Medelci à propos de Tahar Touati : «Toujours pas de confirmation»

Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a affirmé lundi à Alger, qu'il n'y avait pas d'informations «supplémentaires» concernant l'authenticité de l'information rapportée par certains sites électroniques sur le communiqué annonçant l'exécution du fonctionnaire consulaire algérien Tahat Touati, retenu en otage dans le nord du Mali avec d'autres fonctionnaires du consulat. «Après les informations que nous avons recueillies et diffusées à l'opinion publique algérienne et internationale, nous ne possédons pas d'informations supplémentaires à ce sujet», a indiqué M. Medelci dans une déclaration en marge de l'ouverture de la session d'automne du Conseil de la nation.
Dans un communiqué publié dimanche, le ministère des Affaires étrangères avait souligné que l'information relayée par certains sites web au sujet d'un communiqué annonçant l'exécution du fonctionnaire consulaire algérien Tahat Touati «fait actuellement l'objet de vérification nécessaires pour s'assurer de son authenticité». Le ministère avait précisé que les familles des fonctionnaires consulaires algériens retenus en otages dans le nord du Mali «avaient été reçues samedi matin par le secrétaire général du ministère des affaires étrangères qui leur a rappelé, en particulier que les contacts avec les ravisseurs n'étaient pas rompus». Selon la même source, le communiqué annonçant l'exécution du fonctionnaire consulaire algérien «ne peut par conséquent que susciter la surprise et justifier les démarches engagées en vue de confirmer la véracité de l'information diffusée samedi en fin de journée». La cellule de crise «est en session ouverte et le ministère ne manquera pas d'informer les familles concernées et l'opinion pu plique nationale de tout nouveau développement», ajoute le ministère. Trois diplomates algériens sur les sept pris en otage début avril à Gao (Mali) par des hommes armés ont été libérés et se trouvent actuellement en Algérie. Le consulat d'Algérie à Gao avait été la cible d'une attaque par un groupe inconnu qui a pris en otage le consul et six fonctionnaires pour les emmener vers une destination inconnue.
R. I.
 

Commentaires

    raselkhit
    3 septembre 2012 - 14 h 30 min

    Toutes ces pressions
    Toutes ces pressions n’arriveront pas à faire changer d’avis l’Algérie et ses dirigeants NON nous n’interviendront pas militairement au Mali.l’Algérie a des positions de principe et n’y dérogera jamais .Que les occidentaux fassent éxécuter tous les otages algériens nouqs ne changerons pas de façon de voir la lutte antiotérroiriste NOUS COMBATTRONS L’INTEGRISME AVEC NOS ARMES ET LOYALEMENT




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.