Le cinéaste algérien Salem Brahimi : «Etre Arabe en Grande-Bretagne n’a pas la même signification qu’en France»

Salem Brahimi (au centre) avec Amazigh Kateb et Rachida Brakni. D. R.

Salem Brahimi, un cinéaste algérien né à Londres et qui vit en France, a décidé de briser l’omerta sur le racisme enduré par les Arabes dans ce pays, en déclarant dans les colonnes du quotidien du soir britannique, l’Evening Standard, qu’il se sent plus libre en tant qu’Arabe en Angleterre qu’en France. Le cinéaste algérien, fils du diplomate Lakhdar Brahimi, qui se trouve depuis quelques jours dans la capitale britannique pour l’avant-première londonienne de son nouveau film Maintenant ils peuvent venir, prévu ce vendredi à l’Institut des arts contemporains, dans le cadre du troisième festival du film Safar, n’a pas mâché ses mots. Il a souligné qu’«être Arabe en Grande-Bretagne n’a pas la même signification qu’en France». Selon lui, le Royaume-Uni est «beaucoup plus accueillant», alors que la France est «toujours embourbée dans ses propres appréhensions souvent très restreintes et réductrices». «Les Français sont toujours là à dicter aux autres comment les choses devraient se dérouler», a-t-il dit.

Salem Brahimi, qui est retourné dans son pays d’origine, l’Algérie, pour revenir sur une période qui a marqué les esprits de plusieurs générations d’Algériens, dont les péripéties se sont déroulées dans les années 90, se positionne contre l’islamisme radical. Une thématique au centre de son long métrage adapté du roman d’Arezki Mellal, paru aux éditions Barzakh. Le film qui sera présenté pour la première fois au public britannique s’articule essentiellement sur des situations intimes de personnages dont le destin a complètement basculé en raison du climat de terreur imposé à tout un peuple par les semeurs de mort islamistes.

A travers cette œuvre, le cinéaste algérien, qui a déjà obtenu deux prix, l’un à Dubaï en 2015 et l’autre à Trondheim, en Norvège, en 2016, aspire à sensibiliser les cinéphiles du monde entier sur les dégâts causés par le terrorisme et l’extrémisme religieux. L’exemple de l’Algérie appelle, à lui seul, une réflexion sur les dangers du fondamentalisme, les Algériens ayant payé un lourd tribut au cours de cette période douloureuse.

De Londres, Boudjemaa Selimia

 

Comment (32)

    Hwo?
    29 octobre 2016 - 11 h 09 min

    C’est le complexe issu de l
    C’est le complexe issu de l’ignorance.

    Il ne connait même pas ses origines ce qu’il est et se prétends cinéaste, toutes les valeurs sont chamboulées dans notre Pays.
    Le seul Pays au monde a naviguer dans les troubles de la personnalité, ne sachant d’où il vient, il ne pourra savoir où il va.




    0



    0
    BOB
    18 septembre 2016 - 8 h 01 min

    Quel paradoxe !!!si vous
    Quel paradoxe !!!si vous demander aux algériens d’être français, 80% seront ok certainement pas pour l’amour du pays, mais pour simplement vivre, fuire la hogra et surtout la santé cette france, deviens le réceptacle d’une catastrophe post coloniale et c’est pas fini




    0



    0
    mouloud madoun
    17 septembre 2016 - 21 h 03 min

    la conception britannique et
    la conception britannique et francise diffère quant au statut des communautés et des religions. Laïcité oblige. De la a surestimer l`attitude des britanniques c`est faire preuve de naïveté ( en Angleterre c`est la ghettoïsation et le mépris) . En fait les arabes aujourd`hui sont dominés par l`idéologie arabo islamique qui fonctionne comme un fascisme. c`est cela qui influence les attitudes des autres et pas seulement des français.l` Arabe d`aujourd`hui, représenté (comble de l`ironie) surtout par des algeriens agressifs, arrogants et plutôt incultes invoquent le racisme des qu`on les empêche d`imposer leur dictat. . après cela , chacun son vécu personnel.




