Retraite : la mise en garde des travailleurs de Sonatrach

«La retraite anticipée est un droit acquis», estiment les travailleurs de Sonatrach. D. R.

Les travailleurs de la division Production de Sonatrach à Hassi R’mel montent au créneau et décident de boycotter le restaurant à midi, à partir de lundi 1er août. Dans un appel parvenu à notre rédaction, il est noté que les travailleurs de Sonatrach de Hassi R’mel «se sont réunis hier, jeudi, à 21 heures, à la base de vie Stone, et ont décidé à l’unanimité d’entamer un boycott du restaurant à midi, à partir de lundi 1er août 2016».

Cette décision vient, selon la même source, après que les travailleurs de Sonatrach dans les régions du Sud ont entrepris «plusieurs actions pacifiques», réfutant la décision de la dernière tripartite relative à la suppression du droit à la retraite anticipée. «Le droit à la retraite anticipée étant un acquis, et ayant cotisé pendant plusieurs années à la Cnas, la mobilisation de tous est plus que nécessaire», soutiennent les travailleurs protestataires.

Pour rappel, les protestataires ont déjà adressé une lettre au Premier ministre au sujet de l’annulation du droit à la retraite anticipée et proportionnelle. Ces travailleurs, qui ont organisé plusieurs mouvements de protestation sur place, depuis le mois de juin, contestent le choix fait par la Centrale syndicale de cautionner cette décision lors de la dernière tripartite qu’ils accusent de «complicité» avec le patronat et lui reprochent de ne pas avoir «représenté dignement et légitimement les travailleurs».

Selon eux, la Centrale syndicale «ignore la nature des métiers et l’ampleur des risques qui leur sont liés» et que «subissent quotidiennement les travailleurs de ce secteur sensible à plus d’un titre». Ces travailleurs ont révélé que des rapports des services de santé «enregistrent un taux vertigineux de mortalité dû aux cancers». «En somme, écrivent-ils dans leur lettre au Premier ministre, la carrière professionnelle du travailleur est usante, stressante, dure, pénible et affligeante.» Ces travailleurs ont dénoncé énergiquement ce qu’ils qualifient de «mascarade» et mettent le gouvernement en garde de «vouloir faire valider la loi sur le travail».

Houneïda Acil

Comment (24)

    Brakna
    31 juillet 2016 - 20 h 49 min

    Un Gouvernement autoritaire
    Un Gouvernement autoritaire qui navigue à vue d’œil. Aucune stratégie, aucun plan….
    Une décision pareil, celle de changer l’âge du départ à la retraite ne doit jamais être prise à la légère. Elle doit être planifiée, à court, moyen et long terme. C’est comme pour le Service Militaire, des Algériens durant la période noire étaient mobilisés de force, d’autres rappelés, d’autres maintenus et d’un autre côté le gouvernement a distribué copieusement la Carte Militaires ou insoumis et aux détracteurs. C’est ça l’Algérie, un pays de l’arbitraire, ou on tape sur ceux qui sont les pays disciplinés et les plus utile à l’Algérie.
    C’est l’Algérie, on emprisonne à général à la retraite parce qu’il a dit une phrase et on donne les privilèges VIP pour ceux qui combattu l’Algérie et les Algériens.
    Un Algérien qui passé la décennie noire en Algérie, mobilisé, puis rappelé ou maintenu durant la sale guerre, qui a immigré pour trouver un boulot dans d’autres cieux par ce que son pays ne lui a rien offert. Acquiert une autre nationalité pour mieux s’intégrer, a plus de droits dans son nouveau pays que dans son pays d’origine. Dans son nouveau pays, rien ne lui ai interdit par la constitution, la compétence prime. Les conséquences de ce genre de décisions sont claires, nettes et précises. Et tout ça parce qu’un lot de députés qui ne représente que leurs intérêts avec des salaires 50 fois le SMIG, votent une constitution à la gomme qu’un autre président va certainement rafistoler.




