Transport aérien : ouverture au secteur privé et baisse des tarifs

Le ministre des Transports, Aïssa Bakkaï, a déclaré que l’ouverture du secteur des transports aériens au privé est l’une des priorités de son ministère dans le but de promouvoir le tourisme vers l’Algérie.

Aïssa Bakkaï a déclaré également qu’il est en discussions avancées avec le directeur par intérim d’Air Algérie pour étudier la possibilité de la révision à la baisse des prix des vols intérieurs pour encourager les Algériens à privilégier ce moyen de transport, notamment vers le grand Sud.

Comment (12)

    Vangelis
    18 septembre 2021 - 13 h 17 min

    Encore dans le registre des promesses ! C’est ainsi que l’Algérie fonctionne. Des promesses sans lendemain.

    Belveder
    18 septembre 2021 - 11 h 07 min

    L ouverture de L aspace Algerie a la concurence rentre dans le cadre du libre echange imposé par L UE dans ses transactions
    apres ca sera L energie transport térrestre ….
    L ALGERIE retarde ca depuis des décennies mais c viendra
    ALGER PARIS LA liaisonla plus rentable au monde fait vivre les 10 000 bras cassé d AIr Algerie

    Air Algérie = PROFITAGE
    17 septembre 2021 - 18 h 57 min

    Si ce sont des « privés » algériens, il faut qu’ils montrent patte blanche quant au financement de leur « AFFAIRE » car ça sent l’arnaque dès le début. Prouver d’abord que leur capital ne provient pas de blanchiment de sommes colossales des années 1999-2019.
    Le second point important, il y va de la sécurité des voyageurs, il faut que les prétendants à ces marchés du transport aérien soient des professionnels dans le domaine. Car n’est pas responsable de compagnie aérienne qui veut !!!
    Aussi, nous serons très contents qu’en plus des dessertes intérieures il y ait de nouvelles compagnies à l’international.
    Nos émigrés, souffrant le martyr, sont livrés aux mains des profiteurs d’Air Algérie sans foi ni loi. Sinon comment expliquer (à titre d’exemple) qu’un billet aller simple, vers l’Algérie, vaut plus cher qu’un billet aller-retour ?
    J’ai l’impression qu’on cherche à sucer le sang des pauvres émigrés par tous les moyens.
    Il faudrait revoir de fond en comble les pratiques de cette compagnie A-A car il n’est pas normal qu’elle ait le monopole depuis 1962.
    A chaque fois qu’une compagnie tente de concurrencer A-A à l’instar de AL- KHALIFA ou AIGLE AZUR elle perd ses dents et ses cheveux. Quant à moi, ça fait belle lurette que j’ai boycotté A-A.

    CAFTAN ALGÉRIEN
    17 septembre 2021 - 18 h 51 min

    [email protected]
    17 septembre 2021 – 17 h 57 min

    Je crains que la reprise de ce projet se soldera par l’ouverture de l’Anarchie Totale dans l’Espace.
    Au niveau terrestre l’Anarchie est devenue une culture indissociable, il nous reste d’augmenter L’ALTITUDE DE L’ANARCHIE…Elle deviendra Verticale…

    Anonyme
    17 septembre 2021 - 18 h 40 min

    Après avoir vendu nos ports maritimes aux émiratis &CO, je crois qu’on va vendre nos aéroports.
    Rien ne changera. La ripoublic du bricoulage et des à peu prés.

    Anonyme
    17 septembre 2021 - 18 h 08 min

    Il faut éviter les prédateurs classiques que sont les arabes du golfe et d’ailleurs et bien examiner les offres d’où quelles viennent et faire appel à de vrais connaisseurs pour les évaluer. Il ne faut pas encore brader ce qui reste de ce pays!

    Belveder
    17 septembre 2021 - 17 h 57 min

    L ouverture signifie L ouverture de L éspace Aérien Algerien et la Libéralisation Totale du Monopole d état sur Le secteur
    C est L arrivé des compagnies étrangeres qui va faire baisser les prix et NON LES FAUSSE ouvertures avec des «  »ex vendeurs de poulets «  » Algeriens qui se recyclent en transporteurs dit privé Algerien

    Un passant
    17 septembre 2021 - 16 h 37 min

    On reprend les projets du programme de Boutesrika.
    Qui sont ces milliardaires anciens nouveaux patrons

    Anonyme
    17 septembre 2021 - 15 h 50 min

    Je pense qu’ils ont pas encore saisie qu’il faut jamais mettre la calèche avant le cheval en effet le plus important et la priorité absolut ces les infrastructures tout doit mis en œuvre pour qu’on a des hotel et lieu de tourisme de dernièr crie si vraiment on veux concurrencé nos voisins de partout du partout mèditerannèen à fond de ce côté là avec des gens très qualifié

    Anonyme
    17 septembre 2021 - 15 h 48 min

    Privé ? Les frères Kouninef and co?

    Anonyme
    17 septembre 2021 - 15 h 35 min

    Et qui seront ces privés?? Je sens que certains vont commencer à blanchir l’argent détourné ces 20 dernières années…

    CAFTAN ALGÉRIEN
    17 septembre 2021 - 15 h 23 min

    Que signifie le secteur privé? On aimerait avoir plus d’explication.
    Le privé c’est utile à condition qu’il ne se transforme pas à un ÉTAT parallèle…Comme c’était le cas à l’époque de Boutesrika.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.