La menace islamiste sur le futur Parlement

APN- islamistes
Livrer l'Algérie aux islamistes est une trahison aux martyrs d'hier et d'aujourd'hui. PPAgency

Contribution de Mohsen Abdelmoumen – Toutes les prévisions indiquent que les islamistes vont remporter les élections législatives du 12 juin. Pour la première fois de son histoire, l’Algérie aura un Parlement islamiste. Les dangers de ce scénario sont multiples, ils sont à la fois d’ordre géopolitique et sécuritaire. Car donner le pouvoir aux islamistes équivaut à ouvrir la boîte de Pandore et à précipiter l’Algérie en enfer.

La récente interview du Point que Tebboune a accordée à Kamel Daoud et à Adlène Meddi, journalistes connus pour leurs liens avec la France et les officines françaises, est arrivée au lendemain d’une opération rondement menée par les services de renseignement algériens qui ont rapatrié le président sahraoui Brahim Ghali, opération qui a déstabilisé le Makhzen et bien d’autres services dans le monde.

Le diable est dans les détails. Le Point appartient au milliardaire François Pinault, grand ami de BHL auquel il a confié le soin d’écrire un éditorial chaque semaine. Pourquoi Tebboune a-t-il choisi Le Point si ce n’est pour faire un signe à Fafa ? Il aurait pu accorder cette interview au Washington Post, au Gardian, au NY Times ou à tout autre journal. Mais non, le choix s’est porté sur des journalistes qui crachent sur tout ce qui est algérien : Daoud le révisionniste qui vante les bienfaits de l’époque coloniale et Meddi invité régulier à l’ambassade de France et grand amateur de petits fours.

Donc, après avoir lutté contre le terrorisme islamiste pendant des années, l’Algérie va basculer dans la boue islamiste, à l’image de la Turquie et de la Tunisie. L’interview de Tebboune dans Le Point est explicite à ce sujet. C’est écrit noir sur blanc et ça ne semble pas émouvoir Tebboune qui s’en félicite. Pourtant, c’est le pire scénario que l’on pouvait imaginer. Connaissant la capacité d’infiltration des islamistes et leur propension à exercer l’entrisme, cet événement constitue un danger mortel pour l’Etat national algérien.

Qui est derrière ce scénario chaotique que nous avons su éviter lors des printemps islamistes concoctés par l’impérialisme et le sionisme ? La France n’est pas loin. Les Etats-Unis non plus. Ceux-ci ont d’ailleurs toujours encouragé la cohabitation avec les islamistes et l’affaire des emails d’Hillary Clinton avec les Frères musulmans confirme cette thèse. N’oublions pas que la plus proche conseillère de «Killary», quand elle était secrétaire d’Etat d’Obama, était Huma Abedin, la fille de Saleha Mahmood Abedin, membre des sœurs musulmanes, de la Ligue islamique mondiale, et amie intime de l’épouse de l’ancien président égyptien décédé Mohamed Morsi. J’ai consacré un article issu d’un long travail d’investigation à ce sujet.

Les résidus du bouteflikisme sont en train de nous ramener vers l’éclatement de l’Algérie. Je n’ai pas cessé d’alerter sur l’alliance mortelle entre les oligarques, Rachad et le MAK et certains résidus du bouteflikisme. Nous sommes en train de vivre les prémices d’une catastrophe annoncée. Abandonner le terrain aux islamistes est une trahison. Et en bradant l’Algérie, les forces rentières sont en train de jouer avec le feu. Sachant que Tebboune n’a pas de force politique qui le porte, que le FLN et le RND sont morts et enterrés, certains spin doctors s’ingénient à offrir l’Algérie aux islamistes. Contrairement à ce que ces apprentis sorciers s’imaginent, mettre les islamistes au pouvoir en Algérie n’est pas une solution, c’est, au contraire, un grand problème. Cette situation est la conséquence immédiate du règne catastrophique de Bouteflika qui a tout fait pour placer les islamistes au centre de l’échiquier politique.

Aujourd’hui, nous risquons d’avoir un Parlement et un gouvernement islamistes, couronnement de tout un travail de sape réalisé pendant des décennies. Les membres des organisations terroristes comme Rachad se frottent les mains, surtout que tout en rejetant virtuellement les élections sur les réseaux sociaux, ils ont présenté des listes en catimini. C’est valable aussi pour le MAK qui va réclamer immédiatement l’indépendance de la Kabylie avec le prétexte que les Kabyles ne peuvent pas vivre sous le règne islamiste, alors que, dans les faits, ils sont alliés. Il y aura également d’autres séparatistes au sud qui vont revendiquer la même chose.

Le désert politique que vit l’Algérie en ce moment, l’abstention record qui s’annonce, la trahison historique des forces progressistes et démocratiques qui ont laissé un boulevard aux islamistes n’augure rien de bon pour l’avenir de l’Algérie. Notre pauvre pays malmené est en train de vivre un remake des années 1990 avec tous les périls que cela comporte, sachant que nous ne sommes plus dans les années 1990 car connaissant l’instabilité qui règne tout autour du pays, les dangers sont immenses. Un gouvernement islamiste en Algérie va galvaniser tous les groupes terroristes de la région.

