Vers la reprise des missions techniques de l’ONU au Sahara Occidental ?

Peuple sahraoui
L’autodétermination, un droit inaliénable du peuple sahraoui. D. R.

La Haute-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, à Genève,  qu’elle avait «hâte de discuter» des paramètres d’une nouvelle mission technique au Sahara Occidental pour «identifier les problèmes critiques des droits de l’Homme» dans ce territoire non autonome. «Ces missions sont vitales et contribuent à empêcher l’escalade des plaintes, au Sahara Occidental occupé, a-elle déclaré à l’ouverture de la 45e session du CDH à Genève, rapporte l’APS.

Elle fait savoir que «nous continuons également de suivre à distance la situation au Sahara occidental, où nous avons mené des missions techniques pour la dernière fois il y a cinq ans».

L’Algérie, tout comme le groupe de soutien de Genève, ont dernièrement multiplié les appels à l’adresse du CDH en vue de l’envoi d’une mission technique au Sahara Occidental. En juillet,  la délégation algérienne auprès de l’Office des Nations Unies à Genève a demandé la reprise de ces visites, rappelant qu’aucune mission technique n’y a été entreprise depuis 2015.

De son côté, le groupe de soutien de Genève qui compte plus de 240 ONG  a demandé, en juillet, dans une lettre ouverte au président du Conseil de sécurité de l’ONU, de reprendre la Mission technique initiée en 2015, et à inclure un chapitre sur les droits de l’Homme dans le mandat la Mission des Nations Unies pour le Référendum au Sahara occidental (Minurso).

Le 29 août, à l’occasion de la Journée internationale des victimes de disparitions forcées, célébrée le 30 août, le groupe de soutien de Genève avait plaidé dans un communiqué pour la création d’un mandat de rapporteur spécial sur la situation des droits de l’Homme dans les territoires sahraouis occupés. Le groupe de soutien avait, alors, souligné la nécessité « de mettre en œuvre le tout premier article de chacune des quatre Conventions de Genève et de veiller à ce que le Maroc respecte les dispositions desdites Conventions en toutes circonstances au Sahara occidental occupé.

R. I.

Comment (2)

    Karim
    14 septembre 2020 - 20 h 39 min

    😉😉😉

    tout ça c'est pour prerdre encore du temps
    14 septembre 2020 - 19 h 07 min

    les américains avec john bolton qui connait le vice marocain avaient tout compris, avant que israel ne vient au secours des marocains. les américains avaient ordonné un mandat de six mois pour organiser le referendum dans les 6 mois et en finir une fois pour toute, la france et israel ne voulaient pas des 6 mois parce qu’ils savaient qu’avec john bolton le vote allait avoir lieu. or, john bolton n’est plus là, mais la france et israel sont encore là. donc, n’attendez pas à une solution onusienne pro sahraouis ou neutre. la france,israel et le maroc utilisent l’ONU pour gagner du temps. sahraouis prenez vos armes et combattez les marocains, c’est l’unique et la seule solution pour votre indépendance. croyez moi. le maroc achète corrompe les gouvernants du monde entier pour que votre pays soit le leur. dernièrement ils ont placé des cadres libyens pro marocains corrompus dans les postes clés en libye pour servir le maroc plus tard. les marocains sont lâches et ne peuvent vous combattre alors ils vont coloniser votre pays par des palabres interminables et gagner du temps qui joue POUR EUX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.