Le Liban en faillite, l’Algérie pourrait suivre : le chaos par l’endettement

travailleurs Liban
La situation sociale des Algériens va en se dégradant. PPAgency

Par Nabil D. – Les nouvelles qui parviennent du Liban ne sont pas bonnes. Le pays du Cèdre, en proie, lui aussi, à une confrontation «pacifique» entre les manifestants et le pouvoir, est en situation de cessation de paiement, selon le Premier ministre qui annonce qu’il sera difficile à son gouvernement de respecter ses engagements financiers auprès de ses créanciers. L’Algérie, qui a encore une soixantaine de milliards de dollars de réserves de change, se retrouvera dans la même situation dans quelques mois, prédisent les experts économiques.

«Si les premiers initiateurs du Hirak étaient mus par le noble objectif de faire tomber un régime archaïque et corrompu et mettre fin à la présidence fantôme de Bouteflika, il s’est avéré par la suite que les mêmes officines qui avaient allumé la mèche du printemps arabe ont surfé sur la vague pour éterniser le mouvement de contestation par divers subterfuges pour bloquer la machine économique et pousser le pays vers la faillite», indiquent des sources informées. «Le piège consistait à faire durer le Hirak indéfiniment, tout en régénérant le système, sans pour autant que la confrontation entre les manifestants et les tenants du pouvoir débouche sur des affrontements comme cela s’était passé en 2011», expliquent ces sources.

«La méthode employée lors des soulèvements de 2011, à savoir le recours à la violence – coup d’Etat en Egypte, guerres au Yémen, en Syrie et en Libye, terrorisme en Tunisie –n’est plus de mise une décennie après le premier chaos voulu par les officines secrètes occidentales. La situation est encore trop fragile pour pouvoir provoquer de nouveaux conflits dans la région, après l’échec cuisant enregistré en Syrie où l’intervention de la Russie a faussé les calculs des architectes de ces bouleversements géostratégiques morbides», notent ces sources, selon lesquelles «la nouvelle arme est désormais économique». «Il y a un complot qui vise à mettre l’Algérie à genoux, en sabotant son tissu industriel et en ralentissant dangereusement la production locale, y compris celle liée aux hydrocarbures dont les prix, faut-il le rappeler, sont au plus bas», alertent-elles.

«Il y a péril en la demeure, et aussi bien les tenants du pouvoir que les citoyens doivent éviter le piège de l’enlisement dont le mécanisme est actionné de l’extérieur», mettent en garde nos sources.

N. D.

Comment (56)

    ce n'est pas pareil
    10 mars 2020 - 16 h 00 min

    avant que le chaos ne touche l’algérie il va passer d’abord par la tunisie et le maroc. car ce que vous oubliez, c’est que l’algérie a une réserve de change de 60 milliards de dollars et zéro dollar de dette. ce qui laisse à l’algérie environ 2 ans avant de demander des prêts bancaires, et c’est au bout de 5 ans à 10 ans que l’algérie pourra atteindre le chaos dont vous écrivez si d’ici là rien n’a été fait sur le plan économique. d’où lma nécessité de se rapprocher des USA pour avoir un tissu industriel viable. l’angleterre (notamment dans l’industrie pharmaceutique probablement la meilleure du monde) aussi est la seconde économie mondiale avec un haut degrè de technologie après les USA, suivi de l’allemagne et de la chine/corée du sud. pour ceux qui s’interroge pourquoi l’algérie a prêté de l’argent au FMI, la raison est toute simple, l’algérie au moment où elle a commencé à rembourser ses dettes, il restait environ 5 milliards de dollars que les banques refusaient le remboursement anticipé, alors l’algérie leur a prêté de l’argent et remboursera les intérêts de la dette par les intérêts du prêts que nous avons accordé, astucieux! donc pour que l’algérie connaitra le chaos que j’espère qu’on n’arrivera jamais bi idn allah, il faut compter au minimum 7 ans en gardant l’état actuel de notre économie! mais comme les hizb russe donc français aussi est archi présent en algérie et puissant, les investissements américains ne verront jamais le jour car ils ont semé une telle haine envers les USA que l’algérien stupide détreste les américains sans les vraiment les connaitre. la majorité des alégreins par exemple ne savent pas que les américains ont été le pays qui a aidé le plus l’algérie durant notre guerre de libération alors qu’ils étaient censés se ranger auprès de la france (allié de l’otan) mais c’étaient les russes qui étaient en vérité l’alliés de la france et ayant respecté les consignes de la france de ne rien donné à l’algérie (même pas une seule kalachnikov). les américains aveint fournit armes, ateliers de fabrication des armes (5 et totalement clandestins au maroc, même le roi du maroc n’était pas au courant, eh oui, la CIA connaissait déjà les trahisons du maroc envers l’algérie, et sa proximité avec la france) et surtout un émetteur radio quia permis au FLN de radiodiffuser la voix des moudjahidines sur les ondes algériennes. et tout ça grace aux américains et jusqu’à aujourd’hui à cause de ses hizb russes et hizb frennssa qui nous gouvernent on a rendu hommage aux américains et à kennedy particulièrement.

