Les armes du GIA transitaient par le supermarché des fils d’Abassi à Liège

armes Belgique
Le supermarché des fils d'Abassi Madani à Liège, en Belgique.

Par Nabil D. – Une source très au fait des agissements des éléments de l’ex-FIS à l’étranger durant la décennie noire et de leur collusion directe avec les groupes armés a révélé une filière d’armes destinées aux maquis terroristes en Algérie en provenance de Belgique. «Certainement, l’opinion algérienne et surtout les jeunes d’aujourd’hui ne savent pas que la Belgique était un des pays à partir desquels les armes étaient acheminées vers l’Algérie et spécialement destinées aux groupes islamistes armés», indique cette source.

«Ces armes étaient fabriquées dans une usine belge appelée FN Herstal, établie à Herstal, près de la ville de Liège, à moins de dix kilomètres du supermarché de luxe halal détenu par les deux fils d’Abassi Madani avant qu’ils déménagent vers l’Allemagne», révèle notre source, qui ajoute que les deux fils de l’ancien numéro un du FIS dissous étaient propriétaires du supermarché dénommé Taaj, doté d’un parking souterrain, situé au cœur de l’avenue de Lille, à Liège, «où ils entretenaient des liens avec des trafiquants d’armes».

Notre source affirme avoir «vu ces armes». «Il n’y a aucun doute, et les archives le prouvent en Algérie, beaucoup d’armes de poing comme le pistolet belge Browning 9 mm ont servi à tuer des policiers, des gendarmes et des civils», note notre source, selon laquelle ces armes étaient transportées secrètement vers l’Algérie via un réseau dirigé par les fils d’Abassi Madani.

Le business lucratif des fils de l’acolyte d’Ali Benhadj mort en avril 2019 se trouve dans le quartier malfamé de Bressoux, une zone de non-droit à laquelle même les forces de l’ordre belges n’accèdent pas. Le quartier malfamé est synonyme de terrorisme, de trafic de drogue et d’agressions en plein jour. «Comme dans les banlieues françaises, c’est là que les fils d’Abassi Madani ont propagé l’extrémisme violent au nez et à la barbe des autorités belges naïves ou permissives», relève notre source, qui fait remarquer que «la police belge n’a plus d’autorité sur cette section de la ville belge», pour avoir «fermé les yeux durant de longues années sur les activités suspectes qui s’y déroulaient».

«Pourquoi l’Algérie, dont les services de sécurité détiennent toutes ces informations, ne demande-t-elle pas des comptes à la Belgique ?» s’interroge notre source, qui estime que l’Algérie est en droit d’«exiger de connaître comment ces armes fabriquées dans une usine étatique se soient retrouvées entre les mains des terroristes du GIA». «Cette exigence est d’autant plus légitime que les critiques à l’égard de l’Algérie qui combattait le terrorisme tout en étant parasitée par des cercles hostiles à notre pays émanaient de Bruxelles, capitale européenne».

N. D.

Comment (35)

    Djamel
    6 septembre 2020 - 8 h 50 min

    La nature a crée trois choses dont elle ne sait comment se débarrasser.
    1- L’Hommes
    2- L’oxygéné
    3- CO2

    Le pire des trois est l’homme….

    Anonyme
    5 septembre 2020 - 14 h 30 min

    J’aime pas le Mal parce que il est contre l’Algérie, er concernant cette histoire d’arme qui transitait par la Belgique, les belges ils ont eu le même problèmeavecles Saouds . L’argent est roi de route façon, l’argent du capitalisme.

    Le Haut Niveau
    5 septembre 2020 - 14 h 22 min

    @Eléphants, Thamourth, Zoro, Belveder … arabo-islamo-baathistes … and so on.
    « … Le décret présidentiel portant création du Prix du président de la République pour la littérature et la langue amazighes est paru au dernier numéro du Journal officiel.
    Le décret n°20-228, paru dans le numéro 50 du JO, a pour objet de récompenser les meilleures recherches et œuvres réalisées par des participants, encourageant ainsi la recherche et la production de la littérature en langue amazighe et leur promotion, et les œuvres écrites ou traduites en tamazight. Attribué aux catégories «Linguistique», «Littérature exprimée ou traduite en tamazight», «Recherches dans le patrimoine culturel immatériel amazigh» et «Recherches scientifiques technologiques et le numérique en tamazight», le Prix consiste à sanctionner les œuvres primées par une attestation d’appréciation et une récompense financière … »

    No comments – Have good day.

