Interview – L’historien américain John W. Kiser se confie sur l’Emir Abdelkader

AEK Emir Abdelkader
Tableau de Jean-Baptiste Huysmans représentant l’Emir Abdelkader protégeant les chrétiens. D. R.

Mohsen Abdelmoumen : Selon vous, l’Emir Abdelkader Al-Jazairy n’est-il pas un modèle pour toute l’humanité ?

John W. Kiser : Oui, tant que sa pratique de la polygamie n’est pas un problème pour l’humanité. Néanmoins, il est l’exemple d’une unité d’esprit, de corps et d’âme qui est rare. Il incarne les quatre vertus énoncées par Thomas d’Aquin, nécessaires pour mener une vie morale : l’intelligence, le comportement juste, le courage éthique et la maîtrise de soi. Avec une introduction appropriée, le chapitre 21 (La lettre de l’Emir) pourrait être reproduit comme un pamphlet d’amorçage de pompe pour une distribution mondiale et expliquant la profonde importance de Jésus, comme en témoigne la popularité d’Issa comme nom de garçon. Je suis certain qu’une telle information surprendrait la plupart des non-musulmans et les amènerait à réfléchir sur ce qu’ils ignorent encore.

L’Algérie, qui a subi un colonialisme français génocidaire, criminel et infâme. Quel regard portez-vous sur la nuit coloniale qu’ont connue l’Algérie et le peuple algérien ?

La rencontre de la France avec le monde arabo-berbère est l’une des nombreuses confrontations similaires des Européens avec les cultures indigènes «primitives» de l’époque. La Grande-Bretagne, l’Espagne, le Portugal, la Hollande, l’Italie et, bien sûr, les Etats-Unis ont profité de la grande ruée vers les matières premières et les marchés. Comment classer la France ? La France était une créature de son temps. D’abord, en tant que colonisateur, puis en tant que guerrier anticommuniste, tout comme les Etats-Unis et leur politique d’incinération des Vietnamiens. Il y en a peut-être eu d’autres, peut-être bien pires – le Congo belge, par exemple. Mais ils avaient tous en commun le mépris des peuples dits «primitifs», qui, eux-mêmes, n’étaient pas à l’abri d’une discrimination similaire au sein de leurs cultures tribales. Il semble que le mépris des autres soit un vice universel.

Pouvez-vous nous parler de l’histoire de la ville d’El-Kader ? Comment est née l’idée de créer une ville portant le nom de l’Emir Abdelkader Al-Jazairy ?

Fondée en 1846 dans ce qui est aujourd’hui l’Iowa par trois avocats américains partis faire fortune dans l’Ouest, alors qu’ils cherchaient un site pour implanter une nouvelle ville dotée d’un moulin à farine actionné par l’eau, ses collègues demandèrent à Timothy Davis de nommer le futur village. Il mentionne son admiration pour le «chef arabe courageux l’Emir Abdelkader» mais suggère de raccourcir le nom pour le rendre plus prononçable pour les langues américaines. A l’époque, les Américains qui lisaient Living Age de Littel encourageaient l’Emir, qui s’est fait connaître pour sa résilience et son intelligence dans cette lutte de David contre Goliath avec la France. Les avocats se souvenaient probablement de la lutte récente de l’Amérique contre une Angleterre hautaine et de ses attitudes supérieures envers ses propres colons.

Pouvez-vous nous parler du projet Abdelkader ?

Le projet éducatif Abdelkader est né du lancement du livre Le Commandeur des croyants en 2008. Compte tenu des préjugés antimusulmans de l’époque, je pensais que le livre serait rapidement oublié, malgré les bonnes critiques. J’ai été particulièrement encouragé par les éloges des musulmans du monde entier, notamment des Algériens. Afin d’attirer l’attention sur le livre, Kathy et moi avons décidé d’organiser un concours annuel de rédaction pour les étudiants de la région, qui devaient rédiger un essai de 1 500 mots répondant à la question suivante : «En quoi Abdelkader est-il pertinent pour le monde d’aujourd’hui ?» L’intérêt grandissant, nous avons décidé de créer une organisation à but non lucratif de type 501(c)3 afin de solliciter des fonds pour l’attribution des prix de rédaction. Nous avons également appris que c’est en 1917 que les élèves de la région ont été rappelés à leur héritage, en donnant fièrement à leurs équipes sportives des noms tels que «The Arabs» et «The Chieftans».

En ces moments de grandes turbulences, le monde n’a-t-il pas besoin de la pensée de l’Emir Abdelkader Al-Jazairy ?

Oui, il en a besoin. Tout comme il a besoin de la pensée et des bons exemples d’autres personnes, telles que Tolstoï, Gandhi, Mandela et Yitzhak Rabin. Des hommes d’Etat capables d’aller au-delà du chacun-pour-soi et de prendre la voie la plus noble.