Les patriotes dans l’armée doivent déjouer ce plan diabolique, car il y va de la survie de l’Algérie. Laisser les islamistes gouverner l’Algérie sera une catastrophe pour toute la planète. N’attendons pas que ce scénario se réalise, il faut anticiper. Mieux vaut prévenir que guérir, l’heure est grave et les forces patriotiques sont appelées à intervenir pour empêcher la réalisation de ce scénario et pour mettre hors d’état de nuire tous ceux qui participent à ce plan qui sert les desseins de l’impérialisme et du sionisme.

Je suis tenté de dire «tout ça pour ça» ? Tous ces sacrifices pour livrer les clés de l’Algérie aux islamistes ? On ne peut imaginer que l’Algérie de Ben M’hidi soit dirigée par les réactionnaires alliés de l’empire. Offrir ce pays qui a combattu et vaincu l’OTAN aux terroristes islamistes est une aberration qui ne peut mener qu’au désastre.

Non au démantèlement de l’Etat national algérien pour lequel se sont sacrifiés nos martyrs, qu’ils soient ceux qui ont combattu la France coloniale ou les martyrs du devoir qui ont donné leur vie pour la République face à l’obscurantisme intégriste ! Pas de compromis avec les terroristes !

A bas l’islamisme ! A bas le fascisme islamiste ! A bas la compromission avec l’islamisme ! Vive la République ! Gloire à nos martyrs d’hier et d’aujourd’hui. Les terroristes islamistes ne passeront pas ! No pasaran !

M. A.

Comment (50)

    LALGERINO
    10 juin 2021 - 8 h 22 min

    Même si j’étais contre les Islamistes, il y a 20 ans, ça ne me dérange plus qu’ils prennent l’APN.
    De toute fâçon: Presque toutes les femmes sont voilées et presque tous les hommes sont barbus en kachabia!!

    Peste et cholera.
    9 juin 2021 - 16 h 35 min

    Ni la peste du fis et de Rashad,ni le choléra du MAK et wlad Jacques le laïcs.pour ceux qui veulent le changement et disent que le peuple est avec eux reste pour eux que lès urnes.fini la politique du quotas. chaque Algérien a droit et le peuple est libre de choisir.ceux qui croient que L’Algérie de mama frança et de papa le wahabiste leurs appartient ce n’est pas lès murs qui manquent.

      Anonyme
      9 juin 2021 - 23 h 35 min

      Malheureusement pour toi tu dois choisir!! Soit un régime islamiste soit un régime où l’islam n’est pas mêlé à la politique…allez chiche dis-nous le régime que tu préfères!!

    J’espère juste
    9 juin 2021 - 1 h 01 min

    Qu’on va pas nous la Jouer a l’Egyptienne en Plus…
    Laissez les faire jusqu’au bout au moins..C’est au Pied du Mur qu’on reconnaît le Maçon!
    Après tout, Qui sait, peut-être qu’ils feront Mieux ?
    Leurs Déclarations sont pas rassurantes, OK
    Mais, Normalement ça devrait quand même être assez Difficile de faire Pire…
    À Suivre

      Anonyme
      9 juin 2021 - 9 h 20 min

      C’est ce que m’ont toujours dit les islamistes « peut-être qu’ils feront mieux ». Tu peux toujours rêver. Un régime théocratique et autoritaire (pléonasme) ne sera JAMAIS mieux. Ce n’est pas spécifique aux islamistes, c’est valable pour les juifs et les chrétiens aussi. Sans liberté de conscience, sans liberté d’expression et toutes les autres libertés qui sont forcément bafouées par ces islamistes on ne peut rien espérer

    Un Algerien.
    8 juin 2021 - 20 h 57 min

    Si les ouleches el vote veulent boycotter le vote c’est leurs problème.ils ont prouvé leurs démocratie en ramenant une députée française a leurs hirak et qui ont tabasser lâchement lès femmes et vieillards et intimidé lès citoyens a ne pas voté. Les sois disant démocrates dès quotas sont tous complices de la descente en enfers de nôtre pays et même certains d’entre eux étaient amis dès issabistes.les (…..) Pendant les vingt ans du règne de Bouteflika ou la corruption était visible ne sont pas sortis dans la rue et dire YETNAHAW GAA ou DOUWLA MADANIA une fois la vache laitière n’est plus ils ont sauté comme dès (…..) sur le hirak el moubarak.le vrais danger viens dès organisations terroristes de Rashad et le MAK et les vendus qui ont pleurnicher comme dès (……) devant le parlement de l’UE, fr24 et tv5. Dans la nouvelle Algérie les hypocrites n’ont pas leurs places.fini le régionalisme du hagaR au mahgouR .

    karimdz
    8 juin 2021 - 20 h 19 min

    Encore un article exagéré qui nous décrit un scénario catastrophique qui rejoint le précédent article, tout aussi à l ouest !

