L’islamiste Mokri et son parti sont un danger pour l’Algérie

Mokri MSP
Abderrazak Mokri, le chef du MSP. New Press

Contribution de Mohsen Abdelmoumen – Depuis un long moment déjà, Abderrazak Mokri, le chef du HMS, le parti algérien des Frères musulmans, n’en rate pas une pour montrer son allégeance à son calife Erdogan, tout comme il avait soutenu naguère les Frères musulmans d’Egypte. Il n’a pas manqué de condamner avec vigueur le coup d’Etat contre Erdogan et ne se prive pas de se mêler régulièrement des affaires des autres pays sans aucune gêne. Le sieur Mokri se croirait-il intouchable ? Il serait judicieux de l’avertir que la Constitution algérienne interdit les partis qui se réfèrent à la religion ou à l’ethnie. Comment se fait-il alors qu’il dirige un parti politique qui, non seulement, se réfère à la religion mais en plus est soumis aux ordres de l’organisation des Frères musulmans basée à Londres ? En outre, Mokri pourrait-il éclairer notre lanterne à propos de cet agent du Makhzen élu à l’étranger et qui est devenu député du HMS ?

L’islamo-fasciste Mokri n’arrête pas de se mêler des affaires tant externes qu’internes des pays étrangers, en se prenant pour le ministre des Affaires étrangères de la confrérie des Frères musulmans. Il considère, par exemple, que ce qui se passe en Tunisie est un coup d’Etat. Bien sûr, il obéit au mourchid de Londres et défend ses frères d’Ennahdha. On remarque que ses positions sont toujours à l’opposé des positions officielles de l’Etat algérien. Ses déclarations se succèdent et sont plus dangereuses les unes que les autres. Il s’assume et ne fait même pas la taqiya. Ainsi, après les élections législatives, il n’a pas hésité à attaquer l’armée algérienne en l’accusant d’avoir favorisé le FLN, affirmant que le lien entre le FLN et l’armée n’était pas rompu, pendant que notre pays est la cible des cercles néocolonialistes et impérialistes.

Alors que l’Algérie est la cible d’une organisation terroriste, la katibat Jound El Khilafa, le bras armé d’Ennahdha en Tunisie, Mokri apporte son soutien à Ghannouchi, chef d’Ennahdha. Nous avons évoqué cette organisation terroriste qui vise Sonelgaz dans un article précédent et voilà que le sieur Mokri continue à s’ingérer dans les affaires internes des pays et en prenant toujours position en faveur de ses frères islamistes. Mokri est-il un chef de parti algérien ? Non, Mokri et son parti sont l’une des branches d’une grande organisation terroriste et il faut désormais lui retirer l’agrément de son parti qui est toujours opposé aux positions justes de notre pays, toujours contre notre armée et nos services de renseignement. Le parti d’Abderrazak Mokri est antinational et constitue un cheval de Troie islamiste qui gangrène notre pays. Nous ne pouvons plus tolérer ce type de comportement.

Il a poussé le bouchon jusqu’à applaudir les talibans, ses frères djihadistes, qu’il a félicités pour leur accession au pouvoir en Afghanistan, un pouvoir qu’ils ne garderont pas car, comme tous les islamistes, ils ne ramèneront que le chaos et feront imploser l’Afghanistan qui disparaîtra. L’histoire nous apprend que les islamistes ont toujours servi des agendas étrangers, que ce soit l’impérialisme britannique ou américain. Ils représentent l’échec permanent et la ruine des pays. L’islamisme est la négation de la vie, c’est l’antithèse de tout ce qui est vivant.

Non content d’applaudir les égorgeurs talibans, l’extrémiste Mokri s’avère être un relais du Makhzen marocain ou, plus exactement, un agent au service du Makhzen, puisqu’il soutient ses frères islamistes au pouvoir au Maroc sans se préoccuper du fait que ce pays est un Etat voyou dirigé par une monarchie criminelle et archaïque. Toute la planète a vu le vrai visage du Makhzen marocain avec le scandale Pegasus et l’espionnage qu’il pratiquait à l’encontre de l’Algérie mais Mokri n’en a cure. Comme il est indifférent aux attaques permanentes et aux actes criminels commis par le Makhzen contre l’Algérie, que ce soit la déclaration hostile à l’Algérie du ministre israélien à partir du Maroc ou les propos scandaleux du représentant du Makhzen marocain à l’ONU qui touchent à l’intégrité territoriale de l’Algérie. Le Makhzen soutient les organisations terroristes du MAK et de Rachad, les membres de cette dernière étant les frères de Mokri. L’implication du Makhzen dans les incendies qui ont ravagé l’Algérie n’est plus à prouver. C’est une vraie guerre que subit notre pays ainsi que notre armée de la part du Makhzen marocain et de l’Etat voyou du Maroc. Malgré tout cela, Mokri l’islamiste apporte un soutien sans faille à ses frères islamistes du Maroc aux dépens de l’Algérie, rejoint en cela par l’autre islamiste Djaballah qui considère que la décision de couper les relations avec le Makhzen marocain qui a été de tous les complots contre l’Algérie et notre armée est une erreur. Il n’y a pas de patrie pour les islamistes.

Or, le fait de couper les relations avec le Makhzen marocain est une décision que les patriotes algériens ont souhaitée et qu’ils applaudissent à deux mains. Comme la décision de ne plus faire passer notre gaz via l’Etat voyou du Maroc est un acte fort dont les Algériens sont fiers. L’Algérie a subi trop de dommages depuis trop longtemps de la part de cette entité criminelle du Makhzen, il fallait sévir sans aucune pitié. Il est certain que cette décision va plonger le régime marocain dans une détresse totale mais il faut rester ferme, le Makhzen marocain n’a eu que ce qu’il mérite. Grâce aux patriotes algériens qui ont pris cette décision courageuse, le Maroc devra désormais se chauffer avec de la bouse de vache ou du charbon et retourner à l’âge de pierre, lui qui n’est jamais sorti des âges reculés. Pour aller plus loin, les Algériens espèrent le rétablissement des visas et l’expulsion des 850 000 Marocains qui travaillent et se nourrissent chez nous tout en crachant dans la soupe et en roulant pour leur roitelet d’opérette. Cela suffit. Il n’y a pas de place pour les Marocains dans notre pays, qu’ils dégagent de chez nous et qu’ils aillent faire la manche en Israël, en France ou aux Etats-Unis. Nous avons suffisamment donné et ils ont usé notre patience et notre générosité. Qu’ils partent et qu’ils emmènent avec eux le djihadiste Mokri puisque le Maroc a toujours déroulé le tapis rouge aux extrémistes et aux traîtres qui voulaient nuire à l’Algérie.