    0



    0
    Brakna
    31 juillet 2016 - 20 h 49 min

    Un Gouvernement autoritaire
    Un Gouvernement autoritaire qui navigue à vue d’œil. Aucune stratégie, aucun plan….
    Une décision pareil, celle de changer l’âge du départ à la retraite ne doit jamais être prise à la légère. Elle doit être planifiée, à court, moyen et long terme. C’est comme pour le Service Militaire, des Algériens durant la période noire étaient mobilisés de force, d’autres rappelés, d’autres maintenus et d’un autre côté le gouvernement a distribué copieusement la Carte Militaires ou insoumis et aux détracteurs. C’est ça l’Algérie, un pays de l’arbitraire, ou on tape sur ceux qui sont les pays disciplinés et les plus utile à l’Algérie.
    C’est l’Algérie, on emprisonne à général à la retraite parce qu’il a dit une phrase et on donne les privilèges VIP pour ceux qui combattu l’Algérie et les Algériens.
    Un Algérien qui passé la décennie noire en Algérie, mobilisé, puis rappelé ou maintenu durant la sale guerre, qui a immigré pour trouver un boulot dans d’autres cieux par ce que son pays ne lui a rien offert. Acquiert une autre nationalité pour mieux s’intégrer, a plus de droits dans son nouveau pays que dans son pays d’origine. Dans son nouveau pays, rien ne lui ai interdit par la constitution, la compétence prime. Les conséquences de ce genre de décisions sont claires, nettes et précises. Et tout ça parce qu’un lot de députés qui ne représente que leurs intérêts avec des salaires 50 fois le SMIG, votent une constitution à la gomme qu’un autre président va certainement rafistoler.




    1



    0
    MELLO
    31 juillet 2016 - 16 h 20 min

    Voilà un sujet , qui n’a pas
    Voilà un sujet , qui n’a pas lieu d’être, « monté » pour détourner l’opinion nationale des vrais problèmes de ce pays. Depuis 1999, ce gouvernement n’a eu de cesse de confisquer tous les pouvoirs, de piétiner la Constitution et de remettre en cause les rares acquis démocratiques arrachés par une génération excédée par le parti unique auquel il appartient depuis toujours. Cette marche vers l’autoritarisme a connu ces derniers temps une accélération faite de grossières provocations, manœuvres dilatoires et surenchères dangereuses pour le pays : retour en grandes pompes et libre de ses mouvements de Chakib Khelil, malgré le mandat d’arrêt international lancé à son encontre par la justice algérienne, modifications apportées au niveau des structures sécuritaires, révision unilatérale et autoritaire de la Constitution par voie de courtisans et Parlement croupion, arrestations d’anciens hauts gradés de l’ANP, poursuites judiciaires contre des blogueurs, journalistes et autres militants des droits de l’homme, sans parler de la corruption et des joutes oratoires auxquelles se livrent sur la place publique le RND et le FLN. Autant de signes qui en surface peuvent laisser penser que le régime est plus que jamais en position de force et fait ce qu’il veut du pays, de ses habitants et de ses ressources. Et comme cela n’est pas suffisant pour annihiler toutes velléités démocratiques, on s’attaque dans le même temps aux médias privés indépendants qui refusent l’asservissement, eux qui constituent avec le multipartisme le dernier bastion de résistante démocratique hérité des révoltes d’Octobre 88. Comme la sauvegarde du pays ne peut être le privilège exclusif des partis et des associations et de leurs militants, il est du devoir et de la responsabilité de chaque algérienne et de chaque algérien de résister, de dénoncer et de s’engager dans la sauvegarde du pays.




    0



    0
      HYDRA10
      31 juillet 2016 - 19 h 08 min

      Dans le même ordre, faites un
      Dans le même ordre, faites un tour dans les entreprises publics armeès de nouveaux p.dg pour ne pas dire autre chose. . . Des p.dg qui font la loi dilapident au su et au vu de tous les biens de leur propre entreprise, recrutent qui veulent svp leur donnant des postes stratégiques et lourds, sans parler de l’âge que ces recrus ont! On met l’appareil économique de notre cher pays à des gosses pour jouer avec, où va notre ALGERIE? Le moment où tous les gouvernants des autres pays essaient et proposent de nouvelles alternatives pour sortir du marasme crise et apaiser les situations, chez le contraire se produit. . . Notre gouvernement composé sans le peuple, décident et légifère des loi sans participer ces concitoyens. Bien sûr, sa leur égal, leur progeniture est bien à l’abri de tout. Un présentiment que nos dirigeants poussent et incitent la population à se révolter pour quel desein, énigme? Depuis que le président a sombré dans la maladie, jma3a hajate. . Sans scrupule. Sa ne peut pas continuer ni tenir comme ça, c’est un mauvais présage. A entendre nos ministres le verbe utilisé laisse à se poser questions. . .




