Le dernier testament de Rachid Taha : «N’émigrez pas en France !»

France Taha
Le regretté Rachid Taha. D. R.

Par Lina S. – C’est un Rachid Taha très remonté contre la France qui a quitté ce monde il y a quelques jours. Dans sa dernière interview à la radio tunisienne Mosaïque FM, le chanteur algérien, qui vivait à Lyon depuis sa tendre enfance, a accusé les télévisions françaises de faire dans le racisme anti-Arabe.

«La télé n’existe pas. Les Arabes n’existent pas en France. Oui, il faut le savoir, il n’y a pas d’Arabes qui passent à la télé à part quand on fait des conneries. On ne parle des Arabes que quand ils sont conduits en prison ou ils commettent des attentats», s’est indigné Rachid Taha. «Mais quand il est question de faire de l’art, etc., les télévisions françaises ne parlent pas des Arabes. Il faut le savoir», a-t-il confié, ajoutant qu’«il y deux formes d’Arabes dont [ils] (les médias français, ndlr) parlent, les footballeurs et les terroristes, le reste n’existe pas». «C’est ça la France, les mecs. Comprenez qu’en France ou en Europe, ils n’en ont rien à foutre. Ils nous détestent !» s’est emporté l’interprète d’Ala Jalkoum.

A la question de savoir si les chaînes françaises «sont racistes», Rachid Taha répond sans hésiter en tançant le journaliste tunisien : «Bien sûr qu’elles sont racistes, vous ne le savez pas, ça ?»

Accusé de faire dans l’exagération, Rachid Taha rétorque qu’il n’y a rien d’excessif dans ses propos : «Non, je n’exagère pas, c’est la vérité, mon pote !» Pour le fils de Sig, dans l’Ouest algérien, dès qu’on parle des Arabes en France «à l’heure actuelle», c’est pour mettre en avant un scandale. Il en veut pour preuve l’affaire Alexandre Benalla. «C’est parce qu’il est arabe», martèle le fondateur de Carte de séjour dans les années 1980 et qui a toujours dénoncé la censure dont lui et son groupe ont souffert.

«Regardez l’équipe de France de football, par exemple, il n’y a plus un nom d’Arabe. Ils ont éliminé tous les noms d’Arabes», a fait observer le chanteur de Ya Rayeh, reprise du maître de la chanson chaâbie Dahmane El-Harrachi. «C’est fait exprès», a insisté Rachid Taha pour qui ce racisme anti-Arabe «ne date pas d’aujourd’hui».

«Mais vous passez à la télévision française», corrige l’animateur. «Non, je ne passe jamais sur la télévision française», corrige Rachid Taha. «Mais je vous ai vu sur France 2», confirme le journaliste. «Quand ?» s’insurge le chanteur courroucé. «Il y a dix ans, il y a vingt ans que tu m’as vu à la télé, mais maintenant il n’y a rien !» explique-t-il, amer.

«Si vous voulez émigrer, n’émigrez pas en France, allez ailleurs !» a lancé Rachid Taha, comme un dernier testament à l’adresse des jeunes Maghrébins qui aspirent à vivre le «rêve français». Pour le chanteur, le racisme a gagné la quasi-totalité des pays d’Europe, citant l’Italie, l’Allemagne, le Danemark, la Norvège et la Suède, entre autres. Des pays où «l’extrême-droite monte», a-t-il dit.

Et le Rachid Taha de conclure, avec sarcasme : «Ah si, le seul Arabe dont ils parlent, c’est le couscous !»

L. S.

Comment (39)

    fadéla
    26 septembre 2018 - 9 h 21 min

    Rachid Taha parlait de la discrimination culturelle des médias. En effet il y a quelques années, les artistes qui chantaient en arabe étaient invitées par les chaînes de télévision ( Khaled, Faudel, …)
    Depuis l’intégrisme et le terrorisme, les chaînes sont moins enclines à diffuser de la musique maghrébine. Les langues berbère ou arabe font peur aux français qui les voient consciemment ou inconsciemment comme les langues des ennemis.