Mokri ferme aussi les yeux sur les liens étroits entre son maître Erdogan et Israël. Il se prend pour le champion de l’antisionisme alors que sa mouvance baigne dans toutes les trahisons depuis sa création jusqu’à maintenant. Il est temps de neutraliser cet extrémiste qui rêve de voir l’Algérie dirigée par Erdogan ou les talibans. Ce misérable personnage qui soutient toute la crasse de la terre, du Makhzen marocain aux égorgeurs talibans n’a qu’à partir vivre chez ses frères en Afghanistan avec sa famille, il n’a rien d’Algérien et sa place n’est pas dans la politique mais en prison. Il est temps de mettre un terme aux agissements de cet énergumène. L’islamiste Mokri doit rendre des comptes pour ses déclarations et ses prises de position. Il faut continuer à nettoyer les écuries d’Augias et envoyer ce triste sire là où est sa vraie place, auprès de son ami Saïd Bouteflika en prison. La justice doit sévir et neutraliser Mokri et les Frères musulmans, confrérie qui est la matrice du djihadisme. Mokri doit être jugé pour ses actes et ses déclarations qui font de lui et des membres de son parti des traîtres de la nation, et pour cela il doit être condamné pour haute trahison et intelligence avec l’ennemi. L’Algérie est souveraine et elle n’a pas besoin de ces traîtres qui sont le déshonneur de la nation. Sifflons la fin de la partie et punissons tous ceux qui adoptent des positions antinationales.

M. A.

Comment (55)

    Anonyme
    31 août 2021 - 21 h 04 min

    En quoi est qu’il est un danger? il n’est ni islamiste ni progressiste ni nationaliste ni ni juste un khobziste.

      Anonyme
      31 août 2021 - 23 h 59 min

      Tu es naïf. Le jour où il sera au pouvoir, tu verras de quoi il est capable

    Casbi
    31 août 2021 - 20 h 58 min

    Considerer la rupture des relations avec l’ENNEMI a nos frontieres Ouest comme une erreur prouvent que Mokri et son parti sont aveugles et depourvus de toute direction. C’est une atteinte a la securite du pays et en cas d’escalation militaire avec le makhzen, Mokri court le risque d’etre juge en toute legalite pour TRAHISON.

      @Casbi
      1 septembre 2021 - 12 h 12 min

      Enfin,enfin la vérité surgit.Les loups sont à découvert.
      Enfin qu’on reconnaisse publiquement le danger qui émane de Mokri de son hypocrisie vis à vis de notre pays et de ses dirigeants et également de son allégeance ouverte à Erdogan.
      À cela s’ajoute nos ulémas auto-proclamés qui vivent chichement en parasites qui n’oeuvrent que pour une afghanisation de notre pays le faire .Le FIS allait le faire sans le courage et l’abnegation des généraux de l’époque.Aujourd’hui,on victimise le FIS on pointe du doigt Nezzar et ses compagnons.
      Enfin!!

    Brahms
    31 août 2021 - 18 h 45 min

    Supprimer la tribune à ce MOKRI,

    Pourquoi, il parle, il harangue les foules, il n’a qu’à aller au MAROC ou en Turquie ou alors à Dubaï

    Le Gouvernement devrait éliminer cet islamiste radical rapidement pour éviter la contagion. On le prend, on le jette dans un avion pour un aller sans retour et basta.

    En effet, il ne vient pas pour faire une société, créer de la richesse, il vient juste pour retourner les cerveaux des citoyens afin de mieux manipuler les masses. Il se croit encore en 1990. Allez ça suffit, qu’il aille chez les bédouins de la bédouinerie chez MMS (Mohamed Ben Salmane qui s’est acheté le château Louveciennes à Paris pour 289 millions d’euros, bâtisse la plus chère du monde).

    MOKRI nous ne sommes pas des arriérés.

    Hocine-Nasser Bouabsa
    31 août 2021 - 16 h 58 min

    Depuis la signature du document de normalisation des relations du Maroc avec Israel, par l’islamiste Premier ministre marocain, El-Othmani. Le doute n’existe plus sur le rôle néfaste et même presque traitre que joue les partis islamistes à travers le monde pour garder les peuples du Moyen-orient et d’Afrique du nord sous la domination et dans le sous-developpement.

    En Algérie, tous les partis islamistes comme Hamas, et regio-ethniques comme le RCD, doivent être interdits. C’est d’ailleurs ce qu’exige la constitution.

    Salim31
    31 août 2021 - 16 h 19 min

    Le partis hms avec son mokri est la filiale _ algerie_ de l organisation internationale الاخوان ، a sa tete le pdg mr ordogan base a istumboul et sa banque le quatar _
    Le hms c est comme societe inetrnationale ou une tele prive algerienne se ne que des filiales et des representations locals a alger tunis ou tripoli …qui sont sous tutelle de leur hierarchie confreriste quant au preocupation nationale elle est au second plan etant donne que ces organisations comme les sectes n ont pas de nationalite ils ont une union et des codes pour un suprematie et un controle planetaire de leur ideologie malefique .
    Maintenant l etat algerien doit absolument exclure ce genre d organistation qui porte faussement le titre de  » partis » ainsi que toutes ses bureau telle que les oulama les ecole les maternite les association et tout l humanitaire qui est plus une corruption des gens pauvres pour servire leur cause et tout les infiltre a la justice a l ecole ect. Tous doivent etre resence exclus du champs politique nationale et sociale du pays , l egypte l a fait la tunisie le fait difficillement mais c est un passage oblige pour endiger le mal qui ronge pays u e dois pour toute.