      anonyme
      11 mars 2020 - 1 h 01 min

      au diable toi et les usa
      compter sur soi est la meilleure devise à condition que nous ne remettons au travail

      Mousse
      16 mars 2020 - 8 h 40 min

      jamais lu un tel ramassis de c…
      toi soi tu fumes trop de drogue soit tu bois trop d’alcool.

    Brahms
    10 mars 2020 - 3 h 44 min

    A Paris, à 5 h 30 minutes, le salarié est déjà dans le métro ce qui veut dire qu’il est sorti de son lit à 4 heures du matin afin de se préparer pour sa journée de 12 à 15 heures par jour. L’argent ne tombe pas du ciel, il faut payer les factures, remplir le frigo, préparer son avenir, sa retraite, il y a plein d’obligations. Chez nous, on rêve, on pense que le pétrole amène la richesse de sorte que l’on peut faire dodo, visiter les mosquées, voler, truander son pays et manifester pendant des années. Seulement, quand un citoyen ne travaille pas, il ne peut pas consommer de sorte que cela va impacter sur la vie économique et financière du pays. Tout se lie et se relie.

    rapaces
    9 mars 2020 - 15 h 18 min

    Lier les exportations du pétrole…avec les importations c’est se tirer une balle dans le pied. C’est une forme de chantage où l’on est toujours les perdants.
    Surtout qu’il faudrait ajouter que les factures des importations sont axagérées et qu’en même temps notre économie se retrouve harakiri.
    Il vaut mieux traiter et emprunter au FMI…que chez les Golfistes pour se retrouver islamisés à outrance, c’est à dire retour à l’âge de Inchallah!
    Tu ne veux pas de mon gaz pétrole ? Il restera dans les puits pour plus tard.
    J’importe le strict minimum, je produis mon blé et tout le reste, et surtout j’applique la peine capitale à ceux qui bloquent notre production pour importer.
    Le Peuple admettera la rigueur s’il voit que c’est justifié et prometteur! N’est-ce-pas ?

    Hey frette !
    9 mars 2020 - 14 h 52 min

    Enfin, le baril au plus bas ! c’est l’occasion de de revoir la paix sociale et les subventionnements à outrance qui finissent en trafique.
    Le FMI va dicter ses Lois !
    Les corrompus incompétents accuseront les autres…
    Les temps sont durs : c’est le moment de les dégager avec force.
    Puis les prieurs, ne vous mêlez pas de politique, nous sommes proches de l’état de 1962 voire pire !
    L’Arabie…qui joue aux fortiche en titillant les USA (petrole de chiste) joue perdante car l’Oncle Sam rattrape vite toute perte en créant des conflits acheteurs d’armes…
    On va nous reparler de TOURISME (hahaha) avant d’éduquer les mentalités…peine perdue.
    A ce sujet la France assouplit les chiffres du coronav pour maintenir la consommation et aussi arriver aux élections municipales!
    En Afrique, plusieurs pays sont « miraculeusement » (artificiellement) arrétés à une seule victime (m’ouais!) que ne sacrifie t-on pas pour le tourisme.
    Lorsque l’Egypte ne déclarait que 2 cas, en même temps des dizaines de touristes Européens revenants de ce pays ont été testés positifs…
    Qui décide d’appliquer la peine de mort (seule solution efficace) sinon ceux-là mêmes qui en ont peur…
    Quand il y a crise, les pays d’Asie retroussent leurs manches et patientent.
    Chez nous on dit Mektoub et on magouille…
    Le resultat après coup n’est pas le même dans les deux cas !
    Chez les uns Progrès, et chez les autres Recul d’une ou deux générations tout domaines confondus : plus de religieux donc plus de chaos !

    Vroum Vroum 😁..
    9 mars 2020 - 10 h 58 min

    Va dire ça à ton Zitout et Dhina et Karim Tabou Rachad et Al Maghribya , et son futur Directeur Bouchachi … Aller salut Ali Belhadj !!.. porte toi bien.

