La liste des féminicides s’allonge : une journaliste égorgée par son mari à Alger

Par Mounir Serraï – La journaliste et présentatrice d’une émission environnementale sur la chaîne publique en tamazight TV4 a été égorgée par son mari dans leur domicile conjugal à El-Madania, Alger. Elle a laissé deux petites filles, selon des informations recueillies auprès de ses collègues. La terrible nouvelle a provoqué colère et indignation pas uniquement au sein de la corporation des journalistes, mais aussi dans la société d’une manière générale. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui ont dénoncé ce crime abject qui allonge la liste des féminicides.

En 2020, 39 cas ont été recensés officiellement. Ces crimes, qui se produisent souvent dans le domicile conjugal, s’ajoutent aux sévices physiques et moraux que subissent de nombreuses femmes dans une société rongée par la violence et la haine. Des femmes ont été également tuées par des membres de leur famille, parfois par leurs propres enfants, petits-enfants ou frères. Selon le site Feminicides-dz, le 1er janvier 2020, à Skikda, W. Laouiti, 29 ans, a été assassinée par son ex-conjoint qui l’a poignardée plusieurs fois. Elle était mère d’une petite fille de 6 ans.

Le 14 janvier, à Saïda, une autre femme de 30 ans a été assassinée par son conjoint qui l’a poignardée puis égorgée. Elle avait des enfants. Le 28 janvier 2020, à Relizane, une autre femme de 27 ans a été tuée par son fiancé. Le 10 février 2020, à Boumerdès, une vieille dame de 84 ans a été assassinée par son petit-fils à l’aide d’un marteau. Le 12 février, à Oran, une autre femme a été égorgée par son conjoint après que quelqu’un eut publié ses photos sur les réseaux sociaux. Le 19 février, à M’sila, une femme de 62 ans a été tuée par son conjoint par arme à feu. Elle était mère de 12 enfants. Le 4 mars, à Ouargla, une femme de 23 ans a été assassinée par son conjoint qui l’a frappée avec une cocotte-minute. Elle était mère de 3 enfants.

Le 12 mars, à Chlef, une femme de 27 ans a été tuée par un homme qui voulait l’épouser. Parce qu’elle ne l’avait pas accepté, il l’a poignardée en pleine rue. Elle était infirmière. Le 13 avril 2020, à Alger, une femme a été assassinée par son fils. Le 13 avril, toujours à Alger, une fille a été tuée par son frère. Le 14 avril, à Relizane, une dame de 50 ans a été tuée par son fils qui l’a poignardée dans le dos.

La liste est encore longue. Le pire est que des gens tentent de trouver des «justifications» à ces crimes abominables, comme s’il existait des arguments qui donneraient le droit à une personne d’ôter la vie à une autre. De tels commentaires sont passibles de prison sous d’autres cieux parce qu’il s’agit bien d’apologie de meurtre et d’incitation à la violence.

M. S.

Comment (28)

    صحراوي
    28 janvier 2021 - 12 h 52 min

    مجرد تساؤل.ـ
    أين الخلل !!!؟؟؟
    كثير من الأفات ظهرت في مجتمعنا مما يستوجب التكفل بها قبل ان تستفحل وتتميع وتصبح عادة.ـ
    والتكفل الذي أنشده ليس من صحفي أو خبير أو موطن أو مواطنة، بل بدراسة تتكفل بها الدولة وتضم جميع القطاعات التي لهل صلة بالموضوع.ـ
    وأخص بالذكر وزارة التربية وزارة التعليم العالي (أتذكر بالمناسبة التحقيق التي قامت به إحدى القناوات الخاصة حول ما يجري في الجامعات ) وزارة الصحة وزارة العدل وقطاع الأمن.ـ
    ختاما أغلب هذه الآفات سببها محاولات إبعاد المجتمع عن دينه وعاداته وأخلاقه ويروجون لعادات وأفأت لم يربينا عليها أبائنا أو أجدادنا ولا تمت لديننا بصلة ويصفونها لأصحاب العقول الضعيفة بالتفتح والعصرنة والحرية الشخصية .ـ
    وخير مثال على ذلك من وصفوا أنفسهم بالحراكيين وقدمتهم لنا قناة فرونس5 في شريط تحت عنوان الجزائر حبيبتي بثته بتاريخ:27/05/2019 وأتبعتها قناة آم6 بشريط تحت عنوان – الجزائر بلد كل الثورات بته بتاريخ 20/09/2020.ـ
    فعلا إنها ثورة ضد ثقافتنا وديننا وأخلاقنا وعاداتنا أيدها من أيدها وحاربها من حاربها وأنا أول المحاربين والمتصدين لها ولو بالقلب وذلك أضعف الإيمان.ـ