Certains théoriciens du chaos parlent du choc des civilisations, l’Emir Abdelkader n’a-t-il pas démontré les limites de ces thèses ? Les civilisations ne se nourrissent-elles pas les unes des autres ?

Le problème ne vient pas de la religion mais des gens. La plupart du temps, il s’agit de personnes ignorantes qui n’ont pas étudié les principes de leur propre foi ou qui utilisent ses enseignements comme un menu à la carte. La sourate 5:28 devrait être adoptée par toutes les personnes qui réfléchissent. «Si Dieu le voulait, il aurait pu nous faire tous pareils ; au lieu de cela, Dieu a créé des tribus et des nations différentes afin qu’elles apprennent à se connaître et à rivaliser dans les bonnes œuvres.» (Sourate 5:28).

L’Emir Abdelkader Al-Jazairy n’est-il pas, selon vous, un pont entre l’Occident et l’Orient ?

Oui, je pense qu’Abdelkader peut devenir un pont. Aujourd’hui, son exemple doit être utilisé à court terme comme un pont entre la France et l’Algérie. La France et l’Algérie doivent se tourner vers l’avenir, et non vers le passé. Leurs dirigeants doivent diriger comme Mandela et pratiquer le pardon.

Commandeur des fidèles, un livre magnifique qui retrace la vie de l’Emir Abdelkader Al-Jazairy. Ne pensez-vous pas que cette belle histoire devrait être lue dans toutes les écoles et universités du monde ?

Oui, bien sûr ! (Cette proposition a été faite par Sayyid Syeed, président de longue date de la Société islamique d’Amérique du Nord).

Ne pensez-vous pas que l’héritage universel de l’Emir Abdelkader Al-Jazairy est immortel ?

Oui, il existe un patrimoine universel qui a glissé entre les mailles de l’histoire. Il devrait être considéré comme méritant un statut similaire à celui de Rumi, mais avec des attributs plus divers. C’est pourquoi je voulais qu’il ne devienne pas «l’aumône de l’oubli», comme le craignait Charles Henry Churchill lorsqu’il a écrit la première biographie en langue anglaise de l’Emir. Cela a été rendu possible en 1860 lorsque l’Emir lui a accordé une heure par jour pendant six mois pour lui poser des questions. Peu après la fin de ses entretiens, la réputation de l’Emir a été validée par ses interventions à Damas pour protéger la vie de milliers de chrétiens et de juifs contre les Druzes. Churchill a dédié le livre en 1869 à Louis Napoléon III, le libérateur de l’Emir. Ceci est ma contribution pour aider Churchill.

L’humanité a-t-elle compris la pensée éclairée de l’Emir Abdelkader Al-Jazairy ?

Je ne peux parler au nom de l’humanité, mais il est clair que l’histoire de l’Emir trouve un écho et capte l’attention des gens partout dans le monde, suscitant une prise de conscience générale. C’est pourquoi le cinéma, l’art, le théâtre, la mode, la cuisine, le monde équestre, les jeux vidéo sont autant de voies d’influence futures.

Avez-vous pensé à créer un partenariat avec l’Algérie dans le cadre de votre travail sur le projet Abdelkader ?

Oui, c’est ce que j’ai fait et c’est ce que je compte faire, avec l’aide d’une bonne planification et organisation. Nous avons un modèle pour ce faire au Pakistan, où une version Urdu de Commander a été fournie par Mohammad Khan Nasr, un éditeur pakistanais conservateur et très respecté du journal Al-Sharia. Il y a maintenant une demande pour une version en dari/pashto (voir la vidéo en lien concernant la validation de COTF par Nasr Khan au Rumi Forum).

Il n’est pas clair si l’instabilité actuelle en Algérie va entraver ou aider à promouvoir un réengagement sérieux avec l’Emir et son importance comme modèle pour les Algériens et le reste du monde.

Interview réalisée par Mohsen Abdelmoumen

Qui est John W. Kiser ?

John Kiser est l’un des fondateurs d’AEP (Abdelkader Education Project). C’est un auteur, un philanthrope et un entrepreneur. Il siège au conseil d’administration de la Fondation William et Mary Greve, d’où il dirige, depuis vingt-cinq ans, des projets visant à remédier à la dangereuse ignorance de la foi musulmane en Amérique. Cette ignorance, a-t-il appris, touche également les communautés musulmanes.

Son engagement auprès du monde musulman a commencé en 1994, après avoir mis fin aux activités de Kiser Research, Inc. à Washington D.C., une entreprise qui a remis en question les idées reçues sur le secret russe et a attiré l’attention du pays en documentant et en mettant en œuvre des possibilités d’acquisition de technologies avancées et de droits de propriété intellectuelle auprès de la Russie. Son esprit d’innovation a été reconnu par les deux commissions de renseignement du Congrès et par l’Académie des sciences de Russie en 1993.