    6
    2
    Rabdzayer
    26 septembre 2018 - 7 h 25 min

    Ils vont tous se soigner et vivre en france et ne reviennent au bled que pour etre enterre, meme pas pour mourrir, juste etre enterre, avec le peuple, ces morts vivants qui attendent le jour de leur enterrement. L’algerie est le pays de la morbidite, le pays des morts et des morts vivants, un million et demi de chahids dit on. On celebre les morts et on revendique les cranes des morts parque nous sommes le pays de la morbidite, le paradis des morts vivants. Le pays ou on ressase le passe, ou on se projete sur le futur, mais ou on ne vit jamais le present.

    5
    4
    Brahms
    25 septembre 2018 - 23 h 39 min

    L’Algérie ce n’est guère mieux. Comment construire sa vie avec 30 000 dinars par mois ? Cela prête à rire.

    6
    4
      Ras elkhit
      15 octobre 2018 - 15 h 16 min

      Quand tu te mettra au travail tu touchera plus Ce n’est pas assis derrière un clavier et à pleure à geindre et à te plaindra que tu y arrivera Ais le courage d’être un homme comme les asiatiques Pour qui le travail est la nouvelle religion Nous n’arrivons même pas à être des citoyens

    RAYES EL BAHRIYA
    25 septembre 2018 - 23 h 14 min

    MAIS , IL EST MORT EN FRANCE,
    ENTERRÉ EN ALGÉRIE, LA GRANDE CIMETIERE

    5
    3
    Lady Faria
    25 septembre 2018 - 22 h 59 min

    La « douce France » des débuts a fait place à l’amertume, de longue date.
    Rachid Taha n’a pas attendu son lit de mort pour s’insurger contre le racisme. Par exemple, en 1982, après s’être vu trop souvent refuser l’accès aux discothèques, délit de faciès oblige, il s’est dit un soir « y en a marre! » et a ouvert peu après sa propre boîte de nuit qu’il a appelée « Au refoulé », tout simplement!

    8
    1
    KING TAHAR !
    25 septembre 2018 - 20 h 18 min

    Il avait pourtant raison. La France nous aime pas et ils sont hypocrites !!!! Il n’y a pas que la France dans le monde !!!! Les Algériens n’oublirons jamais ton art. De plus je voudrai plus voir de pseudo artiste Francais Satanistes à deux sous comme « MAITRE GIMS ET LES AUTRES GIGNOLES CHEZ NOUS EN ALGÉRIE ! L’ALGÉRIE ÇA CE RESPECTE ET ON VEUT DES VRAIS ARTISTES !!!! La prochaine fois qu’on voit ces clowns en Algérie on s’invitera à la fête pour annuler ce genre de concert d’un Rap de m…. !!!

    6
    5
      Anonyme
      25 septembre 2018 - 23 h 03 min

      En France si tu es bien élevé et des diplômes tu as les mêmes chances que tous les autres…il n y a pas de ségrégation.
      L école est là pour te permettre de t en sortir.
      Si tu es un voyou et tu crées des problèmes,tu es puni comme dans tous les pays qui se respectent ..
      Donc pas plus de racisme que chez nous.

      8
      10
    Kouider
    25 septembre 2018 - 19 h 28 min

    Rachid Taha paix en son âme, Allah rahmou .
    La France raciste? Ou bien allusion faite au chauvinisme à la française?. ..Maintenant, le message qu’il voulait donné c’est d’aller vers d’autres cieux plus clément qui ont rarement vu des « Arabes « , comme par exemple des pays comme le Guatemala, le Surinam, le Belize, le grand Nord , la Sibérie. Trop d’Arabes en France c’est saturé, mais bon le dernier choix revient aux migrants.
    .

    8
    1
    amoulave
    25 septembre 2018 - 19 h 20 min

    l europe sans l afrique. c un corps sans ame. helas. tout le mal vient de. nous memes. avec la complicite de nos con-patriotes qui ont delapides les. richesses et. ont permis. a cette europe de nouw hair plus.

