Lancement du journal algeriepatriotique.com : pourquoi un 18 février

Ce n’est pas par simple coïncidence que le site algeriepatriotique.com a été lancé le 18 février, journée nationale du chahid. Il faut y voir notre volonté d’être fidèles aux motivations – valeurs humaines et patriotisme – qui ont amené les meilleurs enfants du pays à donner leur vie pour l’indépendance nationale et pour une Algérie libre et heureuse.

Ce n’est pas par simple coïncidence que le site algeriepatriotique.com a été lancé le 18 février, journée nationale du chahid. Il faut y voir notre volonté d’être fidèles aux motivations – valeurs humaines et patriotisme – qui ont amené les meilleurs enfants du pays à donner leur vie pour l’indépendance nationale et pour une Algérie libre et heureuse.
Le 18 Février a pris sa place dans la symbolique liée à la commémoration de la Guerre de Libération nationale. Il renvoie à beaucoup d’événements en rapport direct avec la guerre que nos aînés ont été contraints de faire à la puissance coloniale pour libérer l’Algérie. Les souvenirs de cette période sont encore frais dans la mémoire collective particulièrement chez les moudjahidine qui ont survécu.
En fait, depuis que la soldatesque coloniale française a mis les pieds à Sidi-Fredj en 1830, chaque jour a été, pour les Algériens, un jour de lutte et de résistance comme en témoignent les historiens honnêtes.
Le choix du 18 Février est une façon pour nous de montrer nos repères et de dire que nous n’oublions pas le sacrifice de nos martyrs ni les douleurs endurées par notre peuple durant la longue nuit coloniale. C’est Yves Lacoste qui a écrit (dans La question postcoloniale, une analyse géopolitique, Fayard 2010) : « Les méthodes de guerre totale mises en œuvre de 1840 à 1846 par Bugeaud en Algérie sont souvent considérées aujourd’hui comme l’archétype d’une violence raciste génocidaire perpétrée par des Européens à l’encontre d’un peuple non européen, de surcroît musulman.»
Algérie Patriotique

Comment (6)

    AnonymeAbderrahmane
    27 avril 2012 - 2 h 22 min

    Bien sur nous ne pouvons que
    Bien sur nous ne pouvons que souhaiter la réussite à tout organne d’information.Mais attention il n’est guère facile d’écrire ou d’informer. Nous attendons d’Algérie Patriotique : la vérité, la neutralité, des compétences (si possible). Le lecteur n’étant pas dupe, cela se saura et la vie du bébé dépendra de cela.Donc longue vie au journal.
    Abderrahmane Zakad – Urbaniste/Ecrivain.




    0



    0
    Le Milianais
    24 février 2012 - 11 h 14 min

    Le Grand Bonjour de Paris. Je
    Le Grand Bonjour de Paris. Je viens à l’instant de découvrir votre journal en ligne qui se trouve être fortement empreint de belles valeurs. Il m’a été également loisible de lire les commentaires d’autres journaux en ligne ou d’articles parus sur le net vous concernant et que je trouve au demeurant fielleux et dénués de tout bon sens. Ceci dit, je souhaite beaucoup de chance à toute l’équipe de la rédaction et je vous prie d’inscrire vos ligne éditoriale dans un agenda nationaliste qui permettra au lecteurs algériens de décrypter tous les enjeux existentialisteS auquels notre pays fait face en cette période sensible et dangereuse. Bon Vent alors!!! Le Milianais.




    0



    0
    Anonyme
    19 février 2012 - 14 h 07 min

    yaw fakou
    yaw fakou




    0



    0
    mouloud
    18 février 2012 - 22 h 14 min

    N’oubliez surtout pas Sarko,
    N’oubliez surtout pas Sarko, Guéant et les autres BHL, Le Pen et compagnie.

    Algérie Patriotique, bon vent !




    0



    0
    bachir
    18 février 2012 - 21 h 14 min

    bravo pour tout l’équipe
    bravo pour tout l’équipe de la Rédaction c’est vraiment un effort qui mérite le réussite




    0



    0
    Anonyme
    18 février 2012 - 17 h 56 min

    Bon courage et Longue vie à
    Bon courage et Longue vie à Algérie Patriotique




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.