d’annoncer l’appel téléphonique passé par le ministre marocain des Affaires étrangères à son homologue algérien dans le sillage de l’affaire du consul général du Maroc à Oran qui a traité l’Algérie de «pays ennemi», créant ainsi un véritable malaise et mettant son pays dans une situation délicate.

Toujours selon nos sources, l’enquête annoncée par Rabat sur cette affaire était une «supercherie», pour la simple raison qu’il n’y a pas d’investigation qui tienne du côté marocain. «Le ministre marocain des Affaires étrangères a une seule question à poser au consul impolitique : a-t-il oui non tenu les propos entendus sur la vidéo ?» estimaient nos sources, qui faisaient remarquer que l’attitude du Makhzen qui consistait à faire douter de la véracité de l’enregistrement était une «vaine tentative de gagner du temps en attendant de trouver un exutoire qui ne ruine pas la réputation du Makhzen devant l’ennemi de l’Est».

Les médias marocains pro-Makhzen préparaient déjà le terrain en soulignant que «ce genre d’affaires ne se règle pas sur les réseaux sociaux, mais entre responsables dûment mandatés» et en arguant qu’«avec les deux chefs de la diplomatie qui se saisissent de l’affaire, tout semble indiquer que le dossier est pris en charge». «Ce que Nasser Bourita a dû dire à son homologue est déjà révélé indirectement dans ces médias, lorsqu’ils assurent que les propos prêtés au consul sur la vidéo dont ils affirment avec une suspecte conviction qu’elle a été retravaillée, [vont] à l’encontre des fondements essentiels des relations du royaume du Maroc avec l’Algérie», écrivions-nous le 16 mai dernier.

K. B.

Comment (40)

    Socrate
    13 juin 2020 - 16 h 55 min

    Franchement ,les commentaires débordent d’imagination: tableau , vaisseau du XIV ….
    Le consul marocain a fait une gaffe , il a été rapatrié.
    N’était ce l’objectif recherché?
    Objectif atteint ,donc basta et arrêtons de faire de la prise en allant chacun par son imagination « débordante « .

      Sprinkler
      13 juin 2020 - 20 h 18 min

      Vous avez sans doute raison, y a pas de quoi remuer l’océan pour si peu…Mais ce qui vous semble sans intérêt tient pour moi d’une savante stratégie de communication…Je vous épargnerai un cours sur le sujet. Quoiqu’il en soit, merci de nous avoir lu.

    Anonyme Utile
    11 juin 2020 - 3 h 25 min

    Tout ce qu’a dit le MAE Marocain, Mr Bourita est un tissu de mensonges éhontés.

    Et c’est le ministre conseiller à la communication et porte-parole officiel de la présidence de la République, Mr Belaïd Mohand Oussaid, qui a confirmé, mardi, le départ du consul du Maroc à Oran, qui avait qualifié l’Algérie de pays ennemi.

    Mr Belaïd Mohand Oussaid a déclaré, avec un très grand calme et une très grande fermeté, d’une manière qui nous réchauffe le cœur, qui a fait vraiment très mal au makhnez, je le cite « Le consul du Maroc a effectivement quitté le territoire national à la demande de l’Algérie et son attitude a dépassé toutes les limites de la convenance ».

    Mr Belaïd Mohand Oussaid a ensuite précisé avec une très grande franchise, qui le caractérise, ceci « l’attitude du Consul marocain n’était pas étonnante car c’est un officier des renseignements marocains ».

    En une seule déclaration, Mr Belaïd Mohand Oussaid a restauré l’image de marque de l’Algérie vis à vis d’un pays ennemi, le Maroc, que le marocain Bouteflika a terni sciemment. Je dis sincérement à Mr Belaïd Mohand Oussaid, MERCI.

    Anonyme
    10 juin 2020 - 23 h 10 min

    AP, il faut enquêter sur ces mosquées Algériennes fermées en France sur décision administrative suite à des dénonciations calomnieuses faites par des marocains.

