Dieudonné ne se produira pas à Alger : la France fait pression sur l’Algérie ?

Dieudonné Algérie
L'humoriste français Dieudonné. D. R.

Par R. Mahmoudi – Au-delà de l’aspect strictement procédurier, l’interdiction ferme des autorités algériennes envers le comédien français Dieudonné de se produire en Algérie pour des raisons «strictement administratives» doit-elle être interprétée comme un signe d’alignement d’Alger sur la position officielle du gouvernement français vis-à-vis de cet artiste proscrit dans son pays, interdit de spectacle et boycotté par la quasi-totalité des médias dominants pour – soi-disant – ses positions antisémites ?

Cette annonce coïncide avec de nouveaux déboires rencontrés par l’humoriste le plus populaire de France, mais jamais présenté par les médias sans lui adjoindre le qualificatif de «controversé». Samedi, dernier, plusieurs journaux avaient fait état d’un «scandale» qu’aurait provoqué Dieudonné et son équipe lors de la présentation d’un nouveau spectacle à Nice. Selon cette presse, la propriétaire d’un château aurait loué ce lieu à l’humoriste sans savoir que c’était pour un spectacle de Dieudonné. Le quotidien Ouest France a écrit, à ce sujet, que «ce n’est pas la première fois que l’humoriste se produit dans un lieu sans avoir averti les propriétaires auparavant. Le 30 mars dernier, Dieudonné est ainsi monté sur scène à la Comète, une salle municipale de Bayeux, sans que la municipalité en soit informée». Le même grief est retenu contre lui par le département d’Azeddine Mihoubi.

Le ministère de la Culture a, en effet, démenti dans un communiqué rendu public tard dans la soirée d’hier, que l’humoriste français ait été interdit de se produire à Alger, en indiquant que ce dernier «n’a pas respecté la législation algérienne». Le communiqué précise que l’humoriste avait annoncé son spectacle «sans avoir respecté la procédure juridique en vigueur en Algérie» puisqu’il n’a pas présenté sa demande par l’intermédiaire d’une agence de droit algérien et n’a pas loué de salle de spectacle.

Dieudonné avait dénoncé, dans une interview exclusive à Algeriepatriotique «une volonté d’extermination méthodique, organisée et systématique» du lobby sioniste dont les organisations «se sont installées en France pour contrôler à peu près tous les secteurs de l’activité de ce pays, que ce soit au niveau politique ou médiatique, ainsi que toutes les institutions judiciaires ou administratives». Ces organisations, avait-il accusé, «agissent pour les intérêts d’une autre nation, Israël, et musellent, évidemment, la culture française et le peuple français dans sa volonté d’expression antisioniste».

L’humoriste français avait expliqué qu’il était «conseillé, si l’on veut réussir dans le monde du spectacle [en France], de fustiger en premier lieu les musulmans». «C’est, aujourd’hui, la catégorie la plus diabolisée. Ensuite, les Africains, de manière générale, les Noirs, les gens de l’Est aussi», avait ajouté Dieudonné dans la même interview, en expliquant que «tous ceux qui cherchent à être indépendants, comme le Venezuela et tout peuple qui tente de s’émanciper de la domination de l’empire du nouvel ordre mondial» sont «stigmatisés et montrés du doigt comme étant des ennemis de l’intelligence».

R. M.

Comment (70)

    Mohamed Bentayeb
    27 juillet 2018 - 12 h 25 min

    Mama la France contrôle l’algerie

    2
    1
    Ali Mellah
    14 avril 2018 - 6 h 43 min

    « Anonyme » n’a même pas le courage d’aligner sa prose sous sa vraie identité et il vient nous présenter sur cette page « son » Dieudonné comme un révolutionnaire défenseur de la cause arabe et africaine ! Rien que parce que son pote est Alain Soral, un raciste invétéré de l’extrême droite française qui a traité le régime algérien de « tapin », il faut le mettre en quarantaine. Dieudonné est celui qui a escroqué les musulmans de France en promettant un chèque d’1 million d’euros aux Gazaouis (sûr et certain) lorsqu’il avait lancé son ananassurance. C’était cette promesse qui a attiré nombre de clients musulmans. Cette promesse n’a pas été tenue. C’est donc un escroc comme son ami Soral. Leur but à ces gens là c’est de faire du fric, c’est tout ; et l’insulte suprême de traiter l’Algérie de tapin couronne le tout !

