Plus de 100 Tunisiens de la ville frontalière de Kasserine demandent l’asile en Algérie

La ville de Kasserine a été le théâtre de plusieurs soulèvements populaires. D. R.

Les gardes-frontières algériens ont intercepté 109 ressortissants tunisiens qui s’apprêtaient à traverser la frontière algéro-tunisienne au niveau de la wilaya de Tébessa durant les soixante-douze dernières heures. Ces Tunisiens voulaient entrer illégalement en Algérie pour solliciter un asile social pour échapper à la faim, selon les termes utilisés par le site tunisien Anbaa Tounes qui donne l’information en citant des sources sécuritaires algériennes.

Selon cette source, les éléments des gardes-frontières algériens ont intercepté des citoyens tunisiens originaires de la localité de Telebt, dans la région de Feriana, dans la préfecture de Kasserine, infiltrés de manière illégale sur le territoire national «pour échapper à la faim, la pauvreté, le chômage, le manque de développement et demandant l’octroi de la nationalité algérienne». Ceci dénote «une escalade dans le mouvement de protestation contre l’absence de réponse des autorités tunisiennes à leurs préoccupations et leurs intérêts», note le journal tunisien.

Les Tunisiens qui ont tenté de pénétrer sur le territoire algérien de manière clandestine sont des jeunes à la force de l’âge qui vivent dans le chômage et sont issus de la région de Hydra, à Kasserine, frontalière avec Tébessa. Ils sont entrés dans le territoire algérien pour échapper à «l’enfer du chômage, à la pauvreté et à la propagation des maladies et à la difficulté de vivre décemment en Tunisie», diront-ils. Pour rappel, ces jeunes ont organisé un sit-in qui dure depuis plusieurs jours à Feriana. Ils exigent de rencontrer le consul tunisien à Tébessa et le gouverneur de Kasserine.

Le journal précise que ces Tunisiens ont réussi à marcher des dizaines de kilomètres à pied sous le soleil et avec les difficultés du jeûne, mais ils ont réussi à atteindre le territoire algérien, avant qu’ils ne soient interceptés par les éléments des gardes-frontières algériens qui les ont ramenés à la zone frontalière terrestre où ils ont passé deux nuits. Les autorités locales de la wilaya de Tébessa leur ont offert nourriture, médicaments et abris en érigeant cinq tentes avec le concours du Croissant-Rouge algérien et la collaboration du commandement local de la Gendarmerie nationale et certains habitants de Tébessa qui ont assuré aux protestataires des repas et le s’hour.

Notons qu’en 2011, des citoyens tunisiens ont traversé la frontière terrestre avec l’Algérie et se sont rapprochés de la ville de Tébessa afin d’attirer l’attention de l’opinion publique sur les conditions difficiles dans lesquelles ils vivaient. Les habitants de la région de Tébessa ont organisé un vaste mouvement de solidarité avec leurs frères tunisiens et leur ont offert aide et assistance durant cette pénible épreuve.

Ramdane Yacine

Comment (125)

    Mello
    16 juin 2017 - 13 h 43 min

    Un espace de plus de 2000 km
    Un espace de plus de 2000 km de cote et pres 90 millions de personnes, se retrouvent divise et « frontaliser » par des colons qui ne se souciaient que de leurs interets. Plus de 50 ans apres l’independance , les trois pays de l’Afrique du Nord s’isolent davantage les uns des autres. Alors que des nations s’imposent sur la scene internationale sous le mot magique de « pays emergents » . Alors que des pays comme l’Inde, l’Iran , le Bresil , la Turquie viennent disputer aux anciennes puissance coloniales et a la puissante Amerique (USA) , le droit de regenter le monde , nous donnons encore l’image de tribus qui se cherchent sans cesse querelle et en appellent a l’arbitrage , voir la protection , de ceux la , memes, auxquels les nations qui ont releve les defis de la modernite contestent la conduite du monde. Les temps qui viennent, qui arrivent , s’ils ne sont pas abordes avec la lucidite et le serieux qu’ils necessitent , risquent de nous laisser en marge de l’histoire du monde. Notre pays est emblematique de cette attitude troublante pour ne pas dire equivoque. Victime d’enjeux et d’equlibres geopolitiques regionaux, voire mondiaux , il devient la profondeur strategique des uns et le point d’appui des autres.