    RAYES AL VHOUUUR
    10 juin 2020 - 19 h 20 min

    Pour tout comprendre, ce jeux ne peut pas etre qu’un appel a la rupture des relations diplomatics que veulent desesperement le ministre Bartita et son consul espion …
    Chiche rappelez l’ambassadeur d’Algerie a Rabat…
    Et qu’on en finisse avec ce pays trouble faite…
    Basta …

    Sprinkler
    10 juin 2020 - 17 h 18 min

    Un petit détail sur la photo retient l’attention : derrière le MAE de GLAOUI VI est accrochée une  » marine  » ou si vous préférez un tableau représentant une scène de navigation…En l’occurrence un vaisseau qui ressemble un bâtiment de guerre, dont on ne peut malheureusement pas identifier le pavillon et distinguer l’armement…Qu’à cela ne tienne :
    1/ Si la photo a été prise dans le bureau du ministre, faut-il présumer que la toile célèbre la puissance maritime passée de la narco-monarchie et en déduire que l’auteur a forcé sur le pétard et reçu de Mécène VI un riad à Marrakech pour cette œuvre imaginaire tirée des contes fabuleux du Grand Marrok ?
    2/ Le MAE de Michou Escobar est bien dans son bureau, mais le tableau met en scène un navire battant pavillon étranger, du XVIII ou XIV siècles si l’on en juge par son imposante voilure…Les puissances maritimes du moment étaient l’Angleterre et la…France. Le doute cédant à l’évidence historique, on devine aisément à quelle contrée appartient le pavillon…
    3/ Berrouita ne se trouve ni au Maroc ni à l’étranger dans quelques-uns de ses ambassades ou consulats : le tableau comme le bureau ne sont pas la propriété du Makhnez et la photo n’a d’autre objectif que de vendre l’image d’une monarchie moderne, progressiste, démocratique, raffinée, ouverte sur le monde, riche et prospère, civilisée, jeune et dynamique, entreprenante, etc…Enfin toutes les qualités qui pourraient effacer un tant soit peu l’avant-dernière place qu’elle occupe au classement des peuples les plus malhonnêtes du monde, selon les résultats d’une étude établie par des chercheurs américains et suisses en 2019 et publiée dans la revue « Science »…

      Bouzwija
      10 juin 2020 - 22 h 49 min

      Je doute qu’il faille aller si loin dans l’interprétation de cette photo et non tableau, des carottes ou des navets auraient eu le même sens pour lui, ce cadre est accroché uniquement pour faire joli et non pour signifier une quelconque grandeur, l’art et la diplomatie de caniveaux qu’il exerce sont antinomiques

        Sprinkler
        11 juin 2020 - 9 h 09 min

        Comme on dit, le diable est dans les détails…Azoulay veille au grain…MEZTOL VI s’est attaché les services de toute une meute de « prestidigitateurs » en communication, qui peut vous faire passer une tête à claque comme Berrouita pour un premier de la classe ! Et le décor est tout aussi recherché que l’apparence de ce dandy de cour tiré à quatre épingles ! Rien n’est laissé au hasard…Classé 121 ème sur l’échelle du développement humain (PNUD), le royaume du haschisch mise toutes ses ressources sur la communication et le lobbysme, quitte à broyer ses sujets dans des bennes à ordures…Le Makhzen est passé maître dans l’art de s’approprier le patrimoine culturel de ses voisins…Sans aucune vergogne, il s’est emparé des trésors de notre musique, de notre cuisine, de nos couturières, etc…Même les fondateurs de notre nation n’ont pas été épargnés par cette razzia…C’est grâce à ces pillages systématiques de l’héritage culturel algérien que le Maroc s’est construit à l’étranger l’image du pays des « arts et de la culture », particulièrement en France où la narco-monarchie dispose de puissants relais médiatiques…On ne peut pas dresser en quelques lignes les dégâts considérables causés à notre patrimoine par ce brigand de Glaoui VI ! Les pertes sont inestimables et il nous faudra des années de travail, notamment à l’étranger, pour nous réapproprier ces trésors perdus ! Pour finir, je vous invite à voir ou revoir ce fameux sketch des deux bouffons de sa Majesté Gad El Maleh et Malik Bentalaa où la pâtisserie algérienne était mise à l’honneur avec une dérision qui ne laisse aucun doute sur leurs intentions (https://www.youtube.com/watch?v=eVpYIzQz4PU) ! Mais, ironie du sort, l’Algérie arrache haut la main le prix du meilleur pâtissier d’Afrique (https://www.youtube.com/watch?v=PY9PKFfRBwE) !