    Elephant Man
    5 septembre 2020 - 12 h 22 min

    Le Qui Tue Qui c’est pour les décérébrés franchouillards journalopes et consorts.
    Ce n’est un secret pour personne qui a créé finance et arme le terrorisme sioniste.
    D’ailleurs lors de la visite de notre MAE Abdelkader Messahel à Damas en avril 2016, le Président Syrien Bachar Al Assad a comparé la guerre que mène son pays à celle menée par l’Algérie durant les années 90 la guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire.
    La DCA Syrienne a découvert dans les caches des terroristes DAECH Front Al Nosra ex branche Syrienne d’AlQaïda qui fait du bon boulot dixit Fabius et cie de l’argent des armes israéliennes françaises etc..d’ailleurs nombre de terroristes grièvement blessés ont été rapatriés dans les hôpitaux de l’entité sioniste pour y être soignés et choyés.

      Bon cassoulet halal
      5 septembre 2020 - 15 h 46 min

      tu rabaches sans arrêt le mot sionisme comme d’un camouflage. tu prends les gens pour des idiots. qui es tu exactement, pour qui travailles tu toi qui vit en france sans travailler. tu dénigres le hirak et tu soutiens gaid et la bande. tu soutiens toutes les dictatures des pays de la ligue arabe mais jamais les monarchies du golf. on a pas besoin d’être politologue pour savoir qu’un état fragilisé à cause de la dictature totale risque d’être récupéré. tu crois nous faire avaler qu’un agent sioniste qui viendrait s’exprimer sur ce site, va nous bombarder avec des vive netanyahu et vive le sionisme ? depuis le hirak, le peuple se sent plus fort. les gens qui ne nous aiment pas vont réfléchir a 2 fois avant d’essayer quoi que ce soit avec nous. ce hirak que tu n’aime pas, qui te dérange toi et ceux qui t’emploient. le peuple algérien peut baisser la tête longtemps, mais une fois relevée, c’est pour toujours. le hirak va revenir bien plus fort qu’en 2019 et son retour va achever tous les amis du virus qui n’ont rien compris à la résistance de ce peuple.

    Rue du Savoir
    5 septembre 2020 - 11 h 42 min

    Cet article parle des armes qui étaient acheminées vers l’Algérie et qui ont servis aux terroristes du FIS, GIA, AIS et autres FIDA de morad dhina de triste mémoire qui ont assassiné des milliers de militaires, gendarmes, policiers, civils innocents, intellectuels, imams, journalistes et qui ont brûlé des milliers d’écoles et d’usines et autres entreprises et qui ont fait fuir vers l’Europe et le canada des dizaines de milliers de diplômés et cadres et qui ont replongé toute la patrie dans un traumatisme comparable au traumatisme colonial, ces armes qui devaient servir à un projet bien établi et qui devait être exécuté sur le terrain par des algériens comme nous au service de l’idéologie islamiste dont l’objectif était la destruction pure et simple et définitive de la république algérienne arraché après le sacrifice que l’on sait. Cette
    République Algérienne qui incarnait ( et qui incarne toujours) le rêve de liberté et d’émancipation des Algériens ets restée en travers de la gorge des nostalgiques de l’Algérie française et que les islamistes rêvent de détruire, a été prise en otage par une bande mafieuse en 62 que la révolution du 22 février a définitivement mis à nu.
    Tout le monde sait aujourd’hui que tant que le système est présent, la république de la dignité et de la liberté tant rêvée est en danger. Et la Kabylie qui s’est opposé dés les premiers jours à la prise en otage de la république par la bande restera toujours l’ennemi du système.
    Bien avant l’existence du MAK et bien avant l’existence du RCD, Ait Ahmed et le FFS étaient accusés de régionalistes, séparatistes, berbéristes et ennemis de l’Algérie.
    tant que le système est toujours là, la Kabylie sera toujours debout lors des grands rendez-vous de l’histoire, cette histoire que le système qui ne veut pas changer veut salir en essayant de se camoufler derrière ses dates symboliques pour avancer ses plans.
    Il ne faut jamais oublier que les islamistes et la issaba ne pourront jamais vivre l’un sans l’autre. Les premiers à avoir dénoncé la revendication du hirak : dewla madania machi askaria, la primauté du civil sur le militaire, sont des islamistes qui ont diffusé l’idée que c’est un slogan fabriqué par des extrémistes laics, alors qu’il s’agit d’un rejet du régime militaire.
    Il ne faut jamais oublier ce que ali benhadj de triste mémoire a dit lorsqu’il était n° 2 du FIS : lorsqu’on aura établi la république islamique, il nous faudra régler le problème de la Kabylie.
    C’est une autre manière de dire ce que salah goudjil a dit : il faut dialoguer avec la Kabylie.
    Soit qu’elle rentre dans les rangs, soit qu’elle disparaisse.
    Et tout le monde aura compris que la disparition de la Kabylie dans leur bouche veut dire, soit la république bananière, soit la république théocratique. mais aujourd’hui, et le système et les islamites savent qu’ils ont affaire avec le hirak.

