Logements AADL : les explications de Lyès Benidir

Le directeur général de l’Agence d’amélioration et de développement du logement (AADL), Lyès Benidir, s’est efforcé, aujourd’hui, à apporter quelques éléments de réponses aux nombreuses questions et interrogations suscitées par le nouveau programme location-vente annoncé par le gouvernement. Invité au forum de Liberté, le DG de l’AADL a tenu d’emblée à rassurer les souscripteurs sur «la transparence» de la procédure de sélection. Selon lui, un site web est en construction avec l’aide du Cerist. Il servira de plateforme de contact, de renseignement et de prise de rendez-vous pour l’ensemble des souscripteurs, qu’ils soient anciens ou nouveaux. Ce site, affirme-t-il, devra être opérationnel d’ici le début de l’année. Tous les rendez-vous se feront donc par Internet. Entretemps, l’AADL assainit les 142 598 demandes enregistrées en 2001. L’opération avance, d’après lui. Plus de 5 500 cas de fausses déclarations ont été relevées. L’actualisation et le dépôt des dossiers se feront sur rendez-vous, a-t-il assuré, précisant que l’agence est en train d’aménager des chapiteaux pour recevoir 200 à 300 personnes par jour. Sont également concernés, prioritairement, les souscripteurs au programme de 65 000 logements location-vente lancé par la Cnep-Immo. Le coup d’envoi du nouveau programme sera donné d’Oran et Annaba dès la première quinzaine de 2013. Le DG de l’AADL a reconnu que le nombre de postulants est supérieur au nombre de logements. D’où la nécessité d’engager de nouveaux programmes dans le cadre de cette formule. M. Benidir reconnaît l’existence de difficultés à départager les nombreux souscripteurs qui sont excédés par une longue attente et qui craignent, légitimement, qu’ils soient encore une fois recalés ou renvoyés à des programmes futurs. Mais il tient, en même temps, à assurer que le programme en voie de lancement est extensible et de nature à répondre à tous les besoins des souscripteurs anciens comme nouveaux. Cela, tout en s’engageant à mener une lutte «implacable» contre les éventuels fraudeurs. Le nouveau programme AADL compte 230 000 unités. En plus des 150 000 logements sous forme de location-vente, il y aura 80 000 logements engagés dans la formule LPA. Ce programme sera lancé à partir de janvier 2013. Pour Alger, les sites pour la construction de 60 000 logements ont été déjà définis. Ce sont Bouinan, Sidi Abdallah, Eucalyptus, Baraki et Baba Hacène. Ce programme sera réalisé par des entreprises publiques et privées en partenariat avec des entreprises espagnoles, américaines et italiennes afin que les délais soient respectés. S’agissant des postulants qui sont partis à la retraite avant d’obtenir leur logement, ils n’ont rien à craindre. Le DG assure qu’ils gardent entièrement leur droit d’accéder à cette formule. Le DG de l’AADL a annoncé, dans ce sillage, la distribution, avant la fin du mois courant, de 1 336 logements à Aïn Benian, Draria, Bachdjarah et Ouled Fayet. Il faut dire que la formule location-vente suscite beaucoup d'intérêt auprès de nombreux Algériens en quête d'un logement décent. Nos lecteurs ne cessent de demander de plus amples informations sur les démarches à suivre pour souscrire à ce programme et veulent connaître les critères de sélection. Algeriepatriotique continuera de suivre ce dossier pour eux.
Sonia B.
 

Comment (17)

    malki
    25 septembre 2013 - 16 h 24 min

    moi je suis parmi les
    moi je suis parmi les personnes qui ont déposé leur dossier en 2005 sous le N°16.36B/19-133 du 08/05/2005




    0



    0
    bobane
    7 janvier 2013 - 8 h 58 min

    bonjour a tous, il faut ni
    bonjour a tous, il faut ni croire ni faire confiance a un algérien (…) ce qui il faut c’est de laisser travailler ce responsable, plus tard on vira ( pas d’engagement sentimental).




    0



    0
    baouchi nacer
    5 janvier 2013 - 8 h 57 min

    je trouve pas mon NOM sur la
    je trouve pas mon NOM sur la liste des 26-9-2001 et mon numero et 46a2631, pourquoi je veut avoir une reponse, c’est quon mon tour ?




    0



    0
    baouchi nacer
    5 janvier 2013 - 8 h 55 min

    je trouve pas mon NOM sur la
    je trouve pas mon NOM sur la liste des 26-9-2001 et mon numero et 46a2631, pourquoi je veut avoir une reponse, c’est quon mon tour ?