      Vroum Vroum 😤..
      9 mars 2020 - 21 h 34 min

      Excuse moi @ Hey Frette mon post réponse ne t’etait pas destiné mais à Annonyme 20 h 12 l’islamiste de service .

    Lghoul
    9 mars 2020 - 9 h 01 min

    Aucun espoir pour le pétrole car l’arabie saoudite est en train de jouer sa survie. Avec la omra et le haj de moins cette année, elle est en train de faire la guerre des prix – oui au plus offrant – pour vendre plus de pétrole sur les marchés et combler son manque a gagner. Avec une économie mondiale, touchée par le coronavirus, en train de freiner, la demande en pétrole est en chute libre. Comme dans un souk, les saoudiens sont en train de baisser les prix pour attirer les acheteurs. On pourra alors aisemment conclure sur les conséquences pour un pays qui n’est soutenu que par des sangsues et des cachiristes comme l’Algérie.

    1commentaire
    8 mars 2020 - 23 h 35 min

    Je rêve que les puits de pétrole et gaz viendrons a sec à tout jamais et que tout les voleurs quitte nôtres pays pour qu’on puisse enfin prendre nôtres destiné pour le vrai bon départ et ce retrousser les manches pour une Algérie de matière grise et le bien de tous qui aime vraiment leurs patrie … car le malheur de l’Algérie c’est sa richesse qui a était mal exploiter depuis toujours ils nous a donner une richesse pour qu’on puisse en vivre et ce développer et bien ils ont fait tout le contraire qui les puits sèche incha’Allah je rêve c’est permis

    Mohdu12
    8 mars 2020 - 21 h 08 min

    C’est un mal pour un bien. J’espère que les cours du pétrole vont continuer à chuter. Au travail. l’Algérie recèle de réelles potentialités.

    Anonyme
    8 mars 2020 - 19 h 49 min

    Il paraît qu’avec une cagnotte de 1000 milliards de dollars on peut construire à partir de zéro toute l’Algérie. D’ailleurs, Gaid Salah, membre fondateur de issaba, à Di que la corruption a atteint des niveaux inimaginables. Donc sur ces 1000 milliards on peut dire qu’il y a eu une déperdition d’au moins 50% ou 500 milliards.

    Anonyme
    8 mars 2020 - 19 h 40 min

    @linconnu, et pourquoi Allah serait avec notre pays et non pas avec les autres !? Il faut retrousser les manches et bosser point à ligne.

    Azul
    8 mars 2020 - 19 h 35 min

    Si vous essayez de bâtir pour le futur, il faut couler des fondations solides.
    c’est pas notre cas en Algérie.

    Lghoul
    8 mars 2020 - 19 h 09 min

    Quand le baril etait a 150 dollars ils ont depense 1100 milliards et ont vole des centaines de milliards sans jamais rien faire pour batir des hopitaux ou creer des emplois pour les jeunes. Le peuple n’a beneficie de rien sauf les cachiristes et les rapaces aplaventristes. Aujourd’hui si le petrole touche 20 ou 10 dollars le seul fait positif pour le peuple est qu’ils n’ont plus d’argent pour acheter des voix ou payer les cachiristes. Donc que ceux qui ont choisi leur president en price se debroullent seuls car apparemment le peuple n’existe pas en Algerie.

    Flicha
    8 mars 2020 - 18 h 59 min

    Un Cocktail coûte l’équivalent de 26$ un samedi soir à Zürich, un indice pour nous tous en Algérie qui nous permettra de saisir le drame de notre situation actuelle.
    Je suis impatient de voir à l’oeuvre les apprentis-sorciers au sein du gouvernement algérien.

    Le Chant Des Cygnes
    8 mars 2020 - 18 h 16 min

    Malheureusement beaucoup d’experts et économistes prédisent le baril aux alentours de 30 dollars d’ici le mois de Mai !
    L’avenir s’assombrit, et aucun de ces dirigeants n’est capable de faire quoi que ce soit. Les réserves de change tiendrons au plus un an, après cela sera pire que le Liban.
    La malédiction de la rente pétrolière nous poursuivra, jusqu’à la famine.
    Le peuple malheureusement sera le seul à payer car eux ont déjà prévu et organiser leurs avenir.
    Et pendant ce temps-là, la répression continue , et l’islamisation de la société bat son plein.

    Larbi de là-bas
    8 mars 2020 - 18 h 05 min

    Il nous reste plus rien, le charlatan Belahmer à été tue, Gaid Salah arrêt cardiaque, Bouteflika AVC, Sellal et Ouyahia en prison, Haddad le malin à planqué l’argent du Said Bouteflika loin du pays, notre sardine à demander refuge politique à l’Espagne les Moutons ont rejoint le Maroc et la Tunisie, les Bourricots mangés par les chinois, que reste-t-il pour pour nos citoyens, soit El Harga soit mourir de faim

      Anonyme
      8 mars 2020 - 18 h 14 min

      il y’a aussi une 3e voix, le travail. Nos citoyens Lazem ichemrou avala yadihoum.

