Maître Djamal Yalaoui dévoile le bizness florissant de la secte islamiste Rachad

Zitout Yalaoui
Larbi Zitout, gourou londonien de la secte islamiste Rachad. D. R.

Nous publions l’interview intégrale de Maître Djamal Yalaoui, avocat au barreau de Paris et correspondant associé au barreau d’Oran, réalisée par notre confrère Mohsen Abdelmoumen et dans laquelle il soulève le couvercle de la marmite Rachad pour montrer aux Algériens ce qui y mijote. Un business florissant et des trafics en tout genre, pendant que ses animateurs, la fratrie Zitout et quelques complices, anesthésient les dizaines de milliers d’internautes crédules qui croient au caquetage du diplomate-boulanger de Londres.

Mohsen Abdelmoumen : Pourquoi vous avez défendu mon cas à titre gracieux ?

Maître Djamal Yalaoui – Je n’ai pas épousé la vocation de défendre par hasard. Tout dans mon parcours, depuis ma plus tendre adolescence, me destinait à m’engager dans les combats pour les plus humbles – mes origines culturelles et sociales n’y sont pas étrangères – et pour la justice. Il m’a semblé, juste, être une évidence que de défendre «un félin harcelé et malmené par une bande d’hyènes sanguinaires» !

Je défends Mohsen Abdelmoumen non pas à titre gracieux mais à titre fraternel car nous partageons les mêmes valeurs et nous défendons les mêmes causes. Mes principes sont au-dessus de l’argent et même de ma personne.

Vous êtes un éminent juriste, pouvez-vous nous dire s’il existe une diffamation ou une quelconque calomnie dans ce dossier ?

Nous sommes en présence d’un cas d’école de l’application du principe juridique l’exceptio veritatis ou exception de vérité. Ce terme juridique, qui est une exception à la règle générale, indique qu’une personne poursuivie pour diffamation peut échapper à une condamnation si elle prouve la vérité de ses allégations ou dénonciations. Or, dans notre affaire, Mohsen Abdelmoumen a qualifié l’organisation Rachad d’organisation «terroriste» en s’appuyant sur les déclarations des dirigeants de Rachad et plus précisément celle de Mourad Dhina : «Nous n’avons pas à sombrer dans la médiatisation, dans la sélection, dans la condamnation de la mort. (…) Que ces intellectuels aient le courage d’assumer leur action, qu’ils disent nous nous sommes engagés dans une guerre et que certains d’entre nous ont payé de leur vie. Qu’ils en fassent des martyrs pour eux.»

De surcroît, les responsables de Rachad ont pour guide spirituel – en fait, leur idéologue – Hakim El-Matiri, qui est le secrétaire général de la Conférence de la nation islamique (Congrès de l’Oumma), notamment, et surtout ce dernier a légitimé l’assassinat par décapitation du professeur d’histoire-géographie français. A l’aune de ces brèves observations, la règle de droit de l’exception de vérité s’applique pleinement, dans notre présente affaire, et donc la diffamation n’est pas caractérisée. En conséquence, la diffamation n’existe pas juridiquement dans notre dossier.

Nous savons que l’organisation terroriste Rachad est soumise à un agenda sioniste. Pourquoi, d’après vous, cette organisation qui est liée au terrorisme international (cf. le congrès de la UMA de Hakim El-Matiri) a-t-elle ciblé Mohsen Abdelmoumen ?

Mohsen Abdelmoumen fait partie de cette, rare, catégorie de personnes dont la raison de vivre – le sel de sa vie – sont ses combats contre l’impérialisme, le sionisme et l’injustice de manière générale. A plus d’un titre, il est une cible privilégiée pour «ces gens-là». En effet, ils essaient de terroriser Mohsen Abdelmoumen qui est un opposant de l’extérieur ! Mon client est surtout le symbole du combat contre les islamistes algériens, transfuge du FIS et consorts…

Après les avoir affrontés en Algérie pendant une décennie, il est rattrapé par «ces gens-là» en Belgique où il réside depuis 2005. Je rappelle à nos lecteurs qu’en 2014 il fait l’objet d’une tentative d’assassinat par balle. Mohsen Abdelmoumen dérange «ces gens-là» car, comme il me l’a rappelé : «J’écoute Rachad quand ils parlent, mais j’entends surtout ce qu’ils ne disent pas… Et ce que vous ne dites pas est plus important que les mots que vous prononcez.» Voilà le crime de mon client !

