Sit-in le 15 septembre à Paris contre la cherté des billets d’Air Algérie

L'Association de défense des droits des usagers d’Air Algérie appelle à un sit-in, le 15 septembre, à 15h, devant l’agence de la compagnie nationale située sur l’avenue de l’Opéra à Paris. Cette association, créée dans le sillage de la grève du PNC qui a paralysé pendant plusieurs jours la compagnie en juillet 2011, a déjà menacé il y a deux mois, de protester contre les prix des billets, considérés comme les plus chers au monde. Un billet d’avion Paris-Alger sur les lignes d’Air Algérie coûte environ 500 euros. Un prix jugé excessif par cette association qui n’hésite pas à faire la comparaison avec les compagnies aériennes des pays voisins (Maroc et Tunisie). «Comment se fait-il qu’Air Algérie fixe les billets Alger-Paris à 500 euros alors que les ressortissants tunisiens et marocains achètent leurs billets beaucoup moins cher pour pratiquement la même distance (Tunis-Paris et Rabat-Paris) ?» se demandait, en juillet dernier, Omar Aït Mokhtar, président de l’association. Pour illustrer cet écart important, il donne l’exemple des billets pour les voyages Agadir (Maroc)-Paris ou Monastir (Tunisie)-Paris qui, d’après lui, sont proposés à moins de 130 euros durant la même période, en plein mois d’août. «Pourquoi le citoyen algérien doit-t-il payer son billet quatre fois plus cher que ses voisins tunisiens et marocains ?» s’interroge-t-il encore, considérant que cette situation est «inadmissible» et que rien ne peut justifier les prix des billets d’Air Algérie. Soutenue par le Mouvement des citoyens algériens de France, cette association compte ainsi par son action attirer l’attention des pouvoirs publics en Algérie pour «se pencher sérieusement sur ce problème qui pénalise des milliers de ressortissants algériens en France». Ensemble, les deux associations tenteront ainsi de fléchir la décision d’Air Algérie et faire baisser les prix des billets d’avion en haute saison pour permettre aux émigrés de venir en vacances dans leur pays sans être saignés par le coût du transport aérien. Les deux associations invitent tous les Algériens résidant dans la région parisienne à venir en force à ce sit-in pour faire entendre leur voix auprès des autorités algériennes.
Sonia B.
 

Comment (3)

    chark
    14 septembre 2012 - 10 h 17 min

    Il faut amplifier ce genre
    Il faut amplifier ce genre d’opération et dénoncer ce dumping de cette société nationale qui n’est pas digne de représenter l’Algerie dans le monde ,  » air coucous  » comme tout le monde la nomme ,et en train de perdre l’estime de la communauté Algerienne de l’étranger cela préfere voyager avec les compagnies tunisienne , espagnole , marocaine ,à cause du prix des billets , rappelons que l’Algerie est grand producteur d’hydrocarbure contrairement aux pays voisins cités ! et qu’à ce titre les prix des billets devraient être divisés par deux et resté fixe toute l’année ! honte à notre pays et honte à cette compagnie nationale ! nos voisins se foutent de nous en ce moment hchouma likoum !! ya khawana !!




    0



    0
    Imene
    14 septembre 2012 - 8 h 49 min

    Inadmissible ! Vraiment, des
    Inadmissible ! Vraiment, des prix exorbitants !




    0



    0
    Tiab
    13 septembre 2012 - 20 h 58 min

    Oui les billets sont chers et
    Oui les billets sont chers et le téléphone mobile est cher comparé au Maroc et Tunisie. On est des vaches à lait !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.