    D’abord ce ne sont pas des islamistes, mais des musulmans, nous n avons pas le même vocabulaire que les laïcistes, qui mettent tous les musulmans dans le même sac.

    De deux, l Algérie a une constitution qui veillera au respect de celle ci, par le parti ou la coalition de partis qui arrivera au pouvoir. Il y a donc un garde fou, qui est l ANP.

    Il faut respecter les urnes, c est le principe de toute démocratie, si les algériens excédés ne veulent pas voter pour les autres partis, c est parce qu ils n ont plus confiance en eux. Si Macri, puisqu il s agit de lui, remportait les élections, ce serait justement, l’occasion pour son parti d exercer le pouvoir, de se familiariser avec la démocratie, et de gouverner somme toute, comme un parti démocrate chrétien en occident.

    L Armée ne doit justement pas interférer dans le jeu politique, tant qu’il n y a pas de péril en la demeure, et ce n est pas le cas. Si cela l’avait été, Macri n aurait pas pu candidater. Et que ces pseudos démocrates cessent de verser leurs larmes de crocodiles, eux qui ont appelé à boycotter les élections.

    L Algérie ne doit plus attendre, et perdre son temps dans des manifestations sans fin, qui l handicapent, et l empêchent d évoluer. L Algérie nouvelle se construit, avec toutes les sensibilités, et certainement des gens qui seront plus compétents, honnêtes et intègres.

    Les supputations sur le choix du journal le point, ne sont que gratuites, le Président Tebboune a été sollicité par ce journal, et il a répondu favorablement, qui plus est, cela tombait à pic, avec tous les épisodes makhzeniens qui se sont soldés par des échecs et des humiliations.

      Santa Claus
      9 juin 2021 - 6 h 53 min

      « D’abord ce ne sont pas des islamistes, mais des musulmans, nous n avons pas le même vocabulaire que les laïcistes, qui mettent tous les musulmans dans le même sac. » dites vous.
      en effet, nous (vous et moi, entre autres) qui vivons en france et qui profitons allègrement des bienfaits que nous procure la société des kouffars, n’avons guère besoin de différencier entre musulmans et islamistes.
      après tout, tant qu’ils appliquent leur charia chez eux et n’essaient pas de l’exporter chez NOUS, qu’ils fassent ce qu’ils veulent, n’est ce pas?

      Anonyme
      9 juin 2021 - 11 h 15 min

      Ali Belhadj dit toujours qu’il n’y a que des musulmans et que le mot intégriste n’existe pas. N’est-ce pas « frère » Karim?

    Anonyme
    8 juin 2021 - 18 h 09 min

    Le ministre du tourisme veut vendre l’Algérie à l’Arabie Saoudite.
    NON au modèle marocain et tunisien.
    STOP, les lieux touristiques en Algérie ne sont pas à vendre.
    Ces bras cassés vend vendre toute l’Algérie pour un voyage gratuit à la Mecque.

    Anonyme
    8 juin 2021 - 17 h 46 min

    La menace est sur l’Algérie. ça prend forme de jour en jour.

    Anonyme
    8 juin 2021 - 17 h 45 min

    Tebbouen joue à quoi exactement.
    On apprend qu’il a donné sa bénédiction au bureau de Al-djazeera en Algérien. Al-djazeera est de retour.
    Tebboune est-il pro-islamistes. apparemment, oui.

    Anonyme
    8 juin 2021 - 17 h 39 min

    Tebboune nous parle depuis El-Djazira qui revient en Algérie.
    LA MESSE EST FAITE.

    غزاوي
    8 juin 2021 - 15 h 14 min

    مجرد تساؤل.
    جاء في المقال ما نصه:
    « Abandonner le terrain aux islamistes est une trahison »
    لا يلام النظام إن اكتسحت الأحزاب ذات التوجه الإسلامي ( يجب تسمية الأسماء بمسمياتها) البرلمان وشكلت حكومة.ـ
    بل كل اللوم يقع عن الديمقراطيين واللائكيين والعلمانيين الذين عندما وفر لهم النظام الفرصة للفوز الأكيد بالانتخابات لأن الحراك قاعدتهم، ارتدوا على أعقابهم واختبؤوا وراء المقاطعة. فالذنب إذن ذنبهم.ـ
    يريدون التغيير بدون انتخابات ويريدون منع الإسلاميين من السلطة بمقاطعة الانتخابات.ـ
    أخير، ألم يتساءل الكاتب هذا التساؤل:ـ
    كيف يكون مصير الجزائر !!!؟؟؟
    يحكمها أقطاب بديل ديمقراطي خارج إرادة الشعب لأنهم يرفضون الصندوق ويسعون إلى السلطة بواسطة التعيينات والجميع يعلم أن هذا القطب الذي يجمع اللائكيين والعلمانيين والشيوعيين والماركسيين عجزوا على أن يتفقوا حتى على برنامج في ما بينهم.ـ

    Kahina-DZ
    8 juin 2021 - 15 h 05 min

    En Algérie, même les pseudo-démocrates sont des intégristes dans leur tête.
    Les 20 ans du Bouteflikisme a semé la Stérilité ABSOLUE dans le pays.
    Pseudo-démocrates + Islamistes = 1

    Ce qui est bizarre, c’est toujours la même formule qui revient= Les pseudo démocrates boycottent, et les islamistes votent.
    à chaque fois c’est le même carnaval…Il y’a un compromis quelque part entre les démon-crates et les islamistes.