    0



    0
    Anonyme
    2 janvier 2013 - 12 h 36 min

    moi personnellemnt je n fais
    moi personnellemnt je n fais pas confiance a l’état algerienne ils sont tous des monteurs , comment faire confiance a des gens qui sont fait ( la haute trahison de chouhada ) ???? rahoum yala3bou bel l’algerie , parceque ils sont des algeriens , hadou sont des marocain ,,boutefilka -ben bella -…. etc le jour ou l’algerie elle sera gérer par des l’algeriens oullah tesknou fi les villa machi fe les apptm salam walikoum
    n




    0



    0
    derradji nouredine
    1 janvier 2013 - 9 h 36 min

    Bonne Année 2013 c’est
    Bonne Année 2013 c’est aberrant aprés 10 ans de souffrance monsieur Benidir à fait ressortir 5534 fraudeurs .mais et les autres qui ont déposées aprés 2001 et 2002 ont acquis un logement quel est leurs sorts




    0



    0
    Anonyme
    25 décembre 2012 - 9 h 44 min

    Svp est ce que quelqu’un peut
    Svp est ce que quelqu’un peut m aider , ou est ce formulaire qu’il faut remplir pour l’AADL et merci .




    0



    0
    ouadi meriem
    22 décembre 2012 - 17 h 54 min

    je suis la soeur de la
    je suis la soeur de la défunte juste pour me rendre se service en son honneur donner un logement à son frere merci




    0



    0
    Anonyme
    20 décembre 2012 - 18 h 02 min

    On voudrait bien savoir si la
    On voudrait bien savoir si la distribution des 1300 logements avant fin decembre va se faire sur la base de criteres, ou bien c’est comme d’habitude :

    DES LISTES PREFABRIQUES !




    0



    0
    Anonyme
    20 décembre 2012 - 12 h 00 min

    moi je possède une
    moi je possède une affectation a ain benian et j ai payé la 1ère tranche j espère qu on m appellera ce mois ci inchallah , je ne veux pas désespérer encore




    0



    0
    Anonyme
    20 décembre 2012 - 8 h 54 min

    maalich aatona dar bark
    maalich aatona dar bark




    0



    0
    hamid
    19 décembre 2012 - 14 h 21 min

    ce cadre de l’état, moi je le
    ce cadre de l’état, moi je le connais personnellement, c’est un bourreau du travail.




    0



    0
    Ezzine
    19 décembre 2012 - 11 h 15 min

    Entendre Monsieur Le
    Entendre Monsieur Le directeur général de l’Agence d’amélioration et de développement du logement (AADL), Lyes Benidir, ou le lire sur les programmes de logements de cette agence, on ne peut pas s’empêcher de le croire,

    Mais lorsqu’on constate et l’on vit sur le terrain les actes de l’AADL on ne peut pas aussi s’empêcher de se poser des questions !




    0



    0
    HasbiaAllahou
    18 décembre 2012 - 11 h 11 min

    aujourd’hui je suis pris par
    aujourd’hui je suis pris par une peur que je ne peux expliquer à vrai dire il n’y a rien à expliquer dans un monde pareil plein de magouilles plein de vices aucune trace de la vertu nous vivons au jour le jour en quête d’un espoir mais hélas ils foutent de notre gueule parce que nous sommes modestes et nous sommes dans l’obligation de les croire mais jusqu’à quand ?
    dommage que nous sommes incapables de réagir nous nous étouffons et personne n’est en mesure de comprendre notre souffrance peut être jusqu’à notre mort et encore serions nous tranquilles dans notre tombe mais ça c’est autre paire de manche
    Allah yahdihoum oua Allah yerhamna




    0



    0
    farida
    18 décembre 2012 - 9 h 33 min

    bonjour,
    il faut croire et

    bonjour,

    il faut croire et faire confiance aux autres et surtout avant tout faire confiance a Allah et a soi même, car si l’on croit pas on arrivera pas, et on fait rien sans rien, alors faisant confiance et suivre les démarches pas par pas et on arrivera tous inchallah

    allah yafteh ala tout le monde inchallah




    0



    0
    boubou
    18 décembre 2012 - 0 h 00 min

    Bonjour a tous
    Comment voulez

    Bonjour a tous

    Comment voulez vous croire un responsable qui a contribué dans le passé a faire faillite aux EPLF et s’il avait a réaliser il aurait du faire avec toute ces années .
    De plus AADL a plus de 10 ans d’existence, les OPGI plus de 20 ans et d’autre organisme publics.
    Donc on peut régler le problème de logement qui est un produit commerciale par une solution sociale.
    Donc il ne faut pas croire, ils sont entrain de se distribuer des poste a leur copains en créant des entreprises et des organismes publiques pour voler l’argent des contribuables.




    0



    0
    Anonyme
    17 décembre 2012 - 19 h 50 min

    A ma connaissance, Bouinan se
    A ma connaissance, Bouinan se trouve dans la wilaya de Blida, pas à Alger!!!!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.