    6
    3
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 19 h 13 min

    Salem la famille , j’ai fait une demande de visa pour le france est j’ai toujours pas de nouvelle du consulat !!
    sa fait maintenant 18 mois alors à votre avis dis-je attendre encore quelque jours ou bien je fait une demande de visa pour le méricane ??

    4
    8
    Le Patriote
    25 septembre 2018 - 18 h 33 min

    Sur ce point, notre regretté Rah, 3ya ou wella (même dans un sandoug) se trompe. Que n’a-t-il pas fait cette décla&ration de son vivant? peut-être espérait-il vivre assez lomngtemps pour voir la mentalité des Français évoluer positivement à notre égard, vu qu’il a commencé sa carrière avec le groupe « Carte de séjour » puis par ma chanson de Trenet ‘Douce France ». Ner voyant aucune contrepartie lui venir de « ce pays de son enfance, il reprit le succès de Dahmane puis, manquant de courage pour revenir, il implora sidi Abdel Kader en lui demandant « dawi hali ». Mais apparemment sa prière n’a pas été exhaussée.
    A la lecture de cette interview, Marine Le Pen va lui délivrer une à titre posthume une carte d’adhérent à son parti. Elle comme son père le tortionnaire ont toujours préconisé que les Algériens doivent rester chez eux en Algérie. Déjà en 1982, quand les Beurs, manipulés par Jack Lang et instrumentalisés par Mitterrand organisèrent la Marche sur Paris à partir de u qurtier de Lyon, Les Minguettes, pour demander plus d’intégration, Jean Marie Le Pen déclara qu’il approuverait cette marche et la soutiendrait si les Beurs prennent la direction de Marseille pour s’embarquer vers l’Algérie.

    9
    3
    anonymette
    25 septembre 2018 - 17 h 15 min

    Je ne suis pas d’accord avec Rachid Taha, Rebbi Yarhmou. La France n’est pas raciste , elle est sélective, elle choisit ses têtes d’arabes , et dorénavant ce sera les mokokos et cela est le cas depuis un bout de temps déjà ! je suis triste que Rachid Taha ne s’en soit pas rendu compte, qu’il n’ait pas compris que l’ostracisme et le rejet sont orientés et organisés envers les seuls algériens ! il parle de benala ?! la p… de macrounet !!! mon Dieu mais quel aveuglement Rachid Taha ! pourquoi ne pas avoir évoqué plutôt Azouz Begag un franco-algérien qui a subi le racisme de Hortefeux pour ne citer que lui ? On voit bien qu’il a une âme d’artiste ce Rachid , il ne peut même pas imaginer l’ignominie concoctée contre ses compatriotes. Il parle en disant les « arabes » , il se sent solidaire de tous, quelle naïveté ! Repose en paix l’artiste , heureusement que tu n’as pas tout saisi de leurs intrigues !

    28
    5
      Anonyme
      25 septembre 2018 - 18 h 36 min

      Je ne suis pas d’accord avec roi, Rebbi Yarhmou. La France EST raciste

      8
      4
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 16 h 43 min

    Il aurait dû revenir vivre en Algérie alors!!!
    Il a fait son service national avec mon frère à Béni Messous dans les années 1980,il aurait pu rester…l Algérie respirait le bonheur pourtant…

    24
    Kahina-DZ
    25 septembre 2018 - 16 h 16 min

    S’il avait défendu juste les Algériens, je lui aurais dit BRAVO !!
    Mais, lui même a été piégé par le plan diabolique de  » makhreb united » dont l’objectif principal est d’effacer l’Algérie..et de manipuler la communauté Algérienne en France…
    Une question à tous les Algériens:
    Avez vous déjà entendu un chanteur marocain ou tunisien défendre l’Algérie ou les Algériens ??????
    Merci d’arrêter de jouer à l’avocat des autres…