    Un passant
    8 juin 2021 - 14 h 56 min

    Anonyme
    7 juin 2021 – 16 h 52 min

    Le plan économique a été dévoilé par Bengrina. On remplacera le pétrole par le SAFRAN.
    On aura l’économie du SAFRAN.
    Je conseille à Bengrina de rajouter l’exportation du Henné et du K-HOL, Pour revivre une ambiance de la caravane de Koreiche.

    MOI DZ
    8 juin 2021 - 14 h 47 min

    Le président est mal conseillé
    Le président est mal entouré
    Ce n’est vraiment pas le moment pour les élections. Les priorités son ailleurs.
    Ça aurait été bénéfique de dépenser toutes ces sommes faramineuses pour l’Achat du vaccin anti-COVID, que pour élire une APN stérile qui ne sert à rien.
    L e dégout total.

    Un autre Anonyme.
    7 juin 2021 - 20 h 25 min

    Ce n’est pas la faute au islamistes que je ne supporte pas mais je reconnais qu’ils sont plus intelligents que lès démocrates.vu comment ces derniers. ont surfé sur le hirak et comment ils manifestent ,insultes envers le président et l’armée populaire je dirai qu’ils sont loin d’être des démocrates .comment croire ces démocrates qui ont descendus si bas jusqu’à ou ils aillent faire le clown a el maghrabia tv du fis et de Rashad et s’asseoir avec un voyou et djahel nommé Amir el mazda.ne blâmés pas lès islamistes,lès seules a blâmés c’est les sois disant démocrates.

      Anonyme
      8 juin 2021 - 6 h 58 min

      @autre Anonyme alias Anonyme3 même quand c’est les islamistes qui sont responsables c’est les démocrates qui sont coupables, c’est très clair!!

      Un autre Anonyme.
      8 juin 2021 - 17 h 30 min

      La bonne réponse au terroristes Makistes et leurs supporteurs c’est le silence ,personne n’arrêtera la caravane de L’Algérie .

    Anonyme3
    7 juin 2021 - 16 h 56 min

    Tant la colonne vertébrale de L’Algérie qui est notre armée est debout ni lès islamistes ni lès autres seront au dessus des lois.le président l’avait dis.les années 90 sont derrière nous,aujourd’hui, nous avons un nouveau ennemis qui veut que yetmehaw gaa pour lès remplacé par dès gens qui ont surfé nôtre hirak.wait and see ,si les islamistes essayent de changer ou imposé leurs lois,les vrais et patriotes hirakistes lès empêcheront.

      Un Peuple Éduqué et Conscient
      8 juin 2021 - 17 h 05 min

      Voila l’Autre Vraie Colonne Vertébrale.
      2 Précautions valent mieux qu’une !

    Anonyme
    7 juin 2021 - 16 h 52 min

    Moi je ne pense pas qu’il y a menace. Il y a prospérité, développement humain et création d’emplois. Les plus populaires seront ceux des muezzins pour appeler a la priere car le plan économique serait de construire 10.000 mosquées en 2 ans. Qui pourra créer plus d’emplois ? C’est une bonne chose pour le pays.

      Anonyme
      7 juin 2021 - 20 h 04 min

      Votre contribution est magnifique ! A prendre au second degré.

        Anonyme
        8 juin 2021 - 14 h 59 min

        Un autre anonyme a RAISON.
        Ce qu’il dit est VRAI

    Brahms
    7 juin 2021 - 16 h 11 min

    Il faut être civilisé point barre,

    Un islamiste ne mangera personne ce n’est pas un méchant loup.

    L’islam s’adresse aux musulmans et ceux qui ne veulent pas de l’islam n’ont qu’à partir chez les catholiques ou les judéo – chrétiens. Chacun sa foi.

    Pour mémoire, Bouteflika et sa clique ont fait quoi, rien de bon. Total nous pompe 500 000 barils / jour jusqu’à 2043 car le magot à la Samco en Suisse puis direction Bruxelles laissant le peuple mourir de faim.

    Le peuple ne veut plus de carte de séjour, de visa, il veut rester dans son pays pour y travailler avec un salaire décent et une retraite décente avec une monnaie forte.

    Le peuple ne veut plus être sous la tutelle de la France, il a compris que l’Algérie était infestée de Harki d’où cette paupérisation de la population.

    Allez voir un français et vous lui dites de vivre avec 150 € / mois, il vous fera la révolution dans l’instantané.