    Anonyme
    31 août 2021 - 13 h 09 min

    Je ne sais pas si ma logique est logique ou diamétralement illogique, jugez- en par vous même : Mokri est sous ordre de son chef spirituel Erdoghan attorki et ce petit fils d’Attaturk est un très grand ami d ‘israël avec qui un échange bilatérale de plus de 6 milliards de dollars en 2018, plus de 5.5 milliards en 2019. Donc par voie de consequence notre mokri est aussi un grand ami d’Israël.  Si ma logique est très logique, donc quelle est la différence entre ferhat mehenni  et ce mokri???  Ou bien hallal alliya ouaharam allikoum. Mokri le riche travaille en sous marin tandis que le pauvre mehenni travaille en flouka
    à découvert.

      Lghoul
      31 août 2021 - 14 h 08 min

      Monsieur, votre logique ne tiendra pas debout jusqu’a qu’elle soit halalisée par le muezzin du coin. Votre transitivité qui vous aidé a conclure que mokri est l’ami d’israel va demeurrer stérile car ses parametres sont incompatibles avec ceux des fatwas du vrai islam. Une question naive: Y a-t-il des gens qui pourront croire qu’il existe des discothèques en arabie saoudite ? Eh bien non, car apparemment on est plus musulmans que les milliards de notre planète. Les saoudien ne savent meme pas interpreter l’islam meme si le prophète, leur aïeul, repose chez eux. En revenant a la théorie de la transitivité, pourquoi alors on a de bonnes relations – chaudes – avec l’egypte, les emirats, la jordanie, l’arabie saoudite dont le dénominateur commun est une belle ambassade a tel aviv et bientôt a jerusalem – en fonction de l’offrande ? Alors la transitivité est haram chez nous cher monsieur. Faut juste suivre le troupeau en bloquant son cerveau car tout est entre les mains de Dieu.

    On attend ...
    31 août 2021 - 11 h 59 min

    Le jour où on arrêtera de Saboter le Pays en nommant des Personnes INAPTES aux Postes de Responsabilité importantes, on pourra Critiquer les Dérives qu’on observe.
    …Ça devient FATIGANT
    Les Accusations de Trahison et la Mise au PILORIS, ce n’est pas un Mode de Gouvernance MODERNE.
    Si cette personne a Enfreint la Loi, qu’on le Poursuive en JUSTICE.
    Si la LOI est mauvaise il faut que les DÉPUTÉS la Change.
    C’est TOUT!
    (…)

    ali
    31 août 2021 - 11 h 33 min

    Mr. Moqri est une insulte a lislam et son pays- Islam doit t’enseigner a ne pas supporter les enemis de ton pays- Les islamistes du maroc sont des enemis de lalgerie- conclusion tout personne qui veux nuire a mon pays est mon enemi- Mokri tu peux etre fere musulman mais algerien. Tu dois supporter ton president larmee et le peuple algerien.

      Belveder
      31 août 2021 - 12 h 06 min

      C est de la Haute voltige..rien a dire

    Anonyme
    31 août 2021 - 9 h 52 min

    La Taqiyya des islamistes a tellement bien marché que les Makri et Cie ont presque atteint le sommet de l’état. Makri, Djabbalah, Ali Belhadj & FIS, Dhina et Zitout veulent tous une république islamique. Certains ont choisi l’opposition, d’autres préfèrent l’entrisme. A chaque fois qu’un islamiste est nommé à la tête d’un ministère il essaie d’imposer ses amis dans toutes les directions. Les nommés ont pour ordre de ne jamais revendiquer leur appartenance à cette secte. Le Jour « J » ils n’auront même pas besoin d’envahir les institutions comme les talibans, ils y seront déjà…

      Zenaty
      31 août 2021 - 13 h 24 min

      Patriotes depuis la nuit des Temps. Algériens. AVANT TOUS ALGERIE DU Nord au Sud et de l Est à l’Ouest Unis contres Nos Ennemis.. VIVE L ALGERIE AVANT TOUT… L Islam est t une Religion. Le Christianisme aussi le Judaïsme aussi.. Les trois Religions Monothéistes sont is ont issue de leurs Pères Abraham… Au proche Orient. Dans un périmètre bien définis les autres Êtres humains les Chinois le Bouddhisme. L Inde Aussi.Les Amérindiens n ont que fair des Religions Monothéistes… Alors le Monde a tourné des millions D années sans Abraham et les religions Monothéistes… Qu ils nous Vivre en Paix….

    Anonyme
    31 août 2021 - 8 h 50 min

    Chacun voit midi à sa porte et, la démocratie c´est la pluralité.

    La pluralité est à respecter et, personne n´est en droit d´étre le dépositaire du patriotisme.

    Le patriotisme c´est dans les actes et non dans les paroles.

    Les Turcs ont le plus investi dans notre appareil de production, plus que la France.

    La France qui aurait du investir en masse chez nous pour laver son déshonneur de la colonistion sauvage de notre pays.

    Regardez ce que les Américains ont investi au Vietnam, une facon de s´excuser pratiquement.

    On a encore à nous initier à la démocratie, tous, les soi-disant démocrates en premier!