    37
    4
      Anonyme
      25 septembre 2018 - 18 h 58 min

      Jamais. C’est vrai…

      11
      1
    Tin-Hinane
    25 septembre 2018 - 14 h 01 min

    Rachid Taha, allah irahmou, a raison et tort en même temps, il parle des maghrébins alors que les pires discriminations sont dirigées contre les ALGERIENS les marocains et les tunisiens jouissent de faveurs en france. N’oublions pas que ces deux pays aident la france contre nous, contre la Libye et contre la Syrie. N’ont ils pas envoyer des tueurs pour massacrer des syriens et des libyens et ils ne s’en cachent même pas. La charge raciste est contre les algériens et il vaut beaucoup mieux pour les algériens choisir d’autres pays pour immigrer, passer des vacances et même se soigner. D’ailleurs la france est le dernier pays d’europe, antipathique, agressif, fade et ennuyeux à mourir, c’est un pays qui agonise. Franchement il y a tellement d’autres pays plus intéressants, plus beaux et plus enrichissants !

    38
    9
    ... الهوارية في كندا
    25 septembre 2018 - 13 h 12 min

    La France pays des droits de l’homme, pays humaniste qui offrait l’asile et la liberté aux citoyens du Monde entier pour vivre en paix sur le territoire français, malheureusement cette France là n’existe plus, elle a été piétinée par les sionistes, les racistes et les fascistes nostalgiques de l’Algérie française et de France Afrique.
    En France, les algériens ne regardent plus les chaines françaises avec les Bouquets Max Arabes, ils s’abonnent 14€ par mois pour suivre les chaines algériennes en Ennahar tv Chourouk tv ou les chaines en clair Canal Algérie ou Tamazight tv.
    Les jeunes préfèrent Option Netflix.
    Nous savons tous que nous sommes mal vus et indésirables en France, mais la terre entière appartient à Allah. Donc, chacun est libre de vivre là où il se sent bien sans faire de politique, il peut vivre tranquille tout une vie comme ont vécu nos parents… Les autorités françaises n’aiment pas les étrangers qui les défient, mais quand aux citoyens pauvres ou tranquilles, ils sont pris en charge totalement et humainement pour être aidés socialement ou psychologiquement.
    En Algérie les autorités algériennes sont pires, tu écris une lettre au Président de la République ou aux Ministres pour demander de l’aide, tu ne reçois jamais de réponse ni favorable ni défavorable, c’est comme si, on est considéré comme des moins que rien.
    En France tu reçois une réponse en 4 jours du Président de la République et 8 jours du Ministère.!!!!

    31
    7
    karimdz
    25 septembre 2018 - 13 h 10 min

    Rachis Taha, Rahimou Allah, a raison. Ce qu’il dit, est la vérité. Le racisme anti arabes, anti musulman, est une réalité. Il est amplifié et entretenu par les sionistes en France, qui controle les medias, le paysage politique, l Elysée.

    Pourquoi, principalement à cause du conflit au proche orient. Il fut un temps, les sionistes avaient convaincu les occidentaux qu’ils était des victimes éternelles, à cause de la shoah, et ils entretenaient surtout le sentiment de culpabilité des européens. Mais les nouvelles générations en europe, qu’elles soient de souche ou originaire des pays musulmans, ont ouvert leurs yeux sur la réalité sur le terrain, ce ne sont pas les isra heil liens qui sont les victimes mais bel et bien les palestiniens qui survivent sous l’occupation.

    Pour tenter de nous discréditer, ils menent une politique partial à l’égard de la communauté musulmane, écartée en générale des plateaux de télévision, bien souvent ils parlent à notre place, ou alors quand ils invitent un musulman, il y a trois ou quatre qui lui font face. ET comme le dit, feu Rachid Taha, paix à son âme, quand ils évoquent les arabes, c est toujous en mal, rarement en bien. Encore plus aujourd’hui avec l’islam qui est amalgamé avec les événements au sahel, au moyen orient, il est vrai planifiés par les sionistes, dans leur volonté de domination, de main mise sur les richesses d autrui, et surtout pour endormir les opinions publiques occidentales.