        Naturalisé
        8 mars 2020 - 20 h 09 min

        Tu es le naturalisé qui squatte AP pour défendre les voleurs de Bouteflika et les naturalisés.
        Le travail pour vous c’est le vol et les escroqueries.

          Anonyme
          8 mars 2020 - 21 h 34 min

          Et toi, tu es l’islamiste qui cherche à se venger cout que cout quelque soit le prix. Saches que vous n’aurez jamais le pouvoir tant que mazal rjel fel bled.

      Argentroi
      9 mars 2020 - 15 h 21 min

      @ Larbi De Là-Bas du 8 mars 2020 – 18 h 05 min
      Tu penses que si on vient chez toi là-bas, on aura une place au soleil ? Et puis, tu oublies qu’il nous reste Ali Belhadj et ses acolytes qui lient et délient (أصحاب الحل والربط) et bientôt on sera l’Afghanistan de la Méditerranée où l’on se souciera que des bombes qui vont tomber sur nos têtes !

    Elephant Man
    8 mars 2020 - 17 h 21 min

    Tout d’abord vous comparez l’incomparable l’Algérie et le Liban…
    Deuxièmement, encore une fois il est impossible que l’Algérie ne soit pas la cible des « exportateurs de la démocratie » (Ahmed Bensaada).

      Anonyme
      8 mars 2020 - 18 h 22 min

      Vous avez raison Elephant Man. On veut nous fourguer la démocratie alors que nous on n’en veut pas pas. On est tellement habitués à la dictature et la Hogra que ça risque de nous déstabiliser. Après tout la vie d’esclave c’est pas si mal que ça non?

    SaidZ
    8 mars 2020 - 14 h 13 min

    Un mal pour un bien d’irais-je, bien que ça ne se joue pas dans les intérêts de ceux qui vont y accéder au pouvoir n’en plus. Cependant, en mettant les bonnes personnes aux bonnes places, le défis sera de taille mais surmontable. L’Algérie n’est ni le liban ni la france et le pétrole est une richesse handicapante…il est comme « la vente à la sauvette…qui l’aurait essayée, ne pourrait jamais aller travailler comme journalier »….tous es vautours et les rapaces vont disparaître, il ne restera que ceux les bosseurs, finira le temps où l’en devient député rien que pour avoir l’immunité parlementaire et les passes droits.

    Azul
    8 mars 2020 - 13 h 59 min

    mr le president
    Avant que tu fasses quoi que ce soit, tu dois recuperer tout l’argent volé.

      Anonyme
      8 mars 2020 - 18 h 39 min

      Ce qui a été construit avec les 1000 milliards n’a pas coûté 500 milliards. L’autoroute est-ouest a coûté plus de 13 milliards au lieu de 4 milliards, la mosquée 3 milliards au lieu de 900 millions, l’hopital militaire d’Oran qui a coûté 900 millions au lieu 130 millions etc… parfois ce n’est même pas de la surfacturation car des dizaines de projets n’ont même pas été réalisés alors que leurs budgets ont disparus. TOUS les projets de l’état ont coûté 4 ou 5 fois plus, TOUS sans exception!! Arrêtes donc ton Khorti!!

    L'inconnu
    8 mars 2020 - 13 h 33 min

    Je ne suis pas prédicateur.
    Mais j’ai l’impression que l’avenir pour l’Algérie s’annonce inquiétant.
    J’espère me tromper……
    Seul ALLAH Soubhanou peut sortir l’Algérie de la situation dans laquelle elle se trouve.

      Anonyme
      8 mars 2020 - 21 h 39 min

      Ce n’est pas seulement avec les prières qu’on sortira notre pays de cette situation mais grâce au travail.

    Anonyme
    8 mars 2020 - 13 h 16 min

    Another intresting news bulletin! Corruption, abuse of power, vampirising the weak and defenceless, manipulating the the truth. Does it involve Arabs? Spot on, correct! That’s no news. Why? It is their way of life. They are always up to somthing unholy and wicked.