    Les Harkis et la France faisaient les poches des algériens depuis la mort de Houari Boumédiène, voilà la réalité amenant les émeutes de 1988 puis la décennie noire et notre argent a servi à financer les partis politiques en France, les salaires et retraites des fonctionnaires, le développement du Maroc ainsi que la construction de L’État d’Israël tandis que l’Algérie et les Algériens n’ont récolté que désagréments sur désagréments.

    The game is over (la partie est terminée) dehors les harkis, la valise ou le cercueil, allez rejoindre votre France avec le magot volé depuis plus de 20 ans sous l’ère Bouteflika qui n’était qu’un cheval de Troie.

      LE NAIF
      9 juin 2021 - 19 h 20 min

      Oui le peuple veut « rester dans son pays » pendant que toi tu les amasses en euros a Paris. On vous a compris. Et puis tu parles comme si ces islamistes n’ont pas tue 250.000 algeriens.

    BILAL
    7 juin 2021 - 15 h 06 min

    Il est certain que si les Islamistes emportent les élections législatives, on sera dans le même scénario catastrophe des années 90. Les islamistes vont clamer haut et fort que le pouvoir les a privé de leur victoire. Le presse internationale va s’y mettre avec leurs discours de démocratie à la sauce française. Les turbulences politiques vont encore freiner le « vrai « processus démocratique,( là, au passage, j’en veux aux parties FFS, RCD et PTA qui ont préféré la politique de la chaise vide.), et empaqueter le développement économique et la modernisation du pays. Nous sortirons aussi affaibli sur le plan international où nos ennemis potentiels (maroc) vont avancer sur l’échiquier international et profiter des carences de notre présence sur la scène internationale. En un mot, le danger sera interne et externe. Je souhaite vivement me tromper, car sera la pire des calamités de notre histoire contemporaine.

      Said SAMADI
      7 juin 2021 - 17 h 50 min

      @BILAL, désolé, les partis que vous citez ( FFS,RCD,PT et même PST ET MDS) n’ont pas gouverné, les islamistes les chahutaient toujours au parlement sous l’oeil acquiesçant du pouvoir, ces partis on leur interdisait de faire des meetings, de louer des salles pour cela, d’aller rencontrer les citoyens et on dressait contre eux les chiens islamistes dans chaque ville où ils tentaient de montrer le danger qui guette la nation. On a offert tous ces privilèges aux islamistes même la télévision et l’école alors qu’on interdisait cela à ces partis. Non, il n’ ya jamais eu d’ouverture en faveur des démocrates, on les freinait souvent et parfois on magouillait pour les dresser les uns contre les autres tandis que j’ai jamais entendu un discours de djaballah ou de hamas ou de bengrina qui critiquait leurs projets mutuel, leur seul projet dirai-je qui est l’instauration d’une république islamique. Aujourd’hui, si cette république qui sera inféodée à Ordegan verra le jour, c’est de la faute et unique faute aux décideurs du pouvoir qui croient que ces islamistes qu’on présentait comme modérés alors qu’ils n’ont rien de cela alors qu’ils leur prépareront des procès expéditifs. Naima Salhi n’arrêtait pas d’insulter tout ce qui est modernité et toute une région qui a payé cher durant la révolution et durant la décennie noire en luttant corps et âme contre les terroristes, et personne n’a levé le doigt pour lui dire Basta. Aujourd’hui, si notre pays est arrivé au bord de l’implosion, ce n’est pas la faute aux partis modernistes, même s’ils ont encore à apprendre en matière de démocratie. Notre armée dont le premier chef ( Gaid Salah) badissiste complotait pour l’avènement de cette république islamiste, ne devait pas autoriser ces élections présidentielles, ni le référendum ou même celles du 12 juin il y a bien longtemps déjà. Est-ce trop tard?? il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais uniquement pour bien faire: INTERDIRE L’ISLAMISME POLITIQUE ET SON ENTRISME EN ALGÉRIE. Sinon la porte de la division du pays est bien ouverte.

    Karamazov
    7 juin 2021 - 14 h 31 min

    Tovarich Abou Stroff je te salue,

    En effet je ne vois absolument pas ce qui pourrait nous arriver de pire avec les islamistes. Nos intellos font mine de ne pas savoir que el islamou dinoun, thaqafatoun, dawlatoun wa moudjtama3oun.

    Iben moua je pense que ces intellos sont d’une inqualifiable mauvaise foi . Car en vérité la seule l’idéologie compatible avec notre mode de production est l’idéologie islamiste. La rente et la religion sont deux éléments complémentaires qui empêche d’être dissonant. Et d’ailleurs on l’a vu que cela s’est fait naturellement. C’est physiologique , un biberon de rente un biberon de religion. C’est indissociable.

    Au lieu de s’accrocher aux parois pendant notre régression et de nous donner mauvaise conscience, en adoptant l’idéologie islamiste nous glisserons à l’aise.