    3
    6
    Mémoria
    12 avril 2018 - 11 h 10 min

    Salam !
    La souveraineté d’un pays comme l’Algérie révolutionnaire ne se négocie pas au-delà de certaines lignes rouges et interdire tout à coup la venue d’un artiste français engagé pour la Palestine relève de la surprise à la limite de la béatitude pour les profanes .Déjà que le Bengana Gate a coûté son poste au « mauvais » ministre qui a tout pris sur lui alors que le second commissaire aux…comptes de la Culture continue de sévir après s’être fait roulé(s) dans la farine par Fériel la pasionaria blonde au livre révisionniste médiatisé in situ…Aux premières arènes des théâtres romains ressuscités par une focalisation méditerranéenne sur l’anté-islamisme de l’Algérie,la culture orale et bédouine se dévoie à la limite du néo-harkisme culturel en brûlant le tapis rouge prévu et réservé à Dieudonné qui n’est plus à présenter tant son public de France est composé d’une majorité de maghrébins lors de ses représentations menacées et à la limite de la clandestinité avec un message antiraciste,progressiste,humaniste et pro-palestinien qui dérange le lobby sioniste en…France , la FranceAfrique du Cameroun au Maghreb et la France néocoloniale des îles de Frantz Fanon et Edouard Glissant à Bourail en Nouvelle Calédonie !
    L’éthique des relations internationales et la géopolitique devraient mobiliser les compétences réelles de l’élite Algérienne avec ou sans uniforme,capacités qui existent,pour ne pas laisser notre nouvelle société mondaine déculturée être la risée de la suffisance de certaines ambassades étrangères…Mohamed Boudia ,révolutionnaire Algérien et palestinien , homme de culture et théâtre assassiné en 1973 à Paris par le Mossad aurait mérité mieux que cette résurgence d’une allégeance plus proche de l’Indigénat que du pragmatisme diplomatique…Allah yarham chouhadas karitat Boufarik !!!

    4
    3
    karimdz
    11 avril 2018 - 15 h 56 min

    On peut regretter ce manque procédurier de la part de l humoriste Dieudonné, on peut comprendre la position de l Algérie, curieusement exprimé par le ministre des affaires culturelles ?, mais en aucun cas, Dieudonné ne devrait être interdit de se produire prochainnement en Algérie.

    Dieudonné a un grand soutien parmi le peuple algérien, nous aimons son humour, et nous partageons ses positions à l égard d isra heil et du sionisme en général.

    Je ne pense pas, que notre pays a cédé aux pressions de paris, et les algériens espèrent voir très prochainement, Dieudonné se produire en Algérie et meme lui donner la nationalité algérienne s il le faut.

    7
    5
    Anonyme
    11 avril 2018 - 1 h 54 min

    «Dieudonné ne se produira pas à Alger : la France fait pression sur l’Algérie ?».
    ———————————————————————————————————
    Non, la France ne peut pas faire pression sur l’Algérie.
    Elle ne peut faire pression que sur ses dirigeants !
    Et seulement lorsque ceux-ci lui prêtent le flanc !

    16
    4
    rhmida
    10 avril 2018 - 23 h 00 min

    alors là ne vous inquietez même plus pour l’algérie dieudinné ou pas maroc ou pas c’est la même personnes ne nous dictes notre politique à bonne entendeur…..

    5
    7
    Anonyme
    10 avril 2018 - 20 h 47 min

    Vous avez tout faux. Lisez plutôt l’article sur Algérie Part à propos de Dieudonné, et vous verrez qu’il n’est aussi net et réglo que l’on pense. Des billets en euros? Et pourquoi pas en $, ou en £ et sur sa page facebook en plus! Et la règlementation en vigueur, vis a vis de l’administration algérienne,chargée d’organiser son show, qu’en fait-il ? Quel prétentieux!

    14
    14
      Anonyme
      10 avril 2018 - 22 h 16 min

      Encore un troll !

      3
      8
      Anonyme
      11 avril 2018 - 0 h 29 min

      Aucun prétexte ne peut être valable concernant l’interdiction faite à Dieudonné de se produire en Algérie ! C’est une décision inique, scandaleuse et définitivement inacceptable !
      Les détails que tu rapportes ne peuvent en aucun cas constituer une raison valable pour interdire le spectacle de Dieudonné.
      Si la décision honteuse des autorités n’était pas préméditée, il leur aurait simplement suffit d’expliquer la réglementation en vigueur à cet artiste et de lui permettre de rectifier le tire en ce sens.
      Non, cette explication demeure d’autant plus alambiquée et tirée par les cheveux que l’artiste en question s’est déjà produit ici, en Algérie, à quelques reprises. Il doit de ce fait connaitre assez bien les règlements appliquée par l’Algérie en ce domaine.
      La raison du refus des autorités algériennes est donc à chercher ailleurs ! Et je subodore qu’elle soit à ce point honorable pour les dites autorités.