    Lghoul
    5 septembre 2020 - 9 h 54 min

    J’ai bien lu que 4 services sont coupables d’avoir ferme les yeux sur le transit d’armes et d’explosifs venant de belgique vers l’Algerie pour causer des massacres. Belgique, France, espagne et maroc.

    C'est sûr que c'est un complot
    4 septembre 2020 - 21 h 27 min

    Alors les éléphants, Thamourth et Belveder et les lotfi et tous le reste
    Vous ne venez pas nous dire que c’est le drapeau kabyle et Saïd Sadi, et le mak qui ont organisé ce trafic pour tuer des Algériens.

      Thamourth
      4 septembre 2020 - 23 h 27 min

      Said Saadi et le MAK sont contre toute les positions de l’Algérie au sujet du soutien au peuple Sahraoui et curieusement les islamistes aussi donc ton Saadi plus le MAK sont des alliés du Maroc contre l’Algérie avec ces criminels.

      Quant au drapeau il y a un seul en Algérie a savoir le vert rouge et blanc.

      Ne pas être islamistes et traitres c’est possible, la preuve.

        @ Thamourth ouharki
        5 septembre 2020 - 7 h 16 min

        Les sahraouis et les palestiniens ne sont pas Algériens à ce que l’on sache, n’est ce pas?
        Alors vous voulez des politiques qui s’occupent plus des autres que de l’Algérie, cela s’appelle une trahison.

          Elephant Man
          5 septembre 2020 - 12 h 31 min

          @Tharmouth Ouharki
          La trahison consiste à cautionner toute BARBARIE et tout COLONIALISME en violation des Droits Fondamentaux de population et du Droit International pour faire court.
          L’Algérie a toujours défendu et défend les causes JUSTES.

          Anonyme
          5 septembre 2020 - 13 h 31 min

          Ah là on ne se cache plus! On prouve à tout le monde que Thamourt et Elephant Man viennent d’une même personne!! Be seeing you!!

        Anonyme
        5 septembre 2020 - 9 h 49 min

        Saadi et le pire ennemi du MAK, et les MAKistes ne peut pas approuver les positions de l’Algérie vu qu’ils ne se considèrent pas algériens. Tu n’a toujours rien compris à la politque algérienne car tu a commencé à t’intéresser à l’Algérie que récemment et comme beaucoup de beurs vous avez d’énormes lacunes sur l’histoire récente de l’Algérie. C’est pour ça que tu répétes ce que tu lis sur les commentaires sans connaître la réalité. Tu connais plus la politique française d’après tes commentaires. Occupe-toi de Macron et Lepen c’est plus facile pour toi…

          Anonyme
          5 septembre 2020 - 18 h 44 min

          C’est pour ça que je n’aime pas le mak, les magouilles, etc…Avec tout ça, j’espère une seule chose pour l’Algérie qu’elle devienne prospère, forte et puissante économiquement avec des gens justes, dignes et de solides caractère, sinon les corrompus, les menteurs et les tyrans , ils n’ont pas leur place dans cette noble terre.

        SaidZ
        5 septembre 2020 - 12 h 22 min

        @thamourth,
        Oui pour la libération de tous les peuples opprimés incluant palestine, sahra elgharbia mais de là à nier son algériannité pour être plus que tel c’est de la traîtrise.
        il parait que les frontières ne sont jamais fermées pour aller au sahraoui, de plus ils ont besoin d’aide des gens comme toi. qu’attends tu !?

