Clinton et le Maroc : le secret d’une relation intime

Le Maroc est «un très bon modèle pour d'autres pays», vient de déclarer Hillary Clinton, au terme de sa visite maghrébine durant laquelle elle n’aura eu de cesse d’appeler les pays de la sous-région à «se démocratiser». Cela dit, son «parti pris» prononcé en faveur du royaume chérifien aura trouvé sa quintessence lorsqu’elle s’est déclarée en faveur du projet marocain d'autonomie du Sahara Occidental qu’elle considère «réaliste». S’il est vrai que les relations entre le Maroc et les Etats-Unis ont toujours été solides, la secrétaire d'Etat américaine semble cette fois décidée à sauter le pas. Il faut rappeler qu’Hillary Clinton s’est illustrée par ses passages fréquents dans le royaume. On se souvient, en effet, que lors du sulfureux scandale «Monica Lewinsky» qui impliquait le président Bill Clinton, l’ex-première dame avait trouvé refuge au Maroc. Son séjour prolongé en 1998 avec sa fille Chelsea à Marrakech, loin des caméras, avait conforté l’assertion selon laquelle elle y aurait des origines lointaines ; une hypothèse qui avait était confortée par le fait qu’elle avait logé chez Jacky Kadosh, l’actuel président de la communauté israélite de Marrakech-Essaouira et fils du tailleur attitré du défunt roi Hassan II. Mieux encore, Hillary avait été aperçue, elle et sa fille Chelsea, du côté d’Ouarzazate, se recueillant sur la tombe de Rabbi David u-Moshé, un saint vénéré par les juifs marocains du monde entier. Admiratrice devant l’éternel de la diversité de la culture marocaine, Hillary Clinton fait souvent, par ailleurs, la promotion du «génie marocain» en portant avec aisance ses fameux caftans et en vantant la pastilla marocaine. Assurément, les Marocains tiennent, en la personne d’Hillary Clinton, la voix d’une des femmes les plus puissantes de la planète.
Aïcha K.
 

Comment (2)

    patriote
    25 mai 2013 - 16 h 26 min

    Elle devrait apprécié leurs
    Elle devrait apprécié leurs réseaux pédophile et leurs cannabis également , les sionistes sont aux portes de l’algerie maintenant que va faire le peuple algerien? prendre son destin en main ou se faire ecrasé par les salafistes financé par le quatar tout comme en tunisie,egypte ,syrie




    0



    0
    Anonyme
    4 janvier 2013 - 11 h 41 min

    Sans faire de raccourci
    Sans faire de raccourci :
    Tout est dit.
    Merci.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.