      10
      8
        Anonyme
        11 avril 2018 - 13 h 31 min

        L’histoire le retiendra et il faut bien en tenir compte à l’avenir, parce que des lignes rouges viennent d’être carrément violées.
        Que chacun, ayant une part de décision dans cette affaire, assume l’entièreté de sa responsabilité devant le peuple et devant Allah.

        4
        5
    Kassaman
    10 avril 2018 - 19 h 49 min

    Absolument inacceptable!, l’Algérie n’a d’ordres à recevoir de personne. Et souvenez-vous lors de la visite de macron celui-ci n’a pas hésité à inviter à un déjeuner sur notre propre sol des types du genre de sansal, daoud etc. et on ne pourrait pas inviter Dieudo?? chez nous?? pour ceux qui ont oublié cet épisode, lien vers l’article de AP:
    https://www.algeriepatriotique.com/2017/12/05/macron-invite-sansal-daoud-dejeuner-alger/
    Encore une fois les autorités devraient éviter de jouer avec la fierté des Algériens! on n’est pas le maroc quand même!!

    21
    9
      Anonyme
      11 avril 2018 - 0 h 58 min

      Non seulement on est pas le maroc, mais en plus, nous ne sommes pas des marocains, et il faut bien le souligner…. en rouge !

      6
      6
    youssef
    10 avril 2018 - 19 h 11 min

    Ce dieudonné est un sacré menteur.
    Il vend des places de son spectacle, alors qu’il n’a réservé aucune salle en Algérie.

    Ne pas oublier son fameux chèque de 1 millions de francs CFA ( environ 1500€ ) , au lieu de 1 millions d’euros comme promis, pour la Palestine.

    Il veut seulement se faire de l’argent, comme son pote alain soral.

    15
    17
      issam
      10 avril 2018 - 21 h 47 min

      Ne pas oublier son fameux chèque de 1 millions de francs CFA ( environ 1500€ ) , au lieu de 1 millions d’euros comme promis, pour la Palestine.

      Mais lui il a donné quelque chose en plus de sacrifier sa carrière et une vie confortable

      5
      5
      Anonyme
      11 avril 2018 - 1 h 08 min

      «Ce dieudonné est un sacré menteur».
      ———————————————————–
      En d’autres termes, tu veux insinuer que le fond du message de ses spectacles c’est «du faux, du mensonge, du racisme, de l’antisémitisme», comme le rabâchent les sionistes…. n’est-ce pas ?
      Est-ce que tu es au moins conscient que c’est exactement le même discours que tu reproduits ici ?

      8
      7
    Vasisdas
    10 avril 2018 - 17 h 40 min

    L’Algérie est un pays souverain libre de ces choix pays des révolutionnaires.
    JAMAIS l’Algérie doit se laisser dictée ou se laisser influencé sur ces affaires intérieures.
    Surtout s’il s’agit de l’ancien colonisateur l’ancien souffre douleur de 1 million et demi de chouhadas.
    Une fin de non recevoir.
    Dieudonné doit se produire partout en Algérie si la population algérienne le sollicite.
    Ou si non laisser Azoulay ou macton prendre les commandes de l’Algérie et les choses seront régler une fois pour toute.

    25
    11
      mohamed
      10 avril 2018 - 19 h 30 min

      c’est un petit cadeau pour le CRIF !

      17
      6
        Anonyme
        11 avril 2018 - 1 h 10 min

        En tout cas il ne vient pas de la part des algériens en tant que peuple, je préfère quand même le préciser.

        10
        4
    Z'HIRA
    10 avril 2018 - 17 h 07 min

    C’est absolument HONTEUX !!! C’est l’EVIDENCE même que les « dirigeants » algériens (!?) sont SOUS LA BOTTE et ONT OBÉI au….. crif !!! Sincèrement, J’AI HONTE D’ÊTRE…… « algérienne » aujourd’hui.

    C’EST INADMISSIBLE !!!

    YAL KHAOUA, « Ils » NOUS PRÉPARENT à une NORMALISATION d’AVEC israel…. C’EST CELA L’AFFREUSE VÉRITÉ !!!

    JE QUITTE LE PAYS POUR SÛR.

    27
    15
    Anonyme
    10 avril 2018 - 15 h 54 min

    Le 5 ème mandats … se prépare !

    22
    5
      Anonyme
      10 avril 2018 - 18 h 47 min

      S’ils pensent le préparer sur notre dos et sur celui de l’Algérie, ils se trompent énormément !