Pourquoi l’organisation terroriste Rachad a pris comme cible privilégié l’Algérie ? Pourquoi cible-t-elle l’armée algérienne et les services de renseignements algériens ?

Comme disait Bernanos «les ratés ne vous rateront pas» et les sionistes et leurs affidés ne rateront pas l’Algérie.

Or, l’organisation Rachad n’est qu’un conglomérat de loosers, de médiocres et de frustrés qui considèrent que tous leurs échecs sont de la responsabilité de l’Etat algérien. L’activisme tous azimuts de l’organisation Rachad n’est qu’un front de la grande offensive de l’empire américano-sioniste pour détruire la souveraineté des peuples et imposer leur agenda postcolonial ! L’Algérie est désormais en grand danger, tant à l’intérieur de ses frontières qu’à l’extérieur. Je rappelle que l’Algérie est le plus grand pays d’Afrique, c’est des richesses minières inépuisables, c’est l’armée la plus puissante et la plus expérimentée d’Afrique et les services de renseignements algériens sont considérés comme faisant partie des meilleurs au monde.

Les Algériens d’Europe doivent «se tenir prêts à faire face à la menace que font peser certaines parties ennemies sur la sécurité» de l’Algérie. Il y a nécessité de «renforcer le front externe» pour faire échec à tous les complots ennemis et aux campagnes médiatiques tendancieuses visant l’Algérie. Etre un patriote algérien, ce n’est pas attendre que l’orage passe ; c’est apprendre à danser sous la pluie !

Récemment, il y a eu des révélations publiques sur la cellule Rachad Benelux. pouvez-vous éclairer nos lecteurs à ce propos ?

En effet, dans le cadre de notre contre-enquête, nos investigations nous ont permis de mieux comprendre les modes d’organisation et de fonctionnement de Rachad et de ses «cellules, agences ou filiales» qui ont été semées aux quatre coins du monde. Je vais essayer d’être synthétique tout en vous précisant que je projette de consacrer ultérieurement un article juridique, uniquement sur ce sujet.

Les «idiots utiles et dociles» de Rachad Benelux (RBNL) sont, pour la vitrine officielle, constitués en association sans but lucratif le 4 mai 2012 à Bruxelles. Cette association est une coquille vide. Au départ,, ils étaient quatre individus ; aujourd’hui, ils ne sont plus que trois : Rakik Abderrahim, Ali Ammar, Hamid Abdelhak et Zitout Tahar. A eux trois, ils sont à la fois l’assemblée générale (l’ensemble des adhérents), le conseil d’administration (les administrateurs) et l’exécutif (président, trésorier, secrétaire).

Cette structure n’a qu’une seule vocation : se donner une belle image médiatique («Rachad se veut un rassemblement politique, social et intellectuel pour un changement véritable du système politique algérien» – statut de RBNL) et collecter des subventions publiques des Etats européens et de l’Union européenne. Comme vous pouvez le constater, Rachad Benelux est insignifiant au niveau de son «armée» mais possède une réelle capacité de nuisance, comme tout nuisible, à l’égard de l’Algérie et des pays d’accueil où les gouvernements leur octroient des statuts de réfugié politique, notamment.

Or, on découvre «qu’en même temps» ils constituent des myriades de sociétés commerciales (SPRL IDEAL, SPRL ROYAL, SPRL TRADING…) qui leur ont permis d’encaisser 260 000 euros de chiffre d’affaires sans déclarer leurs employés (des clandestins), sans payer aucune cotisation sociale (arrêt de la Cour d’appel de Liège du 6 septembre 2016), ni impôt ! Et au surplus, une fois que la société citron a été pressée jusqu’au dernier centime d’euro, on brûle les locaux pour obtenir les indemnisations des assurances et on les déclare en faillite. C’est des méthodes de mafieux qui ont permis Rachad Benelux d’engranger, peu ou prou, plus de 10 millions d’euros rien que dans la seule Belgique !