    Anonyme
    28 janvier 2021 - 11 h 45 min

    La violence et la haine se retrouvent même dans la famille.
    C’est de la lacheté que de s’attaquer à des êtres plus faibles (femmes,enfants,personnes âgées).
    (…)

    DzDzDZ
    28 janvier 2021 - 7 h 45 min

    Ça doit être un faux-algérien sioniste rapatrié car un vrai algérien ne ne ferait pas ça

      Anonyme
      28 janvier 2021 - 12 h 48 min

      Vous avez raison se sont surement des baiseurs de mains makhnazi. Aucun algérien vrai n’est capable d’une telle ignionimie. C’est pour cela que je vous dit que se sont des makhnazi déguisés en algérein.

        Anonyme
        28 janvier 2021 - 21 h 58 min

        C’était du second degré 🤣🤣

    Brahms
    28 janvier 2021 - 3 h 38 min

    Des prédateurs,

    Beaucoup de garçons pensant que la femme est un objet, un jouet. Le respect dans le couple, c’est primordial et la femme a énormément de contraintes par rapport à l’homme.

    J’invite des garçons à faire le ménage, à préparer la cuisine, les repas du matin au soir, à faire les courses, à s’occuper des enfants (éducation, sorties, écoles, toilettes, habillement), la femme a beaucoup de charges de travail et si elle travaille pour aider son couple afin d’avoir plus de moyens financiers, elle mérite le respect.

    Les hommes oublient les charges financières de la vie courante, le loyer à 25 000 dinars par mois, la nourriture, l’habillement, les loisirs, la voiture et son entretien, l’essence, l’assurance font que l’homme qui n’a aucune situation va tabasser sa femme parce qu’il n’arrivera pas à subvenir à ses besoins. Elle sera donc son souffre douleur jusqu’à commettre l’irréparable.

    La violence dans les couples viennent des problèmes financiers ou des rumeurs distillés par des individus dans le but de casser des couples. Tuez sa femme c’est se griller socialement, Imaginez le choc dans les 02 familles.

    Le divorce sert à éviter ce genre de drame. Enfin, les mariages forcés dans les familles sont à éviter car ce ne sont que des viols déguisés donc si le couple ne s’aime pas ce n’est pas la peine de commencer.

    En outre, il y a des garçons qui ne sont pas fait pour se marier car cumulant beaucoup de tares pensant que la vie se résume à regarder la télévision, jouer avec les copains, vivre au café pour jouer aux dominos ou se rendre au match de football prolongeant ainsi leur enfance dans la vie de couple.

    Justice
    27 janvier 2021 - 21 h 39 min

    Bent El [email protected]

    Si tu étais réellement Bent El-Hadj, tu aurais commencé ton commentaire par  » allah Yerhamha ou PAIX à son Âme ». Tu es incohérente avec ton pseudo. Tu es une Bent El-hadj de la manipulation.
    Ras le Bol de vos slogans qui propagent le vide et l’incohérence.