      15
      8
    naim
    10 avril 2018 - 14 h 01 min

    L’Algérie emboîtera-t-elle le pas au Maroc pour avoir interdit à Dieudonné l’accès à son public algérien? Rappelons que Rabat, gouverné par Azoulay André, un agent du Mossad, suit à la lettre les injonctions du CRIF quand il s’agit d’accueilli ou non un artiste ou autre personnalité. L’Algérie, un pays jaloux de sa souveraineté, ce qui en constitue une fierté, ne doit jouer le jeu du sionisme. Dieudonné doit au contraire jouir de notre soutien en tant que combattant contre ce cancer talmudiste.

    44
    12
      Anonyme
      11 avril 2018 - 1 h 15 min

      Maintenant que tu dis ça, je commence à trouver une autre signification au «soutien» des autorités algériennes à la campagne de promotion des marocains pour l’organisation du mondial 2026 !

      5
      4
    Kahina-DZ
    10 avril 2018 - 14 h 00 min

    Les déclarations de l’ambassadeur de France en Algérie ont -elles une relation avec la venue de Dieudonné en Algérie

    26
    7
    Anonyme!.....
    10 avril 2018 - 13 h 55 min

    Le crif a le bras long!…..Il faut caresser « FAFA » dans le sens du poil!….

    28
    11
      Anonyme
      11 avril 2018 - 1 h 22 min

      Ils ont leurs raisons pour le faire, mais pas nous !
      Nous, nous ne reconnaissons pas ce genre de décision et nous la rejetons avec force. Nous sommes le peuple et l’Algérie appartient à son peuple, pas à ses gouvernants et encore moins à la France et à ceux qui la contrôlent. Et que ce soit bien clair des deux côtés de la méditerranée !

      5
      6
    Chibl
    10 avril 2018 - 13 h 46 min

    La preuve que nous sommes un département français.

    34
    14
      Anonyme
      11 avril 2018 - 1 h 27 min

      Et pourtant, nous ne l’étions plus depuis 1962. Mais tout indique que nous le sommes redevenus à notre insu.

      6
      4
    Mohamed djamel
    10 avril 2018 - 12 h 30 min

    C’est qui ce « Dendani » ?

    11
    19
    LE NUMIDE
    10 avril 2018 - 11 h 50 min

    HONTEUX : pourchassé même au pays des Berbères par le Lobby tout puissant du CRIF .. La pression est sur ceux qui ont des intérêts et des enfants ( dégénérés) en France , nous autres les paysans Berbères qui habitons ici avec nos enfants on a pas besoin de la France , des juifs , et leurs banques .. On veut rire avec Notre Frère Dieudonné l’africain et breton CHEZ NOUS EN TERRE BERBERE … les SEMITES ne sont pas les maitres du monde !!! Halte à la racaille Juive qui veut commander là-bas les Gaulois et même ici El Barbar …Nous dénonçons cette Decision du gouvernement algérien pour cette honte et ce scandale et nous ne reconnaitrons jamais le POUVOIR JUIF SIONISTE SEMITIQUE MONDIAL… Nous sommes libres

    30
    8
      el kolli
      10 avril 2018 - 13 h 18 min

      Elle est loin l’Algérie pays des révolutionnaires

      20
      8
      Moh
      10 avril 2018 - 21 h 16 min

      S’il te plait cesse avec tes Berbères car tu nous confonds avec les Berbères Marocains et d’autres pays, dis le pays des ALGERIENS tout simplement !
      Pour le reste je suis d’accord avec toi, bravo !

      12
      2
      Anonyme
      10 avril 2018 - 23 h 30 min

      Il est certain que cette décision des » autorités » (sic) algériennes, et encore plus par l’hypocrisie dont elles ( les « autorités » ( re sic), ont fait preuve pour interdire le spectacle d’un génie de l’humour subversif, uniquement pour plaire à leur tutelle, inspire un dégoût profond. Mais elle s’inscrit en droite ligne de la soumission totale dont ils font preuve à l’égard de leurs maîtres, qui peuvent les ruiner en gelant leurs avoirs ( si bien acquis) , dans leur vraie patrie.
      Le plus symboliquement comique chez ces bachaghas est qu’ils portent quasiment tous la moustache, singeant les seigneurs qui ont libéré ce fier pays avant qu’eux ne le livrent à leurs anciens colons.
      Quelle tristesse, quel gâchis.

      4
      3
    Anonyme
    10 avril 2018 - 11 h 40 min

    Une preuve de plus que le sionisme controle l’Algérie.

    25
    12
      Anonyme
      11 avril 2018 - 1 h 37 min

      Et il est manifestement bien décidé à encore mieux la contrôler à partir de maintenant.
      J’ai commencé à le ressentir à partir du moment où Ouyahia avait reçu l’instruction de présenter «les excuses officielles» de l’Algérie (et rien de moins), pour une… banderole exhibée par des jeunes (arrêtés et interrogés depuis par la sûreté nationale)dans les tribunes d’un… stade de foot à Aïn-Melilla !