    Elephant Man
    31 août 2021 - 8 h 09 min

    Encore une fois et ça vaut pour ces pseudo démocrates de pacotille « ténors autoproclamés du hirak » et autres aucun programme politique PRAGMATIQUE RÉEL que du bla bla et surtout absence de nationalisme, ALLAH YARHMEK SI EL HOUARI BOUMEDIENNE.
    Avec leur oumma fantoche et surtout pour reprendre Hocine Nasser Biuabsa chimérique fraternité.
    Des traîtres à la Patrie qui prêtent allégeance à une nation étrangère que ce soit frères musulmans « Kommandantur » des croyants wahhabisme et autres…
    Soit il est musulman et @ALGÉRIEN TOUT COURT et @Y’A QUE LES INTÉRÊTS DE L’ALGÉRIE sinon il(s) dégage(nt) chez leurs maîtres de tout bord et occidentalo-sioniste.
    Et @DZ : 22/04/21 :
    Union Nord Africaine.
    Tamazgha
    UMA.
    = Piège piège mortel pour l’Algérie.
    Vive l’Algérie tout court !
    La fermeture de la narco-frontière doit être gravée dans notre Constitution !!

      Anonyme
      31 août 2021 - 9 h 56 min

      Pour contrer leur « oumma fantoche » il ya mieux qu’une dictature fantoche… République Algérienne DÉMOCRATIQUE et Populaire. Le démocratique a été choisi par ceux qui nous ont libéré du colonialisme, arrêtez d’insulter la démocratie…

        Elephant Man
        31 août 2021 - 10 h 20 min

        @……
        L’insulte à la démocratie est dans votre tête.
        (…)
        ALLAH YARHMEK SI EL HOUARI BOUMEDIENNE

    Belveder
    31 août 2021 - 7 h 42 min

    Combien se reveillent en 2021 «  »Démocrates » » apres avoir DANSER et défilé pour la MOUSSALAHA de BOUTEFLIKA????
    90% des posts n ont jamais connu les années 90 et répétent un Disours tout frais servi
    Le PAYS a tenu par la lutte Antérroriste de ZEROUAL trahi par le DEAL apres et approuvé par le PEUPLE
    bien sur on dira le vote a été truqué
    Combien d hommes pieux tolérants immams ont été égorgé et tués car ils se sont opposé aux extrémistes
    au meme titre que les journalistes et les autres
    ON ne combat pas une extremisme par un Autre …
    Celui qui veut idolatré une STATUE en 2021 et rompre le jeune en public est LIBRE …L Algerien connais sa foi

      Anonyme
      31 août 2021 - 15 h 20 min

      Ta réponse on la connaît par cœur. Le « tous pourris » et tous impliqués dans le système etc… ne marche pas. Lq plus part revendiquent cette démocratie depuis 62 sans jamais avoir participé ni de près ni de loin au dépeçage de notre pays.

        Belveder
        2 septembre 2021 - 11 h 37 min

        Non «  »pas Tous pourris «  » Tous responsables c est ca la différence le jour ou le peuple arrétera de sucer son pouce et se comporter comme un enfant gaté pourri on POURRA avancer
        a commencer par le gamin qui s amuse avec le gourgeon ANSEJ offert par tonton BOUTEFLIKA

    Abou Stroff
    31 août 2021 - 7 h 35 min

    « Le parti d’Abderrazak Mokri est antinational et constitue un cheval de Troie islamiste qui gangrène notre pays. » soutient M. A..
    je pense que le parti de mokri, en particulier et la vermine islamiste, en général constituent plus qu’une cheval de Troie qui gangrène notre pays.
    en effet, je ne cesse de clamer (avant que AP soit en ligne) que:
    l’impérialisme, le sionisme et l’islamisme ont objectivement et subjectivement des intérêts convergents, pour ne pas dire identiques.
    – en effet, l’islamisme, sert l’impérialisme dans la mesure où les intérêts bien compris du capital financier mondial, fraction dominante du moment du capital mondial, requièrent un monde sans frontières (composé de micro-états vassaux comme les régimes archaïques du moyen-orient, par exemple) où les capitaux peuvent se mouvoir à la recherche de retours sur investissements optimaux. l’islamisme, portés par des couches sociales archaïques (voir les régimes archaïques du golfe, par exemple), croyant que le commerce crée la richesse est le meilleur rempart contre toute velléité de désengagement d’Etats nationaux de l’emprise de la soi disant mondialisation.
    – quant au sionisme, il est inutile de ressasser que la pérennité de l’entité sioniste et la garantie de sa domination perpétuelle sur ses voisins proches et lointains, requièrent que cette entité soit entourée de micro-états vassaux basés sur la religion et/ou sur l' »ethnie ». ainsi, cette entité raciste basée sur la religion fera oublier sa nature de vestige colonial qui doit disparaitre en tant que tel et n’apparaitra pas comme un anachronisme.
    ainsi, nous pouvons comprendre l’alliance stratégique et tactique entre des états archaïques (dont l’arabie saoudite) du golfe, la turquie d’erdogan (le nouveau khalife?) et l’entité sioniste pour annihiler toute dynamique d’émancipation des peuples dits arabo-musulmans
    moralité de l’histoire: pour lutter contre l’islamisme, vecteur de pénétration des puissances impérialistes et sous-impérialistes (la turquie d’erdogan, entre autres), il me semble qu’ il n’y a qu’une politique et une seule: agir pour confiner la religion (dans toutes ses interprétations) au sein de la sphère privée et l’empêcher de déborder sur la sphère publique. autrement, on continuera à donner du grain à moudre aux « prophètes » du 21ème siècle
    PS: au risque de déplaire à certains , j’avance que contrairement aux apparences, la différence entre la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste n’est pas une différence de nature mais, simplement, une différence de degré (d’où l’acceptation de partis islamistes par la marabunta qui nous gouverne). en effet, dans un système qui se renouvelle grâce à la distribution de la rente et à la prédation et non grâce au travail, la seule idéologie qui peut servir de « ciment » à un ensemble disparate de tubes digestifs ambulants est la religion comprise comme une idéologie qui nie la contradiction (c’est d’ailleurs pour cela que les deux faces -la marabunta et la vermine- d’une même entité usent et abusent du discours religieux).
    en effet, l’absence du TRAVAIL en tant que moteur de la reproduction de la formation sociale algérienne implique une absence certaine de la cristallisation des classes sociales et donc une absence quasi-effective de contradictions de classes qui auraient servi de base à l’émergence d’idéologies contradictoires et opposées.
    en d’autre termes, la marabunta et la vermine, contrairement aux apparences, appartiennent à la même famille, celle des prédateurs dont les « drapeaux (nationalisme de bas étage pour les uns ou islamisme archaïque pour les autres) sont tout à fait substituables et interchangeables.
    moralité de l’histoire: que mokri se prosterne devant erdogan ou devant tout autre leader de la vermine islamiste ne change rien au fait que mokri peut faire ce qu’il veut pour autant qu’il trouve un moyen de recevoir une portion de rente au même titre que les agents qui font partie de la marabunta qui nous gouverne.

