Etrange instruction du ministère de l’Intérieur aux walis concernant Tahkout

Bedoui ministère
Mahieddine Tahkout. New Press

Par R. Mahmoudi – Des sources concordantes ont révélé que le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a décidé de doter l’ensemble des 1 541 communes du pays de véhicules de la marque sud-coréenne   assemblés à Tiaret par l’entreprise de Mahieddine Tahkout. Cette décision est venue en application d’un accord-cadre signé par le ministre, Noureddine Bedoui, avec le concessionnaire.

Les mêmes sources précisent que le secrétaire général du ministère de l’Intérieur avait adressé une instruction, mi-novembre, à tous les walis leur enjoignant d’aviser les présidents des APC d’effectuer, dans les plus brefs délais, la procédure d’acquisition des véhicules, à raison d’un véhicule pour chaque commune.

Si sur le plan légal, rien a priori n’interdit au département de Noureddine Bedoui, ni à n’importe quelle institution de traiter avec le concessionnaire de leur choix, si tout est effectué dans la transparence et le respect des lois, ce qui semble bien être le cas ici, c’est surtout sur le plan éthique que le choix de ce concessionnaire pour un marché aussi juteux risque de poser problème.

Mahieddine Tahkout a défrayé la chronique en 2016, suite à l’éclatement du scandale du faux montage de véhicules à Tiaret, qui a suscité une vague d’indignation. Aucune enquête n’a été, à ce jour, diligentée pour vérifier le bien-fondé des révélations largement relayées par la presse et les réseaux sociaux.

Au moment donc où l’opinion attendait des clarifications sur cette affaire, l’investisseur controversé se montrait encore plus arrogant, en narguant le gouvernement et en restant au-dessus de tout soupçon, comme vient de l’attester cette connexion scellée avec le ministère de l’Intérieur, alors que de lourdes suspicions pèsent toujours sur lui et son groupe.

R. M.   

Comment (55)

    ougherssane
    30 novembre 2018 - 12 h 38 min

    Curieuse cette affectation de véhicules à toutes les APC. Questions à se poser :
    – est ce que un appel d’offres a été lancé pour choisir le moin-disant pour un véhicule ayant la même puissance ?
    – pourquoi toutes les APC ? il est possible que certaines n’en ont pas besoin en ces temps de vache maigre ?

    8
    1
    Anonyme
    29 novembre 2018 - 16 h 31 min

    Bon … je vais aller au point et dire que mR tahkout est un beau gosse sexy que tout le monde admire et que les kits qu il assemble sont bien assembler avec les clés à molette de sonacome. D ailleurs ces clés sont suffisant…pas besoins d autres choses..ok.? En plus si notre mokh décidé de donner un marché de 5000+ de karoussa sans passer par le voie légale c à d. Coude des marchis boubelique , c qu il a une raison…il a reçu un could de téléphone ou quelque chose comme ça….donc occupez vous de votre marka batata et nous on s occupe du reste…compris. Notre pays va très bien et même notre ministre a dit que dans 30 ans on aura une industrie dans notre pays…voilà soyez patient ou si vous voulez ..patienter…oui on sait dans 30 ans vous ne seriez pas là donc on fera rebelotte avec les 30 ans..comme ces stratégie de 30 ans..tout est à l horizon de 30 ans…alors patienter..patienter..allez faire la sieste on vous appèlera lors du goûter ou bien du dîner. Salam ..j ai dis patienter..compris

    11
    1
    Union Sacrée
    29 novembre 2018 - 7 h 32 min

    l’Union des Bougnoules,si tu n’est pas de. chez nous tu crèveras de Faim et de soif

    Anonyme
    29 novembre 2018 - 5 h 00 min

    le gâteau doit être énorme

    ganov
    29 novembre 2018 - 0 h 53 min

    le ver est dans le fruit!

    Anonyme
    29 novembre 2018 - 0 h 21 min

    Les présidentielles approchent …….il faut beaucoup d’argent……….

      Anonyme
      29 novembre 2018 - 16 h 35 min

      Il n y a plus d argents.

