Les patrons de Volkswagen, Seat et Skoda : «Nous n’aurions pu trouver meilleur partenaire que Sovac»

SOvac, Volkswagen, Seat, Skoda, automobile
Lors de l’inauguration de l’usine de montage de véhicules à Relizane. New Press

Le président du directoire de la marque Volkswagen et membre du directoire du groupe Volkswagen AG, Herbert Diess, a affirmé lors de l’inauguration de l’usine multimarques Sovac à Relizane, ce jeudi, que «le continent africain offre de grandes opportunités de développement pour le groupe Volkswagen», soulignant que grâce à la nouvelle usine implantée en Algérie, «nous développons avec notre partenaire Sovac la présence des marques du groupe en Afrique du Nord». «Nous apportons des technologies de pointe en Afrique, notamment avec la Golf de Volkswagen. La marque Volkswagen peut désormais écrire une nouvelle histoire à succès en Afrique», a précisé Herbert Diess.

Pour sa part, le président du directoire de Sovac, Mourad Oulmi, s’est dit «très fier» du partenariat réalisé «avec l’un des plus grands constructeurs automobiles au monde». «Depuis déjà plus de dix ans, nous sommes le représentant officiel du groupe Volkswagen en Algérie. Aujourd’hui commence une nouvelle ère pour notre partenariat», a-t-il affirmé. «Sovac production fait désormais partie intégrante du groupe et, ensemble, nous créerons un réseau industriel dans lequel nous construirons non seulement des véhicules mais aussi une structure d’approvisionnement qui répond aux exigences de la production locale», a assuré le patron de Sovac.

Lui emboîtant le pas, le président du directoire de Seat, Luca de Meo, présent également lors de l’inauguration de l’usine de montage, a estimé que la production en Algérie «est une étape majeure pour Seat». «C’est la première fois dans l’histoire de notre marque que nous construisons des véhicules hors de l’Europe», a-t-il expliqué, ajoutant que «l’un de nos objectifs est de poursuivre l’internationalisation de notre marque, et l’Afrique du Nord représente une étape importante». «Nous n’aurions pu trouver meilleur marché que l’Algérie, meilleur partenaire que Sovac et meilleur véhicule que la Seat Ibiza pour commencer ce développement», a confié Luca de Meo, tout en indiquant que la Seat Ibiza «compte parmi les meilleures ventes» en Algérie. «L’assemblage dans cette nouvelle usine va contribuer à accroître encore davantage nos ventes», a affirmé, confiant, le patron de Seat, pour qui «il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’Algérie, pour Seat et pour le groupe Volkswagen».

L’usine multimarques de Sovac a été inaugurée ce jeudi à Relizane, en présence du ministre du Commerce ainsi que de représentants des ambassades d’Allemagne, d’Espagne et de République tchèque. L’usine d’assemblage produira jusqu’à 200 véhicules par jour des modèles Volkswagen Golf, Volkswagen Caddy, Seat Ibiza et Skoda Octavia. A partir de 2018, la production locale sera étendue aux modèles Volkswagen Polo et Skoda Fabia.

Nora B.

Comment (7)

    zaatar
    30 juillet 2017 - 17 h 52 min

    Il n y a pas meilleur partenaire en Algérie que SOVAC pour Volkswagen, Skoda et seat? Allons donc…il y a Haddad et ETRHB, il y a Tahkout et le montage des roues…et surtout il y a Sidhoume Said pour la neutralité de la sauce, pour qu’elle ne soit ni basique ni acide, juste neutre.




    0



    0
    Rayés Al Bahriya
    29 juillet 2017 - 19 h 57 min

    Le Géant ALLEMAND chez Le Géant ALGÉRIE.
    QUE DU BONHEUR .
    BYE BYE LA FRANCE.




    0



    0
    Akli Boughzer
    29 juillet 2017 - 8 h 53 min

    Ce qui est intrigant c’est l’absence à cette cérémonie d’inauguration de cette unité de montage du ministre de l’industrie algérien pourtant principal concerné.On sait qu’il est contre les usines de montage de véhicules mais il faut bien un début.D’ailleurs toutes les grandes marques ont débuté par le montage pour petit à petit évoluer vers la conception et la fabrication d’autres modèles.En tous les cas c’est beaucoup mieux pour l’économie du pays que l’importation de véhicules prêts à l’emploi qui ne ramène aucune plus-value ni transfert de technologie.Il y a aussi les emplois et le savoir-faire dont a besoin le pays sans compter le légendaire sérieux des Allemands,gage non négligeable de réussite de cette entreprise.




    0



    0
      bird
      29 juillet 2017 - 18 h 46 min

      Un deuxième avantage de taille ,comme ces voitures seront mal montées ,travail bâclé dès leur sortie d’usine elles feront travailler des centaines de garagistes a travers le pays ,très bon pour l’emploi .




      0



      0
        Anonymaoui
        31 juillet 2017 - 12 h 44 min

        Je ne peux douter une seconde que le constructeur allemand VW puisse mettre en jeu sa réputation mondialement reconnue en laissant apposer son logo ou ceux de ses filiales sur des véhicules mal assemblés ou presentant des imperfections d’origine. Sauf s’il y a un accord secret pour empêcher ces véhicules de sortir du territoire national.




        0



        0
      bird
      31 juillet 2017 - 10 h 13 min

      Les pays qui ont inventé et créé les premières automobiles, France en tête – première automobile 12 places crée en 1873 par Amédée Bollée, première usine par De Dion Bouton en 1882 – puis les allemands et américains n’ont pas commencé par du montage mais ont créé et inventé, innové pas imité!!! l’original est toujours préférable à l’imitation.




      0



      0
      Abdel
      5 août 2017 - 22 h 56 min

      Bonne nouvelle pour l’économie et l’emploi, on a prit des dizaines d’années de retard dans tous les domaines.
      J’espère qu’il y aura des milliers d’usines des multinationales de façon à développer et diversifier l’emploi.
      Nous amis les chinois ont plus de 300 millions qui travaillent pour l’industrie mondial dans tous les domaines, il y a quelques dizaines d’années, ils avaient des dizaines de millions de morts de famine,
      aujourd’hui, c’est le deuxième pays les plus riche du monde.
      Visiblement, on n’est pas capable de construire et développer quoi que ça soit, autant le faire avec d’autres pays qui n’ouvrent pas des comptoirs commerciaux seulement en nous fourguons de la marchandise qu’ils font fabriquer hors de leurs pays.
      certains internautes sont très pessimistes ou préfèrent que ces usines se fassent ailleurs que chez nous,
      notre peuple aussi a le droit à l’espoir comme tout les pays du monde, ne saper pas le moral de nos compatriotes comme certains pays qui veulent retirer la nourriture de nos bouches ou alimenter leurs penses de vaches.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.