Comment voyez-vous l’issue de ce procès ? Ne pensez-vous pas qu’une plainte doit être déposée contre Rachad Benelux ?

Comme je l’ai indiqué ci-dessus, et je le confirme à cet endroit, il n’y a pas de diffamation. Par conséquent, le parquet de Liège n’a pas d’autre issue que de procéder au «classement sans suite» de cette plainte «mort-née».

Cependant, je vous rappelle que c’est Rachad Benelux qui a déposé plainte contre Mohsen Abdelmoumen alors même que cette dernière est totalement étrangère aux échanges, objet de l’action judiciaire. C’est pourquoi, non seulement Rachad Benelux n’avait aucun «intérêt à agir». L’intérêt à agir est la condition primordiale de la recevabilité de toute plainte ou action judiciaire. Il faut toujours avoir un intérêt à agir. C’est une condition systématique et de salubrité juridique. Mais de surcroît leur intervention n’avait qu’un objectif : nuire à mon client ! La procédure pénale a, totalement, été détournée, dévoyée par «ces gens-là», et ce comportement répréhensible a engendré un grave préjudice à mon client.

En conséquence, nous engagerons une procédure contre Rachad Benelux dès que la plainte pour diffamation fera l’objet d’un classement sans suite officiel.

Le professeur Ahmed Bensaada a démontré, à l’aide de documents officiels, les liens entre certaines organisations algériennes et la NED qui est une vitrine de la CIA, ces mêmes organisations ont des liens avec l’organisation terroriste Rachad. Comment expliquez-vous l’alliance entre l’organisation Rachad et ces organisations algériennes ?

Votre question mérite un ouvrage pour y répondre. C’est déjà fait ! Je ne peux qu’inviter vos lecteurs à lire et relire (les ouvrages, notamment Qui sont les leaders autoproclamés du Hirak et ses nombreux articles) le remarquable travail d’expertise que mène depuis plusieurs années le Pr Ahmed Bensaada, en la matière, et que je salue fraternellement au passage. Ce que je peux vous dire, c’est que toute cette nébuleuse d’organisations et d’associations ont toutes la même vocation – «abîmer l’Algérie» – et le même projet, livrer l’Algérie aux puissances étrangères à travers une «printanisation» de l’Algérie. On utilise la même méthode que celle expérimentée à l’égard de l’Etat syrien : on connaît le résultat ! Sans l’intervention vigoureuse de la Russie du président Poutine, la Syrie serait démantelée comme la Tchécoslovaquie.

L’intensification des liens commerciaux et le renforcement des relations militaires démontrent que l’Algérie est bien consciente des nombreux dangers qui la guettent et des multiples ennemis de l’intérieur et de l’extérieur qui l’a harcèlent par des campagnes de dénigrement médiatiques ou de prétendues motions «pour atteinte contre les droits de l’Homme». Les responsables de Rachad font partie de ces mercenaires de l’étranger qui mènent une guerre totale à l’Etat algérien. Le postcolonialisme du XXIe siècle prend différentes formes : économique, culturel, sanitaire… Il nous ont même inventé le colonialisme écologique pour mieux voler les peuples africains !

Ne pensez-vous pas que l’Algérie est la cible de toutes ces organisations occultes car elle refuse toute normalisation dans ses relations avec l’entité sioniste d’Israël ?

La nation algérienne n’est que la somme de ses actes et engagements. L’Algérie est plus qu’une entité géographique : elle est un pont entre deux continents, entre deux rives d’une mer Méditerranée qui est l’étendue d’eau du globe où l’on trouve la plus grande concentration de belligérants et d’armements.

A travers son combat contre le sionisme et pour la liberté des peuples palestinien et Sahraoui notamment, l’Algérie apporte un enseignement. Or, enseigner, ce n’est pas remplir un vase mais allumer un feu ! Voilà pourquoi l’Algérie fait peur aussi ! Pour l’Algérie, le sionisme est le cancer de l’Humanité et j’ajouterai que considérer un sioniste comme un être humain est un oxymore.