      3
      3
    Mhd dz
    10 avril 2018 - 11 h 36 min

    Le label d,Alger la mecque des révolutionnaires ne tient plus mais bon tenait elle déjà? avec l,invitation faite du terroriste pseudo intellectuelle mufti zarkawi. Autres temps autres moeurs.

    15
    8
    SCANDALEUX !
    10 avril 2018 - 11 h 28 min

    Dieudonné est déja venu en Algérie, je comprends pas pourquoi il ne reviendrait plus ? Il faut ce débarrasser de ce gouvernement de VALET rapidement car la prochaine étape ce sera du copier coller à la Francaise sur le sol Algérien : Dictature, vol des citoyens de plus en plus et flicage bancaire etc….

    25
    8
    Indépendance de l'Algérie ???????
    10 avril 2018 - 11 h 18 min

    C’est le CRIF de France qui fait pression sur l’Algérie ! Et non le peuple Francais !!!!

    26
    8
    Borfayor Lewwel
    10 avril 2018 - 10 h 29 min

    « L’humoriste français avait expliqué qu’il était conseillé…de fustiger en premier lieu les musulmans (…) tous ceux qui cherchent à être indépendants, comme le Venezuela…qui tente de s’émanciper de la domination de l’empire du nouvel ordre mondial sont stigmatisés et montrés du doigt comme étant des ennemis de l’intelligence ».
    J’aime bien Dieudonné, et ce qu’il dit est vrai dans l’ensemble, mais les exemples qu’il prend sont totalement faux. Le Venezuela? C’est ça un exemple de pays qui tente ou tentait de s’émanciper? Comment ? Par la démagogie et la démographie ? En se laissant totalement piéger par le prix du pétrole? En se contentant de distribuer les revenus pétroliers et en laissant la démographie exploser ? Et maintenant que le pétrole a chuté ils n’ont plus de quoi manger. C’est ça l’émancipation ? Et les musulmans alors, c’est en exhibant leurs gandouras et en priant en masse dans la rue et en forçant leurs femmes à se recouvrir d’une tente qu’ils essayent de s’émanciper ?
    S’émanciper veut dire se libérer d’une tutelle, or les musulmans se mettent délibérément sous la tutelle de la religion et des pouvoirs religieux, et le Vénézuela s’est mis avec un grand empressement sous la tutelle de la rente pétrolière…comme l’Algérie.

    13
    19
    le Terroir
    10 avril 2018 - 10 h 23 min

    Nous sommes alignés, nous ne sommes plus non-alignés, c’est clair comme de l’eau de roche. N’oublions pas la promenade de Macron au centre-ville, seul comme un maître chez lui. N’oublions pas aussi Erdogan qui semblait être venu pour inaugurer la mosquée de Ketchaoua et éventuellement réclamer la restitution de la maison du Dey, et quelques palais à la casbah, pourquoi pas ? par la suite l’Italie viendra réclamer les ruines romaines et peut-être des dédommagements, la cavalerie Numide a fait des dégâts à l’époque sans oublié les éléphants ?? Même le Don Quichotte est venu conseiller l’Algérie d’ouvrir ses coffres, d’acheter espagnol et ne pas travailler. Il voyait des moulins à billets et peut-être que L’Espagne réclamera un jour le Peñon, je veux dire l’amirauté. En ce qui concerne le ministre de la culture, a-t-il vraiment un pouvoir ? De toute façon c’est un désert culturel. Il préfère inviter les actrices égyptiennes X pour leurs donner des prix, des billets d’avions, de l’argent et tout le reste : hôtels, séjours… sans oublier de dérouler le tapis rouge en compagnie de l’ancien ministre de la communication et d’autres responsables qui salivaient… Alors évaluons leurs niveaux. Vous croyez qu’ils savent ce que c’est l’art dramatique, les beaux-arts, la musique, le cinéma, la littérature, les métiers d’arts, l’archéologie, l’architecture?? Leurs connaissances se limitent à la citation de ces matières. Pour le ministère de la culture, il faut des personnes de très haut niveau. Bof il n’y a qu’à aller voir l’intérieur de ce ministère, lamentable de lamentable, une vitrine de leurs niveaux, la honte ; ils ne se rendent même pas compte que c’est une porcherie. Enfin on a le Raï, c’est la danse et la transe, surtout ne vous réveillez pas, ordre de Paris.

    34
    6
    chark
    10 avril 2018 - 10 h 16 min

    L’Algerie est indépendante depuis 1962 , nul ne peut faire pression sur notre politique intérieure et extérieur. Sauf s’il reste encore un résidu de harkis au sein de l’exécutif Algerien ?