    Questions Légitimes
    28 novembre 2018 - 19 h 41 min

    Si sur le plan intérieur, la gestion du budget de l’Etat est encore « très équivoque » (voir le dernier rapport de la cours des comptes pour 2016) , ce que soulève comme problème l’internaute « @Déjà su ou à savoir » sur la gestion des recettes en devises est hautement intéressant ? La question est : où est domicilié cet argent de la rente ? Il faut qu’on sache qui gère les réserves devises déposées hors du pays ainsi que les recettes des hydrocarbures ! Comment se fait-il que l’Algérie qui engrange des milliards de dollars chaque année n’a pas de banques algériennes publiques de droit privé, créées à l’étranger !? Pourquoi ce sont des banques étrangères qui gèrent le compte devise de l’Etat algérien ! Cet argent en devise ne fait que profiter aux banques qui gèrent le compte « Algérie » car cela leur fait paraître dans leur comptabilité interne des avoirs en devises qui rentre chaque mois dans leur compte global ! Est-ce que l’Algérie a des retombées positives (ou pas) dans cette gestion qui consiste à mettre ses liquidités devises à la disposition, à court terme et moyen terme, dans des banques étrangères. Est-ce que cela se passe autrement ? Existe-t-il des intérêts pour l’Algérie engrangés avec ses dépôt à court, moyen et long terme ? Qui est habilité à suivre les mouvements des avoirs de l’Algérie ? Est-ce des algériens ou des étrangers ? Bref, il y a beaucoup de questions !

    14
      Anonyme
      29 novembre 2018 - 16 h 42 min

      Y a rien mission…il reste rien..on a acheter un bartman bour saidani, dou bartman a x et un bâtima bour khlala..etc mais a bar sa welou..si chère en franssa..c chir .. ne reste rien les douvize.

    Felfel Har
    28 novembre 2018 - 19 h 21 min

    Ce bricoleur n’arriverait pas à vendre ses carcasses sur roues sans ce coup de pouce de l’État. Le recours au gré à gré se serait justifié si le ratio qualité/prix avantageait le budget de l’État, mais ce n’est pas le cas. On y a recours pour masquer un acte de corruption à grande échelle, en tentant de lui donner un caractère légal. Personne n’est dupe!
    Il est certain que Mr. Tahkout saura se montrer gentleman et généreux en n’oubliant pas ceux qui l’ont aidé. Pour ne pas payer d’impôts sur les bénéfices, il déclarera au fisc les ristournes qu’il a consenties, et il transfèrera son pactole à Barcelone (comme son compère Ali el Goudroune) ou comme Benhamadi (du groupe Condor) qui vient d’être épinglé aprés transfert illégal d’argent au Luxembourg (un paradis fiscal).
    Ce qui est bizarre, c’est que cette annonce vient après les directives récentes du « Président » visant la moralisation des pratiques de la grande administration et la lutte contre la corruption. Il n’est pas certain que le Ministre de l’Intérieur que l’on dit « premier ministrable » ait entendu/compris le message subliminal de son chef.

    21
      Hlou
      29 novembre 2018 - 0 h 48 min

      Felfel,la combine est très simple: c entrepreneurs du fce soutiennent,donc tous les avantages leur sont offerts et en échange ils financent les campagnes électorales font propagande pour le pouvoir..etc..rtc,. Pas d’impôts,pas de contrôles…roule Ahmed roule,

    Déjà su ou à savoir !
    28 novembre 2018 - 17 h 34 min

    Ya si cher @Vector – 12 h 40 min, je reviens vers vous ! Il ne s’agit pas de comptes offshores, il s’agit de comptes en banque ouverts pour le compte de l’Algérie (au nom de « Sonatrach » ou autre intitulé) au sein de banques à l’étranger car l’Algérie n’a jamais créé ou achetée de banque à l’extérieur du pays ! On se demande d’ailleurs pourquoi ! Je n’ai jamais dit que ce sont des comptes bancaires offshores. Je n’ai pas utilisé ce terme !

    Moi j’ai restitué ce que j’ai su et entendu, c’est aux cadres anonymes du Ministère des Finances ou du Ministère de l’Energie ou de Sonatrach ou des Affaires Etrangères de nous dire comment cela se passe. Qui gèrent ces comptes, et comment se font les paiements des cargaisons de pétrole, de condensât, de produits raffinés ou des exportations de gaz naturel, du GNL et du GPL ? Où débarquent ces devises, dans quels comptes ? Qui gère le mouvement d’entrée et de sortie de ces devises à partir de ces comptes ? Personne n’en parle, c’est tabou. Ce qui est sûr c’est que l’argent du pétrole ne rentre jamais dans des banques algériennes directement dans le pays puisqu’il n’existe pas de banque algérienne à l’étranger, sauf si je ne suis pas au courant ! A +

    19
    2
      Vector
      28 novembre 2018 - 18 h 33 min

      Je ne comprend pas où vous voulez en venir !
      Soit vous sous-entendez qu’une partie des revenus de Sonatrach est détournées et il faut au moins une preuve même indirect pour l’affirmer
      Ou vous critiquez seulement l’opacité de la gestion des finances de Sonatrach ?