    0



    0
    TheBraiN
    17 septembre 2016 - 9 h 27 min

    Les vérités dérangent !

    Les vérités dérangent !
    Ce n’est qu’un énième message qui ne passera pas la censure !




    0



    0
    Algerien et fier de l'être
    16 septembre 2016 - 18 h 57 min

    /// Anwa wiggi (non vérifié)
    /// Anwa wiggi (non vérifié)

    16 Sep 2016 – 08:09
    Azul fellawen, Il est Algéro britannique. Pourquoi vit il en France? Il n’est pas retenu en otage en France à que je sache? Il peut vivre dans son pays de naissance et ou s’installer confortablement dans son pays d’origine en tant que progéniture du sérail . Il a prit la nationalité britannique lorsque l’Amicale des Algériens en Europe dirigée par les Affaires Etrangères dont son père était un des patrons, montrait du doigt les enfants d’immigrés ayants opté pour la double nationalité. Heureux Abane et Ben M’hidi, morts avant d’avoir vu l’innommable.///

    Tout à fait d’accord avec vous, ce pseudo producteur – réalisateur  » Arabe  » donc aucunement Algérien. (On s’en fout) Ce qui me chagrine c’est que cet individu puisse disposer de l’argent de l’AARC et du ministere des Affaires étrangères, et de la culture sans rendre aucun compte. Alors que les réalisateurs Algériens galèrent pour trouver des finances, et tourner de vrais films. Au lien de faire la lèche pro sioniste. Ce gars est un pourri qui recherche les éloges de ceux qui salissent notre Islam, le vrai, le beau. En ce qui concerne son  » film » même si c’est une adaptation, en réalité il a plagié un marocain de sa même origine, nommé mohcine besri. Rends l’argent des Algériens et retourne en Arabie. Bon vent.




    0



    0
      anti infiltrés mekhrebi
      16 septembre 2016 - 23 h 15 min

      tu viens colporter les
      tu viens colporter les saloperies qu disent des sujets du glaoui qui sont jaloux de lui honte à toi! il aurait donc plagié un mokoko? eh ben le mokoko je peux te certifier qu’il a plagié un algérien à al base c’est archi sûr!




      0



      0
    Bekaddour Mohammed
    16 septembre 2016 - 17 h 54 min

    Tant de blabla autour du mot
    Tant de blabla autour du mot « Arabe ». Reprenons ! Un Arabe a été choisi par le Créateur pour Son Ultime Message en langue arabe. Il y avait des Arabes païens, idolâtres, juifs et chrétiens, à la liste s’est ajouté l’Arabe musulman à base coranique. Ce dernier a essaimé, d’abord par la conquête, et s’est fixé un peu partout, en s’y multipliant, le drapeau algérien tel que nous l’avons n’existait pas avant la colonisation française, il n’y avait pas de nationalité algérienne établie, la nationalité au sens « moderne » nous est venue d’Europe, lorsqu’il combattait les envahisseurs français l’émir Abdelkader avait des étendards fort loin de notre drapeau actuel, en son temps nous étions musulmans, mais morcelés, il a essayé de fonder un état algérien, distinct au moins du Maroc dont le Sultan avait refusé de se joindre au combat, là parce que victimes d’un même envahisseur nos ancêtres étaient devenus Algériens, Algérien restera à jamais synonyme de victime d’une force ennemie appelée France, malheureusement elle nous a laissés des bâtards, et trop d’ignorants, la décantation tarde… ETC Il y a en Algérie des descendants de vrais Arabes, mais modifiés, lorsque les Français prononcent « Arabe », ils entendent Mohammed, et le Coran, ni plus ni moins, au départ c’est ça, parfois perçu comme ennemi, parfois exprimé juste pour identifier l’objet…




    0



    0
      How?
      29 octobre 2016 - 11 h 06 min

      Quel charabia, met un peu d
      Quel charabia, met un peu d’ordre et cohérence dans tes idées.