          Bouzwija
          11 juin 2020 - 12 h 18 min

          Même l’intitulé de certaines toiles majeures orientalistes a été changé pour que le substantif Algérie soit supprimé, pour vous dire, le Maroc est un tocard notre malheur c’est les pays qui le drive.

    CofidisCornaroVerrue
    10 juin 2020 - 16 h 36 min

    Les marocains sont mes frères.

      Anonyme
      10 juin 2020 - 17 h 15 min

      Drôles de frères qui aiment te trahir et te cracher dessus…Comme qui se ressemble…

    Anonyme
    10 juin 2020 - 16 h 10 min

    À tous les acculturés masochistes qui défendent « une fraternité en les 2 peuples » qui n’existe que dans leurs petites têtes s’aliénés, je dis ceci : je ne suis pas pour la prolifération des mosquées ni en Algérie ni à l’étranger, mais sachez qu’à chaque fois qu’une mosquée Algérienne est fermée en France, c’est la plupart du temps sur dénonciation de marocains qui n’amettent pas qu’il y ait des mosquées Algériennes qui concurrencent les marocaines

    Anonyme
    10 juin 2020 - 16 h 00 min

    Selon des médias Algériens, le MAE a tout de suite convoqué l’ambassadeur du Maroc à Alger auquel il a été signifié que :
    «la qualification par le Consul général du Maroc à Oran, si elle venait à être établie, de l’Algérie de «pays ennemi» est une violation grave des us et coutumes diplomatiques, qui ne saurait être tolérée….»
    Le message du MAE aurait du s’arrêter là!
    la suite du message : «… C’est également une atteinte à la nature des relations entre deux pays voisins et deux peuples frères,..»
    Cette suite est nulle et non avenue et pas digne d’un État qui se respecte!
    Face aux attaques, il faut être ferme et intransigeant et ne montrer aucun signe de faiblesse

    TOLGA - ZAÂTCHA
    10 juin 2020 - 14 h 05 min

    Pirouette… alouette ! Les « rois » de la pirouette ? Ben, les esclaves mococos !!! Alouette… gentille Alouette… Alouette je te plumerais !!!
    Ces esclaves ne veulent point admettre ni encore moins reconnaitre qu’ils viennent de recevoir là et en pleine gueule du reste au bas mot : MILLE GIFFLES dans cette affaire !!!
    Leur « consul-espion » s’est taillé – SANS HONNEUR – comme une vermine sans dignité aucune SUR ORDRE DE SES MAITRES ALGÉRIENS… !!! Comme d’hab…..

    Felfel Har
    10 juin 2020 - 14 h 04 min

    Notre MAE se doit de répondre à cet hurluberlu de Barouita pour remettre les pendules à l’heure puisqu’il s’est permis de révéler le contenu de leur conversation en se présentant comme un haut fonctionnaire correct et respectueux. Non, le consul n’a pas été rappelé par sa hiérarchie, il a été décrété personna non grata. Si ce n’était le Covid et l’absence de vols aériens, il aurait quitté l’Algérie en 48H.
    Une fois de plus le Maroc s’est retrouvé dans la peu enviable position de sentir la pestilence de ses propres excréments. Il ressort de toute cette polémique que le Maroc n’est pas prêt à apaiser les relations avec son voisin. Que cherche-t-il donc? La rupture? L’embrasement? Les pyromanes sont souvent victimes du retour du feu qu’ils ont allumés. Attention danger!

    la conférence de presse les a secoué
    10 juin 2020 - 12 h 50 min

    le porte parole de la république a réussi ce que notre ministre des AE a échoué. oui, le porte parole a été très très bien et a répondu d’une manière très subtil et très diplomatique mais ô combien insupportable pour les marocains qui se déchainent sur les réseaux sociaux pour demander qu’il soit remplacé. notre porte parole a si bien insisté sur le fait que l’algérie n’en voulait plus de ce bricoleur marocain. et ça les marocains ne voulaient pas que le monde le sache, d’où son rapatriement en catimini. ils ne pensaient pas que l’algérie va communiquer la dessus! mais nous somme sden démocratie et il répondu à une question d’un journaliste. MERCI MONSIEUR LE PORTE PAROLE vous avez le soutien du peuple algérien

    Zangra
    10 juin 2020 - 12 h 47 min

    Désolé de vous contredire mais il y’a tellement de mensonges et de fourberies que je ne peux croire barouita.