      LotfiALN
      5 septembre 2020 - 1 h 48 min

      D’abord on se calme!
      En Algérie il n’y a qu’un seul drapeau !
      Les makaques restent des macaques !
      Alors ducon depuis mooleenbeck et à partir de 1992 les armes et explosifs étaient conditionnés chargés et acheminés vers l’Algérie via la France l’Espagne et le marokistan par route !!!
      Un certain m zaoui en sait qq chose à minima !
      Du même endroit sont partis les hordes sanguinaires qui avaient martyrisé Paris !
      Comment expliquer la passivité de certains ?
      Les fils madani avaient trouvé gîte et couvert à Oujda en premier lieu sous la protection du makhzen! ( hôtel terminus et…)
      Layada était dans les parages!
      Les barons de la drogue de maghnia !
      Algérie 🇩🇿

        @ lotfi FLN
        5 septembre 2020 - 7 h 19 min

        Je préfère 1000 fois un macaque qu’un (…) adorateur du cadre.

          Elephant Man
          5 septembre 2020 - 12 h 12 min

          @Lotfi FLN
          Le ridicule ne tue pas malheureusement !
          Parce qu’un macaque n’est-il pas un adorateur de son commandeur des croyants par excellence le type même de l’esclave consentant …
          @LotfiALN vous avez tapé dans le mille ils sortent de leur gonds et leur trou à rat.

      Belveder
      5 septembre 2020 - 8 h 53 min

      reveille toi ON PARLE des années 90 la..cela dis moi je renvoie dos a dos MAK et groupes islamistes armés ..pourquoi tu as une préférence toi …je devine laquelle…ton Ferhat n a t il pas appele a s armé et a ses defendre en 2017 …?? dis moi contre qui ??

    Brahms
    4 septembre 2020 - 19 h 07 min

    LES CRIMES COMMIS EN 1990 ?

    Tous ces crimes commis en 1990 ont servis à venger les rapatriés d’Algérie de 1962. L’Algérie a été victime d’une coalition de pays très bien organisés qui nous ont fait payer en centuple, notre indépendance. Le Général de Gaulle l’avait prédit avec sa phrase mythique (on verra dans 30 ans) ce qui voulait dire, on prendra notre revanche vers les années 1990. Seulement, l’islamisme radical a tourné et les pays européens reçoivent jusqu’à aujourd’hui, le boomerang en pleine face. Qu’ils se débrouillent puisque cela venait de chez eux. Il faut donc une forte armée, pilier essentiel, pour avoir la sécurité (Les USA ont 6000 bombes atomiques, les Russes 6500 Bombes atomiques, Chinois 300 Bombes atomiques). A défaut, on en paiera les conséquences.

    loklan
    4 septembre 2020 - 17 h 57 min

    El watan ne doit pas être sanctionné. Ceux ( les services) qui ont donné l’ ordre à L’ ANEP de ne plus attribuer de publicité de plus  » publique », doivent être retrouvés, chatiés et chassés. Ils sont facilement retrouvable.

    SaidZ
    4 septembre 2020 - 14 h 35 min

    Il faudrait aussi voir du côté de celui qui a recruté les cordonniers araboislamistes égyptiens, seriens pour détruire l’école algérienne. Celui aussi qui a agrémenté le fis en transgressant la constitution.

    Brahms
    4 septembre 2020 - 13 h 21 min

    A force de jouer avec des shitanes islamistes (diables) ?

    La Belgique hébergeait à Molenbeck les tueurs islamistes et complices européens qui commettaient des crimes en Algérie en 1990. En 2016, la Belgique payait un lourd tribu :

    – 22 mars 2016 Bruxelles Aéroport de Bruxelles-National et Maelbeek (métro de Bruxelles) les morts : 11 Belges ; 4 Américains ; 3 Néerlandais ; 2 Italiens ; 2 Suédois ; 1 Français ; 1 Espagnol ; 1 Marocain ; 1 Britannique ; 1 Polonais ; 1 Allemand ; 1 Chinois ; 1 Péruvien ; 1 Indien ; 1 Suisse Attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles.

    Normalement, la Belgique ne devrait pas avoir de relations avec l’Algérie, on coupe, pas besoin de ce pays.

    Belka
    4 septembre 2020 - 13 h 15 min

    Ça si le travail des journalistes patriotes pour faire des enquêtes,et puis s’ils des élus en Belgique si leurs devoirs de demander les comptes a ce pays si non si les autorités Algériennes qui vont prendre cette affaire et peut être ça va implique les fils de criminels abassi madani et si la fin de leur chaîne propagande.