      Bent El Hadj
      28 janvier 2021 - 12 h 09 min

      @Justice Regardes Mes 2 COMMENTAIRES avant De Juger . je n’ ai a Me Justifier que devant Allah et Croyez moi Vous portez Très Mal Votre Pseudo Justice
      (…)
      J’ ai écrit sur mon Premier Commentaire Allah Yarhamha

    Anonyme
    27 janvier 2021 - 21 h 18 min

    Bent El Hadj
    27 janvier 2021 – 20 h 24 min

    Va faire une visite sur les réseaux sociaux et puis parle.
    C’est la guerre contre l’Algérienne et les Vrais Hommes Algériens.
    Mais il faut avoir une bonne vision pour le voir et le comprendre.

    Violences contre les Femmes
    27 janvier 2021 - 20 h 01 min

    Verbales ou physiques.
    TOLÉRANCE ZÉRO !
    Pour les reste que CHACUN se regarde dans 1 MIROIR !
    Ce n’est pas que le Voisin qui a un souci.

    Anonyme
    27 janvier 2021 - 19 h 45 min

    Les lois sont très souple je demande la peine de mort pour les crimes d’enfants et tout ceux qui sont cruelle comme tout ces cas énuméré

    RIEN ne Changera...
    27 janvier 2021 - 19 h 23 min

    Rien n’est plus complique que de Changer le Regard, les Comportements et les Mentalités.
    TOUS responsables:
    – l’Ecole
    – la Mosquée et les Imams
    – les Medias
    – le Gouvernement
    – Chaque Parent
    – Chaque Citoyen
    C’est aux instances Morales, Gouvernementales et Legislatives de Montrer le Chemin et Pratiquer l’exemple.
    Malheureusement on offre des Megaphones aux Charlatans et la Loi fait moins peur que la Tradition du fait de la Faiblesse des Institutions.
    C’est Societal et POLITIQUE
    Combien de Femmes battues n’osent pas se plaindre a la JUSTICE DuTELEPHONE ou aux DEpUTES de la CHKARA…
    Combien de plaintes contre un CHEMSOU pour atteinte a la Stabilité Sociale: 0 Plainte.
    Combien de morts INCONNUES pour une CELEBRE….
    Le Travail serait difficile et le chemin tres long….
    Problème: Cela N’INTERESSE PERSONNE, Ni JUGE, ni POLITIQUE, ni POLICIER, ni MINISTRE, ni IMAM, ni Personne.
    Se lamenter ne changera rien et cela Continuera sauf si on entame un Vrai CHANGEMENT!
    Sur ce sujet comme sur d’autres Sujets.
    les AUTISTES qui sont en charge du Pays ne Changeront RIEN…et ceux qu’ils nomment n’y pourront RIEN!
    Alors, il ne se passera RIEN, et des Femmes continueront a mourrir dans le SiLENCE.

    Anonyme
    27 janvier 2021 - 19 h 20 min

    PAIX à son âme. Violence sans limite.
    Le violeur et tueur de Chayma a t-il été jugé ou non.
    Des crimes sans jugement. Où va l’Algérie.

    Algérienne
    27 janvier 2021 - 19 h 12 min

    Paix à son âme.

    Ce message est pour Cheilkh Chemsou le moufti des couples et la chambre à coucher.

    Chemsou,

    Tu fais partie de ceux qui incitent à la violence contre la femme. Tu n’as jamais réglé les problèmes d’une façon équitable et responsable. Tu as toujours incité à l’injustice à l’égard des Algériennes.
    Tu fais ton BUZZ aussi, pour assurer ton pain noir non HALLAL….Voici les résultats , CHAYMA+ Cette journaliste + ….etc

    Tu dois te taire à vie…On ne veut pas d’une guerre entre Algériennes et Algériens.
    As tu la conscience tranquille ? As tu une conscience ?
    Tu es un NON HALLAL en personne. ….