      4
      12
        Ya si @Vector
        28 novembre 2018 - 19 h 18 min

        Ya tonton @Vector , vous semblez au courant de tout ce que évoque l’internaute sous le pseudo « @Déjà su ou à savoir » , mais vous ne voulez rien nous dire ! Vos questions précises me paraissent venir de quelqu’un qui connait les dessous mais vous voulez faire croire aux internautes que ce qui est se raconte et se dit c’est du khorti !

        9
        1
      Anti GMG
      28 novembre 2018 - 20 h 17 min

      Rien d’officiel mais les recettes des hydrocarbures sont investis dans des bons du trésor étrangers, us notamment. C’est obligatoire. On ne remerciera jamais assez Kissinger, avec la complicité des seouds, d’avoir instauré cette obligation aux pays producteurs de pétrole. Notre économie étant basée essentiellement sur les hydrocarbures, le budget algérien est logiquement constitué par les intérêts annuels de ces obligations d’Etats étrangers. Celui qui reçoit les devise est censé être la banque centrale d’Algerie pour le compte de Sonatrach.

      3
      3
      Déjà
      29 novembre 2018 - 0 h 53 min

      Felfel,la combine est très simple: c entrepreneurs du fce soutiennent,donc tous les avantages leur sont offerts et en échange ils financent les campagnes électorales font propagande pour le pouvoir..etc..rtc,. Pas d’impôts,pas de contrôles…roule Ahmed roule,

      Déjà
      29 novembre 2018 - 1 h 01 min

      Je suis pas spécialiste mais je crois que sonatrach reçoit ses paiements en devises à sa banque algérienne en algerue qui est je pense la bea. Tous les exportateurs sont tenus de recevoir leurs paiements en algerie après domiciliation d’ailleurs préalable. La banque primaire réceptrice crédité le compte du bénéficiaire partie en dinars et l’autre en devises. Pour sonatrach tout est en devises,pour les autres je crois que c fifty-fifty. I Think.

    fatigué
    28 novembre 2018 - 16 h 40 min

    Pendant ce temps là, la SNVI de Rouiba……………

    11
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 14 h 42 min

    Un tel marché et de gré à gré, pourquoi pas la symbole ou autre véhicule.
    Pourquoi lui et pas les autres.

    Au lieu de montrer de la clarté ils ne font que laisser entrevoir l’inverse de quoi désarçonner tous les citoyens y compris les plus avertis.

    18
      La Viriti
      28 novembre 2018 - 16 h 32 min

      Parce que Tahkout est du même coin que ceux qui dirigent l’Algerie et il a donné et donne à manger à ceux qui dirigent le pays…Cette commande c’est juste un retour d’ascenceur…sur notre dos.

      15
      3
      La Viriti
      28 novembre 2018 - 18 h 43 min

      La symbol est la plus grosse escroquerie commerciale en Algérie.
      Pour faire plaisir à Fafa on force les algériens à acheter ce tacot hors de prix et pas du tout aux normes occidentales…On retiendra aussi plus tard ce énième scandale…

    Anonyme
    28 novembre 2018 - 14 h 31 min

    Ces trabendistes qui son devenus patrons sur le dos de l’ÉTAT.

    21
    1
    kahina-DZ
    28 novembre 2018 - 14 h 30 min

    On encourage l’industrie du bricolage et on sabote l’industrie solide de REBRAB.
    Quand j’ai lu l’information, je me suis dit que l’Algérie ne changera pas.

