Récolte record d’olives attendue à Ghardaïa

Une production prévisionnelle d'olives d'environ 1 900 tonnes est attendue dans la wilaya de Ghardaïa, au titre de l'actuelle campagne agricole, a indiqué lundi le responsable des statistiques à la direction locale des services agricoles (DSA). Ce niveau de production s'il venait à être atteint dépasserait «largement» celui de la dernière campagne agricole qui a connu une récolte de 1 000 tonnes, a souligné Khaled Djebrit en signalant que la production de cette année devrait atteindre un rendement de 26 quintaux à l’hectare, et cela en dépit d’une très faible pluviométrie. Cette campagne touche quelque 639 hectares, soit 115 500 oliviers productifs, sur une superficie globale de 1 225 ha et 304 700 pieds plantés depuis les cinq dernières années dans la wilaya de Ghardaïa, a-t-il fait savoir. Arbre qui «se comporte bien» dans un environnement hostile «aride et sec», l’olivier pousse bien dans la wilaya de Ghardaïa, comme en témoignent les nombreuses rangées d'oliviers nouvellement plantés comme brise vent autour des périmètres agricoles créés le long de la route nationale RN1 entre Ghardaïa et El-Menea ou à Guerrara. Malgré l’absence de soins, la fructification de cet arbre est relativement abondante, ce qui a entraîné l'engouement des agriculteurs locaux pour l’oléiculture. «Les pouvoirs publics œuvrent à l’extension de la superficie des oliveraies dans la wilaya de Ghardaïa pour atteindre près de 20 millions d'oliviers, sur une superficie de 50 000 ha à l’horizon 2014, à travers des encouragements financiers aux agriculteurs et investisseurs pour planter des oliviers et investir dans ce secteur», soutiennent les responsables de l’agriculture. Arbre noble et millénaire, dont les fruits possèdent des vertus diététiques et thérapeutiques indéniables, l'olivier s'est tôt érigé, au niveau de la wilaya de Ghardaïa, notamment dans les daïras de Guerrara, El-Menea et Mansourah, en un patrimoine arboricole important, qui a suscité, depuis 1990, un intérêt particulier en vue de sa promotion, estime la même source. La wilaya de Ghardaïa dispose de deux huileries modernes privées réalisées principalement à Guerrara et à Béni-Isguen. Le programme de développement de la filière oléicole et l'intensification de la culture de l'olivier peuvent contribuer à la création de nouvelles huileries, notamment au sud de la wilaya, dans la région d'El-Menea qui a bénéficié, ces dernières années, de plusieurs initiatives et projets agricoles privés visant à renforcer la place de l'huile d'olive dans la vie économique locale et booster la qualité de ce produit très prisé.
R. N.

Comment (2)

    Tripode
    10 décembre 2012 - 18 h 38 min

    Il faut reconnaître aux
    Il faut reconnaître aux Mozabites des vertus inconnues ailleurs à savoir le sens du travail, le sens de la communauté, une discrétion à toute épreuve et en particulier une modestie légendaire et une authenticité sans commune mesure en Algérie.
    Dieu fasse que nos compatriotes prennent exemple sur nos frères Mozabites.




    0



    0
    Nadim Ali Bey
    10 décembre 2012 - 17 h 36 min

    « Allah est la Lumière des
    « Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d’un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient. » ٍVerset 35 de la Sourate Al Nour.
    Je vis aux Etats Unis depuis 5 ans. En memoire de mon village de Mostaganem, j’ai plante 7 oliviers dans la maison que j’ai achete Aa San Antonio au Texas. l »olivier est sacre et source de richesse. Toute l’Algerie devrait etre couverte d’oliviers.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.