    Ata Turk et Bourguiba
    7 juin 2021 - 12 h 50 min

    A ceux qui croient a ces Modèles.
    Un peu d’Histoire.
    En Tunisie ou en Turquie il y a eu Ata Turk et Bourguiba..
    Nous on nous propose Makri et Bengrina..
    C’est pas Gagné
    Mais alors pas du Tout

      Anonyme
      7 juin 2021 - 14 h 15 min

      Atatürk et Bourguiba, les 2 supercomplexés vis-à-vis de
      l´Occident comme modèles. Merci!

        C’est pour cela
        7 juin 2021 - 16 h 35 min

        Que la Turquie vend des Drones au Maroc.
        Est installé en Lybie
        Et exporte l’Acier Algérien
        …Vas y continue dans ton Anti-Occidentalisme Primaire…
        …Sinon on fait quoi, on imite la Corée…du NORD.
        Et l’Arabie Saoudite en meme temps ?
        On est trop fort

    Anonyme
    7 juin 2021 - 12 h 23 min

    Aucune menace pusique le pouvoir en place s’en accommode parfaitement. Ils se connaissent trop bien.

    Anonyme
    7 juin 2021 - 11 h 07 min

    Commentaire dramatique à l´eccés.
    Empecher le peuple algérien de faire ses expériences, c´est l´empecher d´aprendre.
    La politique c´est souvent selon la méthode try and error.
    La démocratie en Algérie n´étant pas pour demain autant alors etre patient.
    Pourquoi diaboliser les islamistes s´ils sont portés par la majorité de la population.
    Les pseudo démocrates algériens sont-ils meilleurs ou plus patriotiques!?
    L essentiel, c´est que l´ANP veille au grain.
    La ligne rouge étant la souveraineté du pays, pas plus!

      Anonyme
      7 juin 2021 - 13 h 39 min

      Faire l’expérience de l’islamisme? Je crois que Lahouari Addi a fait des petits…

        La Colonne Vertébrale et le Squelette
        8 juin 2021 - 17 h 08 min

        La Colonne Vertébrale c’est Obligatoire mais il va falloir
        Aussi un jour penser au Peuple: Le SQUELETTE du Corps Social avec ses Partis politiques, ses Syndicats et ses Associations..

    Abou Stroff
    7 juin 2021 - 11 h 04 min

    « La menace islamiste sur le futur Parlement » titre M. A..
    je pense que la menace islamiste est surfaite pour la simple raison que la vermine islamiste ne pourrait guère faire plus*, en termes d' »islamisation » de la société, que ce que fait, au moment présent, la marabunta qui nous gouverne.
    en effet, je soutiens, depuis des lustres qu’il y a une convergence d’intérêts entre la marabunta qui nous gouverne, c’est à dire un ramassis de rentiers-prédateurs qui prennent l’Algérie et les algériens pour leur propriété privée et la vermine islamiste qui joue (je précise, JOUE) le rôle d’opposition.
    en effet, la marabunta gère (en s’enrichissant) la rente grâce à sa privatisation des structures de l’Etat algérien tandis que la vermine islamiste récupère une partie de la rente grâce à son quasi-monopole sur les commerces formel et informel.
    en outre, la vermine islamiste couvre de son idéologie la rapine organisée qu’opèrent et la marabunta et la vermine islamiste sur la rente (n’est ce pas Dieu qui enrichit qui il veut, selon le TEXTE).
    en d’autres termes, la marabunta et la vermine islamiste ne sont que deux facettes d’une même chapelle. car, tous les algériens lambda remarquent que les dirigeants de la marabunta d’une part et les dirigeants de la vermine islamiste se ressemblent comme deux gouttes d’eau et s’entendent comme deux larrons en foire sur le dos des algériens lambda. ils s’enrichissent sans travailler, profitent et font profiter leurs proches des bienfaits de la rente et s’acoquinent souvent ensemble.
    moralité de l’histoire: toutes les télés qui font, d’une manière ou d’une autre, l’apologie de l’idéologie islamiste sont aux mains de pontes de la marabunta et servent, avant de servir la cause de la vermine islamiste, la cause de la marabunta en anesthésiant les algériens lambda. en termes clairs, il semblent bien que l’idéologie islamiste soit l’idéologie idoine qui permet au système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation, qui nous avilit et nous réduit à des tubes digestifs ambulants doublés de zombies décérébrés, de se renouveler sans accroc.
    PS1: reconnaissons, enfin, que celui qui a avancé que la religion était l’opium du peuple n’avait pas tort du tout. ainsi, pendant que les autres peuples se sont débarrassés du carcan religieux et planifient un « amarsissage » sur la planète Mars (un robot chinois vient juste d’atterrir sur le sol martien), les arabo-muslims, en général et les algériens, en particulier continuent à s’interroger sur les accoutrements halal des femmes ou sur la « halalité » du port du short par les hommes (la question du port du short par les femmes ayant été réglée depuis des lustres).
    PS2: tant que nous n’aurons pas compris que, derrière l’invocation de Dieu ou de la religion, il y a des intérêts HUMAINS palpables et quantifiables, nous continuerons à être grugés par ceux qui utilisent la religion pour nous abrutir.
    * la seule innovation que pourrait apporter la vermine islamiste au pouvoir est, me semble t il, de hidjabiser les hommes. à part cela je ne vois rien à l’horizon.

