Comment les Anglais ont voulu éliminer l’Algérien Taoufik Makhloufi

La victoire de notre champion olympique du 1 500 m, l’Algérien Taoufik Makhloufi, fait jaser. Elle suscite de la jalousie et la haine chez une bonne partie de la presse française pour on ne sait quelle raison. Les Algériens ont été surpris voire choqués de lire des commentaires et des titres d’une rare méchanceté. France24, Le Point et L’Express, pour ne citer que ceux-là, n’ont pas digéré la victoire de l’Algérie à Londres. «Taoufik Makhloufi, médaille d’or sur fond de polémique», «Du cocasse à l’or sur fond de doute», «Makhloufi, le blessé vainqueur»… sont autant de titres qui laissent perplexes. Mais les Français qui s’égosillent à remettent en cause la blessure de l’Algérien médaillé d’or ne parlent pas du complot ourdi par les Anglais et qui consistait à écarter Makhloufi pour laisser la place à leur compatriote Baddeley Andrew, qui avait terminé à la 13e place des deux séries du 1 500 m lors des demi-finales de dimanche dernier, derrière le Bahreïni Belal Mansour Ali. Comme il n’y a que 12 athlètes en finale, on comprend bien que l’écartement de Makhloufi aurait permis à l’Anglais de prendre part à la finale. Cette affaire est d’autant plus étrange que c’est l’agence Reuters, reprise par la BBC, qui a distillé l’information de l’exclusion de l’athlète algérien ; une information «révélée» par un juge arbitre. Pour les spécialistes, il était clair que cette histoire d’exclusion a été montée de toute pièce pour écarter un sérieux concurrent, comme l’a précisé une source de la Fédération algérienne d’athlétisme à Algériepatriotique. Notre source ajoute que les Kenyans, qui gagnent beaucoup d’argent dans cette discipline et habitués à occuper le haut du podium, y sont aussi pour quelque chose. Revenant sur le choix controversé qui consistait à ne pas retirer Makhloufi de la liste du 800 m, notre source explique que «la délégation sur place sait ce qu’elle fait. Nous avions jusqu’à dimanche 13h pour retirer Makhloufi du 800 m. Or, la demi-finale du 1 500 m avait lieu le soir même. Nous ne pouvions donc pas prendre de risque de le retirer de la liste. Imaginez un instant qu’il ne se soit pas qualifié en finale du 1 500 m ?» Grâce à sa victoire amplement méritée, Makhloufi touchera une prime de trois millions de dinars et un salaire de 140 000 DA pendant deux ans, outre un véhicule offert par un concessionnaire d’une grande marque allemande.
Réda B.

Comment (9)

    KELAM
    11 août 2012 - 8 h 39 min

    il était comme un ROI ,alors
    il était comme un ROI ,alors il n’admet pas parcequ’ils ont une reine.vive MEKHELOUFI;




    0



    0
    4algerian
    10 août 2012 - 8 h 57 min

    à lire certains commentateurs
    à lire certains commentateurs ici, il semble que soit ils n’ont pas lut l’article en entiers, soit ils ne comprennent pas..

    Lisez ceci.. madabikoum

    la délégation sur place sait ce qu’elle fait. Nous avions jusqu’à dimanche 13h pour retirer Makhloufi du 800 m. Or, la demi-finale du 1 500 m avait lieu le soir même. Nous ne pouvions donc pas prendre de risque de le retirer de la liste. Imaginez un instant qu’il ne se soit pas qualifié en finale du 1 500 m ?




    0



    0
    Anonyme
    9 août 2012 - 18 h 39 min
    Algiers
    9 août 2012 - 15 h 29 min

    A supposer que ce que disent
    A supposer que ce que disent les gens de la fédération soit vrai, à savoir qu’il ne pouvait pas le retirer du 800 m…etc. Sont ils si ignares que ca au point de ne pas connaitre le réglement, ou plutôt les conséqsuences d’un tel acte (abandon) par notre seul espoir algérien. Par leur ignorance, ils ont failli éliminer l’espoir de Makhloufi et de tout le peuple algérien. Rien que pour leur ignorance, ils devrait être éliminer des instances de décision. Ceci dit, Mabrouk à tous les algériens pour cette heureuse médaille que nous a offert notre héros.

    A bon entendeur




    0



    0
    FAYCAL
    9 août 2012 - 3 h 18 min

    il faillait participé avec
    il faillait participé avec Makhloufi sans toute cette délégation qui a nuit à l’image de l’Algérie et c’est toujours des out siders qui honorent notre pays et non des Habitués du tourisme au dot du contribuable à bon entendeur




    0



    0
    anis Hallal
    8 août 2012 - 22 h 23 min

    tout va bien qui finit bien
    tout va bien qui finit bien




    0



    0
    Kamal
    8 août 2012 - 20 h 53 min

    Tout simplement GRAND BRAVO
    Tout simplement GRAND BRAVO à Taoufik MAKHLOUFI

    et grand merci à Algérie patriotique pour cet article




    0



    0
    soltane
    8 août 2012 - 20 h 05 min

    Salut,
    C’est difficile de

    Salut,
    C’est difficile de prouver et parler de complot des anglais pour repêcher leur athlète ^pour participer à la finale vu que ce dernier s’est classé à la dernière place lors des séries.
    La réalité est simple T.Makhloufi mérite amplement sa médaille d’or car il était le plus fort.
    Merci à lui d’avoir pu honorer le drapeau Algérien.
    Quant aux dires des médias Français,je leur dirai  » les chiens aboient,la caravane passe « .
    Remerciements aux Britanniques pour leur parfaite organisation de ces jeux olympiques.




    0



    0
    Amine
    8 août 2012 - 18 h 20 min

    Tres bonne analyse !!! Mais
    Tres bonne analyse !!! Mais je ne vois toujours pas ce qui a empeche les anglais d’eliminer notre champion ?
    Ayya ta7ya el djazair 😉




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.