    0



    0
      Anonymous
      17 juin 2017 - 5 h 54 min

      D’où tu sors mec avec des
      D’où tu sors mec avec des arguments pareils ! tu va te faire griller car en face tu as des petites cervelles qui pensent que l’Algérie est l’Amérique riche, puissante, arogante, …..Tu va te faire griller avec des individus qui te disent qu’il faut bruler ou tout au moins expulser les « 400 000 » marocains qui tentent de survivre et bénéficier un peu de la rente pétrolière de leur voisin et frère en proposant leur service souvent indispensable et de très bonne qualité surtout dans le domaine de l’agriculture. Tu va te faire griller face aux individus qui pensent que l’Algérie c’est leur propriété privée et tentent de faire croire au monde que l’Algérien est cet être égoïste qui peut tout donner aux autres sauf à ceux qui sont juste à côté de lui. Demain, si les energies fossiles venaient à être dépassées en quelque années, l’Algérie deviendrait l’un des pays le plus pauvre du monde. On sera quelques 80 000 000 de bouche à nourrir à qui on a appris l’arrogance et la fainéantise et les terres utilises auront été réduites d’une façon significative par l’avancée du désert.

      Tu va te faire griller avec des arguments pareils. Mais nous seront là pour te lancer de l’eau.




      0



      0
    el milia kvayl
    16 juin 2017 - 10 h 16 min

    L état a clairement décidé d
    L état a clairement décidé d’abandonner notre pays à l invasion des subsahariens ,marocains et désormais à venir tunisiens.(Syriens?…..)
    Je n oublie évidemment pas l histoire et le concours de certains de nos « frères »mais bon sang ce sont les Algériens qui sont morts et personne d autres(sinon une goutte d eau dans un océan).
    Alors que l on soit clair et net,jamais oh grand jamais nous ne devons octroyer de permis de séjour et encore moins la nationalité aux etrangers(telle qu’elle est actuellement octroyée aux époux d Algériennes)car ils ne sont pas les dépositaires de notre histoire et du sang versé…..
    J’observe de plus en plus le laisser-aller de nos compatriotes sur ces questions de souveraineté absolue, ils veulent singer le pseudo humanisme d occident qui consisterait à faussement accueillir toute la misère du monde alors qu’il s’agit pour les mondialistes de dominer les sociétés relativement homogène par un multiculturalisme destructeur,
    Dans le cas contraire je vous le dis sans ambages je quitte la ville,je retourne sur ma terre,celle des miens ,ensuite ce ne sera pas la loi des sociétés bâtardes mais celle de mon clan ,de ma tribu….je n hésiterai pas à utiliser tous les moyens afin de rester maitre chez moi.




    1



    0
    Dziri dz
    15 juin 2017 - 23 h 35 min

    J’aimerais ajouter a l
    J’aimerais ajouter a l’intention de notre ami HB en ce qui concerne l’immigration clandestine de provenance de nos voisins subsahariens, ceci. Sans préjugé aucun, j’ai séjourné longtemps en Afrique subsaharienne, pour des raisons professionnelles. Je sais de quoi je parle en évoquant les risques d’un flux incontrôlé de migrants lâchés, en familles, dans la nature sans aucune infrastructure ni institution d’accueil, d’orientation et de contrôle. Imaginez les maladies tropicales transmissibles qui touchent des familles entières qui ont traversé nos frontières clandestinement, sans contrôle sérieux d’identité ni sanitaire. Avez vous entendu parler de maladies tropicales comme Ébola, la fièvre jaune, le paludisme, la fièvre dengue…dont est épargné, pour le moment notre pays, et qui font des ravages dans ces pays pauvres? De plus, la nécessité faisant loi, rien n’exclut l’apparition de la prostitution subsaharienne avec son lot de maladies sexuellement transmissibles dont et surtout le Sida.. Et connaissant les frustration de libido de la majorité de nos jeunes, sur tout dans les milieux pauvres et urbains…le pont est vite traversé vers ces maladies .Imaginez les risques encourus par les contacts inévitables avec ces personnes dont le flux ne cesse de croitre? les rixes entre jeunes migrants et les nôtres ne sont pas a exclure et pourraient menacer la quiétude des citoyens et la sécurité publique. le comble c’est qu’ils s’installent dans la rue sans rien, avec femmes et enfants souvent de très bas âge. A ces êtres humains, il faudrait tôt ou tard assurer un toit décent, un emploi déclaré, des soins gratuits surtout en maternité leurs couples n’étant pas toujours informes de l’utilité de recourir a la limitation volontaire des naissances…A leurs enfants, il faudrait plus tard des crèches, des écoles, des collèges et lycées et s’ils s’installent dans la durée chez nous, pourquoi pas des bourses d’études dans nos universités? Combien même l’humanisme, l’altruisme et la charité universelle nous le recommanderaient, l’Algérie a t elle les moyens de faire face a ce scenario cauchemardesque? Notre pays n’est pas l’Allemagne puissance industrielle dont la population est vieillissante et qui a besoin de jeunes bras pour son économie. Notre pays est un pays du tiers monde en pleine crise économico financière et dont la population est majoritairement jeune et…au chômage volontaire! salut.




