Boumerdès : saccage du service des urgences médicales et de chirurgie orthopédique

Le service des urgences médicales et de chirurgie orthopédique de la ville de Boumerdès, relevant de l'hôpital de Thénia, a fait l'objet, durant la nuit de lundi à mardi, d’un acte de saccage perpétré par un groupe d’individus, selon le responsable de cette structure. La même source a précisé que l'incident s’est produit aux environs de minuit, quand un groupe de 25 personnes est venu à ce service en ramenant un accidenté de la circulation afin de lui prodiguer les soins nécessaires. «Après son examen, la personne blessée a été mise en attente avant de subir une intervention, mais ses accompagnateurs ont exigé du corps médical de permanence de procéder à l’opération sur le champ, sans aucune attente», a indiqué la même source. Devant le refus des médecins d’obtempérer à cet «ultimatum», des membres de ce groupe s’en sont pris au surveillant médical et ont saccagé tout ce qu’ils ont trouvé devant eux comme matériel médical et mobilier, a précisé ce responsable en ajoutant que «l’estimation des dégâts est en cours». Ce déchaînement de fureur n’a été stoppé qu’après l’intervention des forces de l’ordre qui ont arrêté cinq membres du groupe, alors que le reste a pris la fuite, a-t-on relevé. La polyclinique de Khemis El-Khechna avait subi, le 6 août dernier, des actes similaires de saccage commis par des membres de deux familles qui se sont livrés une bataille rangée sur place. Les dégâts ont été estimés à 3 millions de dinars, rappelle-t-on.
R. N.

Comment (2)

    Micipsa
    22 août 2012 - 14 h 09 min

    Des comportements qui
    Des comportements qui reflètent le désarroi d’un société qui n’a plus de repères.




    0



    0
    raselkhit
    22 août 2012 - 13 h 58 min

    C’est consternant Que
    C’est consternant Que devrait-on dire de tels méfaits ?L’irresponsapibilit » l’incivilit » la barbarie la sauvagerie????Non que non seulement un peuple à la dérive Chacun estime qu’il a le droit de faire cequ’il lui semble à lui son droit.
    Par la destruction de ce service on supprime la possibilité de sauver des dizaines et même des centaines de vies Mais ces genres d’individus n’ayant aucune conscience de ce que c’est la communauté et n’ayant plus aucune notion de vivre ensemble n’ont qu’un seul et unique but étaler leur égocentrisme encouragé par une certaine presse complètement et totalement inconsciente des dégats que peuvent causer les encouragements de tels actes




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.