    Souk-Ahras
    7 juin 2021 - 11 h 03 min

    Le « cadre » avait ouvert des autoroutes à l’islamisme, Tebboune en assure l’entretien.
    La continuité dans le changement.
    « Hirak béni » et « Algérie Nouvelle »… Le poids des mots… La force du mépris…

    Anonyme
    7 juin 2021 - 10 h 43 min

    L’Algerie est un pays Conservateur certes ne sera JAMAIS un pays Islamiste. Il y a un déficit culturel du à nos dirigeants MAIS aussi des Algeriens, celle de l’Algerie PROFONDE qui fait preuve d’une lacune d’esprit critique, de culture démocratique et de culture générale. L’Economie, l’ouverture au monde , la création et la bonne répartition de richesse , une éducation non politisée et hors religion et la la lutte contre la corruption et le népotisme feront que les Algeriens vont de plus en plus s’émanciper des manipulateurs qui prêchent l’intégrisme, la laïcité et l’économie fermée nos 3 maux. L’Algerie doit retrouver son identité et l’assumer fièrement et ne plus importer des us et coutumes étrangers à notre pays.

    Belveder
    7 juin 2021 - 10 h 33 min

    A supposer que ce soit vrai
    A quoi sert le parlement???
    vont ils produire des textes de Lois???
    s opposer au President et son programme,,,???

    La Feuille de route
    7 juin 2021 - 10 h 27 min

    A bien fonctionné.
    Félicitations aux Fossoyeurs.
    Beaucoup ont alerté en disant qu’il fallait des Garde Fous Institutionnels…mais Non,
    Il fallait continuer le Bricolage jusqu’au Bout !
    On y est.
    Bravo !

    Karamazov
    7 juin 2021 - 10 h 03 min

    Té, une autre anikdote de chinou à Guezgata .

    Un jour, pendant le ramadhan, Kharcha qui ne le faisait entra dans un café où tous les accros à la caféine se bousculaient au moment de la rupture du jeûne pour demander un café. Alors que Kharcha était l’un des premiers clients Hcène le patron lui dit: ardjou toi kharcha, je vais servir d’abord ceux qui font ramadhan. kharcha le regarda et lui dit mais ils font tous ramadhan, ceux-là. Safidir ,dit que tu ne veux pas me servir , ipicitou!

    Cependant je trouve gonflé d’accuser le pouvoir de remettre les clefs aux islamistes tout en pronant un régime démocratique et en sachant que la société a achevé de s’islamistisée.

    Toute la classe politique de Tabou à Mohcine Bellabes en passant par Bouchachi n’ont pas cessé de réclamer de rendre le pouvoir à la populace. Même nos plus brillants intellectuels s’y sont mis.

    Moua , je comprends mieux Tourabi, et El Qaradawi quand ils parlent arabe que Tabou et Mohcine Bellabes qui eux parlent un arabe liturgique photovoltaïque plus châtré. Ne me dites pas que celà n’a rrien à voir et qu’ils n’ont pas tout fait pour nous rendre la vermine islamiste sympathique .
    Quan t à la société et l’islamisme , il suffit d’aller visiter le pays profond, pour constater que nos villages ressemblent à n’importe quel village reculé de la Somalie ou du Soudan en matière d’islamisation.
    Combien de fois , j’ai averti contre toute tentation démocratique, et ais-je splké que nous avons un problème de culture et de société , et qu’il ne faut pas confier l’avenir du pays à la populace. Car combien même cette société se tromperait de bulletin de vote , elle ne pourrait tomber que sur un candidat islamiste.

      Anonyme
      7 juin 2021 - 11 h 27 min

      En conclusion tu veux insinuer que les vrais islamistes qui vont partager le pouvoir arrangent le même pouvoir car ils le soutiennent de tout leur coeur. FLN = isalmistes etc. N’est ce pas fils de guezgata ?

    Quel pessimisme!
    7 juin 2021 - 9 h 55 min

    Une analyse défaitiste, pessimiste et apocalyptique! C’est un peu court comme théorie et c’est certainement oublier le génie Algerien et sa capacité de résilience. L’Algerie est Algerienne et le restera (…)

    Anonyme
    7 juin 2021 - 9 h 43 min

    OK alors votons islamistes et tranformons l’Algérie en république isamique ou la chaaria domine toute notr vie. Bien fait pour tout le monde. Ainsi on retourne aux sources d’el djahilia ou lon serait plus heureux.

    Karamazov
    7 juin 2021 - 9 h 36 min

    Té j’va vous la rererecaconter celle-là .