Par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer tous ces «nostalgéria» ou revanchards de «l’Algérie-française», de l’extérieur et de l’intérieur. Prenez par exemple le gouvernement français, actuel, qui est composé d’un ministre de l’Intérieur (Darmanain) dont le grand-père était harki pendant la période de la Guerre de libération de l’Algérie, le ministre de l’Education nationale (Blanquer) dont le père était avocat des membres de l’OAS… la liste est longue !

Que pensez-vous de l’élan de solidarité dont votre client et vous-même avez bénéficié ces derniers jours ?

J’ai été très sensible à cet énorme élan de solidarité qui a jailli aux quatre coins du village planétaire. Mais c’est surtout l’hommage à une noble lutte, la reconnaissance du travail de toute une équipe de «Frères d’armes» et l’adhésion à notre quête de justice pour la «nouvelle Algérie».

Je suis un passionné des mots, du verbe, synonyme de tout un univers où le beau l’emporte sur le laid, où la parole fidèle l’emporte sur le mensonge et la trahison… J’offre ces quelques vers de poésie à vos lecteurs et à tous les patriotes :

Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle

Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre

Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre.

Heureux ceux qui sont morts d’une mort solennelle.

Heureux ceux qui sont morts dans les grandes batailles,

Couchés dessus le sol à la face de Dieu.

Heureux ceux qui sont morts dans cet embrassement,

Dans l’étreinte d’honneur et le terrestre aveu.

Interview réalisée par Mohsen Abdelmoumen

Djamal Yalaoui est avocat au barreau de Paris et correspondant associé au barreau d’Oran, lauréat du Concours international de plaidoirie (1998).

Comment (19)

    DRapeau mzewaR.
    15 décembre 2020 - 15 h 49 min

    Cette secte et à leurs tête ce lâche est pour une intervention étrangère dans nôtre pays, en expliquant à ses ahrars que c’est ok que lès étrangers interviennent une fois ils finissent leurs destruction ont leurs demandent de retournée chez eux.ce que je comprend il veut venir avec eux comme le héro assis sur un char et une fois il mettra les pieds en Algérie il tournera le peuple contre lès forces étrangère et deviendra nôtre émir ….. il ne sait pas que si ses « amis » une fois ils mettent leurs pieds et leurs mains sur le sol Algérien ils resteront à jamais et rendent le peuple Algérien en arrière jusqu’aux 18 eme siècle.on a vu comment lès peuples sont devenus et dire qui ont traduit et écris dès millions de livres ou à l’époque toute l’Europe avait que quelques livres.

    Anonyme
    14 décembre 2020 - 20 h 10 min

    Bravo a vous deux vous êtes des hommes

    Anonyme
    14 décembre 2020 - 20 h 04 min

    Bravo a vous deux vive l’Algérie

    Algerien Pur Et Dur
    14 décembre 2020 - 17 h 25 min

    A titre d’information qui ne nuit nullement au contenu de l’interview, l’utilisation de la tchecoslovaquie comme example de demantelement d’un pays est loin d’etre correct. Les tcheques et les slovaques sont deux ethnies differentes qui ne se sont jamais entendues mais forces par l’ancienne union sovietiques a vivre sous le meme drapeau. Ils se sont separe a l’amiable, sans violence aucune des le demantellement de l’union sovietique. Ils entretiennent d’ailleurs des rapports tres courtois depuis leur separation.

      Krimo
      14 décembre 2020 - 19 h 24 min

      Algerien pur et dur,

      La creation de la tchecoslovaquie est plus ancienne a l Urss de 4 ans, elle date de 1918, batie sur les decombres de l’empire austro-hongrois et dernier pays de l’est a tomber dans le giron sovietique au lendemain de 1945

    Anonyme
    14 décembre 2020 - 16 h 34 min

    La secte Rashad ne cible pas que l’Algérie. Ces terroristes sont dangereux pour la terre entière. C’est comme les nazis ils n’ont pas de frontières

