L’affaire Achour Abderrahmane de nouveau devant la justice

L'homme d'affaires Achour Abderrahmane et deux autres fonctionnaires de la Police comparaîtront, une nouvelle fois, devant le tribunal criminel d'Alger, le 13 janvier prochain, selon le calendrier établi des affaires enrôlées au titre de la troisième session criminelle de 2012. Les accusés devront répondre des chefs d'inculpation de faux et usage de faux commis en 2003. Le 15 juin 2009, Achour Abderrahmane a été condamné à quatre ans de réclusion criminelle et Bessaï Hacène (ex-chef de service à la sûreté de wilaya de Tipasa) à 4 ans de prison avec sursis, tandis que Zouaï Hachemi, ex-chef de la sûreté de wilaya de Tipasa), a été acquitté. Après le pourvoi en cassation introduit par le Parquet, la Cour suprême a décidé de rejuger ces trois accusés. Cette affaire est liée à l'affaire relative à la dilapidation de deniers publics (plus de 21 milliards de DA), ayant porté préjudice à la Banque nationale d'Algérie (BNA) et pour laquelle Abderrahamane Achour a été condamné en avril 2012 à 18 ans de réclusion criminelle. 
R. N.

Commentaires

    La victime
    29 novembre 2012 - 8 h 14 min

    Y’en a marre de parler
    Y’en a marre de parler toujours de cet Al Capone Algérien, Qu’en l’exécute une fois pour toute. Il a dilapidé l’argent du peuple il mérite la mort avec ses complices qu’ils lui ont facilité la tâche. Lui qui ne sait même pas signer au stylo, on lui a attribué le bac !? Comment pour le mettre dans le même sac avec les pauvres jeunes délinquants et les graciers… Toz Yaou Fakou !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.