    Il y’a juste quelques mois, les US inscrivent le Hizb Allah dans la liste des organisations terroristes pour plaire au lobby sioniste et Mr Barouita de sortir de son chapeau l’histoire de l’ambassade d’Iran qui achemine des combattants du Hizb Allah (qui est pour nous et à juste titre une force de la résistance anti impérialo-sioniste) pour entraîner les résistants du POLISARIO….. Barouita et son Makhnez font semblant d’oublier que quand les Sahraouis sous l’égide du POLISARIO donnaient des raclées mémorables à la soldatesque de Hissan 2, le Hizb Allah n’existait pas encore, l’Iran était un allié fidèle des US sous la monarchie du Chah Réza Pahlavi, des centaines ou milliers de prisonniers à Tindouf fait par le Polisario.
    Ils font semblant d’oublier que les Sahraouis avaient causé tellement de dégâts parmi les forces marocaines et mauritaniennes qu’il fallait que le criminel Giscard envoie Mirage et Jaguar et commandos au sol pour aider les 2 agresseurs marocain et mauritanien.
    mais le but de barouita et son makhnez était de créer l’animosité des US contre l’Algérie qui s’acoquine avec l’Iran et les résistants libanais, ça les dérange et les emmerde qu’on a nos choix.
    Barouita pousse des cris d’orfraie car une autorité algérienne a qualifié le consul d’agent des moukhabarates!!! pourtant le monde sait que c’est tout ce qu’il y a de vrai car, mis à part quelques chancelleries importantes où seront nommés de vrais diplomates, tout le reste ce sont des vrais agents des services qui ne sont pas à l’étranger pour espionner des pays tiers mais plutôt pour ficher et suivre tout sujet du roi qui aura l’outrecuidance de devenir opposant c’est l’unique hantise du makhnez, à l’intérieur les sujets du roi sont « bien encadrés »

    Sprinkler
    10 juin 2020 - 12 h 15 min

    Ce que le clown  » Berrouita  » du Cirque royal et sa meute médiatique enragée omettent de dire aux sujets invertébrés de Glaoui VI le Mounafiq c’est que le départ d’Algérie de son narco-consul était déjà scellé par un ULTIMATUM ! Le MAE algérien a fait montre d’une grande  » humanité  » en laissant ce barbouze de hammam rejoindre le Haschischland sous le  » couvert  » d’un mouvement diplomatique ordinaire…Croyez-moi que la narco-monarchie ne se serait pas encombrée d’états d’âme si l’un de nos consuls avait proféré de pareilles injures à l’encontre du Trône de l’Âne de Troie de la France, qui, soit dit en passant, a confié la gestion de ses Affaires étrangères à un  » auguste et brillant  » bâté, qui brait par monts et vaux que le rappel au bercail de sa bourrique de consul relevait de sa seule décision…Sauf, donc, est l’honneur du Roi paillard ! Qu’AP me permette de rendre un hommage appuyé aux raclures médiatiques qui chantent en chœur les louanges du roi Meztoul VI, aux premières desquelles les tenancières de ce cloaque d’ordures  » 360ma  » qui capte et recycle toutes les déjections des sujets rampants ! Un organe croupion qui pompe sa substance des fosses puantes du  » Royaume  » ne peut aspirer à meilleure pitance que celle du bousier…Et c’est tellement peu rendu de ce qu’on doit en réponse à ses galeuses contributions ! Je vous défie d’aller y commettre un commentaire qui ne caresse pas l’Âne de Troie de la France dans le sens du poil…

    Bouzwija
    10 juin 2020 - 12 h 06 min

    Les mokhribines sont très bien conseillés par leurs maîtres sionistes dans l’art de la victimisation.

    Hocine-Nasser Bouabsa
    10 juin 2020 - 12 h 03 min

    La réplique de Bourita? Un non-évènement et une excellence dans le maniement des fourberies et des mensonges.