Au début des années 90, John a emmené sa famille en France pour une année sabbatique. Son objectif était d’améliorer son français, de lire la Bible et d’exposer ses enfants à d’autres cultures. Dix ans plus tard, deux livres ont vu le jour : Les Moines de Tibhirine : Faith, Love and Terror in Algeria, et Commander of the Faithful : A Story of True Jihad. En 2012, le livre de Kiser sur les moines bénédictins français a servi de base au film Of Gods and Men, primé au Festival de Cannes.

En 2008, le lancement du livre Commander of the Faithful à Elkader, dans l’Iowa, a conduit à la création du projet éducatif Abdelkader. AEP développe maintenant des stratégies pour la mondialisation d’Abdelkader en tant qu’enseignant pour le monde. Aujourd’hui, les valeurs et la pensée universaliste de l’Emir sont connues des éducateurs, des dirigeants civiques, des diplomates, des communautés religieuses et des militaires.

M. A.

Lien vers le site de l’initiative Abdelkader Education Project : https://abdelkaderproject.org/

Comment (33)

    ZORO
    16 mai 2021 - 14 h 40 min

    l arabe n a jamais ete une race dont l origine remonte a un aieux des al saoud , comme ne cessent de le perorer les berberistes pour falsifier l histoire , il est temps pour les berberisres de cesser leurs mensonges et d admettre que l arabite est siamoise avec l islam pour l immense majorité des nords africains contrairement au reste des musulmans de ce monde. L arabe dans le monde est blanc , blond , noir ,jaune , il est aussi musulman , chretien ,athee, agnostique etc J ai souvent dit sur ce site que ma grand mere paternelle etait une pure berbere de l ouest et de ce fait je ne nierai en aucun cas une partie de moi meme , cependant je ne vois aucune similarite entre ma culture arabo musulmane et celle de chachnok, l egyptien ou de massinissa qui a vendu notre roi syphax de l ouest aux romains pour obtenir leur faveur .Ceci dit Zoro n a aucun besoin d eriger la statue de Okba ou de houbal comme preuve de son arabite comme le font les berberistes en manque de repere pour chachnok, massinissa et d autres totems ridicules.
    SigneZORO. …Z…

    Hayawan
    16 mai 2021 - 12 h 56 min

    L’homme n’est pas un animal comme les autres,il est bien pire !

    Krimo
    15 mai 2021 - 23 h 44 min

    Les Médailles De La Bravoure 14 mai 2021 – 22 h 27 min

    Vous dites :  » L’Emir avait envoyé paître Bismarck qui lui proposait l’aide prussienne pour combattre la France  »
    Le fait qui a amene ces medailles date de 1860 et Otto Von Bismarck etait entre en politique en 1861 pour en devenir chancellier en 1871, et la guerre prusso-francaise eut lieu en 1870, je n’exclus pas les velleites, de part et d’autre, anterieures a cette date.

    Vous dites les archives existent . Pour sur mais lesquelles ? Si ce sont celles de la IIIeme Republique, j’en suis navre ………… Republique qui fit de la Legende son Histoire !!!!! Et je ne pourrais passer outre toute la khortologie historique faite a dessein sur l’Emir pour amadouer les indigenes d’alors et les memes desseins ont ete colportes meme par les republiques suivantes concernant l’Algerie. Si votre referent serait Bruno Etienne, alors bien du plaisir.

    Pour l’exemple (de celles concues et detenues par douce france) j’ai eu a lire qu’El Mokrani etait presente comme le fils de l’Emir.
    Des archives existent aussi en Algerie ……. Donnez-vous la peine au lieu de citer l’incongru.

      Réponse à Bismarck
      16 mai 2021 - 14 h 04 min

      @Krimo
      Réponse au comte Bismarck
      Lettre de l’ Émir alors domicilié en Syrie au comte Bismarck qui lui avait demandé son aide contre la France en Août 1870 :

      Louange à Dieu !

      Excellence,
      Celui à qui vous avez adressé l’offre de marcher contre la très glorieuse et très généreuse France et de vous prêter le concours de sa loyale épée devrait, par mépris et dédain s’abstenir de vous répondre.

      Que nos chevaux arabes perdent tous leurs crinières avant qu’Abd el Kader ben Mahieddine accepte de manquer à la reconnaissance qu’il a pour le très puissant empereur Napoléon III (que Dieu le protège !).

      Que votre arrogante et injuste nation soit ensevelie dans la poussière et que les armes de l’ Armée française soient rougies du sang des Prussiens ( que leur orgueil soit puni !)
      Tel est le vœu du serviteur de Dieu.

      signé : Abd-el-Kader ben Mahieddine.

      1871, un an plus tard, eut lieu la grande révolte de Kabylie de 1871, qui aurait pu bénéficier du soutien et de l’aide de l’Emir et des Prussiens.
      Bien au contraire, l’Emir a réprimandé vertement et sentencé ses compatriotes qui se sont révoltés contre la France après sa reddition.
      Quant à être le fondateur de l’Etat algérien, on ne va pas remettre au goût du jour le discours très officiel porté ad nauseam par El Moudjahid et l’APS.
      Krimo, vous êtes bien lucide et fin observateur de la chose historique pour vous abandonner à ce paradigme très contestable, je n’en dis pas plus.