    Vroum Vroum 😤..
    8 mars 2020 - 13 h 01 min

    A force de vouloir trop en faire le Mouvement Populaire Libanais , à poussé le bouchon trop loin , et est devenu co-responsable de la faillite …C’est ce qui s’appelle « Jusqu’au bout  » , « Pas de Dialogue « …..Et bien Dansez maintenant .
    C’est ce que le Hirak Mutant Algérien est décidé à faire « Jusqu’au bout  » et à ce rythme pour y aller on y va . . On dira plus tard à nos enfants , oui le Pouvoir Système et corruption ont mené l’Algérie au bord du gouffre , et le Hirak « Jusqu’au bout  » à fini le travail , jusqu’au fond . .

      Réponse
      8 mars 2020 - 20 h 12 min

      L’essentiel c’est qu’on s’est débarrassé du chef de la bande votre Bouteflika et les restes suivront.

    The one
    8 mars 2020 - 12 h 42 min

    Alors c’est les officines secretes occidentales qui ont bouffer les 1200 milliards de dollars c pas les boutefs saadani haddad khelil….et les epaules lourdes. et On a attend koi d un systeme educatif malade rien. la technologie et le savoir pour remplacer le petrole inexistant.

    Amin99
    8 mars 2020 - 12 h 39 min

    He Oui , il y a péril en la demeure si les citoyens et le pouvoir ne prennent pas conscience de la situation critique que traverse le pays et ne retroussent pas leurs manches.

    Comme dans tous problèmes, des solutions existent, il suffit de bien réfléchir et les mettre en pratique pour au moins amortir les crises à venir même si le temps joue contre nous.
    Quoi faire quand les caisses sont vides?

    D’abord il faudra arrêter de s’apitoyer sur la situation actuelle et se montrer visionnaire en dressant un plan décennal avec une vision à court, moyens et long terme.
    A court terme, Il est dans l’intérêt de l’Algérie de continuer les investissements et nouer des partenariats dans des secteurs porteurs comme les hydrocarbures et sa transformation et ceux jusque-là peu ou jamais exploités comme le secteur minier qui représente une veritable alternative a l’état pour augmenter ses recettes. Il n’ y a pas de miracle, c’est bien le pétrole qui nous sortira du pétrole.
    En parallèle, il faudra redonner confiance au secteur privé et l’encourager à investir dans des secteurs porteurs notamment où la matière première est disponible.
    Les mesures repressives prises ces derniers temps par le gouvernement contre ce secteur me semblent contre productives et risqués sur le plan de l’emploi et des acquis. On ne casse pas un appareil productif qui a mis des années à se mettre en place, mais l’organiser et le structurer.
    D’autre part, il faudra aussi mettre à contribution les banques publiques et privées afin de soutenir l’économie et l’emploi. En dehors de l’activité de dépôt, l’Algérie a besoin de banques d’investissement pour renforcer son outil de production et diversifier son économie à moyen et long terme.
    Enfin sur le plan monétaire, il faudra un mixte c’est-à-dire attirer des capitaux étrangers mais aussi continuer la planche a billet même modérément afin d’éviter la cessation de paiement et l’effondrement de l’économie.
    Des pays développés comme le Japon, l’Europe et l’Amérique font du Quantitative Easing (QE) depuis des années pour soutenir leur économie. Cela doit rester une solution provisoire.
    A bon entendeur

      Amin99
      8 mars 2020 - 18 h 42 min

      C’est vrai que ça fait mal à entendre, mais quand on a le couteau à la gorge, il faut savoir se mettre en ordre de bataille et prendre des decisions qui fâchent dans l’intérêt du pays.

    Anonimaoui
    8 mars 2020 - 12 h 11 min

    Où sont passés les mille milliards ? Il faut les récupérer chez les corrompus et les corrupteurs civiles et militaires. Le hirak n’est pas responsable.

      Anonyme
      8 mars 2020 - 14 h 17 min

      Les 1000 milliards ont servi à construire des millions de logements dans tous le pays, réaliser des centaines d’ouvrages, aeroports, stades, barrages d’eau, ponts, viaducs, tunnels, routes et autoroutes, lignes de chemins de fer, lignes de tramway, usines de désalement, centrales électriques, hôpitaux, métro, téléphérique..etc, ils ont servi aussi à l’achat des biens d’équipements industriels et TIC, au développement des moyens de transport des marchandises et des personnes, bateaux, avions, trains, rames de métro et tramways, vehicules industriels (camions, tracteurs…), à l’achat des biens d’équipements pour les particuliers, équipements de maison, voitures, habillement …, à importer des biens alimentaires, à embellir nos villes et villages, à moderniser notre appareil sécuritaire avec l’achat d’un armement moderne….etc etc.

      Voyez vous, sous l’ère Bouteflika, il n’ y a pas eu que des abus et des dépassements, il y’a eu aussi des choses positive, il faut aussi le rappeler de temps en temps à ceux qui auraient oublié.