    Cela étant dit, en dépit des batons qu’ils mettent dans les roues sur le parcours des musulmans de France, il y a quand meme une meilleure visibilité des arabes, des musulmans de France (professions libérales, politiciens, scientifiques, administration etc…), on ne peut pas le nier, mais il est clair aussi que des limites invisibles demeureront.

    13
    3
    Soldat schweik
    25 septembre 2018 - 12 h 13 min

    OK soit !!! plus personne n’immigre en France, on leur envoie en aller sans retour juste les saidani, ould abes, hezbellaoui, tliba, ghoul, ouyahia, sellal, sidi said, kouninef, heddad, les bouteflikas, les gininars ventrus de plus de 60 ans et predateurs…. etc…. et tout ceux qui ont depecè notre pays depuis 56 ans….qu’ils prennent leurs chekaras et nous foutent la paix a jamais

    19
    4
    Lghoul
    25 septembre 2018 - 11 h 45 min

    Je le dis et le redis: Tant que l’Algérie ne mène pas des relations normales, d’égal a égal et sans complexe d’aucune teneur avec la France, par des gens intelligents et transparents, il y aura toujours des idées mal conçues et cachées entre les deux pays.
    La France ne peut plus extirper son complexe de supériorité colonial et l’Algérie ne peut plus oublier de mettre le FLN a toutes les sauces pour avancer comme un pays normal.
    Pour cela, il nous faudrait des gens intelligents clairvoyants qui comprennent l’évolution du monde, pas des responsables voraces, analphabètes et complexé qui insultent la France a gauche et font la queue pour une résidence a paris a droite. Si c’est faux écoutez les discours des anciens responsables du FLN (de type business) et des moudjahidines (de type affaires) et cherchez ou leurs familles et des fois eux-même vivent aujourd’hui. Ces gens ne font que mélanger les serviettes et les torchons et c’est cela leur travail. De gens qui ont la mentalité de 1962 avec l’éstomac goinfre de 2050 (Il bouffent des années a l’avance).
    Non de Dieu quand est ce qu’on pourra avoir des relations normales avec tout le monde, la France inclue ?
    Une chose est sûre, personne ne changera l’histoire ni la géographie de nos deux pays. Est ce que les russes par exemple ne cessent de répéter aux allemands qu’ils ont perdu 22 millions lors de la guerre mondiale ? Et la guerre du Vietnam avec les USA qui ont pourtant de bonnes relations aujourd’hui. Donc notre problème est ceux qui nous representent en ce moment: La pupart veulent être plus royalistes que le roi et la plupart, sans avoir tiré une seule balle dans leur vie, font semblant de devenir les plus grands moudhajid d’Algérie. Voila ou tout foire avec la France ! Sinon des relations simples, honnêtes et transparentes sans déchirer la page de notre histoire commune pour les générations futures.

    17
    3
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 11 h 40 min

    C’est une évidence : si vous voulez émigrer pour X ou Y raison, n’allez surtout pas en France ! Donc apprenez une ou deux langues étrangère, sinon vous irez dans un pays qui bouffera votre énergie, vous inventera des histoires
    à dormir debout. Tous les gens informés savent que la France est à éviter. Sinon vous réaliserez les choses quand il sera trop tard. Allez ailleurs si vous voulez voire du monde. Il y a des centaines de pays à découvrir : coupez tout lien avec ce pays et APPRENEZ DES LANGUES AUTRES QUE LE FRANÇAIS !