    Brahms
    31 août 2021 - 4 h 45 min

    Un turc qui veut semer la zizanie chez nous,

    L’Algérie a prit son indépendance donc il faut se mettre au travail pour montrer au monde entier que cela valait le coup de chasser le colonialiste français qui nous avait fait souffrir et qui nous avait volé des milliards.

    C’est cela la voie à prendre, le cap, l’objectif à atteindre (le développement) pour éviter que cela recommence un jour. Par conséquent, tout ce qui est en dehors du développement doit être éliminé par l’État algérien afin de construire un pays fort.

    L’islamisme de ce Turc consiste juste à retarder l’Algérie dans son développement en essayant de retourner le cerveau de jeunes et moins jeunes afin de les embrigader dans des structures qui à leur tour iront manipuler d’autres personnes et ainsi de suite pour ensuite être jeter à la face du monde comme on le fait avec les talibans en disant, regardez ces sauvages avec la charia islamique.

    L’Algérie a besoin de champion du monde, de champion Olympique, de salle de sport, d’ingénieurs, de techniciens, d’éminents juristes, de médecins chevronnés, de psychologues, des maitres de conférences, de bon maçons, de bons boulangers, des agriculteurs qui connaissent la valeur de la terre, de financiers, de journalistes, de spécialistes en investigation capable de montrer le danger imminent comme le fait si bien Algérie patriotique afin de tirer le pays vers le haut et de construire un socle solide pour le pays.

    Or, tous ces islamistes viennent juste pour nous faire les poches, nous inciter à remplir la musette d’argent des bédouins de la bédouinerie qui en retour s’achèteront des Ferrari, des Aston martin, des Bentley, des immeubles, des chaines hôtelières faisant leur fortune et leur prestige à travers le monde sur notre dos qui eux ensuite, nous feront la peau comme avec la Syrie, l’Irak, le Yémen, la Libye en cassant notre pays.

    Il ne faut donc pas que cet abcès de pus (islamiste radical) continue à gonfler, qu’il retourne en Turquie chez Erdogan faire son bazar, l’Algérie ce n’est pas un centre de formation où on y vient faire son apprentissage.

    A expulser définitivement.

      THIDHETSS
      31 août 2021 - 12 h 09 min

      Mokerie mene un travail de dissidence pr
      Le compte Makhzen Izraeel et Erdogan.
      En toute legalité , sans que l’Etat le rappel
      À l’ordre..
      Est ce que le pouvoir utilise cet epouvante aille
      Où bon lui semble , nager dans les meandres
      De la diplomatie parallele.
      Une chose est sure, il se sent pousser des
      Ailes…
      Meme Said Saadi le courtizz…
      Fakou

    Argentroi
    30 août 2021 - 23 h 17 min

    Combien de voix ont remporté les islamistes erdoganistes algériens aux dernières législatives, combien? Un vrai ballon de baudruche !

    Lghoul
    30 août 2021 - 23 h 06 min

    Une question simple: Quelle est la difference entre le Rachad et le parti de mokri ?

      Anonyme
      31 août 2021 - 10 h 53 min

      Là est la question qui fâche…

      Souk-Ahras
      31 août 2021 - 16 h 04 min

      Lghoul,

      Rachad escroque ses adhérents en euro et dollars pour les transformer en biens individuels de toutes sortes.
      Mokri escroque ses adhérents en Dinars pour les transformer en euro et dollars à port saïd, pour enfin les transformer en biens individuels de toutes sortes.
      Il en va de même pour le Mak.

      On appelle cela « trafic d’influence ». C’est normalement puni par les lois des pays de résidence.

        Lghoul
        31 août 2021 - 22 h 24 min

        Souk-Ahras
        Merci pour vos clarifications. Je peux donc conclure sans aucun doute que tous les chemins menent a la banque; la religion etant l’outil de transport par excellence.

          Souk-Ahras
          1 septembre 2021 - 7 h 38 min

          Lghoul bonjour

          Tout à fait cher ami.
          Aujourd’hui, il nous est donné de constater, bien malgré nous, que les partis islamistes se sont lancés dans un nouveau genre de prédation : le braquage hallal de populations entières, et le blanchiment de leur butin via les banques islamiques (la bonne blague !). Tout cela, bien entendu, avec l’approbation et la complicité de leur dieu, ce dernier n’ayant rien à voir avec le dieu de l’Islam.