    34
    12
      Anonyme
      10 avril 2018 - 22 h 26 min

      DES FOIS ON SE POSE LA QUESTION SUR L’INDEPENDANCE OU PAS DE L’ALGERIE !!!!

      5
      3
      Anonyme
      11 avril 2018 - 1 h 38 min

      Je pense que tu as maintenant ta réponse.

      5
      2
      Anonyme
      11 avril 2018 - 13 h 41 min

      La réponse est bien sûr contenue dans ta question.

      2
      2
    Vangelis
    10 avril 2018 - 10 h 11 min

    A.P mais pourquoi diable mettez-vous une point d’interrogation à la fin du titre de l’article ?

    Vous doutez ou bien vous avez peur des remontrances car il faut appeler un chat, un chat. Oui l’Algérie accepte volontiers de se faire tirer les oreilles, recevoir des rappels à l’ordre et appliquer à la lettre les directives de l’ancien colon.

    Il vous suffit, il nous suffit de nous rappeler comment l’économie est mise entre les mains de cet ancien colon. Il nous suffit d’apprendre que l’exploitation du gaz de schiste est interdite en France et a été  » encouragée  » par cette même France qui se sert de l’Algérie comme d’un laboratoire. Il nous suffit de voir comment elle insiste pour entrainer le pays dans sa guerre au Sahel prétendument contre le terrorisme. Il nous suffit de voir comme elle se sert des émigrés pour exercer ses pressions outre des comptes bancaires et autres biens immobiliers des apparatchiks qui prennent leur retraite chez elle et qui ont parmi eux qui s’y soignent, laissant à la plèbe le système actuel qui est en plein chamboulement avec son lot de pénuries de médicaments.

    Nous parlez de Dieudonné qui n’est pas une merveille en matière de culture est insignifiant par rapport à d’autres problèmes que vivent quotidiennement les citoyens qu’on tente d’amuser par des simagrées liées au 5ème mandat et aux distributions de cages à lapins en guise de logements.

    35
    9
      Souk-Ahras
      10 avril 2018 - 10 h 45 min

      Sans oublier le très révélateur « conseil des ministres » tenu en peignoir au Val de Grâce en 2013 sous le portrait de François Hollande.

      19
      6
    Anonyme
    10 avril 2018 - 9 h 00 min

    Est-ce que la france se gêne pour accueillir fartah m’heni par exemple? Si l’Algérie cède à la pression de fafa en interdisant le seul « Homme » des planches qui ose s’attaquer aux maîtres du monde, ce serait renier notre légendaire rojla ou ce qui en reste.

    51
    12
    Anonyme
    10 avril 2018 - 9 h 00 min

    l Algérie devrait invité deux humoristes qui n appréciait pas du tout les sketches de Dieudonné ; Valls et Hollande . Vous avez décidément la mémoire courte ; ses deux officiels Français ont bien plus fait mal a l Algérie son peuple et au président que Dieudonné ;un avec un tweet et au l autre le président lui même au CRIF sur l Algérie ns prenant pr des terroristes ; le monde entier s est bien marré . Je me sent mal a l aise a votre place ce qui vienne de prendre cette décision qui n incombe que vous et pas le peuple algérien. l Algérie a été vendue ; elle n est plus un pays non aligné et devra désormais ce mettre au diapason de ses nveaux mentors sioniste USA France Arabie Saoudite ect ect ; pour le Grand Israël !

    44
    9
    Anonyme
    10 avril 2018 - 8 h 47 min

    L Algérie est elle devenu sioniste et reçois aussi comme Paris ses injonctions du CRIF et se met au pas ou bien Mme Azoulay(Mossad) de l Unesco a réussi a convaincre notre MAE que Dieudonné est une personnes indésirables et infréquentables ; puisque que vous voulez aller ds ce chemin et que vs essayer d effacer la doctrine et l identité nationale algérienne envers l état occupant en Palestine Israël ; vs nous organisé une réunion a Paris a L Unesco pr la journée du vivre ensemble ok mais elle a lieu le 16 mai et tt a été plus ou moins concocté bien avt reste quelques pti détails qu un conseiller suffirait largement à clôturé et pas un MAE comme par hasard le jour ou le prince d Arabie Saoudites se trouve à Paris pour une journée lui aussi ; donc pour moi c est probablement pt une diversion votre réunion officiel à Paris avec Azoulay car la vrai rencontre c était surement le prince d Arabie Saoudite avec le Mae Français ; on soutien le Maroc pour la CDM 2026 ; il ya des signes qui trompe pas donc faut pas tourner autour du pot en nous y emmenons tt doucement vers une normalité avec ISRAEL car l Arabie Saoudite et la France vs la ordonner ; va savoir ?