      0



      0
    MELLO
    31 juillet 2016 - 16 h 20 min

    Voilà un sujet , qui n’a pas
    Voilà un sujet , qui n’a pas lieu d’être, « monté » pour détourner l’opinion nationale des vrais problèmes de ce pays. Depuis 1999, ce gouvernement n’a eu de cesse de confisquer tous les pouvoirs, de piétiner la Constitution et de remettre en cause les rares acquis démocratiques arrachés par une génération excédée par le parti unique auquel il appartient depuis toujours. Cette marche vers l’autoritarisme a connu ces derniers temps une accélération faite de grossières provocations, manœuvres dilatoires et surenchères dangereuses pour le pays : retour en grandes pompes et libre de ses mouvements de Chakib Khelil, malgré le mandat d’arrêt international lancé à son encontre par la justice algérienne, modifications apportées au niveau des structures sécuritaires, révision unilatérale et autoritaire de la Constitution par voie de courtisans et Parlement croupion, arrestations d’anciens hauts gradés de l’ANP, poursuites judiciaires contre des blogueurs, journalistes et autres militants des droits de l’homme, sans parler de la corruption et des joutes oratoires auxquelles se livrent sur la place publique le RND et le FLN. Autant de signes qui en surface peuvent laisser penser que le régime est plus que jamais en position de force et fait ce qu’il veut du pays, de ses habitants et de ses ressources. Et comme cela n’est pas suffisant pour annihiler toutes velléités démocratiques, on s’attaque dans le même temps aux médias privés indépendants qui refusent l’asservissement, eux qui constituent avec le multipartisme le dernier bastion de résistante démocratique hérité des révoltes d’Octobre 88. Comme la sauvegarde du pays ne peut être le privilège exclusif des partis et des associations et de leurs militants, il est du devoir et de la responsabilité de chaque algérienne et de chaque algérien de résister, de dénoncer et de s’engager dans la sauvegarde du pays.




    0



    0
      HYDRA10
      31 juillet 2016 - 19 h 08 min

      Dans le même ordre, faites un
      Dans le même ordre, faites un tour dans les entreprises publics armeès de nouveaux p.dg pour ne pas dire autre chose. . . Des p.dg qui font la loi dilapident au su et au vu de tous les biens de leur propre entreprise, recrutent qui veulent svp leur donnant des postes stratégiques et lourds, sans parler de l’âge que ces recrus ont! On met l’appareil économique de notre cher pays à des gosses pour jouer avec, où va notre ALGERIE? Le moment où tous les gouvernants des autres pays essaient et proposent de nouvelles alternatives pour sortir du marasme crise et apaiser les situations, chez le contraire se produit. . . Notre gouvernement composé sans le peuple, décident et légifère des loi sans participer ces concitoyens. Bien sûr, sa leur égal, leur progeniture est bien à l’abri de tout. Un présentiment que nos dirigeants poussent et incitent la population à se révolter pour quel desein, énigme? Depuis que le président a sombré dans la maladie, jma3a hajate. . Sans scrupule. Sa ne peut pas continuer ni tenir comme ça, c’est un mauvais présage. A entendre nos ministres le verbe utilisé laisse à se poser questions. . .