      0



      0
    Bouzorane
    16 septembre 2016 - 16 h 08 min

    Les français ont été les 1er
    Les français ont été les 1er à traiter les algériens d’arabes…..Ils nous ont inventé cette appellation…Ils ont également inventé l’appellation « kabyle » qui n’existait pas avant 1830….Nous traiter d’arabes renvoyait l’imaginaire occidental aux croisades et servait donc à justifier l’invasion de 1830…Au début des années 1990, les serbes avaient appliqué la même stratégie et traitaient les bosniaques de « turcs » pour justifier les massacres (les européens n’ont pas oublié que les turcs étaient arrivés jusqu’aux portes de vienne au 16e siècle). En réalité, les bosniaques n’ont rien à voir avec les turcs!….L’appellation « arabe » a toujours eu une connotation péjorative chez les français….Donc, oui «Etre Arabe en Grande-Bretagne n’a pas la même signification qu’en France»….Et au fait, nous ne sommes pas arabes!…. Les bosniaques savent qu’ils ne sont pas turcs, alors que les algériens, après 132 ans d’intoxication, ont fini par succomber à la campagne coloniale de destruction de notre identité…Les algériens croient fermement qu’ils sont arabes!….Comble du déni, celui qui combat cette propagande coloniale, est lui-même taxé de « hizb frança ».




    0



    0
    Algérie Authentique
    16 septembre 2016 - 12 h 19 min

    c’est marrant comme les
    c’est marrant comme les enfants des diplomates kharabo sionistes se retrouvent dans les journaux avec leurs grands diplômes et leur parcours à coups de millions; pendant que les jeunes algériens ingurgitent des tonnes de conneries ne parlent aucune langue étrangère sauf une , l’arabe et ne sont même pas capable de faire du bricolage le dimanche heu le vendredi…ces enfants de diplomates kharabo sionistes se disent arabes mais pas algériesn , pas amzigh , moi ton destin de kharabe je m’en tamponne le coquillard!




    0



    0
    boughias
    16 septembre 2016 - 11 h 14 min

    Oui je suis parfaitement sur
    Oui je suis parfaitement sur la ligne d’onde identique les Français sont reconnus comme arrogants et suffisants mais heureusement ils se trouve que les Français n’existeront plus d’ici quelques temps car pays multiculturel de fait avec un cinquième de population d’origine étrangère peut on généraliser comme certains le font avec les Algériens?




    0



    0
    Algerien
    16 septembre 2016 - 11 h 13 min

    Se sentir mieux en Angleterre
    Se sentir mieux en Angleterre mais vivre en France. Ce monsieur est clairement souffrant du complexe du « Colonise. »