    0



    0
    UN ALGERIEN
    15 juin 2017 - 21 h 27 min

    IL Y A DES INJUSTICES
    IL Y A DES INJUSTICES QUELPART .INVESTISSEMENT S DANS DES REGIONS DONC CRÉATION D EMPLOIS ET ON VA ASSISTER A UN CHÔMAGE MASSIF DANS D ‘AUTRES.




    0



    0
    Anonymous
    15 juin 2017 - 17 h 39 min

    Que fait le gouvernement
    Que fait le gouvernement tunisien face à ses citoyens qui débarquent en Algérie??
    on dirait que cela l’arrange de se débarrasser de ses chômeurs et terroristes vers l’Algérie. Ce n’est pas normal ce silence des autorités tunisiennes face à cette vague d’immigrants tunisiens qui débarquent en Algérie illégalement. La région de Kesserine n’est pas un bastion terroristes tunisiens de deachs mis à part les chômeurs tunisiens qui débarquent en Algérie en pleine crise économique avec la chute du pétrole. (…)




    0



    0
    HANNIBAL
    15 juin 2017 - 17 h 02 min

    Là ou il y a un tunisien ya
    Là ou il y a un tunisien ya commerce alors a plusieurs y a trafic en tout genre mais quand meme il faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages en ces temps de disette chacun pour soit et dieu pour tous !!




    0



    0
    Catharsis
    15 juin 2017 - 12 h 48 min

    Certains commentaires me font
    Certains commentaires me font penser que nous ne méritons pas le sacrifice de nos aînés . Particulièrement ceux et celles qui sont morts en essayant de traverser la ligne morice/ challe venant de tunisie pour armer nos libérateurs …
    Quelques commentaires me font penser aux racistes électeurs du front national parlant des émigrés algériens …
    Faites attention , dans la vie rien n’est acquis et la roue de l’histoire de cessera jamais de tourner …




    0



    0
      Anonymous
      15 juin 2017 - 13 h 11 min

      La révolution algérienne
      La révolution algérienne appartient exclusivement au peuple algérien, ne tentez pas vous les tunisiens de vous l’approprier d’autant plus que vous n’avez pas tiré une seule balle contre l’occupant français qui était maitre chez vous, au contraire vous lui ciriez les pompes. L’Algérie ne doit rien à ses voisins, son peuple s’est sacrifié pour la libération de l’Algérie et de l’Afrique, ses voisins proches n’ont pas fait la guerre au colonialisme dont ils s’accommodaient très bien, preuve en est que la Tunisie et le Maroc sont restés très amis avec la France à laquelle ils sont toujours soumis.
      Cessez de vous attribuer, vous les voisins, la révolution algérienne qui s’est faite aux prix de lourds sacrifices par le peuple algérien, l’Algérie ne vous doit rien, ce sont les voisins qui lui sont redevables.
      AP laissez passer. Il faut que les tunisiens et les marocains cessent de s’approprier notre révolution, alors qu’ils n’ont jamais tenté de chasser les colons français de leur terre.
      Les tunisiens n’ont pas un seul héros révolutionnaire connu, de même que les marocains, excepté le Rif. C’est la preuve qu’ils se sont très bien accommodés du colonialisme français