      RAYES AL VHOUUR
      10 juin 2020 - 13 h 28 min

      Ber… la girouette du makhzen, use de pirouettes deplumatiques pour sa mise a nue…
      L’Algerie par sa sagesse a donnee le coup de grace a cet espion consul de la diplomachie marcoc haine qui ne recycle que des espions a la solde du makhzen , tellement sa source avait tarie..
      Le Ber.. avale la pire des pulules ameres de toute sa pseudo carriere de diplomate en louvoiement…
      Bravo a La diplomatie Algerienne.
      Echec et Mat….! Ya Ber…..
      Retournes ds ton trou a …

      Anonyme
      10 juin 2020 - 17 h 13 min

      AP, il faut enquêter sur ces mosquées Algériennes fermées en France sur décision administrative suite à des dénonciations calomnieuses provenant de marocains qui n’admettent pas qu’il y ait des mosquées Algériennes concurrentes aux marocaines

    Anonyme
    10 juin 2020 - 11 h 36 min

    M. BAROUITA, prenez de la hauteur et respectez un tant soit votre qualité de ministre des AE, en ne divulguant pas ce que vous échangez en tête à tête avec vos homologues.

    Karamazov
    10 juin 2020 - 11 h 10 min

    Je ne vois absolument pas pourquoi en faire tout un foin et remettre de l’huile sur un feu bien entretenu par ailleurs. Je ne crois pas qu’il faut prendre prétexte des déclarations d’un consul pour envenimer une situation qui était loin d’être réjouissante . Le problème est beaucoup plus profond et il était ailleurs.

    Raïna
    10 juin 2020 - 11 h 04 min

    Les marokis jouent aux pompiers pyromanes..ils provoquent,tiennent des propos injurieux et par la suite ils jouent la carte de l’apaisement ah!ah!ah!..Ce qu’ils ont omit de dire c’est que les services secrets algériens ont démasqué leur agent en poste à Oran et qu’il était en mission avec un but bien précis..Je le dis et le redis les sujets marocains qui vivent en Algérie sont de vrais traîtres et de connivence avec le makhzen et représente une vraie menace pour l’Algérie.

      alphax
      10 juin 2020 - 11 h 51 min

      donc c la mm chose que les algeriens qui vivent en france. c ca .

      Moh
      10 juin 2020 - 12 h 27 min

      Les services secrets ont attendu la déclaration du consul pour le découvrir. Dans ce cas, on peut dire qu’ils sont effectivement secrets.

    filou
    10 juin 2020 - 10 h 51 min

    la mensonge continue pour le peuple le plus malhonnête du monde diplomate et sujet , l’algerie doit etre beaucoup plus severe et direct sans detour pour ce genre d’individu ministre ou consul ce sont avant tous des espions de leur «  »dieu » poussin6 , aucun menagement ne doit etre exercé sur ses moin que rien. la guerre va eclater dans pas longtemps mais une guerre interne ou on risque de voir deferler des millions de sujets marocains aux frontieres algeriennes car la répression a deja commencé et sera terrible et ce royaume enchanté verra sa mort definitive , france et europe pleureront leur ryiad et autre chateau perdue a marakech , casa , agadir ou tanger, quand a casimir il trouvera refuge chez ses cousins du golf. l’on vient d’apprendre que bourouita vient de féliciter et decorer l’arrogant consul à oran du maroc en disant qu’il a sevit pendant 28 ans a ce poste fidel a son roi , voyez comment est traité l’algerie , cynisme et l’insulte continue.. l’algerie doit fermer ce consulat car il est pas normal que 3 consulat marocains se chevauchent , en quelques km. desormais l’algeir doit etre ferme sans detour avec ce pays ennemi , oui nous le disons sans detour il est ennemi depuis l’avenement de cette tromperie qu’est la royauté et la supercherie sur une descendence prophetique rien que cela ! depuis 63 nous sommes la cible de ses fourmis qui nous grattent les falenges depuis trop longtemps, le fait de changement majeur dans notre constitution qui autorise l’intevention de l’ANP a agir en dehors de nos frontieres est deja un avertissement majeur qui a fait fremir d’offrois bibumdum6 jusqu’a rabat ou il c’est empressé d’appeler ses protecteurs leur disant que l’algerie prepare une attaque et une invasion , defaitiste jusqu’a l’os ses marocains au lieur d’eguiser leur armes ils pleurent deja mais ceci est un exercice connue qui est leur veritable habit la lacheté

      Amina
      10 juin 2020 - 11 h 09 min

      Au secours Voltaire!!!!!!!!!!!!!!!! la casse !!!! La forme ne donne pas envie de découvrir le contenu.