    0



    0
      Exil
      16 septembre 2016 - 15 h 40 min

      C’est le piège de la langue
      C’est le piège de la langue et donc des possibilités professionnelles. Si vous ne maîtrisez que le français, même à l’étranger, vous devez passer par des entreprises françaises. Avec l’éloignement de la métropole, les expatries français sont souvent exécrables et cassants. Pire qu’en France. Les Algériens et les franco-algériens doivent vraiment se mettre au capital des langues transgenres s’ils veulent sortir de cette relation étouffante avec l’ancienne prostituée coloniale. Ils doivent connaître leur histoire et la faire connaître aux européens qui ont une relation difficile avec ou sans la France : Angleterre, Allemagne, Irlande. C’est une nécessite urgente. Benghebrit pour être optimale doit réfléchir au bâti d’un plan d’éducation qui nous dégage de la toxicité wahhabite et de la prédation française et nous réinsère dans nos langues nationales et les échanges mondiaux. La question linguistique est clé dans notre situation. Ces Franco-algériens ne peuvent pas sortir de cette relation étouffante tant que leur seul langue sera le français. Ils resteront piégés dans ce face-à-face et ne pourront pas se sentir libres et libérés. L’État algérien doit voir loin si l’horizon est d’aller mieux. Des écoles en Algérie qui favorisent l’Amazigh, l’Arabe et les langues de pointe (russe pour la science, anglais pour les publications, allemand pour la technique et l’agriculture, italien, chinois, etc) sont sérieusement ce qui nous manquent. Nous avons de quoi faire perdurer le français sans passer par la France. Nous devons sortir absolument de l’étau français à tous les niveaux pour libérer nos générations à venir. Il faudra tourner la page de la France : ils ne comprendront rien, c’est trop tard. 132 ans de colonisation et cinquante-quatre ans après l’indépendance, ils en sont toujours à trouver leur colonialisme comme étant dote de positivité. Dans les autres pays d’Europe, la prise de conscience historique est largement plus avancée et plus viable. Il est malsain et dangereux de garder des liens avec le pays agresseur qui nous a coûtées 8 à 10 millions de morts en 132 ans et qui n’a eu de cesse de nuire à notre pays sans jamais faire le procès du colonialisme au niveau politique et éthique. Il faut du courage et couper ce cordon négatif. Il le faut. Une fois franchi ce blocage, nous ne serons pas les seuls heureux dans l’histoire, les autres pays européens seront ravis aussi de ne plus passer par la France et se sentir libres de ce pays voisin donneur de leçons et empêcheur de réussites. Notre pays est très riche : nous devons faire sauter ce verrou. Aucun pays colonisé par la France n’a réussi. La réponse est dans son organisation serpentaire : prendre et bloquer les issues de sortie. Étudiez l’organisation formelle de ce pays et vous comprendrez beaucoup.




      0



      0
        Hibeche
        19 septembre 2016 - 20 h 20 min

        D’accord avec vous sans la
        D’accord avec vous sans la moindre réserve. Tous les autres qui noient le sujet entre arabe, amazighe, algérien etc…ils pissent dans du stable. Ils vous rejettent en gros et en détail. Juste au faciès, et au lieu de se défendre, de se battre, « discutailler’ toujours du sexe des anges




        0



        0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 11 h 02 min

    A la lecture de cet article,
    A la lecture de cet article, je retiens cette phrase : « …qu’il se sent plus libre en tant qu’Arabe en Angleterre qu’en France… »; moi je dis : il aurait pu se définir par sa nationalité « ; a- t- on entendu un européen, qu’il soit espagnol, britannique, belge s’identifier par sa race ou son ethnie quand il est en situation de communication? Pourquoi donner aux français l’occasion de s’en prendre à nous en allant jouer « les pots de colle chez eux » alors qu’ils continuent à nous vouer une haine implacable du fait que nous les avons boutés hors de notre territoire, l’Algérie après une longue nuit coloniale; en plus et ce qui fait le plus mal au cœur, c’est qu’ils n’ont ni les moyens, ni les richesses, ni les atouts que nous avons, pour peu que nous fassions preuve d’intelligence? Il est plus que jamais temps que les intellectuels de ce pays sortent de leur torpeur, occupent le terrain et aident les « acculturés» de ce pays à recouvrer leurs vraies valeurs qui sont pour certaines la dignité, la fierté, la fraternité, la bravoure, la solidarité et l’entraide. Quand il nous arrive d’être convoqués par l’histoire, avons nous besoin de nous identifier aux arabes alors que nous sommes des Amazighs, que l’on soit arabophone ou berbérophone! Retrouvons notre fierté d’être ALGERIENS, tous tant que nous sommes. Pourquoi donner l’occasion aux nauséabonds bhl et à l’autre nabot Eric zemour des marges de manœuvre pour qu’ils fassent qu’on s’entredétruise entre nous? Quelles que soient nos différences, nos dissensions, nous avons le devoir d’être unis, mobilisés pour pouvoir nous défendre contre l’adversité ! Il n’y a pas que la France comme point de chute ; Dieu merci, il y a beaucoup de pays avec qui nous pouvons avoir des relations mutuellement avantageuses et fructueuses ?