        Anonyme
        8 mars 2020 - 17 h 27 min

        1000 Milliards c’est l’ensemble des recettes de l’Algérie durant 20 ans.
        A raison de 50 Milliards $/an de recette, le total fait : 50 x 20 = 1000 Milliards.

        Ca c’est pour comprendre d’où vient ce chiffre pour ne pas se faire leurrer.

          Anonyme
          8 mars 2020 - 18 h 31 min

          Il faut comprendre par mes propos plus haut que je ne cautionne pas le régime de Bouteflika mais juste rétablir certaines vérités.
          J’estime le pillage et le détournement de fonds autour de 50 à 70 milliards et c’est déjà énorme.
          Que les voleurs croupissent très longtemps en prison.

          Réponse
          8 mars 2020 - 20 h 15 min

          Seuls les escrocs en cols blancs et les naturalisés défendent Bouteflika.

      le niveau
      8 mars 2020 - 16 h 42 min

      wellah tu ma fait rire
      de poser la question ( ou sont passer les mille milliards)
      hada wine fegt beli sergou des milliards
      tinkiet tebboune va les recuperer …le peuple va payer l’addition

      explique nous les 1000 miliards
      8 mars 2020 - 16 h 50 min

      explique nous comment tu es arrivé à 1000 milliards, d’où vient cet argent? nos recettes en devises n’ont jamais dépassé 40 milliards de dollars et si on enlève le budget de l’armée il restera 35 milliarsd de dollars avec une fourchetet haute. explique nous comment tu es arrivé à 1000 milliards?????? tu manges quoi? de l’herbe? tu mets quoi dans ta voiture? de l’eau? , tu roules sur quoi? sur de la terre? vas y explique nous puisque que tu as l’air d’un génie!!!! et voilà messieurs, dames , je vous ai dis que le makhzen manipule et allume les algériens qui sont immatures et qui tombent dans leur piège. incapable de réfléchir!!!! et ils veulent une algérie sans président!!!!! vous mesurez le danger dans lequel ces manipulateurs veulent nous mettre??? et voilà pourquoi tout le monde parle des mille milliards de dollars qui n’ont jamais existé. et ces gens là, ils vont passer à la télé française pour balancer les 1000 milliards de dollars mais le journaliste français ne leur posera jamais cette question comment vous êtes arrivé à ce chiffre. le monde entier est en crise et pense que l’algérie est le seul pays qui n’a pas le droit d’être en crise car on a des richesses que dans leur bouche! on ne produit rien, on a aucun tissu industriel viable puisque les américains seuls capables de mettre en place un tel tissu comme en turquie, comme au chili, comme au brésil, comme en corée du sud, comme en chine, comme en europe après le seconde guerre mondiale et jusqu’à aujourd’hui, l’europe ne peut rien faire sans la technologie US, etc. que les enenmis de l’algérie veulent les écarter de l’algérie (rappelez la banderole de ain melila).

      et les gens qui parlent des 1000 milliards si vous leur dites investissement américains en algérie, ils vont nous créer une polémique comme quoi le grand satan va venir exploiter les algériens et on doit les chasser. l’attentat de tunis contre les USA est l’oeuvre du MAROC pour éloigner les américains de tunisie et faire fuir les touristes vers le maroc quand spoutnik (revue russe) et la france disent qu’il est le pays le plus sûr du monde, malgré les attaques au couteaux sur des touristes étrangers pour les voler, et le noyau des terroristes de daesh!

    58 ans
    8 mars 2020 - 11 h 31 min

    A quoi sert une économie fort si tu vie dans la misère et la dictature entourer de charognardes au pouvoir qui en profitent

      Anonyme
      8 mars 2020 - 16 h 20 min

      Ça fait des mois qu’on se répète : le hirak est pris en otage par les fourchitistes et les salafis…les 2 à la solde d’officines étrangères…les 2 basés en France et au Canada..le Hirak est le mouvement dont ils rêvaient pour régler leurs comptes personnels avec le pays…Les 2 veulent qu’ils s’écroulent totalement…l’alibi du hirak démocratique ne passe plus…le Maroc et la France attendent patiemment de voir l algerie sombrée..ils peuvent compter sur les laicards islamophobes vivant à l’étranger et sur les salafistes ignorants pour faire le sale boulot…

    Zaatar
    8 mars 2020 - 11 h 29 min

    Le problème économique a maintes fois été évoqué. Et tout le monde sait que si on ne se remet pas au travail le pays va sombrer. Et même si on renverse ce système, si rien n’est fait rapidement pour mettre les hommes qu’il faut pour remettre la machine économique en marche et ce n’est pas évident du tout après un relatif chaos, le problème économique sera toujours aussi aigüe, même dévastateur.