      HIRAKI
      10 juin 2020 - 12 h 17 min

      Arrêtez de détourner les préoccupations du Peuple Noble Algérien!!!! Il ne faut pas jouer le jeu du système et faire de l’affaire du consul un cache misère pour faire oublier l’HIRAK du Peuple ALGERIEN militant. Assez de cette pommade qui consiste à nous sortir soit la France soit Lmrrok et sombrer dans ces détails qui ne sont pas prioritaires. Ni coronavirus ni Lmrrok ni la France et ni les discours contradictoires en spaghetti de la Présidence n’arrêteront pas notre HIRAK . Les USA connaissent une révolution pour un citoyen tué par la Police; nous c’est tout un Peuple qui est pris en otage!!!

    Belveder
    10 juin 2020 - 10 h 35 min

    Ca ne Change rien aux props tenus par cet énérguméne..

      Raïna
      10 juin 2020 - 15 h 11 min

      @Alphax l’inculte makhzeniste..Qu’est ce que la France à avoir là dedans dis moi!!C’est inné en vous de mêler la France dés que vous attaquez l’Algérie..

    Anonyme
    10 juin 2020 - 10 h 17 min

    non non et non et c’est impossible le peuple algerien et l’algerie ne sont pas les ennemis du peuple marocain et du maroc d’ailleur meme si en veut remonter les uns sur les autres sa ne marcheras pasils n’ya que les frontieres qui nous separt et tout nous raproches monsieur le consul du royaume du maroc a oran. au lieu de dire que l’algerie et l’enemis du maroc ce qui t’aurais eviter de le dire c’est d’organiser le rapatriement de nos freres st soeures marocains qui etaient bloquees en algerie et pour ça il n’ya que royal air maroc qui peut le faire parceque c’est des citoyens marocains et pour les algeriens c’est quif quif c’est air algerie qui l’a fait pour nos ressortissants algeriens bloquees a l’etranger pour calmer le sit in devant le consulat du maroc a oran des citoyens marocains il fallait leur dire la verite et que vous aller etres rapatriller par royal air maroc monsieur le consul demander pardon a l’algerie on est des freres et soeures

    Anonyme
    10 juin 2020 - 9 h 51 min

    Fiasco total de nos amateurs dans cette affaire. Dans n’importe quel pays un consul serait limogé et rappelé dans les 24h. Les marocains n’auraient jamais agi de la sorte si on avait un vrai président. Ils profitent de l’illégitimité de notre parachuté pour faire ce qu’ils veulent.

      Amina
      10 juin 2020 - 18 h 42 min

      Tu ignores les règles diplomatiques; tu veux juste que les choses se passent comme te le dicte ton plaisir à cracher le venin sur les voisins. L’état hôte ne peut pas limoger un consul; il n’est pas salarié chez lui, et l’expulsion suit des règles internationales précises. (…)

    Au delà de cette affaire grave
    10 juin 2020 - 9 h 45 min

    Puisque que le deux ministres des affaires étrangères des deux pays se sont téléphonés (et encore c’est celui du Maroc qui a appelé le premier) le porte-parole de la présidence de la République, Belaïd Mohand-Oussaïd, aurait du ne pas en rajouter de son côté.

    PS : de toute façon moi au delà de cet incident grave, laissez- moi vous dire que je ne peux pas voir en peinture ce porte parole dont on ne sait de quel bord politique il est est ! C’est un gars qui peut passer du parti Wafa de Taleb Ibrahimi , au MSP en passent par le FLN, le RND, le TAJ, le MPA et pourquoi pas l’UGTA sans problème et sans aucune h’choumaa ! C’est la vérité, il est versatile, papillonnant et il le fait sans repentance. Merci à AP de me publier car je prends la responsabilité de ce que je dit.

    Rezki
    10 juin 2020 - 9 h 08 min

    Après avoir fini sa pleurniche, berouita a dit Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaacha Sidna

      Mhend
      10 juin 2020 - 9 h 56 min

      Il n’a pas pleuré, il savait que le système cherchait à créer une affaire pour noyer et détourner les regards sur le Hirak. Il a donc pris l’initiative de retirer lui même le consul. Lmrrock sait ce qui se passe chez nous.

        Bealem du 42
        10 juin 2020 - 12 h 13 min

        Tu sens le makhnez à cent mille lieues à la ronde

          Mhend
          10 juin 2020 - 17 h 34 min

          Tu es l’antihirak en chair et en os!!! Tu tentes de défendre tes maîtres qui nous endorment depuis 62.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.