        Krimo
        16 mai 2021 - 19 h 05 min

        @ Réponse À Bismarck,

        Vous parlez d’archives et vous me balancer une lettre issue de la Revue PNHA (Pieds Noirs d’Hier et d’Aujourd’hui) et vous mettez en exergue ceci : «remettre au goût du jour le discours très officiel porté ad nauseam par El Moudjahid et l’APS.»

        J’ai évoqué Bismarck au sujet des médailles, acquises bien avant son invite a l’Emir.

        Dans la même verve que ladite lettre (je le dis de mémoire) El Mokrani aurait été invite a prendre les armes pendant que la France était en guerre contre la Prusse et sa réponse fut négative un peu dans ce style (je n’ai jamais chasse une bête blessée) et que cela n’entrait pas dans ses principes. Plus pres de nous en 1940, de jeunes étudiants algériens suite a la capitulation de la France, ils s’étaient dit : « Voila le moment venu pour prendre les armes et libérer le pays du joug colonial». L’idee en gestation ils se sont adresses a leurs aines encartes dans les partis de l’époque et un des responsables leur répondit « Non ….. vous me demandez de me remettre en question». Parmi le groupe d’étudiants, un parmi eux avait refuser l’idée même et s’est éloigné du groupe et pourtant il figurera parmi les plus illustres algériens contemporains (Allah ya rahmou).

        Mon bon monsieur si vous n’avez pas encore saisi toutes les manigances historiques, œuvre de la IIIeme République (d’ailleurs de bonne guerre …… pour eux) alors pour ce qui me concerne j’en suis vaccine je me fais Mao en référence a une de plus célèbres citations inhérente a l’ennemi.

    karimdz
    15 mai 2021 - 19 h 53 min

    Assurément, l Emir Abdelkader, paix à son âme, fut un grand homme, un grand algérien. Malheureusement, il n as pu compter que sur lui même, et a du combattre une armée organisée, qui plus est, a envahi par surprise notre pays.

    Il n en demeure pas moins, un grand résistant, le fondateur de l Etat algérien, un grand humaniste aussi.

    John W"Kiser
    14 mai 2021 - 12 h 50 min

    Ce Mr John est un raciste, tout autant que le monde occidental auquel il appartient.
    Une partie de sa déclaration que j’ai relevée dans son interview en est la preuve.Je cite:
     »La rencontre de la France avec le monde arabo-berbère est l’une des nombreuses confrontations similaires des Européens avec les cultures indigènes «primitives» de l’époque… ».Ainsi nous étions du temps de l’Émir des indigènes primitifs que la France coloniale a civilisé!!!

    les causes justes des USA
    14 mai 2021 - 8 h 44 min

    @Anonyme 13 mai 2021 – 20 h 04 min , oui entièrement d’accord avec toi pour dire que les américains ont toujours combattu pour les causes justes : l’occupation des terres et l’anéantissement des amérindiens d’Amériques d’une part et l’occupation des terres et l’anéantissement des Palestiniens au Moyen Orient par le liais de la théorie sioniste , d’autre part pour ne citer que ces deux là.

      Genocide
      14 mai 2021 - 13 h 06 min

      Pourquoi l’interviwer se focalise tout comme nos élites sur le génocide français en Algérie et occultent celui perpétrés par les Ottomans .On ne parle pas de ces génocides turcs peut-etre parce qu’ils sont musulmans??.
      Un génocide chez nous n’est considéré en tant que tel que s’il est perpétré par des chrétiens,mais il est Hallal lorsqu’il est commis par des turcs musulmans. Deux poids ,deux mesures.Tout ceux qui nous ont colonisés et pillés nos richesses sont ennemis de l’Algérie (turcs,francais ,arabes…).Jusqu’à présent,ils tentent de faire renaitre le neo-colonialise.
      Nous ne devons compter que sur nous-même.(Erdogan,Bensalman,Macron et consorts) oeuvrent pour contre nous pour leurs propres interets.

        Les Causes Justes Des USA ?
        15 mai 2021 - 13 h 45 min

        @Genocide , je suis tout à fait d’accord avec toi !

        Anonyme
        15 mai 2021 - 19 h 16 min

        Les turcs sont responsables du génocide armeniens selon la France les USA officiels et d autres par conséquent qui sont loin apprécier les musulmans ou ottomans les turcs vois ont oublier , dites moi ? Qu attendez vous de vous faire reconnaître par memes pays qui ont reconnus le génocide armeniens alors pkoi ces Occidentaux d origines judeo chrétiennes ne reconnaître pas ce génocides turcs musulmans en Algerie? A mon avis parce qu ils ont dépassé les turcs a ce sujet en Algerie et la France judeo chrétienne surtt, posez leur la question ?