    30
    4
      Moh
      28 novembre 2018 - 16 h 40 min

      Waou kif kif même si rebrab a profité et profite

      12
      13
        Anonyme
        28 novembre 2018 - 16 h 48 min

        Khaliha TAKHLA alors

        9
        1
        Muh Amazigh
        28 novembre 2018 - 17 h 17 min

        Vous racontez n’importe quoi en osant mettre Rebrab dans le même panier que ces voleurs. Vous devriez tourner sept fois la langue avant de sortir de telles âneries

        17
        5
    anonyme
    28 novembre 2018 - 13 h 49 min

    il faut virer tous ces rapaces des ministres à Tahkout
    Tahkout n’est qu’un pare feu et sautera au moment voulu par ces maitres
    El mendba raha el foug

    16
    LE FAR WEST
    28 novembre 2018 - 13 h 43 min

    La république des Daltons;est tout se partagent entre frères et soeurs;laissant les OS aux peuple; c’est ainsi la loi des FAR WEST

    16
    L'art de faire la girouette !
    28 novembre 2018 - 12 h 42 min

    L’Algérie, c’est quoi ? : un pays où il est facile de casser et détruire un entrepreneur qui souhaite investir et créer de la vraie richesse (ex Rebrab pour ne citer que celui là ) ou de monter en puissance un entrepreneur qui ne fait que du montage de kits importés (ex Mahieddine Tahkout pour ne citer que celui là ) ! Et voilà où on en est !!

    37
    5
    Déjà su ou à savoir !
    28 novembre 2018 - 12 h 24 min

    Je crois qu’il ne faut plus s’étonner de rien dans ce sacré pays qu’on appelle Algérie ! Il est clair et évident que la rente pétrolière n’appartient pas à l’Algérie ou à son peuple (qui ne reçoit que des miettes), mais au pouvoir algérien, c’est son bien personnel ! Ce pouvoir est constitué d’une caste, d’un clan dont le FLN, le RND, le TAJ, L’UGTA et le FCE constituent les personnels laudateurs qui sous-tendent ce système ! Avant, il n’y avait que le FLN mais aujourd’hui le FLN s’est répandu par phénomène de capillarité dans ces nouvelles entités !

    Personne n’est en mesure de connaître les vraies recettes du pays si ce n’est la publication froide des chiffres de Sonatrach en valeur et volume annuel de ses exportations. Il est connu que ces recettes ne rentrent jamais dans la Banque Centrale ou la Banque Extérieure algérienne mais sont versées par les clients de Sonatrach directement dans des comptes de banques étrangères généralement un mois ou deux mois après les livraisons. Les prix des cargaisons de pétrole sont calculés sur la base d’un prix moyen mensuel et non du prix au jour le jour de la bourse du pétrole. Qui a le droit de regard sur la gestion de cette rente ? Ce n’est en tout cas ni l’APN, ni le Sénat, ni même la Cour des comptes ! Seules quelques personnes soigneusement désignées sont chargées de suivre ces entrées et sorties en devises et gars à celui qui veut y mettre un oeil la besace !

    Sur le plan national, aucun bilan sérieux, aucun bilan financier n’est demandé aux hauts responsables sur la gestion et sur la réalisation de leur programme respectif ! Les lignes budgétaires de l’Etat sont gérées au gré des circonstances et peuvent facilement être modifiée en cours d’année sans qu’on le sache et sans même avertir l’APN ! Il existe dans le budget annuel de l’Etat ce qu’on appelle les charges communes ! Une somme très importante qui peut être dépensée par le gouvernement (le pouvoir) sans aucun contrôle ni présentation de justification ! C’est une rubrique « fourre tout » à la discrétion totale du pouvoir, de la présidence ou du gouvernement ! Même l’APN ou le Sénat n’ont pas le droit de demander des comptes sur la manière de dépenser ce gros chapitre. Quand à l’enveloppe destinée aux importations tout le monde sait qu’elle est distribuée par le pouvoir pour sa clientèle politique. L’accès aux crédits devises à l’importation est d’abord réservé au sérail, aux courtisans, à la famille d’un haut placé, à ceux qui font allégeance au pouvoir, à la nomenklatura. Pour les autres circulez, il n’y a rien à voir !

    37
    11
      Vector
      28 novembre 2018 - 12 h 40 min

      Quels sont vos source pour affirmer avec autant de conviction autant d’inepties ?

      10
      31
        Etrange réaction !
        28 novembre 2018 - 13 h 06 min

        @Vector – 12 h 40 min . Si vous posez cette question à cet internaute, c’est que vous ne partagez pas ces informations et que vous avez d’autres infos plus sourcées, plus vraies et plus officielles ! Vous serez aimable de nous informer comment cela se passe dans la réalité pour tous ces points ! Nous, internautes citoyens, on veut simplement connaître la vérité surtout si on peut « recouper » les informations à partir de différentes sources !