    Un jour Velqacem Ujanjel avait ramené de la marchandise pour le bar de Dda Cha3vane , il demanda à Jilbane le fils de Dda Cha3vane de l’aider pour reculer afin de ne pas toucher le mur . Tu me dis quand ça touche lui dit-il , atansyou !!! Allors Jilbane disait à Velqacem , vas-y , vas-y , vas-y et… scrshhhh !! Velqacem a heurté le mur et a cassé ses feux stop. Et il a voulu engueuler Jilbane . Jilbane proteste et lui dit , tu m’as dit quand ça touche tu m’averti , je t’ai averti quand ça a touché .

    Moua janimar que nos meilleurs ânalystes nous forcent à aller vers le jurassique en dissonant. surtout maintenant que nous subissons la force de l’attraction du vide. Je pense que rayhin rayhin autant y aller en chantant nagh khalsoum en simulant. comme dan un zawedj el mouta3 non consentant.

    Ardjaw , ne vous énervez pas , je vous splik en langage vernaculaire .

    Vu que nous allons subir ce voyage au bout de la nuit quoi qu’on fasse et que de toute façon nous avons tout fait pour y aller pourquoi développer une résistance au traitement qui ne fera qu’aggraver notre cas? Alors qu’en étant compliant we3lellah l’effet placebo pourra nous rendre le voyage moins stressant?

    Comme celui qui est tombé d’un gratte-ciel ,ih .

    Que , en coulant, les laïcs se disent , jusque là tout va bien , jusque-là tout va bien , et que les croyants prennent leur tesbih et se disent soubhen allah soubhene allah , jusqu’au moment où on s’écrasera au lieu de pousser des cris d’orfraie pendant la descente en enfer .

    Il faut se dire apritou les dinosaures ne sont pas tous carnivores, même si on ne remonte pas , on trouvera un compromis pour vivre avec. La méthode Coué ,quoi !

      Abou Stroff
      7 juin 2021 - 11 h 18 min

      Komrad K. je te salue! tout compte fait, je crois que M. A. est trop pessimiste.
      en effet, je ne vois pas ce que ferait, en termes d’islamisation de la société, la vermine islamiste qui n’ait pas été fait par la marabunta qui nous gouverne, à part deux points fondamentaux.
      1- imposer le hidjab ou le niqab aux hommes puisque le coran, préconise, semble t il, l’égalité entre les sexes.
      2- imposer aux télés publiques et privées de faire passer en direct, les appels à la prière des différentes grandes villes et de leurs banlieues respectives pour rétablir l’égalité entre les différentes régions (après tout ne faire passer que l’appel à la prière d’alger et de ses environs est une atteinte à l’unité nationale, n’est ce pas?

    pourquoi cette panique ???
    7 juin 2021 - 9 h 32 min

    Pourquoi paniquer tant que çà de voir la prochaine Assemblée aura une coloration islamiste et conservatrice ? Il n’y a aucune espèce de « danger mortel fatal irréversible » si les Frères musulmans, l’ex FIS, le MSP, Jil Jadid, Nahda etc.. etc.. gouvernent le pays alors que le pouvoir lui-même dirige le pays avec la même matrice politico idéologique que les islamistes et ce depuis 1962. Tout le monde sait que le FIS est le fils du FLN. Vous voulez savoir pourquoi il ne faut pas paniquer et dramatiser tant que çà ? :

    a) les « sciences » islamiques sont déjà introduites dans l’école de la république,
    b) le code de la famille bat son plein,
    c) les voiles islamiques, les tchadors etc.. sont là et même en Kabylie où ils règnent désormais à profusion d) la tenue afghane qui est déjà très bien intégrée dans le paysage vestimentaire des algériens,
    e) un taux de mosquées par habitant le plus élevé du monde musulman ,notamment en Kabylie, et c’est désormais connu et admis,
    f) la pratique de l’utilisation et la manipulation de la religion à des fins politiques, d’abord par le pouvoir lui-même et aussi avec l’autorisation de partis politiques religieux alors que la Constitution interdit justement la création de parti sur une base religieuse,
    g) un article 2 de la Constitution bien ficelé et prêt à mettre en prison des opposants en leur collant des condamnation pour offense à Dieu, au Prophète et à l’islam et avec des juges et des procureurs (et aussi des avocats) déjà bien immergés dans cette culture religieuse rigoureuse et extrémiste,
    h) la liberté de conscience est supprimée de ce texte fondamental actuel. Alors qui dit mieux.

    lhadi
    7 juin 2021 - 9 h 24 min

    Pour moult raisons, la réussite du Président de la république me tient à coeur. Par conséquent, il est de mon devoir et dans l’intérêt du pays de faire ce qui parait juste : faire revenir le président de la république au bon sens parce que ses deux années de mandature ont été affectées par des erreurs et des errements.

    En effet, en portant les œillères pour tous ce qui touchent ses « taux amis » qui font office de conseillers, sa loyauté envers eux obscurcit son jugement.

    La conspiration n’est pas seulement dans la rue, elle est autour du président de la république.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.