Bousteila : «Je veux les têtes des gros trafiquants de drogue»

«Je veux le démantèlement des grand réseaux de trafic de drogue et les têtes qui les dirigent. Les saisies, c’est bien, mais je veux le destruction de ces pègres qui empoisonnent nos frontières.» C’est ce qu’a déclaré en substance, ce matin, le général-major Ahmed Bousteila, commandant de la Gendarmerie nationale, qui a tenu une réunion à Oran, avec les cadres du deuxième Commandement régional (2e CR-GN) pour dévoiler la nouvelle feuille de route de lutte contre le crime transnational. Ainsi, et au deuxième jour de son déplacement à l’ouest du pays, Ahmed Bousteila a encouragé les 13 groupements de la Gendarmerie nationale de l’Ouest à maintenir la cadence d’intervention et à mieux occuper le terrain. En ce sens, il a procédé à l’inauguration de deux postes avancés entre Marsa Ben-M’hidi et Maghnia et une brigade attachée directement au 19e GGF. Selon notre source, ces postes prototypes sont dotés de caméras de télésurveillance, c’est-à-dire de la surveillance électronique des frontières. Au plan infrastructures, le général-major Ahmed Bousteila a procédé au lancement de nouveaux pelotons chargés de sécuriser les usagers de l’autoroute Est-Ouest, d’un plan de modernisation des moyens de contrôle et de surveillance des frontières, de deux brigades à Oran, dont une Section de sécurité et d’intervention (SSI) pour renforcer les unités dans le cadre de la lutte contre la grande délinquance. Exhortant ses hommes à redoubler de vigilance avec la recrudescence des actes terroristes, du trafic de drogue, de la pression des lobbies de la contrebande, le patron de la Gendarmerie nationale s’est dit satisfait de l’avancée enregistrée par ses élites sur le terrain, notamment dans le renseignement, le maintien de l’ordre, l’investigation, la sécurité routière, le verrouillage des frontières et l’activité de la police judiciaire.
Yanis B.

 

Commentaires

    AnonymeabdelmalekABDELMALEK
    26 juin 2012 - 11 h 04 min

    oui mon général, il faut les
    oui mon général, il faut les traqués , car ce sont un virus durs :bon chance aux hommes en verts.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.