    15
    12
    Mustapha Debka
    25 septembre 2018 - 11 h 35 min

    Avis de patriote, m’attribue-je comme penchant pour le citoyen lambda que je suis:: Quand on décide d’aller en France, c’est que quelque part on n’est pas satisfait des conditions de vie prévalant chez soi. Qu’il y ait maintenant une forme de racisme et de xénophobie qui se manifeste sous le ciel de l’hexagone, elle est à bannir quelque soit son origine et d’où qu’elle vienne. Dès lors, il est du droit de tout un chacun, un devoir citoyen même, de réclamer plus d’acceptation et de tolérance à l’endroit de l’étranger, même si ce dernier se doit de s’intégrer dans la société d’accueil et est appelé à évoluer sous les lois françaises, supposées, du reste, être républicaines et respectueuses des traditions, des cultures et des religions des tiers. Il n’est pas question pour moi de me substituer à un ressortissant national, lui seul savant ce qu’il vit comme calvaire « là-bas chez-nous », comme diraient les anciens immigrés algériens en France. Par contre, je suggère le choix le plus difficile, me parait-il en tout cas. Au lieu de réclamer ses droits ailleurs, faisons-le ici, dans son pays d’origine, construisons notre propre république au lieu de faire bouger les choses pour un pays, qu’est déjà un ancien empire colonial. Si je le dis, c’est parce que des générations d’Algériens binationaux n’arrivent toujours pas à s’identifier: Algériens? Français? ou encore Algéro-Français? Un dilemme qui se manifeste dès que l’on se sent lésé dans ses droits. En revanche, cette remise en question, de soi d’abord avant d’être un sujet public, on ne se la pose pas lorsqu’on a le choix d’être plus du côté du Français que de l’Algérien. C’est-à-dire, pourquoi faire résistance en France pour absence de droits que nous réclamions en tant qu’Algériens, pas sous sa casquette de Français faut-il le souligner, alors que le jeune pays auquel nous nous identifions du fond de nous même aura besoin de se construire !

    7
    2
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 11 h 19 min

    S il y avait une liberté religieuse en Algérie,s il y avait une justice indépendante en Algérie,s il y avait une administration non corrompu en Algérie s il y avait une liberté d entreprendre en Algérie sans qu un baltaguias vienne taper à votre porte pour vous dire d arrêter car ce créneau est réservé à «  Flen »uniquement en vous menaçant de représailles…aucun algérien n aurait eu envie de quitter notre beau pays..
    Le plus grand nombre a quitté l Algérie après la réconciliation nationale qui a permis à des assassins,des monstres de se pavaner dans la rue tranquillement,en exigeant aux algériens de se travestir en kamis et djelbab ,en vivant à coup de halal et haram.
    Les enfants de l Algérie ne partiront plus et même ceux qui sont exilés reviendront si on les laisse vivre libre de contraintes religieuses qui ne sont qu hypocrisie,libre d entreprendre sans avoir besoin « d un réseau « pour bénéficier de crédit .
    Avant là décennie noire les Algériens vivaient heureux et rare sont ceux qui quittaient l Algérie.
    Ils avaient de l espoir et on était en pleine reconstruction….

    23
    4
    socrate
    25 septembre 2018 - 11 h 07 min

    Bravo , il a raison ! Il faut que les maghrébins et les africains en général restent chez eux et se battent pour développer leur pays et leur continent. L’Europe et la France n’ont pas vocation à devenir le réceptacle des échecs de ce continent.

    20
    5
      Anonyme
      25 septembre 2018 - 15 h 31 min

      Oui il a mille raison, il faut que ton pays ne fourre plus son nez en Afrique. Ton pays hypocrite se mêle des affaires africaines en corrompant en remontant les peuples les uns contre les autres en sabotants les plans de paix décidé par les africains…une fois que ton pays hypocrite raciste et hautain cesse ses manipulations, personne ne viendra chez vous race maudite

      21
      7
    Amine
    25 septembre 2018 - 10 h 17 min

    Ce que disait feu Rachidien Taha paix à son âme et totalement juste. Taha, dénonce une France et par extension, une Europe foncièrement racistes et xénophobes. Il faut dire, qu’hier en Europe fut le juif dont on connaît les affres d’une haine sans bornes vis-à-vis à son endroit et déjà à l’époque les idéologues et certaines loges maçonnique évoquaient déjà le grand remplacement des peuples blancs par des juifs accusés souvent détenir des richesses colossales et qui risquent de noyauter les institutions des États en devenant influents sur les projets de société à proposer aux citoyens européens.