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    16 septembre 2016 - 10 h 28 min

    @ »«Les Français sont toujours
    @ »«Les Français sont toujours là à dicter aux autres comment les choses devraient se dérouler», a-t-il dit. »
    Parole d’expérience : Le Français n’est qu’un être humain comme toi, il écoutera ta leçon si tu en as une, une vraie, moi Mon Frère un Pieds Noir, originaire de la Sicile, (qui fut « Arabe »), natif de Tunisie, et vivant après les Indépendances des Nord Africains, en France, m’a un jour montré un texte intitulé « L’Arabe sera le maître de La France ». En attendant, il y est le jouet des Sarkozy et autres Zemmour, pas Français DU TOUT !
    L’Arabe, lui, n’a rien à dicter, il vit la dictée divine, ou alors c’est un faux, qui vit sous la dictée du Fric, comme les Saoudiens, et autres fac-similé d’ailleurs. Il y a des Arabes nobles, et des Arabes vils, des Français nobles, et des Français vils, c’est donc selon…




    0



    0
    H'didwane
    16 septembre 2016 - 9 h 03 min

    Il aurait du dire: « difficile
    Il aurait du dire: « difficile d’etre algérien et vivre en france » au lieu « d’arabe ». Les vrais arabes, c’est a dire les quataris, les saoudiens et koweitiens sont bien vus en france. Ils sont meme des amis de sarkozy.
    Les marocains et tunisiens sont aussi mieux considérés et ont acces aux emplois mieux que les algeriens.
    La répulsion vis a vis des algériens est historique. ils ont toujours ce complexe vis a vis des algériens qu’ils ne pourront jamais surmonter ou « geurrir » mais il faudrait reconnaitre qu’il y a bien des francais décents et respectueux. Mais affirmer « etre arabe » quand on parle arabe ne veut rien dire car s’il fait une bétise par exemple, on dirait qu’il est « algerien » mais jamais arabe car c’est cette meme france qui a travaillé profondemment une Algerie arabe pour cultiver la nationalité « arabe » du peuple algérien qui est normalement pluriel. Se sentir algerien est plus dangereux que se sentir « arabe » car se sentir arabe est flou et meme Par contre se sentir algerien donne plutot une certaine puissance a une masse bien déterninée.
    On ne dit pas que les francais sont gaulois non ? Alors monsieur le fils de ministre de tous les postes algériens (pas arabes), évitez de mélanger les serviettes et les torchons s’il vous plait et surtout n’ayez pas honte ou peur de vous déclarer ALGERIEN.




    0



    0
      Mohamed El Maadi
      16 septembre 2016 - 11 h 12 min

      Exact.C’est plus difficile
      Exact.C’est plus difficile quand tu es algerien en france.D’ailleurs les marocains et tunisiens en joue en declarant souvent qu’ils sont different de nous que ce soit pour trouver du travaille ou entrer dans une boite de nuit.




      0



      0
      abdelrahmane
      16 septembre 2016 - 11 h 49 min

      Oui mais il parle de lui et
      Oui mais il parle de lui et de son expérience personnelle en tant qu’arabe originaire d’Algérie vivant en grande Bretagne. tu ne vas tout de même pas lui dicter quoi dire et quoi penser ?!




      0



      0
        lemaouin
        16 septembre 2016 - 15 h 13 min

        Il parle ou pluriel ( les
        Il parle ou pluriel ( les arabes) pourquoi embarqué tout un pays avec lui dans ces problèmes alors une grande partie de peuple algérien se revendique de berbères .. Et puis il fais quoi en France ? .. un pays connu pour sa hostilité envers les algériens ? ..Ce mec n’est qu’un petit menteur fils à papas qui cours derrière la France et se victimise dans la peau d’un soit disant un  » arabe » opprimé…yakhi misèria !




        0



        0
          abdelrahmane
          16 septembre 2016 - 18 h 56 min

          salem brahimi parle des
          salem brahimi parle des arabes en france et en grande bretagne.et il y en a des millions comme lui et parmi eux des algériens. cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas de berberes. pourquoi à chaque fois qu’on évoque le mot arabe, vous êtes effarouchés comme des saintes nitouches effrayées ? pourquoi cela vous rend nerveux et agressifs ? il y a des dizaines de millions d’algériens qui se sentent et se revendiquent arabes, pourquoi çà vous fait met mal quelque part ?