      0



      0
    Anonymous
    31 juillet 2016 - 2 h 02 min

    Le mouvement des salariés de
    Le mouvement des salariés de la base de Hassi R’mel est dirigé contre la centrale syndicale qui a trahie ses engagements en devenant un syndicat du pouvoir ( Sidi Said dixit) et non plus un syndicat des salariés. Donc les formes de lutte devraient être adaptées.
    Par exemple,
    -les montants des repas non pris à la cantine devraient être versés au fonds des œuvres sociales et bénéficier aux salariés précaires sous forme d’une prime exceptionnelle pour la rentrée scolaire.
    Les sections syndicales à la base devraient lancées une pétition engager des actions pour défendre les droits acquis. Créer des mutuelles pour garantir la retraite complémentaire.
    Améliorer la prévention et la sécurité au travail et renforcer le dépistage des maladies professionnelles pour certains postes déjà identifiés ou à identifier.

    Une observation au passage: le gaspillage de nourriture dans les restaurants des bases de vie de SH est très important. Avec les quantités jetées, on pourrait nourrir au moins 50% de l’effectif ..Mais dans les faits elles sont très souvent récupérées pour être revendue, par des » malins » aux populations pauvres qui, soit disant, s’en servent pour nourrir le bétail.
    Il faut aussi admettre que la nourriture proposée n’est pas diététique. Mal préparée, trop grasse, trop sucrée, utilisant des produits non exemptes de pesticides et autres matières nocives à la santé, elle est une des causes des maladies qui frappent ceux qui travaillent et mangent dans les restaurants des bases durant de longues années .




    0



    0
    Anonymous
    31 juillet 2016 - 2 h 02 min

    Le mouvement des salariés de
    Le mouvement des salariés de la base de Hassi R’mel est dirigé contre la centrale syndicale qui a trahie ses engagements en devenant un syndicat du pouvoir ( Sidi Said dixit) et non plus un syndicat des salariés. Donc les formes de lutte devraient être adaptées.
    Par exemple,
    -les montants des repas non pris à la cantine devraient être versés au fonds des œuvres sociales et bénéficier aux salariés précaires sous forme d’une prime exceptionnelle pour la rentrée scolaire.
    Les sections syndicales à la base devraient lancées une pétition engager des actions pour défendre les droits acquis. Créer des mutuelles pour garantir la retraite complémentaire.
    Améliorer la prévention et la sécurité au travail et renforcer le dépistage des maladies professionnelles pour certains postes déjà identifiés ou à identifier.

    Une observation au passage: le gaspillage de nourriture dans les restaurants des bases de vie de SH est très important. Avec les quantités jetées, on pourrait nourrir au moins 50% de l’effectif ..Mais dans les faits elles sont très souvent récupérées pour être revendue, par des » malins » aux populations pauvres qui, soit disant, s’en servent pour nourrir le bétail.
    Il faut aussi admettre que la nourriture proposée n’est pas diététique. Mal préparée, trop grasse, trop sucrée, utilisant des produits non exemptes de pesticides et autres matières nocives à la santé, elle est une des causes des maladies qui frappent ceux qui travaillent et mangent dans les restaurants des bases durant de longues années .




    0



    0
    Said
    30 juillet 2016 - 21 h 57 min

    Je suis venu au sud sachant
    Je suis venu au sud sachant que je pourrais passer 20 à 22 ans de ma vie pour faire ma vie et aider mes parent passants de leur état. Voila maintenant 20 ans deja seulement j ai que 48 ans donc …… Et les voila ces messieurs qui disent qu il faut attendre !!! …. Moi si je savais qu il falait passer 40 ans au sud loin de ma famille j aurais jamais sacrifié ma jeunesse.




    0



    0
    Said
    30 juillet 2016 - 21 h 57 min

    Je suis venu au sud sachant
    Je suis venu au sud sachant que je pourrais passer 20 à 22 ans de ma vie pour faire ma vie et aider mes parent passants de leur état. Voila maintenant 20 ans deja seulement j ai que 48 ans donc …… Et les voila ces messieurs qui disent qu il faut attendre !!! …. Moi si je savais qu il falait passer 40 ans au sud loin de ma famille j aurais jamais sacrifié ma jeunesse.