    Nadji
    30 août 2021 - 22 h 22 min

    Bonjour à toutes et tous.
    Je propose aux lecteurs d’A.P., en vue d’être fixer une fois pour toutes, et à partir de données concrètes et vécues par tous récemment, de raisonner par l’absurde.
    Ainsi supposons que ce type (le Makri), dirige un parti politique quelconque.
    Supposons aussi que nous ne savons pas que son parti est un parti islamiste, par essence opposé à la liberté, aux droits de la femme et de l’homme, ainsi qu’oppose farouchement et fondamentalement a l’économie de production, puisqu’en matière économique, les islamistes privilégient le commerce sans s’intéresser à l’origine des marchandises avec lesquelles ils préfèrent commercer.
    Prenons une donnée concrète, celle que représente leur programme politique et économique.
    Par exemple (le même dans toutes les Wilayas où le parti de ce Makri a réussi à avoir des élus «députés», pendant les dernières élections legislatives), nous pouvons nous interroger sur le contenu économique, politique, social, du programme que ces «députés» avaient présenté et défendu devant la population de chaque Wilaya, pour réussir à être élus.
    J’ai suivi pas à pas ces élections législatives à Annaba. J’ai pris connaissance de la majorité des interventions publiques, ainsi que celles sur les réseaux sociaux, de tous les candidats et particulièrement de ceux des partis islamistes qui avaient finalement «gagner» ces élections.
    Ce type, dit Makri, a sous ses ordres maintenant 4 «députés» élus à partir de ma Wilaya d’Annaba.
    Pour avoir suivi, lu, et relu ainsi qu’ecouter tres attentivement leurs interventions orales et écrites, je peux affirmer, et beaucoup de lecteurs peuvent vérifier cela dans leurs propres Wilaya pour tous les partis islamistes agréés et leurs «députés», qu’ils ne disposent d’aucun réel programme politique, économique et social concret et pratique, répondant par des politiques ciblées et concrètes, aux principaux problèmes de chacune des Wilaya et des régions du pays.
    Leurs discours, publics, oraux et écrits, ne sont qu’une suite de platitudes et de vieux pieux obscures, ne reposant sur aucune mesure applicable ni sur une organisation fixée selon des objectifs, des moyens, des délais, des résultats précis à atteindre à une date précise.
    Peut être la seule proposition sur laquelle ils reviennent, rabachent et re-rabachent depuis des années, est celle de l’économie et de la finance et des banques islamiques.
    Ils ont eu depuis des années des succès pour imposer à un certain niveau ce genre de proposition antinomique de tout système économique privilégient la production par rapport au commerce, à l’échange, sources de rentes par excellence.

    Pr Nadji Khaoua.
    Économiste, politiste.
    Algérie.

      Elephant Man
      31 août 2021 - 9 h 30 min

      @Nadji
      « pour tous les partis islamistes agréés et leurs «députés», qu’ils ne disposent d’aucun réel programme politique, économique et social concret et pratique, répondant par des politiques ciblées et concrètes, aux principaux problèmes de chacune des Wilaya et des régions du pays.»
      Exactement et ça vaut pour ces pseudo démocrates de pacotille « ténors autoproclamés du hirak » et autres.

        Nadji
        31 août 2021 - 20 h 30 min

        @Elephant Man.

        Ce que vous écrivez est exact. Mais comme
        dans cette contribution que les lecteurs
        d’AP, commentent, je me suis limité à cela.
        Vous pouvez trouver sur les sites de plusieurs
        quotidiens mon article que j’avais publié
        une semaine après l’annonce des résultats
        des dernières législatives, article où je recevais
        que tous les candidats, partisans et dits
        «indépendants», dans la Wilaya d’Annaba n’ont
        presenter à la population aucun programme concret
        montrant qu’ils connaissent les 4 ou 5 problèmes
        essentiels qui se posent dans la région d’Annaba
        et qu’ils s’engagent sur des propositions et des démarches concrètes pour les résoudre ou tout
        au moins les atténuer. Mon article a pour titre :
        « Analyse des résultats des elections législatives
        à Annaba».
        Je suis tres fier de l’avoir écrit et publiés, surtout
        que beaucoup de supposés «critiques» de l’évolution
        des choses dans ce pays le font totalement de
        manière anonyme et souvent juste en
        commentant les articles des autres, de ceux qui
        s’engagent par leurs idées et leurs analyses
        totalement découverts, osant publier leurs noms
        et qualité, par éthique et par
        engagement patriotique réel.
        J’avais abouti à plusieurs conclusions.
        Tous les candidats ne visent en fait qu’à obtenir,
        à travers la fonction de «député» (la même conclusion
        vaut pour celle de «sénateur»), une rente
        matérielle consequente, d’une part, et d’autre part une tente symbolique toute aussi consequente leur ouvrant une voie dorée vers la proximité d’un cercle proche
        des décideurs dans l’État, pour conquérir des
        avantages de différentes sortes (logements, lots de
        terrain, crédits bancaires, informations économiques et
        financières confidentielles, constituant normalement si
        les lois étaient appliquées, autant de délits
        d’initiés, privilèges fiscaux et parafiscaux indus
        pour leurs activités commerciales spéculatives
        en leurs noms et surtout couverts par des
        «prettes-noms», bourses d’études à l’étranger
        pour leurs progéniture, fonctions basées à
        l’étranger (diplomatie, agences et bureaux
        à l’étranger des sociétés nationales comme
        Air-Algerie, Sonatrach, etc.),
        et la liste est encore longue des multiples rentes
        indues et totalement hors la loi que les «élus» tous
        partis et «indépendance politique» confondues,
        attendent de leur élection et pratique et recherche
        exclusivement lorsqu’ils sont «élus».

        Pr Nadji Khaoua.
        Algérie.

    Souad
    30 août 2021 - 22 h 13 min

    Ce guignol est aussi nostalgique que son frère guessoumi aux années noires de l’Algérie!?

    Décidément l’intégrisme en Algérie se découvre plusieurs facettes.

    Bladi El djazayer malgré ga3 li sayar: dixit Jimmy😊😐

    Anonyme
    30 août 2021 - 21 h 34 min

    Cet homme est une honte pour notre pays. Il félicite les Talibans. Il est complètement timbré. Il ne doit plus être autorisé à jouer le politicien des affaires étrangères. Pour qui se prend-il à la fin ?

    Anonyme
    30 août 2021 - 21 h 33 min

    Il devrait être formellement interdit qu’un homme politique ait des accointances avec un pays étranger : France, Maroc, Turquie, EAU, etc, c’est du pareil au même. Tous font dans la manipulation .

    Il devrait être inscrit dans la constitution que tout politique algérien appartenant à une organisation internationale est de facto un empêchement à faire de la politique.