    Anonyme
    4 septembre 2020 - 13 h 02 min

    La Belgique servait à acheter les armes et Londres a récolté l argent pour en acheter…
    Les islamistes faisaient tranquillement la manche sur les plus grandes places de Londres sans avoir aucun problème alors que les bombes déchiquetées de pauvres citoyens algériens innocents…les autorités anglaises fermaient les yeux….

    Daba fedh'hhouna
    4 septembre 2020 - 11 h 21 min

    Fouillez la dedans et vous trouverez que ce qui vient des Baysbas Pelgique et Trance est pris en charge par les reseaux (malsains) du makhzoulay.

    Anonyme
    4 septembre 2020 - 9 h 39 min

    C’était une guerre entre arabisme et islamisme. Les deux piliers du régimes se faisaient la guerre en impliquant le peuple, de grè ou de force

      Abbassi Madani le Kabyle
      4 septembre 2020 - 11 h 46 min

      Le sujet n’a rien avoir avec Kabyle ou Arabe car il y avait de tout comme par exemple Abbassi Madani né a Sidi Okba pas loin de Biskra était d’une famille Kabyle réfugiée dans cette région au temps de la colonisation.
      Un criminel qui s’en foutait des Arabes, des Kabyles, de l’Algérie ou de l’Islam

    DZA
    4 septembre 2020 - 9 h 27 min

    «Pourquoi l’Algérie, dont les services de sécurité détiennent toutes ces informations, ne demande-t-elle pas des comptes à la Belgique ? S’interroge notre source»

    Une question quelque peu naïve, sachant que Bouteflika a blanchi les terroristes.

      Belveder
      4 septembre 2020 - 10 h 58 min

      Pas seulement .. a ce que je sache le peuple a voté en masse el mou ssalaha par deux fois ..et surtout ne dites que le vote était trafiqué c est trop facile comme excuse

    Brahms
    4 septembre 2020 - 9 h 21 min

    Félicitations pour le journaliste d’investigation d’Algérie Patriotique pour cet article très pertinent.

    Je rajouterai qu’il faut savoir que la Belgique marche avec le Maroc et les youpins d’Israël avec un quartier de diamantaire et de bijoutiers à Anvers où l’argent marocain de la drogue est blanchi puis direction Dubaï vers les EAU pour un deuxième blanchiment dans l’immobilier Dubaïotes. Vous avez également beaucoup de Maisons closes en Belgique où le Roi Belge organise la traite des femmes et encaisse l’argent des loyers des appartements de passe ce qui signifie qu’en Belgique, ils n’ont aucune moralité (sexe, drogue, blanchiment et armes) tout y passe pour y faire de la rentabilité financière. La Hollande fonctionne également selon le même mode opératoire que la Belgique d’où de forte communautés marocaines et juives pour les facilités du trafic. Enfin, les ports d’Anvers et d’Amsterdam sont aussi des plaques tournantes de la contrefaçon, de la drogue et permettent aux trafiquants de tous poils de dispatcher à travers l’Europe. En outre, quand vous allez dans certaines boutiques marocaines, vous restez assis en face et vous verrez qu’il n’y a pas un seul client qui rentre ou quand il y rentre c’est pour acheter du poivre, du cumin ou de la levure. Pensez vous qu’avec la vente de ces quelques produits, l’épicier marocain puisse tenir des années à payer un loyer exorbitant avec
    4 sous dans la caisse. En réalité, il y a un trafic derrière et toutes ces épiceries servent à blanchir l’argent de la drogue sous couvert de bilan comptable, de chiffre d’affaires etc.. etc.. On connait tout ça.

    Anonyme
    4 septembre 2020 - 9 h 11 min

    L’Algérie devrait s’inspirer des méthodes du Mossad pour « neutraliser » ce genre de déchets génétiques…

      loklan
      4 septembre 2020 - 11 h 07 min

      « L’Algérie devrait s’inspirer des méthodes du Mossad pour « neutraliser » ce genre de déchets génétiques… ». Encore un déchet bédouin pro normalisation avec sahyon.

    Belveder
    4 septembre 2020 - 9 h 10 min

    Ces révélations arrivent 20ans trop tard et deux chartes de reconciliation sont passé par la…ZEROUAL avait compris ca et na pas voulu cautionné la mascarade le térrorisme se combat par les armes point final

      Hmed hamou
      4 septembre 2020 - 13 h 22 min

      Et je croyais que c’est zeroual justement qui a initié la moussalaha avant que ex fakhamatouhou la plagie et se l’attribue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.