      Anonyme
      15 mai 2021 - 19 h 01 min
    kader
    14 mai 2021 - 1 h 30 min

    L’emir Abdelkader a signe des traites parcequ’il avait en face de lui une force armee francaise organisee et qu’il avait besoin de temps pour s’organiser et organise son armee: il a, malheuresement, commence avec un peuple qui etait un ensemble de tribues sans aucune notion de patrie!. Les Algeriens etaiens naifs et ne pensaient pas q’un jour leur pay sera envahi par les francais et que leur protecteurs les Otomans les protegerais en cas de difficulte; ils ete d’ailleurs les premiers a se sauver sauf le Dey Ahmed (de mere Algerienne) qui a defendu Constantine avec bravoure. Malheuresement aujourd’hui certains essaye de dedouaner ces laches! Si aujourd’hui on a affaire a ces gents la, ca doit rester au niveau de relations bilateral et rien d’autre parceque meme aujourd’ui ils jouent double jeu: ils ont des bases americaines chez eux, des relations avec les sionistes et il viennent nous parler d’islam!

    Le pere de l’Emir Abdelkader ainsi que Abdelkader lui meme ont ete arrete et mis en prison par les Otomans a plusieurs reprise parcequ’ils ils etaient respectes pas les tribues autour d’eux et au dela de leur region et ca les Otpmans ne pouvait pas l’accepter..

    En plus l’Emir etait en guerre contre l’armee francaise, le roi du maroc avec 3 divisions faisant un total de 50,000 et les traitres Algeriens qui etaient les plus feroces quand ils ont a tue leurs freres. Les Algeriens ne disposait que de 5000 soldats. L’Emir a perdue des batailles decisives menes parceque l’armee francaise ete bien organisee mais surtout aide par des traitres Algeriens. Pour ceux qui sont interesse, liser le livre « the life of Abdelkader » [1], le lien est en bas. Le livre date de 1867, ecrit par le colonel Churchill qui est alle trouve l’Emir a Istanbul pendent son sejour en turquie et l’a ensuite accompagne en Syrie. Toute l’information dans ce livre vient de l’emir lui meme qui racontait les faits alors que le colonel Churchill prenais des notes. Le livre est en Englais, mais vous pouvez utilise le « Google translate » pour traduire les parties auquelles vous etes interesse.

    Pourquoi l’Emir a defendu les chretiens? Et pourquoi pas? Est ce que le Dr Pierre Chaulet et sa femme, Maurice Audin, le Dr Franz Fanon, le capitaine Mayo, touts les francais et francaise ainsi que beucoup d’autres personne de differentes nationalites, qui ont aide les Algeriens pendant la genocide mene par les dirigents francais contre le peuple Aleriens, sont tous des musulmans? Aussi qui a donne refuge aux Syriens en 2014, 2015, …? Je me rappel l’image du Pape du Vatican entrain d’emrasser les pieds des enfants Syriens et autres refugies. Les musulmans etaient entrain de detruire la Syrie.

    On peut classer les etres humains en deux categories: Soit on est un etre humain et qu’on respecte toutes les valeurs humaines, ne faisant pas de difference entres les etres humains dues a leur race ou religion ou bien on ne l’ai pas. Avec cette deuxieme categorie tout est possibe: ils peuvent tuer pour des raison ethnique ou religieuse, coloniser les autres peuples (maroc, israel et beucoup d’autres pays civilises), vendre leur patrie (comme on en a en Algerie ces derniers temps) pour quelques dollars ou bien une residence et la liste est longue.

    Le point faible de l’Emir c’est qu’il etait « trop » humain. Pendant les guerres qu’il a mene conter les francais, il traitait les prisoniers ennemis comme des etres humains et certains de ses prisonnier ont meme pris les armes a ses cotes.

    L’Emir detestait le roi du maroc et les otomans parcequ’il a ete trahi plusieurs fois par ces deus « freres » musulmans comme par hasard. Meme aujourd’hui les pseudo musulmans sont les premiers a trahir. L’Emir avait le choix entre se rendre aux roi du maroc ou bien les francais, il a prefere se rendre aux francais parceque le roi du maroc (amir al moumine par excellence) l’a trahie plusieurs fois. (Ils la trahison dans les genes!).

    L’Emir a passe plusieurs annees dans une prison francaise puis ils l’ont exile en turquie ou il est reste quelques mois, mais il ne pouvait pas vivre avec ceux qui ont trahi son pays.

    L’Emir s’est bien battu avec les moyens dont il disposait pendant quinze ans. Il a remporté de nombreuses batailles (ses soldats ont tué entre 500 et 1500 soldats ennemis dans la seule bataille de la Macta!) Mais malheureusement, il a perdu des batailles décisives. Plus important encore, il a marqué le chemin que les générations d’apres ont suivi: les Mokranis, les Zaatacha, les ouled sid cheik, les Aures, … Le colonialisme français était l’un des plus féroces du monde, mais en 1954, les Bitat, Krim, Ben Mehidi, Didouche, Boudiaf, Ben Boulaid ainsi que des millions d’Algériens ont passe a l’action et ont libéré l’Algérie.