    0



    0
    farid1
    30 juillet 2016 - 18 h 57 min

    C’est vrai qu’il y’ a des
    C’est vrai qu’il y’ a des travaux pénibles à la SH, surtout chez les filiales de SH , mais seulement ceux qui travaillent sur les chantiers…Ceux méritent amplement un départ en retraire anticipée ou proportionnelle, Mais ceux qui travaillent sur base à Hassi Messaoud, Hassi Rmel, dans l’administration, l’hotellerie et autres métiers, ils ont toutes les commodités qu’il faut…Je ne vois pas ce qui est pénible, ou stressant…J’en connais beaucoup qui sont partis en retraite anticipée, il y’a 15 ans de cela et travaillent toujours dans des entreprises privées ou étrangères..donc ce n’est ni stressant ni pénible, ils veulent partir en retraite anticipée à 50/52 ans pour pouvoir travailler ailleurs et avoir une double paie..




    0



    0
      Said
      30 juillet 2016 - 23 h 01 min

      Ne parle plus de choses que
      Ne parle plus de choses que tu connais pas…. L.eloignement c.est pour tout le monde, le soleil 40-50 degrés si c pas plus c.est pour tout le monde, le cancer, les hernies le stress c’est pour tout le monde , 12 heure de travail 7 jours/ 7 c’est pour tout le monde …. Y a seulement deux mois un collègue est mort apres ses deux mois de retraite . Ya farid tait toi




      0



      0
        Farid1
        31 juillet 2016 - 10 h 03 min

        Si je connais le Sud…J’y ai
        Si je connais le Sud…J’y ai travaillé pendant 35 ans….Je t’assure que beaucoup de mes collègues retraités sont restés travailler au Sud bien apres leur retraite…
        Pour le climat , il est sec et j’en connais beaucoup qui préfère le climat du Sud que celui du nord…
        Le cancer, les hernies et le stress , ça peut arriver partout dans le monde et pour tout le monde…
        Si tu connais un collègue qui est mort apres deux mois de retraite; personnellement j’en connais beaucoup qui ont dépassé les 80 ans et se portent comme des charmes..
        Tes arguments, ne sont pas valables… comme je l’ai dit les travailleurs sur chantier méritent amplement une retraite anticipée, et personnellement je les considère comme les vrais soldats de l’Algérie…Mais ceux qui travaillent sur base, dans les bureaux climatisés, ceux là ils doivent travailler jusqu’à 60 ans.. (la preuve ils travaillent même au délà de 60 ans chez les entreprises privées et étrangères…Et j’en connais beaucoup)




        0



        0
      Omar Chad
      31 juillet 2016 - 13 h 38 min

      Tout à fait faux,j’ai passé
      Tout à fait faux,j’ai passé trente deux ans de travail à la Direction Production Hassi R’mel,une fois parti en retraite à l’age de 57 ans,je me suis aperçu que je suis completement laminé par ces 32 ans d’années passées au travail posté [seules les personnes qui ont endurés la penibilité de ce travail,savent de quoi je parle]. Passer 12 heures sur place à l’usine ,ensuite parfois faire un trajet de 50 km avec tout le bazar qui suit,additionné d’une perturbation de sommeil suite au changement radical des horaires de repos [et sommeil] en decoule le grand marasme de la santé.
      Combien de personnes sont parties [mortes par le cancer] dans l’anonymat le plus parfait???!!!
      Ayant été exposé au travail stressant et assourdissant,Je me suis retrouvé avec une surdité partielle et une hypertension artérielle.
      Surtout ayant travaillé avec des étrangers,il m’ont fait savoir que leurs medecins que leurs autorise plus à travailler au delà de 7 ans de travail posté.
      Alors Monsieur,l’éclairé sais-tu de quoi je parle?
      L’adage de chez nous dit » May’hass beljamra ghir eli Qwatou »!