    32
    11
      fethi
      10 avril 2018 - 10 h 29 min

      L’ALGERIE est gouvernée par des laches, heureusement mon pere ne s’est pas sacrifier pour ce pays.

      20
      16
        Anonyme
        10 avril 2018 - 20 h 27 min

        l Algerie hier comme aujour dhui vaut le sacrifice mais pas les laches ; cest notre mere patrie c est elle que nous defenderons contre quique ce soit meme ceux qui veulent la trahir ; ils seront les premiers à partir ou en payer le prix comme l histoire l a demontré partout ds le monde ou des dictateurs ou leurs goiuvernemenrs ont été retourné violement . Rappelez vous Mussolini il était sacralisé par les foules ; ils a fini pendu par les pieds et son visage défoncé même sa mère ne le reconnaitrait pas ; et on a un exemple récemment avec Khadafi ; vs avez vu comment il a fini ? donc l histoire est un eternel recommencement et les peuples ont tjrs suivi la force et le pouvoir du moment et des que ca change ; ben il change aussi de position et même ds ttes les guerres du monde ca s est constaté . Le peuple quand il est déterminé fini tjrs par avoir le dernier mots quoiqu’ il arrive et quoi qu il en coute et dans chaque pays du monde .

        5
        5
    amirouche
    10 avril 2018 - 8 h 43 min

    J’ose espérer que la France n’a pas fait pression sur l’Algérie et L’Algérie ont cedé. Dieudonné est un grand artiste et se considère comme africain. Notre africanité subit un coup de canif. Patrice Lumumba doit retourner dans sa tombe.

    40
    8
    Rouiched
    10 avril 2018 - 8 h 42 min

    La liberté vient de prendre un joli coup de massue dans le but de la ramener au meme niveau que celle de la féodale Narco-Monarchie absolue et c’est bien dommage pour un peuple jaloux de ses libertés comme celui de l’Algérie.

    34
    10
    Mohamedz
    10 avril 2018 - 8 h 37 min

    Est-ce que cela veut dire que « Hizb frança » est toujours aussi fort au sein de la forteresse ?

    35
    13
    BabElOuedAchouhadas
    10 avril 2018 - 8 h 34 min

    C’est le million et demi de Martyrs qui ne va pas apprécié cette décision antagoniste à la déclaration du 1er Novembre 1954.

    33
    13
      Anonyme
      10 avril 2018 - 11 h 52 min

      le 1 nov 54,n’a rien a voir le racisme et l’antisemitisme,ce personnage devrait nous expliquer sa proximité avec LEPEN,qui je sache ,n’a pas laissé que des bons souvenirs en algerie,a moins que cet humoriste,ne connait pas l’histoire de ce pays

      7
      20
        awrassi
        10 avril 2018 - 15 h 18 min

        Dieudonné n’est pas proche de Le Pen; son « rapprochement » était purement théâtral -histoire de titiller les Juifs ! Dieudonné s’est présenté aux élections sous l’égide du Parti Antisioniste. Il n’est ni antisémite ni raciste. Ce sont ceux qui le jugent ainsi qui sont racistes et racialistes. Dieudonné est le meilleur arabo-musulman d’entre nous et certainement le plus courageux, même s’il n’est ni Arabe ni Musulman. Regarde ses spectacles avant de parler ou retourne à Tel Aviv … Je te soupçonne d’être un bon et loyal sayan.

        16
        5
        Anonyme
        6 septembre 2018 - 22 h 01 min

        Cette histoire de Le Pen est un simple prétexte pour noyer le poisson dans l’eau.La plupart des officiels français ont de très bonnes relations avec Le Pen. Or lorsqu’ils viennent ici, ils sont reçut en grandes pompes et avec le tapis rouge.

        1
        1
    Djazairi
    10 avril 2018 - 8 h 30 min

    l’Algérie est encore colonisée !
    Alger, ayez du nif et revenez sur cette décision qu’aucun algérien ne comprend …

    31
    13
    Hibeche
    10 avril 2018 - 8 h 27 min

    SCANDALEUX
    Ce que j’ai toujours dit, un pouvoir illégitime et impopulaire ne peut dire non aux injonctions de ses maîtres. C’est une honte de refuser Dieudonné de venir en Algérie, alors qu’il a toujours défendu les mêmes causes que nous. Il s’est déjà produit à Alger et il n’a porté atteinte ni a l’ordre public, ni aux symboles de l’État, ni à Ammar Bouzouar. Pourtant, en France, malgré la persécution du lobby sioniste, la justice l’a autorisé à se présenter dans toutes les villes de France et même en Suisse. La procédure administrative qu’évoque le sérénissime (sic) ministre de la culture, c’est de la foutaise.