    Mokri doit voir ce qui se passe ici et cesser au plus vite son prisme turco-ottoman et fréro-musulman. Cette organisation est une secte politico-religieuse qui n’a rien de spirituel, c’est de l’idéologie pure et dure. Nous avons eu les frères musulmans égyptiens qui ont un grand rôle dans le racisme inter-algériens (ils haïssaient ce qui était kabyle) et ont si bien noyauté le système éducatif algérien avec leur islamisme politique que cela a produit des mutants et nous avons eu dans la décennie noire.

    Mokri stop ! Ne vous mêlez pas de ce qui dépasse vos frontières et restez à votre place.

    Belveder
    30 août 2021 - 20 h 14 min

    Toujours les mêmes lectures simplistes qui veulent nous faire croire qu on est revenu en 1990
    Alors que l Algerie et le Monde de 2021 a subit de profonds chargements
    D ailleurs ça veut dire quoi « parti islamiste « ???
    Les partis d d’obéissance religieuse existe partout dans le monde ils exercent en toute l’égalité pourquoi tape sur les Musulmans ??
    Les Chrétiens les juifs ultra les évangélistes pensent sur le politique aux plus sommets des États et déclenchent même des guerres ou des «  »croisades » »

      Anonyme
      30 août 2021 - 22 h 38 min

      Et toujours les mêmes répliques des défenseurs des islamistes victimes de leurs propagande sans le savoi. Lire des choses pareilles après 200.000 morts montre qu’on est réellement foutus…

      Réponse
      30 août 2021 - 23 h 47 min

      Les islamistes de chez nous ne défendent pas les intérêts de l’Algérie comme le fait le Turque Erdogan pour son pays par exemple qui se considère Turque avant tout et des islamistes d’autres pays aussi.
      Je pourrais dire la même chose des partis dits démocrates de chez nous aussi.

      Anonyme
      31 août 2021 - 0 h 56 min

      Et Voilà un défendeur des islamogrossistes est des arabobaathistes, un défendeur de tata naima et tonton bengrina, et comme à son accoutumé, il est toujours là en position de sniper pour tirer sur tout ce qui est kabyle ou amazigh et justifier tout ce qui a trait au charlatanisme araboislamique. La belle vue ça se mérite.

        Souk-Ahras
        31 août 2021 - 6 h 50 min

        « … islamogrossistes… arabobaathistes… sniper pour tirer sur tout ce qui est kabyle ou amazigh et justifier tout ce qui a trait au charlatanisme araboislamique. »

        Avec un tel déballage haineux qui fleure le racisme primaire et puant, pense-tu sérieusement avoir donné une réponse objective à Belveder ? Les personnes de ta mouvance berbériste, parce que c’en est une, attestée et vérifiée, deviennent nuisibles au vivre ensemble des algériens.
        Une chose est sûre : ta mouvance a dores et déjà perdu sur tous les fronts. Tu peux continuer à vomir ta haine ethniciste, un jour elle t’étouffera.

          Belveder
          31 août 2021 - 10 h 49 min

          Merci je préfére etre traité de Tout ca méme si c est a Tort que D idolatré une statue ou bien defendre des extremistes qui lynchent un pauvre jeune

          Anonyme
          31 août 2021 - 12 h 06 min

          Souk-ahrass , évitant ces reaction intempestives, il fallait lire les interventions de Belle vue pour comprendre, pour lui tout intervenant qui ne tourne pas autour de tata naima et bengrnina et element du mak. C’edt grave , soit tu es comme moi ou tu es makiste. Concernant ce mokri , c’edt simple : mokri est sous les ordres d’erdoghan le turc, et errdoghan le janissaire est très ami, et même plus, avec isreail, donc par voix de consequence mokri est grand ami d’isreal, et voilà c’est tres simple

          Krimo
          31 août 2021 - 18 h 19 min

          Souk Ahras,

          Bien le bonjour,

          Ta repartie bien a propos a suscite des souvenirs se passant la bas a l’image de l’EMSAV breton ou la variante EUSKADI a cheval sur deux pays existants.
          Ces deux mouvements anciens ont pourtant une histoire alors que dire du Sinn Fein ou du Scottish Independence qui tous deux firent l’actualité y a pas long.

          Chez nous ça prétend à l’actif sans assumer le passif ……… et tu m’auras compris.

          Je t’ai lu sur un autre fil et t’avais évoqué les 22 ma peau s’est hérissée et a ressasser cet acte a prés de 70 ans plus tard, selon l’air du temps, c’était de la folie pure …… et pourtant une des plus belles pages du 20eme siècle s’est écrite.

          P.S. La Corse pas oublié mais je la ramène a cette pette histoire bien franchouille.

          Un franchouillard comme on ne peut en faire s’adresse a un Corse sur fond de la legendaire paresse Corse et lui assène « Vous les corses faudrait vous secouer un peu» et le petit Corse rétorque« Y en a un qui s’est réveillé et il est devenu empereur …. alors tu ne voudrais que l’on fasse pareil»