      Absolutely false, I spent thirty-two years of work at the « Direction Production » of Hassi R’Mel once who retired at the age of 57, I realized that I am completely rolled through these 32 years passed at the shift work [only those who have endured the hardship of this work, know what I mean]. Spend 12 hours on site at the plant, then sometimes make a journey of 50 km with all the stuff that follows, supplemented with a sleep disturbance due to the radical change of rest schedules [and sleep] FOLLOWS a big slump of health.
      How many people had passed away [dead by cancer] in the anonymity perfect ??? !!!
      Having been exposed to stressful and deafening work, I found myself with partial deafness and hypertension.
      Especially having worked with foreigners, they let me know that their doctors never permit to work more than 7 years at shift work.
      So Sir, the enlightened do you know what I mean?
      The adage fsays « May’hass beljamra ghir eli Qwatou! »




      0



      0
    farid1
    30 juillet 2016 - 18 h 57 min

    C’est vrai qu’il y’ a des
    C’est vrai qu’il y’ a des travaux pénibles à la SH, surtout chez les filiales de SH , mais seulement ceux qui travaillent sur les chantiers…Ceux méritent amplement un départ en retraire anticipée ou proportionnelle, Mais ceux qui travaillent sur base à Hassi Messaoud, Hassi Rmel, dans l’administration, l’hotellerie et autres métiers, ils ont toutes les commodités qu’il faut…Je ne vois pas ce qui est pénible, ou stressant…J’en connais beaucoup qui sont partis en retraite anticipée, il y’a 15 ans de cela et travaillent toujours dans des entreprises privées ou étrangères..donc ce n’est ni stressant ni pénible, ils veulent partir en retraite anticipée à 50/52 ans pour pouvoir travailler ailleurs et avoir une double paie..




    0



    0
      Said
      30 juillet 2016 - 23 h 01 min

      Ne parle plus de choses que
      Ne parle plus de choses que tu connais pas…. L.eloignement c.est pour tout le monde, le soleil 40-50 degrés si c pas plus c.est pour tout le monde, le cancer, les hernies le stress c’est pour tout le monde , 12 heure de travail 7 jours/ 7 c’est pour tout le monde …. Y a seulement deux mois un collègue est mort apres ses deux mois de retraite . Ya farid tait toi




      0



      0
        Farid1
        31 juillet 2016 - 10 h 03 min

        Si je connais le Sud…J’y ai
        Si je connais le Sud…J’y ai travaillé pendant 35 ans….Je t’assure que beaucoup de mes collègues retraités sont restés travailler au Sud bien apres leur retraite…
        Pour le climat , il est sec et j’en connais beaucoup qui préfère le climat du Sud que celui du nord…
        Le cancer, les hernies et le stress , ça peut arriver partout dans le monde et pour tout le monde…
        Si tu connais un collègue qui est mort apres deux mois de retraite; personnellement j’en connais beaucoup qui ont dépassé les 80 ans et se portent comme des charmes..
        Tes arguments, ne sont pas valables… comme je l’ai dit les travailleurs sur chantier méritent amplement une retraite anticipée, et personnellement je les considère comme les vrais soldats de l’Algérie…Mais ceux qui travaillent sur base, dans les bureaux climatisés, ceux là ils doivent travailler jusqu’à 60 ans.. (la preuve ils travaillent même au délà de 60 ans chez les entreprises privées et étrangères…Et j’en connais beaucoup)




        0



        0
      Omar Chad
      31 juillet 2016 - 13 h 38 min

      Tout à fait faux,j’ai passé
      Tout à fait faux,j’ai passé trente deux ans de travail à la Direction Production Hassi R’mel,une fois parti en retraite à l’age de 57 ans,je me suis aperçu que je suis completement laminé par ces 32 ans d’années passées au travail posté [seules les personnes qui ont endurés la penibilité de ce travail,savent de quoi je parle]. Passer 12 heures sur place à l’usine ,ensuite parfois faire un trajet de 50 km avec tout le bazar qui suit,additionné d’une perturbation de sommeil suite au changement radical des horaires de repos [et sommeil] en decoule le grand marasme de la santé.
      Combien de personnes sont parties [mortes par le cancer] dans l’anonymat le plus parfait???!!!
      Ayant été exposé au travail stressant et assourdissant,Je me suis retrouvé avec une surdité partielle et une hypertension artérielle.
      Surtout ayant travaillé avec des étrangers,il m’ont fait savoir que leurs medecins que leurs autorise plus à travailler au delà de 7 ans de travail posté.
      Alors Monsieur,l’éclairé sais-tu de quoi je parle?
      L’adage de chez nous dit » May’hass beljamra ghir eli Qwatou »!