    Un Algerien.
    14 décembre 2020 - 16 h 10 min

    Même pendant les périodes difficile des années 70/80 avec le système communisme ou le peuple acheter un quart de poulet et un quart de l’huile pour finir la semaine lès Algériens ont jamais essayer de vendre leurs pays ,ils ont émigrés pour des raisons économique et ont travaillé dur pour aidé leurs familles au pays,pas comme ses lâches qui gagnent tous de l’argent du haram en vendant leurs propres pays à travers lès réseaux sociaux jusqu’à ou ils ont rendu une partie de notre jeunesse lâches comme eux en volant dès citoyens, vendre des drogues et même volés les bijoux de leurs mères pour acheter une harga et s’aventurer dans une barque et aillent faire le TBEHDIL en Europe manipulé par les adultes lâches comme ce zitot et compagnie.

    Hmed hamou
    14 décembre 2020 - 15 h 36 min

    [« La nation algérienne n’est que la somme de ses actes et engagements… À travers son combat contre le sionisme et pour la liberté des peuples palestinien et Sahraoui notamment…(à ce propos) l’Algérie apporte un enseignement. Or, enseigner, ce n’est pas remplir un vase mais allumer un feu ! »]

    D’accord, jusque là rien à dire, on tient notre rôle de grande nation. Et même que, vu comme ça, tout est cohérent. En plus, Si enseigner c’est allumer un feu ; vous avez bien fait de le souligner , il ne faut surtout pas remplir de vases, ce serait incompatible; il faut même vider tous les vases, il faut même faire la chasse à tous les vases sains, non fêlés, qui traînent et susceptibles de se remplir de l’eau, l’eau de pluie, de rosée du matin … Et ce avant d’envisager le moindre enseignement, avant d’allumer le moindre feu. On veut que tous nos vase soient et demeurent vides. Les vases remplis sont les principaux danger pour notre feu. Les vases remplis risquent de se renverser ou de se briser sous l’effet de la chaleur et de répandre leurs eaux et étreindre le feu et pire ça risque même d’arroser la terre morte et lui rendre espoir voire lui rendre la vie après l’incendie…
    Quel honneur juste à l’idée d’envisager un tel spectacle. Après tant d’ efforts pour ‘allumer le feu , de revoir, a cause d’un malheureux vase renversé, des champs de blé reverdir à nouveau, des fleurs de cerisiers sortir des cendres, voir des abeilles, des papillons virevolter au-dessus …
    [ » Voilà pourquoi l’Algérie fait peur…! »] donc.
    Et comment ! Comment elle ne ferait pas peur, tant qu’elle importera son blé, ses médicaments, sa mouriture et ses vêtements…et ce pour se concentrer seulement et à plein temps à construire [« La nation algérienne (qui ne serait) que la somme de ses actes et engagements…à travers son combat contre le sionisme et pour la liberté des peuples palestinien et Sahraoui notamment…], Oui, comment elle ne ferait pas peur !?
    Tant que enseigner ne consiste pas à remplir des vases pour arroser les champs, arroser les fleurs, à former des ingénieurs et des fermiers pour cultiver la terre algérie en jachère, pour sortir de sa dépendance, à former des médecins pour soigner ses malades at home,.. Tant que enseigner consiste à allumer un feu pour danser autour tels des papillons de nuit, à former des portes flambeaux, des torches humaines pour aller se battre pour d’autres causes, pour assurer nos engagements et nos actes (cités dessus) sans quoi on serait pas (selon vous) une nation digne de ce nom,…comment elle ne ferait pas peur messieurs!?

    Anonyme
    14 décembre 2020 - 15 h 11 min

    Le slogan de cette secte mafieuse: Remplissez mes comptes bancaires au nom de Allah et son prophète ( SAWS).
    Il sont les vrais Kouffars qui attiseront l’enfer lors du dernier jugement.
    Jouer avec la fibre religieuse des innocents n’a jamais été Hallal en Islam.
    Qu’on sache qu’il ya du sionisme islamiste. Celui qui est sur la photo en fait partie.