          0



          0
      Anonymous
      16 septembre 2016 - 16 h 12 min

      @H’didwane./ Un algérien bien
      @H’didwane./ Un algérien bien qualifié trouvera toujours du travail en France,pour preuve,il y a au moins 5000 médecins algériens en France,et si on parle des algériens nés en France,ils détiennent une CNI française et n’ont aucune obligation de parler de leur origines lors d’un entretien d’embauche.Les français ne m’ont jamais demandé de quelle origine je suis,les seuls à me demander mon origine sont les nord-africains,pour savoir s’ils vont m’ aimer ou me détester.A quelques exceptions,les français sont loin d’avoir l’esprit tribal des 3 pays du Maghreb.La majorité des algériens (ou d’origine) diplômés vivants en France sont parfaitement intégrés et mènent une vie heureuse,ils sont pour la plupart propriétaires de leur logement et ne souffrent d’aucune forme de persécutions.Par contre les algériens (ou d’origine) qui sont peu qualifiés et vivant dans des ghettos HLM,ceux là ont souvent bien des difficultés dans leur quotidien ,surtout s’ils n’ont pas d’emploi stable.Comme dans chaque société,la vie est dure et sans pitié pour celui qui n’est pas armé de diplômes ou de savoir faire.Hada makan !




      0



      0
      Anonymous
      16 septembre 2016 - 16 h 41 min

      tout ce que tu dit est un pur
      tout ce que tu dit est un pur COMPLEXE l algerien qu ont le veuillent ou non est un arabe vous aller m insulter de touts les noms d oiseaux je sais mais mais je m en fou on ne peut pas se cacher la veritee nous portons je dit bien les 40 millions d algeriens portent des noms arabe pas chinoix ou anglosaxons reveiller vous… a ce que je sache a part quelques exeptions je vous l accorde en plus la grande majoritee du people algeriens ressemble a qui …… je parle de son physique . aux Bretons peut etre …..poser vous la question reponse ils ressemble aux arabes pas de complexes s il vous plait arreter de taper sur l arabe je vais vous dire pourquoi vos parents que vous cheriser au plus profound de vos coeurs portent t ils des nons francais comme Robert Gertrude gaston alphonse..non pas du tout quelles sont les nons que vos parents portent ils….ils . portent des nons arabes comes les miens mes braves parent sont les Mohamed Bennacer Mahmed Meriem Mustafa Ali et j en passé et je suis fier d eux and i love them so much en Europe en general les europeens et meme ces racists de francais quand ils croisent un algerien ou un tunisien ou un marocain ils ne s enquiquine pas la vie de savoir si tu es tunisien ou marocian ou algerien ou khorotoils ils n ont pas de temps a nous consacrer la premiere etiquette qu il va te coller sur le dos c est tu es un arabe alors avec ca salamoilikoum mes frères….. hope you don t delete my comment thank you brother




      0



      0
        Algerien pur et dur
        19 septembre 2016 - 21 h 19 min

        Les iraniens, les turks, les
        Les iraniens, les turks, les malais ET J’en passe portent aussi des noms arabes. Le sont ils? Ou vas tu avec ton raisonement qui a certes une queue mais certainenement pas de tete. Cesse de cultiver l’amalgame et semer la confusion. Si les arabes te plaisent autant, esmah va les rejoindre et surtout ne retourne pas quand ils te feront finalement comprensre que tu ne l’es pas.




        0



        0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 8 h 47 min

    mais t’as pas compris, la
    mais t’as pas compris, la France est pleins de batards dont on ignore l’origine, les juifs moderne »sioniste de Marks jusqu’à baumann détiennent en France les Média, les greques la pêche, les portuguais les chantiers etc…c’est vrai qu’en france les ionistes depuis je dirais 2010 se sont tournée vers les musulmans! pur se cacher omme toujours derière les noirs ou les musulmans, dieu les a tellement décrit dans le coran qu’on conait leurs comportement, regarder a france24 chaine sioniste du 1èr dégré crée par sarko et christine okrent l’ épouse de bernarde couchnard, ils mettent dans les infos des harkis d’origine algeriens comme ce bouakkez, et noirs insuportable ne savent communiquer et eux sont les européens qu’ils ont un origine d’asie? toujours les premiers et savent tous….




