La Mosquée de Paris condamne la prise d’otages à In Amenas

La Grande Mosquée de Paris, dirigée par le recteur Dalil Boubakeur, dénonce avec force «la massive et tragique prise d’otages meurtrière des employés du site gazier d’In Amenas». Cette autorité religieuse très écoutée en France affirme que cet acte terroriste d’une rare violence «choque profondément la conscience humaine». La Grande Mosquée de Paris salue, dans ce contexte douloureux, la mémoire de «toutes les victimes innocentes» qui représentent «toutes les nations et toutes les confessions, surprises de l’ampleur que peut prendre la violence meurtrière aveugle». Consciente de la menace qui pèse sur toute la région, la Mosquée de Paris «prie Dieu que cette partie du monde retrouve la paix séculaire des peuples du Sahel qui la composent». L'Organisation de la coopération islamique (OCI) a, de son côté, exprimé sa solidarité avec l'Algérie suite à l'attaque terroriste contre le site gazier de Tiguentourine, insistant sur «son droit légitime, dans le cadre de la préservation de la sécurité et la stabilité du pays, à recourir à tous les moyens nécessaires pour faire face aux auteurs de cet acte terroriste et libérer les otages algériens et étrangers». Le secrétariat général de l'OCI a réitéré sa position «inaliénable» condamnant le terrorisme sous toutes ses formes et rejetant «tout amalgame» entre la violence et l'Islam.
Sonia B.
 

Comment (3)

    Times
    21 janvier 2013 - 19 h 24 min

    C’est qui ce charlo ? il
    C’est qui ce charlo ? il parle au nom de qui ?




    0



    0
    MOHAMED
    21 janvier 2013 - 17 h 25 min

    dalil OUSKOUT MINE FADLIK
    dalil OUSKOUT MINE FADLIK OUSKOUT (…)




    0



    0
    Ezzine
    21 janvier 2013 - 10 h 19 min

    M. Dalil Bpubakeur ! Chanter
    M. Dalil Bpubakeur ! Chanter avec moi !
    Frère jacques, frère jacques, Dormez-vous, dormez vous, sonni li matina, sonni li matina, ding din dong, ding din dong !!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.