        28
        7
          Vector
          28 novembre 2018 - 13 h 46 min

          C’est celui qui affirme qui doit prouver ces affirmations et non son contradicteur !
          Si je vous dit que j’ai parler avec un dragon, c’est à moi de vous le prouver et non à vous d’apporter des preuves que je mens !
          « Déjà su ou à savoir » affirme avec aplomb que les recettes pétrolière sont versé sur des comptes offshores !
          Je lui demande seulement quels sont ses sources ?

          10
          9
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 12 h 01 min

    Non ce n’est pas legal ! C’est un acte totalement mafieux !
    A plus de 12 millions de dinars de commande ; il faut obligatoirement passer par un avis d’appel d’offre ouvert a la concurrence .

    31
    4
    Chibl
    28 novembre 2018 - 11 h 49 min

    Avant de faire le commentaire j’ai regardé la photo de Tahkout puis j’ai cherché les photos de Louis Renault,Ferdinand Porsche,André Citroën, Henri Ford…etc.
    Faites le même test vous allez tout comprendre.

    31
    3
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 10 h 58 min

    ÇA SENT LA CORRUPTION A PLEIN NEZ MAIS C EST LÉGALE ,,,, ALORS A QUOI SERT L ASSEMBLE SI CHACUN MIJOTE SA PETIT COMBINE DANS SON COIN ,,,, ALGÉRIENS VOUS POUVEZ CONTINUER A DORMIR LES AUTORITÉS COMPÉTENTES VEILLENT SUR VOUS

    35
    Du bon sens
    28 novembre 2018 - 10 h 39 min

    Il vaut mieux qu’il commande des véhicules monter en algérie que de les faire venir par commande du Maroc où d’ailleurs.
    Ce qui engendrera la perte de plus de devises du trésor public algériens au bénéfice d’un autre pays tiers .

    15
    26
      momo
      28 novembre 2018 - 11 h 46 min

      C’est pas les véhicules qui sont montés en Algérie, mais les roues. En plus les véhicules reviennent plus chers qu’avant. Enfin, s’ils étaient sérieux, ils ne prostitueraient pas notre marché à 40 marques, alors que nous ne produisons rien, mais se contenteraient de choisir 1 à 2 constructeurs en commençant par 1 seul modèle. Mais veiller aux intérêts du pays c’est pas leur dada et puis, fafa et les autres seraient mécontents…

      26
      11
        Vector
        28 novembre 2018 - 12 h 36 min

        Vous n’êtes qu’un hypocrite !
        Si le gouvernement algérien avait choisis 1 ou 2 constructeurs et 1 modèle, vous auriez crié à la corruption et à l’incompétence !

        12
        23
          momo
          28 novembre 2018 - 14 h 28 min

          je parle en tant qu’ingénieur et économiste et je suis bien au dessus de ce que tu débite à longueur de journée sur ce site.

          11
          10
          Vecteur
          28 novembre 2018 - 15 h 32 min

          @Momo
          Mahieddine Tahkout parle en tant qu’industriel et milliardaire donc Mahieddine Tahkout est bien au dessus de vos analyses et opinions !

          6
          13
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 10 h 18 min

    Pauvre pays va

    25
    4
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 10 h 13 min

    Djemhouriet El maouz !! Republica de platanos !! République BANANIÈRE…

    30
    2
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 10 h 00 min

    Tous des bricoleurs car ils ramènent des kits et appelé ça du montage. Un citoyen peut faire ça chez lui dans son garage et ça coûterait moins chère que ce khorti de ce tahkout et les autres rigolo…pffff

    36
    1
    Ripoublique
    28 novembre 2018 - 9 h 49 min

    BLED YEMAHOUM
    C’EST UNE VIOLATION FLAGRANTE DU CODE DES MARCHES PUBLICS qui s’imposent à tous les opérateurs économiques publiques et à plus forte raison aux démembrements de l’état. Des cadres intègres du secteur public ont été jetés en prison, par ce même ouyahia, pour beaucoup moins que ça, voire des dossiers totalement vides.

    30
    1
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 9 h 35 min

    il ne faut jamais oublier que tahkout est, lui aussi, un ancien boucher rompu à découper et servir les meilleurs morceaux de la bête….Ce type détient depuis plus de 20 ans l’exclusivité du transport universitaire sur tout le territoire algérien, c’est un marché beaucoup plus juteux que la vente de 1548 karossa….

