Essebsi sacrifie l’amitié algéro-tunisienne pour un ministre aux propos désinvoltes

Béji Caïd Essebsi. D. R.

Finalement, le chef de l’Etat tunisien a superbement fait fi du courroux des Algériens – mais aussi de nombreux Tunisiens agacés – et maintenu le ministre irrévérencieux Riadh Mouakher à son poste. Béji Caïd Essebsi a donc fait son choix. «Au diable ces Algériens !», semble-t-il répondre à la vague d’indignation suscitée par les propos impertinents de son protégé sur l’Algérie et la Libye. Pourtant, le grave écart commis par ce membre du gouvernement tunisien est tel qu’il a conduit l’ambassadeur de la Tunisie à Alger au siège du ministère des Affaires étrangères, où il a été convoqué pour s’expliquer sur cette injure faite à l’Algérie.

Les propos tenus par Riadh Mouakher sont d’autant moins excusables qu’il a évoqué avec mépris un pays qui a de tout temps été aux côtés du peuple tunisien. Une solidarité exprimée aussi bien au niveau officiel que parmi les citoyens qui se rendent nombreux en Tunisie durant la saison estivale pour concourir au renflouement des caisses vides de ce pays qui vit une crise économique et financière sans précédent depuis la chute du président Ben Ali. Près de deux millions d’Algériens s’y sont rendus durant l’été 2016, bravant la menace terroriste et redonnant vie à un secteur du tourisme moribond. Malgré la détérioration sensible de la qualité des services fournis par des établissements hôteliers en quasi faillite, les touristes algériens ont afflué de toutes les wilayas vers les villes balnéaires pour y dépenser leur argent.

Récemment, des familles entières, happées par la misère dans les villes tunisiennes frontalières, ont menacé de se réfugier en masse dans notre pays si le pouvoir central ne consentait pas à régler les nombreux problèmes qui rendent la vie intenable pour ces citoyens tunisiens abandonnés par leur gouvernement malgré les promesses de «lendemains radieux» au sortir de la «révolution des jasmins». Six ans après la chute du régime de Ben Ali, la Tunisie s’est, au contraire, enfoncée dans une crise multidimensionnelle profonde au règlement de laquelle Tunis compte bien sur l’aide de son voisin de l’Ouest. Et l’Algérie n’a pas attendu pour voler au secours de ce petit pays exsangue, que ce soit à travers des dons et des prêts sans intérêts qui se chiffrent en centaines de millions de dollars, ou de l’assistance humaine et matérielle dans le domaine de la lutte contre le terrorisme islamiste.

Enfin, et contrairement aux responsables politiques tunisiens qui se rendent régulièrement coupables de propos calomnieux et iniques à l’égard de l’Algérie, jamais un officiel algérien n’a porté atteinte à la Tunisie, ni par une quelconque incrimination ni par un mot d’esprit.

Vu l’impunité dont semblent jouir les ministres tunisiens, d’autres maladresses comme celle que vient de commettre l’inénarrable Riadh Mouakher sont à prévoir. Mais jusqu’où ira la patience des Algériens à l’encontre de ces attaques gratuites ?

Karim Bouali

Comment (122)

    Ouakdi
    12 mai 2017 - 12 h 00 min

    L Algérie est un grand pays
    L Algérie est un grand pays magnifique son peuple est noble .les relations entre les 2 peuples sont indeffectibles quelles que soient les propos des politiques en place. Ni les frontières ni les politiques ne nous éloigneront.

    DE PASSAGE
    11 mai 2017 - 19 h 35 min

    il faut travailler le
    il faut travailler le tourisme en Algérie, afin de repondre a ces accusations qui ne reste pas gratuite mais y’a un but dangereux derieres.

    de passage
    11 mai 2017 - 19 h 31 min

    il faut construire un mur au
    il faut construire un mur au niveau de nos 7000 km de frontiére et coupé les relations avec ces traitres, c’est le qatar qui a participé au conflit libyen, c’est a dire pas de confiance a ces arabes, quand on soufferai du terrorisme ,on nous traiter de terroristes et maintenant nous sommes devenu des freres pour eux,

    Anonyme
    11 mai 2017 - 12 h 06 min

    A ceux qui traitent les
    A ceux qui traitent les tunisiens de petits je pose la question . Cela vous grandit il pour autant ? Je suis personnellement choqué du déversement de qualificatifs ignobles réservés à vos voisins dont l ‘histoire est non moins glorieuse que la votre . La Tunisie est dans une mauvaise passe et l’appel le plus fréquent dans cette discussion est celui de fermer la frontière . C’est injuste pour un pays qui malgré tout ne l’a jamais fait même durant les heures les plus sombres de votre histoire. Par ailleurs je lis chez beaucoup que si le tunisien se nourrit c’est grâce à l’Algérie. C’est peut-être vrai en partie pour ceux qui vivent exclusivement du tourisme, mais pour l’immense majorité des tunisiens, l’Algérie est un pays voisin respecté certes, mais très lointain de ses préoccupations quotidiennes.

      Malika
      11 mai 2017 - 14 h 25 min

      Apparemment vous êtes
      Apparemment vous êtes tunisiens et vous semblez ignorer le comportement de vos compatriotes vis à vis des Algériens. Ce ministre n’est pas le premier à dénigrer l’Algérie qui considère la Tunisie comme un pays frère. Rappelez-vous il y a à peine quelques mois l’historienne, etc. Si on doit dresser la liste, je vous informe qu’elle est assez longue.