    28
    8
    RezkideBelcourt
    10 avril 2018 - 8 h 16 min

    Votre titre est mal posé, le vrai titre est; Pourquoi Alger applique les ordres de Paris?
    Je suis consterné de lire que Dieudonné ne peut pas se produire en Algérie, l’obstination des juifs aux hautes fonctions en France qui ne peuvent plus dormir car ce Monsieur M’bala M’bala vient leurs révéler qu’ils sont plus racistes que tout ce qu’on a vu jusqu’à maintenant.
    Il ne fait que dénoncer cette compétition victimaire des juifs, et sa marchandisation. Même dans une émission ou parle de choux-fleur, Manuel Valls parle de Dieudonné. Ce grand artiste dénonce la main mise sur la France par le CRIF, la LDJ, et autres organismes juifs.
    J’ai honte de mon pays

    30
    8
    Zaatar
    10 avril 2018 - 8 h 06 min

    J’ai envie de dire M… à nos autorités qui n’ont pas autorisé l’humoriste à se produire en Algérie. D’ailleurs je en vois pas ce qui n’aurait pas été respecté dans la législation Algérienne. Et puis, connaissant l’humoriste et ses idées on aurait pu fermer l’œil et l’autoriser à se produire si tel était le cas… mais tout porte à croire qu’on a obéit à certains ordres venus de Mars… et c’est pour cette raison que je dis M… à nos autorités…

    27
    8
    Les raisons sont ailleurs ...
    10 avril 2018 - 7 h 37 min

    vous voulez dire plutôt :  » l’humoriste le plus populaire de la Francophonie  » en lieu de lire  » …de la France. » !
    il est juste phénoménal ,
    et pour la raclette chez Momo …ça sera pour une autre fois , le temps que ça se décoince dans la tête des décid…s des deux cotés de la méditerranée .

    28
    8
    Souk-Ahras
    10 avril 2018 - 7 h 12 min

    «sans avoir respecté la procédure juridique en vigueur en Algérie» ?
    Laquelle ? Je viens de relire trois fois de suite la Constitution de la « République Algérienne Démocratique et Populaire », aucun texte qui soutienne légalement ce positionnement de notre ministère de « l’acculturation » n’y figure. La réponse de Mr Mihoubi est indéniablement un signe de soumission à un ordre hiérarchique implacable sur lequel il n’a aucun pouvoir.
    Dommage pour la crédibilité et la dignité de notre pays, car autoriser Dieudonné à se produire en Algérie équivaudrait à envoyer à la face de la bien-pensance française soumise sans condition au sionisme, un fier « je vous em.. ».

    Merci à AP de publier comme tel ; nous sommes lus de l’autre côté de la méditerranée et c’est pour moi une question d’honneur.

    44
    9
    chellal
    10 avril 2018 - 6 h 30 min

    J’ai honte de cette décision, moi qui avais une certaine fierté de l’attitude du pays en faveur de ce formidable artiste aussi courageux que talentueux, aussi engagé pour les vraies causes et si populaire auprès d’un public qui trouve en lui le Molière des temps modernes.

    51
    12
    Chaoui
    10 avril 2018 - 6 h 30 min

    Ne pas laisser se produire cet artiste (Dieudonné) en Algérie serait un scandale.

    60
    12
    awrassi
    10 avril 2018 - 6 h 02 min

    Dieudonné a été envoyé par Dieu pour lutter contre ses ennemis. L’Algérie devrait accueillir Dieudonné comme elle a accueilli Ben Barka et le Che. Si mon pays est toujours l’Algérie …

    65
    18
      Anonyme
      10 avril 2018 - 11 h 31 min

      le comparer a ben barka ou au che, c’est exageré, cet humoriste qui s’est affiché avec des personnalités douteuses comme le pen, le parrain de son fils, est contreproductif pour les causes qu’il entend défendre, allier la cause palestiniene et l’antisémitisme n’aide pas ces derniers.

      8
      13
      Anonyme
      10 avril 2018 - 11 h 41 min

      le comparer a ben barka ou au che,c’est exageré,cet humoriste qui s’est affiché avec des persannalités douteuses comme le pen,le parrain de son fils, est contre productif pour les causes qu’il entend défendre,allier la cause palestiniene et l’antisémitisme,n’aide pas ces derniers

      5
      11
        Anonyme
        11 avril 2018 - 1 h 50 min

        @ anonyme
        11 h 31 min et 11 h 41 min,
        Ce bégaiement rappelle étrangement la volonté acharnée du CRIF à salir Dieudonné par tous les moyens possibles y compris lui interdire la liberté de… se produire en spectacle, où je me trompe ?

        3
        2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.