    Abou Stroff
    14 décembre 2020 - 14 h 46 min

    ce qu’avance Maître Djamal Yalaoui conforte l’argumentation que j’avance depuis des lustres.
    en effet, je persiste et signe: l’impérialisme, le sionisme, l’islamisme (qu’il soit soft ou radical ou djihadiste ou n’importe quoi) ont, malgré les apparences, des intérêts convergents pour ne pas dire identiques.
    – en effet, l’islamisme sert l’impérialisme dans la mesure où les intérêts bien compris du capital financier mondial, fraction dominante du moment du capital mondial, requiert un monde sans frontières (composé de micro-états vassaux) où les capitaux peuvent se mouvoir à la recherche de retours sur investissements optimaux. l’islamisme, portés par des couches sociales archaïques (voir les états archaïques du golfe, par exemple), croyant que le commerce crée la richesse est le meilleur rempart contre toute velléité de désengagement d’Etats nationaux de l’emprise de la soi disant mondialisation.
    – quant au sionisme (basé, en apparence, sur des textes religieux admis comme sacrés par les musulmans eux mêmes), il est inutile de ressasser que la pérennité de l’entité sioniste et la garantie de sa domination perpétuelle sur ses voisins proches et lointains, requièrent que cette entité soit entourée de micro-états vassaux (voir le plan yinon) basés sur la religion et/ou sur l' »ethnie ». ainsi, cette entité raciste basée sur la religion fera oublier sa nature de vestige colonial qui doit disparaître en tant que tel et n’apparaîtra pas comme un anachronisme.
    en outre, remarquons que le dépeçage du monde dit arabe a bien commencé avec l’irak, le soudan, la syrie, la libye et bientôt….
    enfin, reconnaissons que les élites « arabes » en particulier et les élites « musulmanes » en général, les plus en vue, participent, à leur manière au dépeçage de leurs propres pays en étant incapable de « voir » le monde autrement qu’avec des lunettes religieuses.
    au fait qui a souligné que la religion était l’opium du peuple?
    PS1: je persiste et signe: l’islamisme est un sous-produit de l’islam. par conséquent, avant de condamner la stratégie de domination des puissances impérialistes et de l’entité sioniste, les musulmans doivent réaliser que la seule manière de lutter et de vaincre l’islamisme est de confiner la religion dans la sphère privée où chacun aura tout le loisir d’adorer son Dieu ou de n’adorer personne sans empiéter sur la liberté de l’autre. en d’autres termes, tant que les musulmans continuent à croire que leur religion est capable de gérer la « cité », l’islamisme continuera à sévir et à favoriser la déchéance certaine des sociétés sur lesquelles il a une quelconque emprise.
    PS2:je persiste et signe: en dehors de l’institution militaire, il n’y a point de salut. car, que nous le voulions ou non, le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation empêche, objectivement et subjectivement, l’émergence d’une société civile (au sens de Gramsci et/ou de Marx) apte à se prendre en charge. Par conséquent, seule l’armée est en mesure de piloter le dépassement nécessaire du système précité qui nous avilit et nous réduit à des infra-humains.
    PS3: il est inutile de souligner que les islamistes sont des « adeptes » convaincus de la « démocratie » tant qu’ils ne sont pas au pouvoir. mais dès que les circonstances leur permettent d’exercer un quelconque pouvoir, la démocratie se transforme soudainement en kofr (observons ce qui se passe en iran, ce qui s’est passé en égypte sous morsi, au soudan, etc…) et devient une « valeur » étrangère qui doit être combattue puisque le Bon Dieu aurait tout prévu concernant la gestion de la « cité musulmane ».

      Ammari
      2 janvier 2021 - 9 h 52 min

      Bravo. Vous avez, comme d’habitude, parfaitement décrit notre réalité. Je vous remercie de nous apporter votre éclairage.