          Bien des choses

        ALGERIENNE
        31 août 2021 - 10 h 15 min

        Nous nous inquiétons pour nos frontières, des ennemis externes mais le grand problème chez nous sont nos propres citoyens : Chefs de partis qui exercent une politique destructrice et qui affichent une grande hostilité à notre pays et tentent de le réduire à l’âge de la pierre et de formater notre jeunesse à l’ignorance, abrutissement et haine contre notre gouvernement actuel et notre grande armée. Les frères musulmans, intégrisme des années 90 , la fameuse décennie noire qui a plongé notre pays dans l’horreur et dans les ténèbres et à fait fuir notre matière grise vers ces grands pays occidentaux et qui a pour conséquence la fragilisation de l’Algerie!!! Cette période doit être la base d’un décret ou un article intégré dans notre constitution pour condamner chaque personne qui userait de la religion dans les affaires internes/ politique de l’état. Si cette période qu’on a payé cher avec nos vies, stabilité du pays, haine, et j’en passe n’est pas mentionnée partout, à intégrer dans notre système éducatif pour forger les esprits avec les principes d’amour envers la patrie alors de grands échecs nous attendent. L’intégrisme est un mouvement à éradiquer sans état d’âme ( un mokri, Bengrina, Salhi, association des oulamas, ect) leurs idées rétrogrades qui ne servent que leurs intérêts n’ont pas de place dans notre Algérie. Ceux qui encouragent Kaboul alors qu’ils cèdent leurs places et qu’ils rejoignent cette destination tant vénérée. Turquie et Erdogan: Les Algériens qui voient ce pays et son leader comme un Dieu de l’islamisme alors ils font erreur. J’avais passé 2 semaines en Turquie et ce que vit ce pays et comment il est structuré m’a laissé perplexe ( civisme, fibre national, ouverture d’esprit, la religion est personnelle) pour leur dévouement à leur pays. J’ai conclu que l’islamisme leur sert d’armes pour des pays comme l’Algerie et dont la population porte un grain dans le cerveau appelé « Islam détourné «  et rien de plus.
        Beaucoup d’obstacles se dressent en interne et qui nuisent à l’épanouissement de notre pays alors qu’elle est la stratégie de notre gouvernement ? Étouffer ces partis? Mieux les contrôler? Établir des règles pour définir la limite de leurs interventions publiquement? Les obliger à présenter des programmes constructifs pour le bien de notre société ? Dans tous les cas, il faut que notre gouvernement leur décrive la ligne directrice à suivre et qui ne doit en aucun cas être parallèle à celle de l’état Algérien et de tous les Algériens qui espèrent et aspirent à une vie meilleure pour notre Algérie bâtie sur des fondamentaux : Respect, honneur, civisme, savoir, et la NATION avant tout. Que dieu protège notre pays de ses ennemis les plus envieux et les plus féroces. L’Algérien aspire à une sécurité dans tous les domaines.

      sahara
      31 août 2021 - 6 h 23 min

      que te faut-il comme indices supplémentaires concernant les agissements antipatriotiques de la mouvance islamiste ?
      (…)

    Kahina-DZ
    30 août 2021 - 20 h 09 min

    Mokri veut créer un ÉTAT dans un ÉTAT.
    C’est une ingérence dans les affaires extérieures de l’Algérie.
    Il ne fait pas de l’opposition politique, mais de l’opposition contre la politique de son pays.
    Il est temps de montrer à ces partis foli-tiques leurs droits -leurs devoirs…Et surtout les limites à ne pas dépasser.
    S’il se sent plus turc que Algérien = personne ne le retient en Algérie.

      Anonyme
      30 août 2021 - 21 h 38 min

      il y a de fortes chances qu’il ait ces origines-là. Sinon il est simplement inconscient et son cerveau est lessivé. Il n’est pas ministre du MAE, qu’il reste à sa place et se restreigne aux affaires de son pays. Les intrusions dans les affaires des autres pays sont le signe du pouvoir maladif et de l’impolitesse démente.

    RRab3i
    30 août 2021 - 19 h 28 min

    on nous dit a un ver dans la pomme et ils laissent pourrir le fruit de l intérieur ,pourquoi ? oui pourquoi ? expliquez moi pourquoi !!!

    Anonyme
    30 août 2021 - 19 h 27 min

    La loi Algerienne interdit aux partis politiques tout financement d une puissance etrangere…les partis sont tenus de declarer leurs sources de financement….le parti HMS de Mokri set une aile des freres musulmans en Algerie.Mokri et le Tunisien Ghannouchi sortent de la meme ecole,leur sultan c est Erdogan et leur banque c est le Qatar…Leur strategie c est le chaos,et la destruction de l economie de leur pays respectif..les freres musulmans ne peuvent evoluer que dans le chaos…

    Anonyme
    30 août 2021 - 19 h 00 min

    Cet opportuniste et sa clique s’inspirent du retour des talibans ….. ils sont le symbole de la destruction et des années 90.

    Les 3 maux de d'Algérie
    30 août 2021 - 18 h 58 min

    Les 3 maux de l’Algerie sont les Islamistes, les Berberistes et l’Ultra Gauche qui ont chacun d’eux des agendas précis pour nous enfermer dans des thématiques sans issue avec des fonds de commerces comme: la religion, l’identité et la bureaucratie socialisante fermée ! Nos débats internes toujours autours de ces 3 maux. L’obsolescence de notre paysage qui n’arrive acces régénérer car les barons ne veulent pas lâcher les manettes quittent a faire couler le pays.

      Anonyme
      30 août 2021 - 21 h 35 min

      tu oublies les gros bonnets hyper-capitalistes qui ont pullulé sous Bouteflika… quand même !

        Oui
        31 août 2021 - 9 h 47 min

        Mais je parlais d’idéologie! La corruption, la médiocrité et la bureaucratie sont des problématiques horizontales liées du au mode de gouvernance et à la volonté de mettre mettre des outils de contrôles et/ou de les utilisés.

    Anonyme
    30 août 2021 - 18 h 34 min

    Normalement ttes ces figures algerienne ont participer et appartenues à l ancienne Algérie à l ancien clan d Oujda et tte cette Issaba qui ont fait leurs affaires , qu est ce qu il a porter de productofs de bien lui et les siens au peuple algérien et l Algérie? C est la question qui faut se poser sur ttes ces figurës islamistes ou se disant démocrates ou représentant des travailleurs algeriens sois disant , foutaises. Donc cette Algérie va keur poser la question, à quoi vs servez à part diviser ou être ctre l etat et le pays ? Je pense que le paysage politique de Bohteflika et son clan est bien fini mais ils restent tt ces lieutenants qui ont été des outils du système et cherche à tt prix à rester ds le jeu du pouvoir he non il.faut se rendre à l evidence .vous êtes une place, une menace et vs ne servez à rien au pays , l Algerie nouvelle doit reconstruire le pays le devrlloper et le proteger. Nous appelons à la compétences et non au et diviseurs et qui aide d autres etats comme la Turquie USE et jen passe . Ma sracoch ni lui ni tchoupi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.