    Aujourd’hui certaines élites françaises, qui bénéficient de tribunes médiatiques à l’instar de sieur Eric Zegouri parlent du grand remplacement par les musulmans et les noirs du « peuple français « , or c’est élites qui excellent dans l’art de la manipulation des masses oublient par omission que l’existence des musulmans et les noirs sur le sol français fait partie de l’histoire de France. UNE HISTOIRE COLONIALE si violente dont les affres sont encore vivaces. .

    Ce n’est pas Mohamed ou Babakar qui ont été cherchés les français c’est bien le contraire. .. Le système colonial quant à lui, a bel et bien procédé dès le départ par le grand remplacement des peuples, en voulant à tout va décimer la culture des colonisés voire les décimer eux même. ..Un retour de boumrong qui en dit long sur la complexité de la vie et de l’homme. ..

    Et ça va rester comme ça voire pire….Et comme dit l’autre l’homme est un loup pour l’homme !!! Hier il y avait le général Boulanger aujourd’hui nous avons Bajolet ou Zemmour..

    8
    4
    DZ
    25 septembre 2018 - 10 h 07 min

    N’ÉMIGRONS PAS MAIS RESTONS EN ALGERIE ET BATTONS-NOUS !!!!!
    Battons-nous de façon pacifique,pour foutre ce pouvoir incompétent et voyou dehors et rebâtissons une ALGERIE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET SOCIALE pour laquelle se sont sacrifié nos parents.

    41
    3
      Zaatar
      25 septembre 2018 - 10 h 47 min

      Je suis partant…

      13
    TARZAN
    25 septembre 2018 - 9 h 25 min

    non seulement les algériens (par qui la baraka arrive) sont indésirables, mais la france avantage les marocains et les franco marocains. mais attention le peuple français quand il fréquente un marocain puis un algérien, il sait faire la part des choses. les français, je parle du peuple , aiment les algériens mais hélas les médias aux mains de sionistes et marocains, la réputation des algériens est souillée et piétinée! on ne dit jamais en france que les marocains se font passer pour des algériens pour nous salir. ils ne disent jamais que les marocains sont détestés dans tous les pays du monde car ils sont à découvert (il n’y a pas d’algériens pour se cacher derrière) comme aux pays bas, espagne, canada, italie, corse, belgique, l’allemagne bientôt avec les expulsions quand ils découvrent que les soi disants algériens ne sont que des marocains, etc. mais laissons les draguer les marocains (peuple maudit de dieu soubhanou) la france sera elle aussi maudite et perdante, c’est écrit!

    20
    6
      zigzag
      25 septembre 2018 - 14 h 02 min

      les propos de R. Taha Allah irahmo , quoique fondés, sont énigmatiques, car pourquoi est-il resté en France jusqu’à son dernier jour de vie ?