    DYHIA-DZ
    27 janvier 2021 - 18 h 04 min

    Qu’elle repose en PAIX. Allah yerhamaha et je présente toutes mes condoléances à sa famille.
    Que Justice soit faite.
    _____________________________________
    Dans l’un de mes commentaires, j’ai appelé nos responsables à réagir avant que ce soit trop tard.
    Les ennemis traditionnels ont fomenté un moyen, pour attaquer l’Algérie…Le but est de faire régner un climat de psychose et de peur …pourquoi pas une insurrection qui est leur objectif ultime.
    À mon avis, on tire les ficelles de l’intérieur et de l’extérieur pour provoquer une atmosphère de violence en Algérie. Les chanteurs niveau Cabaret et les rappeurs niveau Haschisch sont des acteurs actifs dans ce projet des ténébreux. Ces chanteurs, consciemment ou non, font la propagation et la promotion de la violence contre la Femme et les Hommes Algériens. Salir et ternir l’Algérie est le but recherché
    La vulgarité qui se mêle à la violence = Une situation bordélique = au bonheur des nos ennemis.

    RÉAGISSEZ À TEMPS!

    Anonyme
    27 janvier 2021 - 17 h 09 min

    Journaliste égorgée nous fait rappeler les actes criminels des DAECH des années 90.
    On ne trouve plus quoi dire.

    ALLAH YERHAMHA ET TOUTES NOS CONDOLÉANCES À SES PROCHES.

    Allah Yester, on ne sait plus ce qui se trame en Algérie.

    Kahina-DZ
    27 janvier 2021 - 17 h 06 min

    Allah Yerhamha. Sincères condoléance à ses parents et ses proches.
    On ne trouve mème pas un adjectif, pour qualifier ce crime.
    On attend que va dire la Justice.

    ___________________________________________
    Mon opinion:

    Après le feu qui a ravagé nos forêts ( actes criminels concocté chez les marrouki), on assiste à l’exécution d’un plan diabolique dans l’objectif est de SALIR l’Algérie et son peuple = Semer la peur dans la société.
    Ça a l’aire d’être un scénario bien orchestré par ceux qui veulent semer la violence et l’anarchie en Algérie.
    Ceux qui veulent détruire l’Algérie jouent la carte de la vulgarité et l’incitation à la violence en utilisant les acteurs internes.
    Personnellement, je trouve que l’Algérie est visée et le mode d’attaque a changé…Ils utilisent une certaine catégorie de jeunes qui sont manipulables et qui ont été déjà manipulés pour frapper et salir l’Algérie.

      Anonyme
      28 janvier 2021 - 9 h 52 min

      Pffff…. de la paranoïa à l’état pur. Si vous aviez vécue ne serait-ce qu’une année en Algérie vous auriez vue la condition de la femme algérienne, pas seulement dans les villages mais aussi dans les villes. L’Algérie demeure une société très machiste. La plus part des familles sont concernées mais une espèce d’Omerta empêche les femmes de s’exprimer. Les femmes qui osent se plaindre auprès de leurs mères ont en guise de réponse: « ce n’est pas grave on a toutes subi la même chose », « ça lui passera » ou pire, « s’il t’a frappé c’est que tu a du le mettre hors de lui ». Il faudrait durcir la loi pour condamner à de la PRISON FERME toute violence envers les femmes. Apres 2 ou 3 condamnations rendues publiques vous verrez ces « hommes » se faire tout petits

    Anonyme
    27 janvier 2021 - 15 h 31 min

    Notre systeme educatif n’enseigne pas les valeurs ( respect de la femme autruit pays…..alors il faut le reformer ASAP

    Lghoul
    27 janvier 2021 - 14 h 55 min

    Le Covid, la psychose et la peur sans oublier les effets du charlatantisme ont transformé les gens sensibles en zombies. Les effets du virus du Covid feront des ravages psychologiques sur beaucoup de gens a travers le monde pendant des années après même son erradication. Les gens sont devenus des boules de nerfs et inpulsifs. C’est seulement quand c’est trop tard qu’ils se rendent compte de ce qu’ils ont fait. Les seuls gagnants seront les psychiatres et leurss conseillers. Si les asiles psychiatriques seront remplis s’il existaient en grand nombre.