      Absolutely false, I spent thirty-two years of work at the « Direction Production » of Hassi R’Mel once who retired at the age of 57, I realized that I am completely rolled through these 32 years passed at the shift work [only those who have endured the hardship of this work, know what I mean]. Spend 12 hours on site at the plant, then sometimes make a journey of 50 km with all the stuff that follows, supplemented with a sleep disturbance due to the radical change of rest schedules [and sleep] FOLLOWS a big slump of health.
      How many people had passed away [dead by cancer] in the anonymity perfect ??? !!!
      Having been exposed to stressful and deafening work, I found myself with partial deafness and hypertension.
      Especially having worked with foreigners, they let me know that their doctors never permit to work more than 7 years at shift work.
      So Sir, the enlightened do you know what I mean?
      The adage fsays « May’hass beljamra ghir eli Qwatou! »




      0



      0
    yazid
    30 juillet 2016 - 18 h 29 min

    depuis les années 90 qu on
    depuis les années 90 qu on cotisent pour la retraite anticipée.comment du jour au lendemain on annule tt sans qu on ous disent a quoi a servi notre cotisation sans en plus la cotisation chomage




    0



    0
      DJIDJI63
      31 juillet 2016 - 8 h 39 min

      IL N YA PAS D ARGENT LES
      IL N YA PAS D ARGENT LES BOURBOUR ONT ACHETES DES APT A PARIS ET D AUTRES ONT CAUTIONNE UNE PARTIE DE LEXPORTATION A LEUR NOMS.
      LE SUD C EST SACRIFFICE SI C EST LE CONTRAT IL DOIT RESPECTE
      MAIS COMME NOTRE FRERE A DIT LES METIERS VRAIMENT STRESSANT ET SUR CHANTIERS LES AUTREES C EST UN CHOIX D ETRE BIEN PAYE PAR RAPPORT AU NORTH, ET PLUS DE 50% MAARIFFA
      MALGRES CA ALLAH EKOUNE FELOUNE POUR QUELQUE CHOSE DE RAISONNABLE




      0



      0
    yazid
    30 juillet 2016 - 18 h 29 min

    depuis les années 90 qu on
    depuis les années 90 qu on cotisent pour la retraite anticipée.comment du jour au lendemain on annule tt sans qu on ous disent a quoi a servi notre cotisation sans en plus la cotisation chomage




    0



    0
      DJIDJI63
      31 juillet 2016 - 8 h 39 min

      IL N YA PAS D ARGENT LES
      IL N YA PAS D ARGENT LES BOURBOUR ONT ACHETES DES APT A PARIS ET D AUTRES ONT CAUTIONNE UNE PARTIE DE LEXPORTATION A LEUR NOMS.
      LE SUD C EST SACRIFFICE SI C EST LE CONTRAT IL DOIT RESPECTE
      MAIS COMME NOTRE FRERE A DIT LES METIERS VRAIMENT STRESSANT ET SUR CHANTIERS LES AUTREES C EST UN CHOIX D ETRE BIEN PAYE PAR RAPPORT AU NORTH, ET PLUS DE 50% MAARIFFA
      MALGRES CA ALLAH EKOUNE FELOUNE POUR QUELQUE CHOSE DE RAISONNABLE




      0



      0
    Habib
    30 juillet 2016 - 18 h 06 min

    Ce sont des poulies mouillées
    Ce sont des poulies mouillées ne peuvent rien faire
    Seuls les activistes du RCD qui sont entrain de chahuter
    La preuve la Mip avait divisé leur pension par deiux et personne n à levé son petit doigt
    Faire la grève du restaurant ça n existe nul part dans le monde




    0



    0
    Habib
    30 juillet 2016 - 18 h 06 min

    Ce sont des poulies mouillées
    Ce sont des poulies mouillées ne peuvent rien faire
    Seuls les activistes du RCD qui sont entrain de chahuter
    La preuve la Mip avait divisé leur pension par deiux et personne n à levé son petit doigt
    Faire la grève du restaurant ça n existe nul part dans le monde




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.