      Karim
      8 mars 2020 - 19 h 12 min

      Le peuple ne beneficie de rien. Qu’ils se debrouillent seuls. Fakou.

    d'où la nécessité du gaz de schiste
    8 mars 2020 - 11 h 14 min

    voilà pourquoi les ennemis de l’algérie déclenche la polémique sur l’exploitation du gaz de schiste. voilà pourquoi ils manifestent non pas pour le bien être du hirak mais pour diminuer les institutions algériennes et les actions du gouvernement pour sortir l’algérie de la crise politique et économique. parce que les manipulateurs du hirak qui ne sont pas algériens ou bien ils sont payés pour détruire l’algérie par haine et vengeance liée peut être à l’histoire coloniale, font croire au peuple qu’ils ont le khatem de souleymane, du jour au lendemain la démocratie va s’installer comme ça en algérie. de toute l’histoire des démocraties, celle ci doit suivre son chemin grace à l’éducation de son peuple et de sa maturité politique. le peuple algérien est encore impulsif et n’a pas encore le réflexe du recul pour mieux sauter. le makhzen, et là je reconnais leur point fort, a toujours été leader dans les manipulations vicieuses politiques ; coups bas, complots et trahisons. oui, le maroc est LE pays de satan ET SI ALLAH SOUBHANOU A MIS L’ALGERIE A SES FRONTIERES CE N’EST PAS POUR RIEN, autrement le monde serait gangrené et perverti. le monde aurait déjà deux dieux: leur roi et allah soubhanou. donc dans l’immédiat la seule porte de sortie de l’algérie c’est l’exploitation du gaz de schiste qui effraie la france, le maroc et la russie quand on voit leurs articles sur sputnik et les articles ouvertement anti algériens et pro marocains de nos ennemis qu’ils publient pour rediffuser et tout cela pour nous nuire, qui nous oriente vers le tourisme alors que tous les pays qui pratiquent le tourisme sont en crise crise aiguë et le tourisme ne concerne qu’une toute petite partie de la population. et si on rajoute le manque d’infrstaructure, d’hygiène et la mentalité de certains algériens, ce n’est pas demain la veille. le seul tourisme qui vaille en algérie c’est le tourisme saharien, le reste oubliez, ailleurs il y a mille fois mieux pour un touriste étranger même notre casbah n’est pas apte à recevoir des touristes!
    l’algérie ne trouvera son salut qu’en travaillant avec les américains. et wallah el adim qu’on perd notre temps avec les russes, alliés historiques et stratégiques de la france, qui n’ont jamais été nos alliés et c’est l’erreur gravissime de leur faire confiance.

      Anonyme
      8 mars 2020 - 12 h 51 min

      Les médias tels sputnik font toujours la part belle au maroc tout en validant la colonisation de la RASD.

      loklan
      8 mars 2020 - 15 h 22 min

      Et tu iras boire toi l’ eau ya elephant man alias ZERO pointé alias vroum vroum au point mort mais quelle fourchette t’ as piquée aujourd’ hui ??

    Anonyme
    8 mars 2020 - 11 h 10 min

    La strategie destructrice de la corruption…de l endettement….pour generer le chaos voulu par les officines secrètes occidentales….La possibilite d eviter tout cette strategie du chaos c est de declarer ce gouvernement comme un gouvernement de transition et de porter les reformes indispensables a la constitution et de convoquer le peuple a des elections anticipees pour choisir un nouveau parlement….qui designera une commissions d experts pour reformer la loi electorale et la constitution et les soumettre a un referendum du peuple Algerien..la constitution doit etre faite par le peuple pour le peuple pour servir le peuple seul souverain..puis des elections presidentielles libres et independantes ….Une autorite superieur independante sera chargee de superviser et controler les elections……etc..La cours constitutionnelle fera le reste.