      Bent El Hadj
      27 janvier 2021 - 20 h 24 min

      @Lghoul , oui le Covid : confinement / deconfinements a des répercussions Psychologiques délétère sur les citoyens , en suivant l actualité des Faits divers on constate des Passages a l actes (nommément appelles Acting Out ) sur soi (= suicides) ou sur Autrui.
      Une forte propension de Meurtres ( Paricides, Matricides, Feminicides etc….) Sans compter la Pression économique que vit chaque individu pour rejoindre les deux bouts.

    Abou Stroff
    27 janvier 2021 - 14 h 44 min

    « La liste des féminicides s’allonge » titre M. S.
    le féminicide est la traduction directe de relations sociales particulières.
    en effet, quand on est un « moins que rien » humilié par son patron, son voisin de palier ou par un quelconque inconnu, on se sent bigrement mieux quand on nous convainc que des « moins que rien » que nous, existent. c’est une proposition qu’a développé W. Reich dans son essai: « la psychologie de masse du fascisme ».
    d’ailleurs, une hikma de nos ancêtres avance, parlant d’un « moins que rien », que:
    quand on fait péter makhlouf, ce dernier fait péter sa femme ou son chien. pour makhlouf, la solution est simple: quand on le bât ou quand on l’humilie, ses souffre-douleurs sont vite désignés (c’est grâce à cette attitude que les sociétés arriérées arrivent à se reproduire sans accroc, la femme et le chien étant toujours des moins que rien plus moins que rien que n’importe quel homme) et cette attitude du « moins que rien » lui évite d’agir pour changer son statut de moins que rien.

    Tinhinane-DZ
    27 janvier 2021 - 14 h 10 min

    D’une façon générale:

    La société est en dérapage total…Qui est le moteur derrière tous ces faits divers en sens large du terme qui se sont amplifiés ces derniers temps au niveau des réseaux sociaux, médias et milieux artistiques.
    Aussi, commencez par mettre de l’ordre sur les chaines TV et les milieu artistiques…On assiste à la guerre des vulgarité et de la bassesse. Le peuple en a marre de cette planète des charlots et leur manque de retenue.
    Les émissions des chaines privées incitent à la violence extrême et la vulgarité.
    Avons nous des LOIS ou pas encore?

    awres
    27 janvier 2021 - 14 h 00 min

    Pourquoi parler de « féminicide » ? Le mot homicide existe déjà et il suffit. Pour arrêter les assassinats en tout genre ou, du moins, les réduire, il suffit de rétablir la peine de mort en place publique. Cela en refroidira plus d’un ou d’une !

    Anonyme
    27 janvier 2021 - 13 h 44 min

    Horrible !!!! Ils ont quoi dans la tête ces assassins ?
    J espère qu ils ne vont trouver aucune excuse à ce monstre!!!! Prison à vie pour qu il paie son crime….

    Brahms
    27 janvier 2021 - 13 h 37 min

    Dégueulasse,

    En Algérie, il y a trop de garçons qui sifflent les femmes (impolitesse). Ensuite, ils suivent les femmes pour savoir où elles vont, ils scannent tout et savent tout des filles de leurs quartiers comme s’ils n’avaient rien d’autres à faire, que d’épier des femmes.

    Ensuite, ils passent aux crimes sur la base de rumeurs et bousillent la vie de leurs victimes ainsi que la leur (prison, justice, dommages et intérêts à payer).

    Laissez donc les femmes tranquille car sans les femmes, vous ne seriez pas né.

    Bent El Hadj
    27 janvier 2021 - 13 h 24 min

    Allah Yarhamha Ya Rabi
    Wa Rabi I Khalass Radjelha

      Bent El Hadj
      28 janvier 2021 - 12 h 17 min

      @Justice Vous n HONNOREZ pas votre Pseudo Justice
      Lisez mon dernier commentaire tout en bas avant d écrire n importe quoi. (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.