Naissance et déclin d’un parti

Né dans la déchirure du Mouvement berbère, en février 1989, le RCD ne pourra survivre au départ précipité de son chef qui a lui-même, pendant longtemps, cultivé le culte de la personnalité auprès de ses ouailles, et éduqué le parti dans l’esprit de l’excommunication, jusqu’à ne plus pouvoir en assurer la survie maintenant qu’il a décidé de rendre le tablier. Les militants auront bien du mal à s’accommoder d’un autre chef, qui sera trié ou recommandé parmi les «jeunes novices» qui n’ont pas la stature ni le «pouvoir magique» de leur leader, et trouveront du mal à suivre…
Si pour certains observateurs, le geste de Saïd Sadi restera dans les annales politiques du pays, en ce sens qu’il donne un exemple d’alternance – bien que tardive – à une classe politique rongée par le despotisme et l’égocentrisme, il est aussi un fait que, pour les plus concernés, c’est-à-dire essentiellement les militants, cette défection non annoncée et inexpliquée, à un moment crucial de la vie nationale, ne pourrait qu’être préjudiciable à leur engagement dans la vie politique. Parce que, en un sens, Saïd Sadi, par sa décision prise en plein milieu du tourbillon, accélère le dépérissement d’un parti qui appartient théoriquement à tous ses membres.
Ghania Bouzid
 

Comment (2)

    algerie one
    10 mars 2012 - 21 h 32 min

    Madame soleil sur Algérie
    Madame soleil sur Algérie patriotique vient de prédire le déclin du RCD.Au plaisir de vous relire en 2014 si dieu le veut.




    0



    0
    Rachid de Paris
    10 mars 2012 - 14 h 06 min

    jugement destructif,
    jugement destructif, appreciez au moins le geste tout a fait nouveau dans nos moeurs politique !!!!! quelles qu ‘en soient les raisons ,il faut d abord le saluer ce geste!!!et je ne pense pas que le RCD doit mourir parceque S.SAADI n ‘en est plus le President, et pour exemple, regarder comment le FLN a survecu a ABANE et cie, et dommage !!!car ce parti meritait surement de disparaitre des l ‘indepandance, et il sert encore de vache à traire ,a de nombreux oportunistes, loin d avoir la stature de SAADI, dont je ne suis point un adepte pourtant croyez, mais qui a surement plus de classe, de culture, que les belkhadem HADJAR , Belayat, SIAFFIF et consorts guignols
    merci a vous moi




    0



    0

Les commentaires sont fermés.