      Anonyme DZ
      11 mai 2017 - 14 h 34 min

      l’Algérie est un pays voisin
      l’Algérie est un pays voisin respecté certes, mais très lointain de ses préoccupations quotidiennes.
      ——————————————————————————————————————————————————-
      l’Algérie n’est pas la vache a traire, une fois asséché de son lait on l’a fait passer a l’abattoir.
      pourquoi les Algériens viennent en masse pour passer les vacances en tunisie la 49eme wilaya de l’Algérie ??
      tu penses ou tu crois que ton tourisme et tes sites touristiques sont plus valorisants que les notres ??
      l’Algérie a un tourisme plus valorisant, naturel et inexploité est le géant de la méditerranée par ces 1500 km de cote, ses majestueuses montagnes, son vaste, immense et féerique sahara dont l’ahlagar, le tassili, le Hoggar et j’en passe.
      simplement et contrairement a ta bourgade tunisie et le marokistan, l’Algérien vient chez toi pour te nourrir, n’a pas le culte de la personnalité, ne courbe pas l’échine, ne cire pas les pompes et n’offre pas sa femme et son enfant aux pédo-touristes séxuels.
      quant a vos préoccupations quotidiennes, vous avez a vos cotés les juifs sionistes qui se sont accaparés l’ile de djerba et les US qui se sont installés avec leur dromes dans votre sud.
      depuis notre indépendance a ce jour, l’Algérie vous a assez et tant donné et en retour elle recoit que haine, jalousie, trahison et perfidie.
      ta littérature me rappelle la fable de lafontaine « le corbeau et le renard ».

      Tin-Hinane
      11 mai 2017 - 14 h 59 min

      Ce qui est à mon avis plus
      Ce qui est à mon avis plus choquant c’est qu’un ministre tunisien se balade en insultant publiquement et injustement l’Algérie. Je n’ai jamais entendu un officiel algérien où simplement des algériens insulter les tunisiens jamais! par contre si vous allez sur la presse algérienne, en l’occurrence sur AP, et sur un article qui traite de la grossièreté d’un ministre tunisien envers l’Algérie ne vous attendez quand même à trouver des commentaires de sympathie des algériens envers les tunisiens, comment dire Monsieur il y a des limites. Les algériens n’ont fait que du bien à la Tunisie, les algériens n’insultent jamais ni les tunisiens ni personne et c’est de la Grandeur et c’st de la Noblesse de leur part sachez-le parce que franchement sans en venir aux insultes nous pourrions simplement renvoyer aux tunisiens leurs propres méfaits et cela sera bien suffisant. J’espère que la Tunisie n’attend pas après l’Algérie pour la nourrir, il n’en demeure pas moins que ce sont les algériens qui ont maintenu un peu le tourisme en Tunisie, par pur esprit de solidarité, et doit on rappeler que l’activité principale de la Tunisie est précisément le tourisme. Pour finir l’Algérie n’a pas à être le centre de préoccupation des tunisiens mais je vous rappelle que c’est votre ministre qui a parlé de l’Algérie et non l’inverse.

      ZORO
      11 mai 2017 - 15 h 10 min

      @ l anonyme 13 06 : dans la
      @ l anonyme 13 06 : dans la plupart des cas les anonymes sont des viperes sans nom qui deversent leurs venins sur tout ce qui leur est different.Toi tu es different je vais t appeler mon ami, ecoute mon ami ne sais tu pas que les tunisiens ne sont que les voisins des voisins des haineux et les haineux avant de hair les voisins de leur voisins ont verse toute leur haine sur tous les voisins qui les entourent. Tu vois donc mon ami que leur haine est innee s ils la cache ,elle les devore ,ils ne peuvent plus lui resister !!!!

    BENABDALLAH
    11 mai 2017 - 10 h 47 min

    « jusqu’où ira la patience des
    Jusqu’où ira la patience des Algériens à l’encontre de ces attaques gratuites » le moment n’est pas propice pour répondre à ces provocations, mais viendra le jour, si çà continue dans ce rythme, car les Algériens ont d’autres chats plus importants a fouetter pour le moment . Rappelez-vous la cause de la fermeture des frontières avec le Maroc ….

    DJAMEL
    11 mai 2017 - 10 h 41 min

    POUR QUE LES ALGERIENS LUI
    POUR QUE LES ALGERIENS LUI PARDONNENT CETTE BOURDE CE MINISTRE TUNISIEN DOIT FAIRE LA DIFFERENCE ENTRE LES VIEUX QUI SONT AU POUVOIR CHEZ NOUS QUI ONT GARDE UNE MENTALITE COMMUNISTE DONT ILS N ARRIVENT PAS A SE DEBARRASSER ET LES JEUNES QUI EUX SONT OUVERTS D’ESPRIT … L ERREUR EST HUMAINE ET IL SERA PARDONNE…

      HOUARI
      11 mai 2017 - 14 h 43 min

      il n y a aucun communiste en
      il n y a aucun communiste en Algérie ni vieux, ni jeune.
      et si c’était le cas ce n’est pas a ce mouakher ou « arriéré » ou le makhnez de nous le rappeler, car c’est un problémé Algéro-Algérien et ca ne concerne personne !!
      pardonne lui tout seul et va empester tes sites propagandistes du makhnez.

    Un autiste
    11 mai 2017 - 10 h 39 min

    Un fils dit à son vieux père
    Un fils dit à son vieux père : « Père, hagrouna ! « , le père répond : « Mon fils, 3aqlouna !  »

    A bon entendeur, Salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.