    Je GOUL
    8 mars 2020 - 11 h 03 min

    Préparer vos barques et bateaux l’avenir est sombre et la famine approche à grand vitesse, ne faites pas confiance aux traîtres corrompus de ce pays d’ingrats et lâches

    Le Berbère
    8 mars 2020 - 11 h 00 min

    J’ai comme un sentiment qu’il y’a une volonté de coller les causes de marasme économique et social actuel sur le dos de peuple qui manifeste chaque vendredi..J’ai senti ça à travers cet article , les problèmes économiques de notre beau pays sont des résultats de plus de 40 ans de mauvaise gestion de se secteur névralgique. L’état n’a jamais pensé à diversifie l’économie national depuis 1972 ( la date de la nationalisation des hydrocarbures) et depuis cette date là, notre pays s’est fait piégé dans le système de la rentre de pétrole et de gaz comme la plus part des pays de l’Opep de tiers monde. On à un pays magnifique avec une température ambiante à l’année , un pays vaste comme un continent et culturellement riche mais malheureusement le secteur de tourisme n’est pas exploité car le pouvoir public n’a aucune volonté de le faire , même l’agriculteur à subit le même sort que le secteur de tourisme..Les dirigeants de l’Algérie à partir de 1962 ont fait de nôtre beau pays un vaste maison d’arrêt à ciel ouvert, ils ont fait de l’Algérie une espèce de Corée du Nord . Il n’y à aucune solution à notre marasme socio économique à part l’établissement de l’état des droit en instaurant la démocratie car le problème en Algérie est politique avant d’être un problème socio économique , sinon comment expliquer au petit peuple le budget annuel pharaonique de l’armée nationale qui avoisine les 13 milliard de dollars dans un pays en crise économique depuis 1984 ? , sachant que ce budget n’a jamais été un sujet de débat au parlement pour se justifié des dépenses annuelle de notre armée. Hélas, le gaspillage et les détournements de l’argent public dû à la corruption généralisée et les mauvais choix et modèles économiques sont les grands facteurs de cet état de détérioration généralisée qui touchent tous les secteurs de notre pays. Ps : Nous sommes aussi responsables autant que citoyens à cause de de manque de rigueur et de bon sens de civisme et de l’irresponsabilité de chaque citoyens avec ses devoirs envers la société.

    Anonyme
    8 mars 2020 - 10 h 58 min

    Il n y a que la peine capitale contre tout acte de corruption,de detournement de fonds de l Etat et de la fraude fiscale…il n y a aucun autre remede plus efficace…il y a aussi une autre possibilite tres efficace et moins radicale c est celle de promulguer une loi permettant aux corrompus et corrupteurs,aux fraudeurs du fisc et au voleurs des fonds publics de se denoncer eux memes a la justice et de rembourser les fonds detournes au tresor de l Etat…et ainsi d echapper a la peine capitale ,sans echapper a la justice qui instruira les dossiers et prononcera son verdict qui ira jusqu a la confiscation totale ou partielles des biens +et +ou un emprisonnement avec sursis avec paiement d une amende superieure ou egale aux sommes detournees…..Ce sont ces genres de lois strictes appliquees sans complaisance qui mettront fin aux cancers de la corruption,de la fraude fiscale,du trafic de drogue,de l economie informelle…Prevenir c est mieux que guerir…..car quand la corruption ronge les institutions de l Etat..c est un cancer presque incurable…il faut alors employer les gros moyens…Singapour le petit Etat modele est passe par ce stade et ces lois l ont rendu totalement propre…..apres 48 peines capitales et 48 executions sans appel…Singapour est aujourd hui un joyeau de bonne gouvernance et de reussite…

    TNT
    8 mars 2020 - 10 h 51 min

    Ça arrangerait bien le Maroc et le clan d’oujda à sa tête la famille Bouteflika et les oubliés du colonialisme

    LE JOUR J EST ARRIVEE
    8 mars 2020 - 10 h 19 min

    Un malheur ne vient jamais seul,après le traitre Bouteflika et son clan d’Oujda,s’était le tour de l’apprenti sorcier du défunt GS et son associé Bouteflika,le président illégitime élu avec cinq pourcent de la population,Mr Tebboune,à chaqu’un sa spécialité mais jamais aux intéréts de la nation et son peuple,monsieur le président imposé à juré de récupéré tout l’argent volé et détourner,résultat le contraire il a envoyé un corrompu général ce soigner a Genève avec dix mille euros (10 000)la journée,ou les modestes citoyens meurt de faute de soins manque de médicaments,il juré de respecté la justice,certes il a innocenté son fils mais envoyer en prison des citoyens qui demandent un morceau de pain et du lait,si la l’Algérie est arrivée a ce stade c’est bien la faute de ses dirigeants,traitre,manipulateurs,corrompus,injuste,mythomanes,harkis,collabos,comment voulez vous que Allah leurs vient en aide,c’est le contraire il va les affamés,les rendre malade

    selecto
    8 mars 2020 - 10 h 00 min

    Il parait que les fonds volés par nos escrocs en cols blancs placés dans les banques des escrocs Libanais se sont évaporés, les pauvre Libanais ne peuvent même pas retirer un dollar de leurs comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.