    38
    Zaatar
    28 novembre 2018 - 9 h 26 min

    Une économie basée sur la distribution de la rente et sur la prédation c’est ça… cela vous étonne? ma foi pour moi tout à l’air normal… ça aurait été le contraire qui m’aurait étonné, du genre, dans l’attribution de ce marché à Tahkout on n’ai respecté toutes les régles qui régissent le code des marchés publiques.

    23
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 9 h 09 min

    @Anonyme. Si moi je suis Marocain toi tu es quoi?Israélien? Petit rigolo va. Renseigne toi et tu verras bien que depuis que Raouraoua est parti la FAF n’a plus aucun poids et qu’elle est téléguidée à partir de Rabat. Regarde le bilan des sports depuis le passage de Ould Ali et sois objectif. Mellal a critiqué la légitimité et la compétence de la LFP et la FAF il edt Marocain?Abdelbasset Zaim de Annaba a critiqué la FAF il est Tunisien? La majorité constate que le football est en pleine débâcle ca veut dire qu’on edt Marocain ?
    Non non je suis Algérien jusqu’au bout des ongles et contre les affairistes de chez nous car il y en a un paquet.

    30
    4
      Anonyme
      28 novembre 2018 - 10 h 10 min

      Dis-nous donc ce qui te fait dire que le foot algérien est dirigé à partir de Rabat. Sinon, il y a bien lieu de croire que tu fais effectivement partie de ces rats d’Internet payés pour faire dire que le Maroc a le pouvoir de gérer les affaires algériennes. Autre possibilité: tu es algérien et tu crois à ces sornettes, et ça, c’est tout aussi grave.

      1
      14
    Anti GMG
    28 novembre 2018 - 9 h 04 min

    C’est gratuit j’espère. Par ce que si en plus de toutes les aides octroyées par l’Etat aux concessionnaires au montage, il leur achète aussi les voitures, ça revient à ce que l’Etat rachète ses propres voitures. C’est pas très fairplay tout ça…

    28
    1
    Nora
    28 novembre 2018 - 8 h 25 min

    Honnêtement, moi c’est sa g… qui m’interpelle!!!! Tout s’affiche dessus!! Une ‘figoura pareille’ type khadaa3, arnaque, trucage et esbrouffe! Y’a latif!

    27
    6
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 8 h 08 min

    Le peuple n’est pas imbécile,il fallait dire ouyahia a la place de tahkout.La guerre de Troie un cache dans l’autre,pauvre Algérie.

    30
    5
    Nationfirst
    28 novembre 2018 - 8 h 02 min

    Et quand on dit que ce gouvernement et à leur tête Ouyahia est composé d’affairistes, notre presse fait la promo d’Ouyahia.
    Stop.
    Ils ont même imposé les Haddad à la FAF avec les resultats qu’on connaît.
    Un football fait de violences, de corruption et de hogra. Demandez à Mellal de la JSK il vous dira ce qu’il en pense.
    Tout cela a été le fruit de Ould ali, lui-même nommé par Ouyahia et aujourd’hui le Président de la Fédé marocaine dirige le football Algérien composé de faiblards comme Zetchi et Medouar Une honte!
    C’est donc le même procédé pour ce qui concerne les affaires de l’Etat.
    Je cite Rebrab: »je ne crois pas que Bouteflika soit au courant ». Il y a bel et bien un clan qui dirige au nom de…c’est vraiment une catastrophe ce qui se passe.

    25
    7
      Anonyme
      28 novembre 2018 - 8 h 19 min

      Le président de la fédé marocaine dirige le foot algérien. Peux-tu nous en dire davantage ou tu fais partie de ces marocains idiots qui pensent pouvoir se faire passer pour des algériens afin d’empoisonner les débats. Je n’aime pas Ouyahia mais je partage son allergie à votre pays de m…

      10
      9
    Apache
    28 novembre 2018 - 7 h 51 min

    Normal apparemment. Bedoui a probablement été instruit par Ouyahia de commander ces véhicules de chez Tahkout qui éprouve certainement des difficultés à vendre sa production suite à la campagne de boycott initiée sur les réseaux sociaux. C’est louche comme marché qui manque d’étique.

    31
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.