Un ex-agent secret algérien accusé de terrorisme regagne la France

Le Franco-Algérien, Bachir Belharchaoui, ancien sous-officier de l’armée algérienne, pro-islamiste, a pu obtenir un nouveau passeport français auprès du consulat français à Alger et regagner son domicile à Lyon, où il est installé depuis qu’il a déserté les rangs de l’ANP. Cet ancien sous-officier qui a flirté avec les islamistes radicaux du FIS dissous et qui a, ensuite, quitté l’Algérie en 1993 pour poursuivre son entreprise anti-algérienne à l’étranger, avait été arrêté à l'aéroport d'Alger dès son arrivée, le 18 août 2011. Son arrestation a été opérée conformément à un mandat d’arrêt faisant suite à une plainte déposée contre lui pour «appartenance à une organisation terroriste». Etant un sous-officier déserteur, Belharchaoui a été présenté devant le tribunal militaire de Blida où il a été jugé et condamné à un an de prison ferme pour «appartenance à une organisation terroriste et complot dans le but de nuire à une composante militaire». Ayant purgé sa peine en septembre dernier, Bachir Belharchaoui est parti ce matin en France, à bord d'un vol Alger-Lyon, après avoir obtenu son nouveau passeport français. Agé de 45 ans, il est actuellement chauffeur routier en France où il est marié et père de trois enfants. Présenté comme victime par les milieux pro-islamistes, Belharchaoui a tout simplement trahi sa patrie pour des desseins encore inavoués, affirment d’autres.
S. B.

Comment (3)

    l'homme eat bonnets. il a refuse de faire du mal a ces frere
    18 mai 2017 - 11 h 22 min

    l’homme eat honnete . il a
    l’homme eat honnete . il a refuse de faire du mal a ces freres Algeriens. le bon est devenu mauvais st le diable est devenu un saint.




    0



    0
    Anonyme
    12 octobre 2012 - 23 h 33 min

    (…), bref vive l’algerie et
    (…), bref vive l’algerie et les algeriens (nes) de souche..mais! patriotes ou nationalistes




    0



    0
    Indigène
    12 octobre 2012 - 12 h 21 min

    C’est la faute au service de
    C’est la faute au service de l’époque d’avoir recruté un renégat et les patriotes marginalisés. Beaucoup d’agents de garde pas secret, ont garni de leur présence les studios des télé françaises et allemande ont dénigrant leur patrie. Il faut lui retirer la nationalité Algérienne.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.