    Les Français ont perdu la Seconde Guerre mondiale en 10 jours, la bataille de Dien Bien Phu en 2 mois et la bataille du canal de Suez en quelques semaines. Les Americains avec l’aide de centaines de millions d’Africains et en particulier des Algériens (une fois encore, les Algériens étaient naïfs) ont aide a liberer la France. En recompense, en 1945, ils ont massacré 45 000 Algériens avec l’aide de la légion étrangère qui avait dans ses rangs les prisonniers nazis, les marocains, les sénégalais. Ce que je vais dire maintenant est très important: le colonialisme français n’avait aucune base pour se maintenir en Algérie, ce sont les traîtres algériens qui ont fait durer ce colonialisme pendant 130 ans. Nous avons des traîtres aujourd’hui meme et ils ont plusieurs formes: ils complotent contre l’Algérie et son peuple de l’étranger, ils volent l’argent du peuple, ils gouvernent comme des rois, ils sont corrompus jusqu’à la moelle, et la liste est longue.

    Algériens, Algériennes, respectant notre histoire avec ses hauts et ses bas mais surtout tirons les leçons de cette histoire pour pouvoir nous défendre dans le futur. L’union fait la force et il n’y a qu’une seule Algérie pour touts les Algeriens que nous devons défendre pas seulement avec les armes mais aussi avec et surtout l’union de tout le peuple.

    Kader

    [1] https://books.google.ca/books/about/The_Life_of_Abdel_Kader_Ex_sultan_of_the.html?id=IANFAAAAIAAJ&redir_esc=y

      ZORO
      15 mai 2021 - 11 h 03 min

      A genocide
      Les arabes sont donc tes ennemis c est fort possible di tu es un descendant de romains ou de valets de romains tel massinissa qui livra notre roi syphax de l ouest a ces maitres les romains

        @ZORO
        16 mai 2021 - 0 h 34 min

        Oui mr Zorro,que tu le veuilles ou non,tu n’es pas arabe pas plus que moi ou tous les Algériens.
        Et ce n’est meme pas moi qui le dit.Ce sont des officiels saoudiens.Alors pourquoi et pour quelle raison vous leur mangez dans la main à ces sinistres saoudiens qui nous ont inoculé le salafisme ,alors qu’à présent ils se tournent vers le modernisme. »Fais ce que je te dis mais ne fait pas ce que je fais ».
        Je suis d’accord avec vous en ce qui concerne Massinissa auquel je ne me réclame nullement.
        Je ne suis ni romain,ni valet des romains,je suis algérien ,berbere,maghrebin qui n’a rien à voir ni culturellement ,ni géographiquement avec les moyens orientaux.
        Si tu te réclames arabes,et que tu vis en Algérie,tu ne peux malheureusement être qu’un métis qui n’est accepté ni d’un bord ni de l’autre.Meditez cela Mr Zorro

      @Kader
      16 mai 2021 - 0 h 19 min

      Ce sont les marocains qui l’ont trahi.Il avait une base arriere au Maroc,et en se repliant vers cette base pour se ravitailler et reprendre des forces après une dure bataille,il ne trouva plus rien.Tout fut rasé par les Marocains en accord avec Bugeaud.
      L’Emir n’avait plus le choix que de capituler.

    Anonyme
    13 mai 2021 - 20 h 04 min

    Son courage son intelligence sa grandeur sa tolerance est reconnue par tout les grd pays même son adversaire d hier qui etait son ennemi, la France . Les américains nous rendent avec leurs ptite ville El Kader un tel hommage , le commissariat le musée l école porte son nom et raconte une période de l Algérie et son grd homme emir Abdelkader , et franchement souvent j entend les américains du peuple ou officiels faire l eloge de l Algérie et son peuple et cet historien en est le parfait exemple donc merci à vous l historien américain et a tt ceux qui oeuvre ds cette relation de mémoire juste et amical que nous avons tjrs eu ensemble et il y a tellement a faire entre ces deux grds pays qui se sont battu pour une cause juste , l independance et ca les américains comme les algériens se reconnaissent la dessus et c est srtt ca qui force l admiration des deux cotés .

    Elephant Man
    13 mai 2021 - 16 h 09 min

    Il a su s’illustrer par le courage l’élégance intellectuelle l’humanisme et surtout Il a incarné au peuple Algérien l’idée d’une
    Nation Libre. Voilà pourquoi l’Histoire est intéressante dans la mesure où elle remet les pendules à l’heure. Tout le monde sait que l’Islam est avant tout Justice.

    Elephant Man
    13 mai 2021 - 12 h 49 min

    Il faut développer les échanges culturels scolaires, échanges universitaires cela va sans dire dans les technologies de pointe et domaine médical recherche, avec les USA notamment avec El Kader.