    0



    0
    Alilappinte59
    16 septembre 2016 - 8 h 38 min

    La France n’est pas le pays
    La France n’est pas le pays des lumières comme ont on veut nous le faire croire… Nos intellectuelle devrait plus pensaient a partir en Angleterre au Etat-Unis la bas il y a une vrai liberté, ta couleur, ta race, ta religion ne comptent pas,Ce sont t compétences qui joue. La France est un pays hypocrite, ce croit meilleur et trop orgueilleux, leurs ridicules ce retourne contre elle,et aux yeux du monde ce n’est plus la destination préférée des étrangers. En France il y a une barrière qui ne te laisse pas monté, tu ne seras jamais mieux que le français. Ce qui ont oublié c que la France de Napoléon est mort, c du passé sans parler de leurs intellectuelles… Aujourd’hui leurs intellectuel sont bhl, filkhekraut, zemmour, et je parle même pas des politiciens qui eux sont pathétiques, impuissant, dictateur.




    0



    0
      Lyes Oukane
      16 septembre 2016 - 10 h 18 min

      @ Alilapointe

      @ Alilapointe

       » … aux Etats Unis ,là bas il y a une vrai liberté ,ta couleur ,ta race ,ta religion ne comptent pas …  » .C’est vrai dans les films Hollywoodiens mais pas dans la réalité . En moyenne ,39 personnes ont été lynchées chaque année durant la ségrégation raciale aux USA ( de 1876 à 1965 ) .En comparaison , depuis le début de l’année 2016 ,125 afro américains ont été tués par la police . En 2015 ,il y en a eu 258 de tuer . Donc aux USA plus  » il y a de liberté  » et plus ils flinguent d’Afro américains . Et je ne parle pas des Hispaniques … En France ,nous n’en sommes ,heureusement , pas encore là même si la situation devient de plus en plus critique pour nous .




      0



      0
      anonyme
      17 septembre 2016 - 8 h 45 min

      Bravo.

      Bravo.
      La France n’a jamais accepter l’islam.




      0



      0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 8 h 28 min

    Sans prétention je suis le
    Sans prétention je suis le fils de mon père et ma mère être arabe et ALGÉRIEN en particulier partout où je serais je garde ma fierté et honnêtement on me respect et moi de mon côté je respecte il suffit de t’adapter là où tu vis.




    0



    0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 7 h 47 min

    Oui c’est dur d’être Arabe en
    Oui c’est dur d’être Arabe en France,mais c’est aussi très dur d’être Arabe en Algérie quand on est pas fils d’un diplomate ou quand on est sans piston pour avancer.




    0



    0
    Anwa wiggi
    16 septembre 2016 - 7 h 09 min

    Azul fellawen,

    Azul fellawen,
    Il est Algéro britannique.
    Pourquoi vit il en France?
    Il n’est pas retenu en otage en France à que je sache?
    Il peut vivre dans son pays de naissance et ou s’installer confortablement dans son pays d’origine en tant que progéniture du sérail .
    Il a prit la nationalité britannique lorsque l’Amicale des Algériens en Europe dirigée par les Affaires Etrangères dont son père était un des patrons, montrait du doigt les enfants d’immigrés ayants opté pour la double nationalité.
    Heureux Abane et Ben M’hidi, morts avant d’avoir vu l’innommable.




    0



    0
    Amar
    16 septembre 2016 - 6 h 11 min

    Paradoxe, il se sent libre en
    Paradoxe, il se sent libre en Angleterre mais il vit en France, c’est qu’il y a des avantages pour se sentir encore mieux en France qu’en Angleterre. A moins que le cinéaste né à Londres ne soit frappé par la fierté algérienne.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.