      8
      2
    Ch'ha
    25 septembre 2018 - 9 h 14 min

    Je ne cesse de vous le dire la France toute tendance politique est un pays de RACISTE.
    C’est à moi que la France d’Hollande Valls COLLOMB a envoyé une VOITURE BÉLIER AVEC ABSENCE TOTALE DE SOINS MÉDICAUX ENCORE À CE JOUR pour avoir en tant que bougnoule algérienne oser défendre mes droits au Tribunal Administratif de Lyon contre la discrimination à l’embauche aux HCL (hôpital de Lyon Hématologie CHLS) et HARCÈLEMENT sexuel moral au travail.
    Qu’ont fait tous les meRdias français ils ont participé à la RATONNADE comme les PSYCHOPATHES PERVERS SEXUELS INCURABLES CRIMINELS QU’ILS SONT dans ce pays y compris jusqu’aux politiques. PERSÉCUTION OBSESSIONNELLE RÉCURRENTE l’ENNEMIE PUBLIQUE NUMÉRO DE LA FRANCE À ABATTRE MOI.
    Dans quel pays au monde sain d’esprit vous verrez un tel comportement psychiatrique et RACISTE. AUCUN cela va sans dire que chez les RACISTES PERVERS PSYCHOPATHES DE FRANCE. La perversité sexuelle érigée en norme et modèle de société la PSYCHIATRIE et le RACISME par excellence.
    Allah Yarhmou.
    PS : les makhnazis en bon kelb sionistes qu’ils sont la France leur déroule le tapis rouge.
    Le seul ministre digne de ce nom d’origine algérienne et lyonnais c’est AZOUZ BEGAG sous la Présidence Chirac, un non soumis un rebelle avec un intellect ce qui lui a valu de très nombreux clash avec le ministre de l’intérieur de l’époque Sarkozy sans parler des meRdias.
    Le reste des makhnazis sionistes Dati, Vallaud-Belkcem dont le mentor n’est autre que Collomb qui a fait ses débuts à Lyon, El Khomri et toutes les merdes Belattar, Mounir Mahjoubi secrétaire d’État au numérique makhnazi sioniste homosexuel….
    Bref, MON EXEMPLE PARLE DE LUI-MÊME ET SE PASSE DE TOUT COMMENTAIRE.

    17
    11
    MMOHAMMED BEKADDOUR
    25 septembre 2018 - 9 h 13 min

    Si il était possible de détourner La Fatalité, oui il ne faut pas émigrer en France, mais une chose est possible : Une loi algérienne qui définit qui peut aller en France et qui ne doit pas aller en France. Hélas, les faits accomplis… Par contre s’il y avait unité des Algériens Indépendants sur cette question, il y aurait une autre attitude française… Ce testament de Taha révèle que ça commence à se décanter, qu’il y Un JOUR qui point qui mettra un point final

    4
    1
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 9 h 09 min

    Je confirme tous ses propos.
    Je suis né en Belgique,d’un père Algérien et d’une mère Belge.J’ai 57 ans.
    Jusqu’à présent,la première chose qu’on me demande,quand je rencontre quelqu’un,c’est: »Vous êtes de quelle origine? »

    21
    3
    Bamar
    25 septembre 2018 - 8 h 21 min

    Les medias Francais font la pluie et le beau temps. Est qui contrôle les medias ?

    20
    1
      Anonyme
      25 septembre 2018 - 13 h 16 min

      LE MAÎTRE SIONIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISTE!
      Si tu n’es pas sioniste tu n’as pas droit à la parole sur les médias détenus par les grands patrons sionistes comme Drahi etc…..sur ces médias sionistes, seuls les arabes et les noirs de service qui viennent dénigrer leur communauté et qui sont soumis au lobby sioniste et à Israêl, ont droit la parole et à venir faire les pitres!

      7
      1
      MOHAMMED BEKADDOUR
      26 septembre 2018 - 5 h 48 min

      @Bamar
      25 septembre 2018 – 8 h 21 min
      ——————————————————————-
      En effet, et Taha tomba dans Leur Filet, Araignée géante contre laquelle Taha ne pouvait rien. S’est-il battu ou débattu ??? En France seuls Les Furtifs ont une chance d’échapper à L’Araignée Médiatique. Les autres, les Rossignols, sont accueillis à bras ouverts, que dis-je ! A estomacs ouverts. Mais chantera bien qui chantera le dernier, n’est-ce pas ! Douce France, hahaha ya Taha !

    Zaatar
    25 septembre 2018 - 8 h 17 min

    Paix à son âme, je reconnais le Rachid TAHA, le vrai, le tempérament impulsif même dans la dièse et le bémol, le caractère fougueux pour aller droit au but. Le Rachid Taha de la vérité et de l’honnêteté. Ses dernières paroles rapportées ne m’étonnent pas du tout.

    26
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.