    Hmed hamou
    13 mai 2021 - 12 h 22 min

    Zut alors! Si (juste du domaine de l’hypothèse et du supposage) s’était quelqu’un d’autre, si les occidentaux en général et les ricains en particulier avait nommé un de leur hameaux, même le plus pommé (plein de pommes), au nom de hmed hamou ou de ZORO, pour leur soutiens indéfectibles reconnus et désintéressés à la cause de nos frères palestiniens, on aurait crié à la supercherie, et qu’il faille se méfier de ZORO. Que l’hommage n’était pas gratuit, n’était pas uniquement pour célébrer son humanisme et ses grandes valeurs morales, même s’il hmed hamou, en est, en vrai, l’incarnation même. On aurait même sorti des hadiths et des verset pour mieux appuyer leurs soupçonnages. Comme (en mémoire) ,  » wa lan tardha 3anka al yahoudo wala enassara hatta … »

      trop compliqué !
      14 mai 2021 - 8 h 49 min

      @Hmed Hamou , waouh il est compliqué à comprendre ton post !!!

    Ontar-Nou-Ken
    13 mai 2021 - 11 h 19 min

    Lorsque les occidentaux te brosse un portrait dans le sens du poil, c’set qu’y a anguille (que dis-je Murène) sous roche. C’est le cas du grand Emir (coumme y disent) qui après avoir organisé une résistance acharnée contre l’ennemi dans l’ouest, et après sa reddition en 1847 et son exil doré en France (son ennemi d’alors) s’est fait retourner par ses hôtes pour être envoyé en Syrie faire les bons office auprès des potentats locaux en faveur de La France (ennemi de son peuple). pendant ce temps là, cette même France inventait les fours crématoire contre son peuple dans les grottes du Dahra et écrasait les résistances algériennes (ahmad bey à Constantine, elmokrani- cheikh Ahedadh et Fadhma N’Soummer en Kabylie, Bouamama dans le sud, etc). donc, tu m’étonnes que les français de tout bord lui tressent des lauriers!

    Arabica
    13 mai 2021 - 1 h 24 min

    @L’emir Et Ibn Arabi
    12 mai 2021 – 20 h 21 min

    toujours des mensonges
    Ibn el arabi est arabe , so pere est arabe
    ça ne te dit rien le nom « ibn el « arabi » c’est clair et net
    alors de grace….

      Boumediene
      13 mai 2021 - 10 h 37 min

      C’est faux la France avait falsifié le traité de tafna,l’émir Abdelkader n’a jamais signé un ou tel accord et traité de 08 mai 1937,la France la culture du mensonge

    ok, ...mais que fait-on du traité de la Tafna ??
    12 mai 2021 - 21 h 23 min

    Ok l’Emir Abdelkader est un grand humaniste, il a sauvé des chrétiens , il est l’ami de la France etc.. etc.. mais pourquoi il a livré tout le territoire algérien à la France, pourquoi il a reconnu la souveraineté de la France tout le territoire algérien alors qu’il n’était qu’un chef musulman d’une grande tribu de l’Ouest algérien ! Qui l’a habilité à livrer tout le territoire algérien de l’époque à la France contre un petit pouvoir que lui a accorder la France , un pouvoir de chef musulman sur les sujets de sa propre tribu dans sa région d’origine à l’ouest du pays ??? ! Pourquoi a-t-il signé le traité de la Tafna alors qu’il fallait qu’il se rende lui et ses guerriers en tant que chef de guerre tout simplement, un chef de guerre qui a perdu la bataille et non pas en tant que « représentant attiré » de toute l’Algérie de cette époque là ??? ! Lire ci-après le traité qu’il signé avec Bugeaud le 30 mai 1937, de quoi tomber à la renverse :

    http://www.villedoran.com/p54.html

      Anonyme
      13 mai 2021 - 0 h 59 min

      ya el mokoko, fier d’etre esclave de mimi6:
      primo l’Émir st le chef de l’état de l’époque puisque son état s’étemdait jusqu’en Kabylie
      deusio, c’est a cause de ton sultab dit abdelhafid traitre que l’Émir a signé le traité afin de sauver tout l’ouest et le centre qui allaient être écrasés comme des mouches par votre proxénète et sa prostituée le peulpe fraichement inventé dit marrok.
      la cause de l atraitre tu dois le savoir, votre sultan avait peur que les sujets ne prennent l’Émir pour le vrai Sultan car il gagnait de l’estime de jour en jour par les sujets du sultan de l’époque
      mourrez de jalousie peuple traitre !

