Ould Kablia veut réhabiliter les services publics

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Dahou Ould Kablia, a affirmé, samedi à Alger, l’importance majeure de la réhabilitation et la mobilisation des services publics, notamment administratifs, en vue de conforter la confiance du citoyen en ces structures. Ould Kablia qui intervenait lors de la rencontre avec les walis délégués, les chefs de daïra et les inspecteurs généraux les a appelés à «concrétiser l’idée de la réhabilitation et de mobilisation des services publics». Il s’agit, a-t-il insisté, «de mettre fin à tous les aspects de népotisme, de bureaucratie et de clientélisme afin de rétablir la confiance du citoyen en l’administration». Lors de cette rencontre qui a regroupé tous les walis du territoire national ainsi que les représentants d’instances administratives, le ministre a souligné l’impératif d’aller à la rencontre des intéressés pour «concrétiser ce programme qui vise essentiellement à prendre en charge les préoccupations des citoyens». Ces mesures qui se proposent en premier lieu de servir le citoyen algérien «traduisent fidèlement les orientations du président de la République exprimées en février 2011», a souligné Ould Kablia qui s’est félicité de la présence du Premier ministre Abdelmalek Sellal à cette rencontre et qui constitue, selon lui, «la preuve de l’intérêt qu’il porte au rôle dévolu aux autorités publiques». Après avoir souligné la nécessité de faire régner l’autorité de l’Etat de droit, le ministre a expliqué qu’il s’agissait en fait «de faire usage des prérogatives du pouvoir public dans un cadre de modernité et d’efficience de l’action afin d’améliorer le cadre de vie du citoyen et redonner à nos villes l’image qui leur sied». S’agissant de la prise en charge du citoyen, Ould Kablia a appelé les cadres à se mettre «au service et à l’écoute du citoyen» les exhortant à prendre en charge ses préoccupations en accordant l’intérêt nécessaire aux questions prioritaires qui l’intéressent telles le logement, l’emploi et l’aide sociale. Il a également appelé à moraliser le service public, consacrer la transparence et à bannir tous les aspects de bureaucratie, de népotisme et de clientélisme à travers la «modernisation et la coordination des prestations administratives à l’égard du citoyen, l’octroi d’aides sociales au logement, l’amélioration des capacités de production et de distribution de l’électricité et du gaz et la relance de l’investissement économique». «Vous êtes appelés à donner une valeur à votre place dans la chaîne de direction administrative et exploiter toutes les prérogatives qui vous sont conférées pour réaliser les objectifs escomptés et à les concrétiser sur le terrain», a dit le ministre à l’adresse des cadres.
R. N.

Comment (2)

    Anonyme
    22 octobre 2012 - 17 h 23 min

    Il faut un plan d’urgence
    Il faut un plan d’urgence pour les ressources humaines de toutes les institutions qui font l’Etat.Là est le grand problème de notre pays à quelque niveau de la hiérarchie que l’on soit.Il faut mettre les agents publics au coeur de tout le dispositif de gouvernance pour essayer de regagner toute la crédibilité perdue.Encore une fois les intentions du Ministre sont généreuses mais ou sont les personnes qui doivent servir de relais. C’est encore une fois l’histoire de la coquille … vide !!!!




    0



    0
    TARIK bab el oued
    21 octobre 2012 - 17 h 40 min

    AVEC TOUT LE RESPECT QUE JE
    AVEC TOUT LE RESPECT QUE JE VOUS DOIS ,MONSIEUR LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, C’EST TROP TARD POUR BIEN FAIRE.
    NOUS VIVONS UNE PÉRIODE TRÈS DÉLICATE …………..J’AI L’IMPRESSION QUE C’EST LE CALME QUI PRÉCÈDE LA TEMPÊTE

    QUE DIEU PROTÈGE NOTRE PAYS




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.