    Belveder
    14 décembre 2020 - 14 h 45 min

    Vous prechez des convaincus Nous ici sommes tous d accord pour dire Non a cette organisation qui déverse sa haine contre L Algérie.mais que dire des milliers d Algériens de l intérieur comme de l extérieur qui continuent chaque Soir via Leur Canal de propagande Awres Tv de porter atteinte à l intégrité du Pays…

    Anonyme3
    14 décembre 2020 - 14 h 28 min

    Ces traitres de rashad avec leurs complices lès ghani mahdi,hicham aboud,lyes rahmani ,abdou semmar,ferhat mehenni et leurs chiens lès Amir mazda,sofia de Lyon, djillou le 🐩 et lès autres voyous sont tous recherché par la justice Algérienne le pays leurs manque énormément ,ils sont perdants dans toutes lès lignes et comme ils sont dès traîtres ils veulent syrieniser et lybieniser L’Algérie afin qu’ils rentrent comme dès ahrars et dès hommes libres qui ont détruit leurs propre pays en invitant sarko et ses copains détruire leurs pays et François qui avait même dit aux syriens que maintenant grâce a vôtre aide que nous avons détruit votre pays mais nous refusons lès réfugiés syriens sur nôtre sol sauf ce qui ne sont pas musulmans ,une leçon à apprendre et jamais l’oublier.cette secte de rashad est un danger pour notre pays.

    Anonyme
    14 décembre 2020 - 14 h 27 min

    OUI, C’EST UNE MAFIA RELIGIEUSE.

    CAFTAN ALGÉRIEN
    14 décembre 2020 - 14 h 23 min

    Ces voleurs islamistes baznassa parallèles sont connus pour leur cupidité à l’égard des billets verts.
    Qu’attendre de ceux qui ont vendu leur âmes pour 1 Dirhem, 1 Euro et 1 $.
    Mais pour ces basznassa de la religion, il s’agit de la Sadaka Hallal fi Sabili Allah.
    Ce sont des pratiques de Abou-Djahl en personne. Abou Djahl version version 2020.
    La sourate El-Bakara a bien décrit ces faux musulmans cupides et Mounafikines.
    OUI ET OUI, Sourate El-Bakara a maudit ces Baznassa de la Religion. Mais il faut savoir lire le coran avec la tête et non pas avec la poche.

    DZDZ
    14 décembre 2020 - 13 h 56 min

    La seule religion de ces Islamistes est l’argent Sale.
    Durant la décennie noire, ces islamistes ont pillé le riche et le pauvre au nom d’Allah.
    Ils sont tous devenus des affairistes milliardaires.
    C’est une Vraie Mafia Religieuse, A3oudou Billah de ces satans mafieux qui parlent au nom D’Allah.

    إن لم تستحي فافعل ما شئت ...
    14 décembre 2020 - 13 h 43 min

    le slogan de cette secte maléfique..

    Ali le Belge
    14 décembre 2020 - 12 h 55 min

    Ce n’est pas seulement le mouvement Rachad qui fait des business sur le dos de certains naifs croyant,son allié de toujours certains chefs du parti Fis réfugiés en Europe en particulier,le corrompu affairiste ex maire d’une grande ville en Algérie résidant à Bruxelles,qui collabore avec les ennemis de l’Algérie,les services de renseignements Marocains et aussi Israeliens,sans gène ni regret;la honte a ces mouchards

    DES CINGLES
    14 décembre 2020 - 12 h 49 min

    Quel être doué de raison pourrait suivre ces gens-là, qui pour une p’tit chèque vendraient même leur âme au plus offrant.
    Doué de raison = Pas de vision unique comme par exemple la religion.
    Quand on voit toutes ces vidéos de religion CHARLATANISTES destinées aux incultes on comprend tout.
    Avec des « révelations et miracles » en veux-tu en voilà…
    Lorsque l’individu ne peut LIRE qu’en arabe, il pense que ce qu’on lui présente vient d’être découvert !
    Tout les ouvrages profonds intéressants n’ont pas été traduits en arabe ou encore faudrait-il les mettre dans les mains de TOUS.
    Sans sortir des Lois et comportements d’il y a 1400 ans, on restera rampants.
    Dans son côté spirituel, la religion parle à tout le monde et pour toutes les époques.
    Dans celui du rituel, social, il a parlé aux gens d’une certaine époque, selon leur situation à un moment déterminé.
    Si tu voyage à dos d’âne en 2020 tu risques d’arriver à destination trop tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.