        Arrêt de t'étouffer avec tes mots vulgaires
        13 mai 2021 - 8 h 24 min

        @Anonyme (13 mai 2021 – 0 h 59 min) , quand on lit le traité de la Tafna on comprends très vite pourquoi Madame la France vénère l’Emir, il n’est pas décrété l’ami de la France pour rien ! Quant on lit ce traité on comprends pourquoi la France détient la clé du pays dès 1837 ! Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’histoire. Bon l’Emir a combattu, il a résisté comme il a pu , il n’a pas réussi, mais il a fait la c… de signer un traité de ce genre, qui est une forme de traitrise envers son pays ! Quand on commet une erreur historique, on l’a reconnaît ipicitou et la terre continue de tourner !

      arabica
      13 mai 2021 - 1 h 18 min

      ça fait mal à vous autres sactaires cet élogieux article sur l’émir

      Krimo
      13 mai 2021 - 6 h 24 min

      @ Ok, …Mais Que Fait-On Du Traité De La Tafna ?? 12 mai 2021 – 21 h 23 min

      C’est te lire qui fait tomber a la renverse.

      T’as vraiment beaucoup de devoirs a faire sur le sujet.

      Un exemple : tu dis entre autre  » ….. il est l’ami de la France ……  » . Je corrige car selon le Larousse edition 1959 il est meme mentionne  » il devint un AMI FIDELE de la france  » et comme par hasard dans l’edition Larousse 2000 ou 2001 ce passage a disparu. Pourrais tu m’en dire un mot ??

        Oui, mais et les médailles ?
        13 mai 2021 - 23 h 33 min

        @Krimo
        Larousse ou Lafrousse, c’est selon, peut bien éditer ce qu’il veut on le sait bien, ce n’est pas un gage absolu.
        Je ne sais pas, n’ayant pas votre érudition, si Larousse 2000 et 2001 a supprimé également de sa photo (un coup de Photoshop) toutes les médailles qu’on lui a accrochées sur le buste. Médailles bien françaises, peut-être en reconnaissance de sa bravoure ?
        Ben M’Hidi aux mains des paras n’a pas eu droit à ce genre de reconnaissance, en dépit du témoignage de Bigeard.
        Au mieux, laissons la Pandora box hermétiquement bien fermée.

          Krimo
          14 mai 2021 - 10 h 40 min

          Oui, Mais Et Les Médailles ?

          Ya bouguelb !!!! Maintenant c’est les medailles et photoshop.

          Sa reddition date de 1847 et toutes ces medailles lui furent decernees entre 1860 et 1865 par la Russie, l’Angleterre, la Grece, la Prusse ……. tu sais au moins pourquoi ? En 1865 et 1867 Il visita Paris et a ces occasions il arborait volontier ces medailles qu’il avait gagnees. Il posa meme pour les grands photographes de ce temps dans cet appareil.

          Les médailles de la bravoure
          14 mai 2021 - 22 h 27 min

          @Krimo
          Vos interventions, habituellement, sont empreintes de tempérance, rarement emportées par l’émotionnel. Or, ici la question des médailles arborées par l’Emir, dites-vous, ne lui ont été décernées que par les pays cités, dont la Prusse étrangement. L’Emir avait envoyé paître Bismarck qui lui proposait l’aide prussienne pour combattre la France, car ne voulant pas «trahir» son serment fait à la France. Les archives des correspondances existent M. Krimo.
          Puis n’a t-il pas invectivé ceux de ses compatriotes qui, après sa reddition ont continué à combattre les troupes coloniales françaises ? Sous prétexte que Dieu a voulu que la France nous colonise.
          Cependant, il est certain que l’Emir a combattu avec bravoure et détermination les troupes françaises jusqu’à sa reddition de 1847. Deux ans plus tôt, les français avaient charcuté le territoire national en offrant la partie Ouest, allant de la frontière actuelle jusqu’à la Moulouya (Traité de Lalla Maghnia), prime pour le roi soumis du Maroc pour sa trahison envers l’Emir, exactement comme les Romains avaient procédé lorsque Bocchus avait trahi Jugurtha.
          Le problème en soi n’est même pas sa reddition, quoiqu’il représente l’unique personnage de son rang à s’être rendu à l’ennemi dans toute l’Histoire du pays depuis l’Antiquité. C’est son comportement, maudissant ceux de ses compatriotes qui ont choisi de combattre la France après lui.
          Les archives existent, tout est sujet à discussion, mais dans la sérénité s’il vous plaît.

    L’emir et Ibn Arabi
    12 mai 2021 - 20 h 21 min

    L’émir a trouvé beaucoup d’inspiration dans les Enseignements du Grand Penseur Soufi Ibn Arabi un Berbère d’Andalousie originaire de Tlemcen et dont l’épouse était de Bejaia.
    Assez difficile d’accès certains de ses citations et concepts sont très forts comme:
    “La couleur d’un Vase ne change pas la Nature du contenu…”
    Ou encore: Al Wahda Fi El Kathra qui appelle a la Tolérance et a inspiré le E Pluribus Unum Américain ect..
    On suppose qu’une des raisons du Choix de Damas par l’Emir était de se rapprocher du lieu ou fut inhumé sont illustre Compatriote Savant Ibn Arabi..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.