      0



      0
        Anonymous
        17 juin 2017 - 7 h 24 min

        La révolution algérienne n
        La révolution algérienne n’appartient pas à tout le peuple algérien; pour qu’elle le soit il faut un vrai débat sur la guerre qu’elle avait engendré. Un débat sans aucune exclusion !Un débat non pas avec des mecs qui viennent nous raconter leur  » lambiscade » et les  » dizaines de fransi » qu’ils auraient éliminé en quelque heures mais avec les vrais acteurs de cette guerre : Combattants FLN, Combattant MNA, Harkis, Ralliés de part et d’autres et dans tous les sens, les lâches qui acceptaient qu’on viennent prendre ce qu’on veut chez eux les uns le jours les autres la nuit, et surtout, la parie immergée de l’Iceberg à savoir les parents des victimes civiles de cette guerre, on peut aussi laisser une place aux juifs d’Algérie qui ont été chassé après l’indépendance voir les pieds noirs qui le désirent et qui ont besoin de participer à ce débat qui doit être libre dans l’absolu.
        On verra ce qui ressortira après, on verra si dans la conclusion on trouvera confirmé que la révolution algérienne appartient au peule algérien. Si c’est le cas on arrivera à contrecarrer les arguments de ceux qui sont convaincus que le FLN était plus que minoritaire et que donc le peuple n’était pas pour sa révolution.




        0



        0
      ALGERIEN PUR
      15 juin 2017 - 14 h 12 min

      RIEN N’EST ACQUIS, CERTE Mr
      RIEN N’EST ACQUIS, CERTE Mr Catharsis……….. VOUS AUSSI N’OUBLIE PAS , L’ALGERIE ET LE PEUPLE ALGERIEN A UN TRES GRAND DEFAUT ( EXCES DE GENEROSITE ) ET C’EST UN PEUPLE QUI RESSENT LA SOUFFRENCE DES PEUPLES QUAND ILS SOUFFRES, L’ALGERIE A TOUJOURS ETAIT DEPUIS L’INDEPENDANCE LA (MECQUE) DES REVOLUTIONS , PLEIN DE REVOLUTIONNAIRE ON MIS LEUR PIEDS SUR LA TERRE DU MILLION ET DEMI DE MARTYRS (RAHIMAHOUM ALLAH) LE TCHE, LUTHER KING ET J’EN OUBLI… DONC N’AYAIS PAS LA MEMOIRE COURTE , L’ALGERIEN C’EST RENDRE LA MONNAIS DE LA PIECE , QUAND IL DOIT QUELQUE CHOSE , POSITIVEMENT OU NEGATIVEMENT…. DONC NE NOUS FAITE PAS CULPABILISE , ON A DEJA DONNE , ON A PLEURE NOS MORTS SEUL PENDANT LA DECENNIE NOIR , ILS ONT FAIT UN CHOIX , MAL REFLECHIE QU’ILS ASSUMENT… ET QU’ILS ARRETENT DE NOUS CRITIQUE , COMME SI ON ETAIT NAIF………. JE ME MEFIE DU CHEVAL DE TROIE… VIVE L’ALGERIE FORTE ET INDIVISIBLE..




      0



      0
        Catharsis
        15 juin 2017 - 19 h 15 min

        C’est vrai qu’alger était « 
        C’est vrai qu’alger était  » la mecque des révolutionnaires  » mais cela n’a rien à avoir avec la générosité. Il se trouve qu’après la seconde guerre mondiale deux blocs se sont formé les pays occidentaux et l’OTAN d’un côté et le bloc soviétique de l’autre . Le capitalisme versus le marxisme révolutionnaire . L’algerie avait choisi son camp et l’à assumé . C’est de la politique , cela n’à rien à avoir avec la générosité .




        0



        0
          Lyes Oukane
          15 juin 2017 - 23 h 35 min

          @ Catharsis . Faux . L
          @ Catharsis . Faux . L’Algérie n’a jamais fait parti du bloc soviétique ,nous faisons partie des pays Non alignés . Non alignés à l’une ou à l’autre partie de la guerre froide . Si nous avons penché pour un système socialiste plutôt que pour le système capitaliste c’est parce que les pays non alignés ( conférence de Bandung en 1955) militaient pour notre décolonisation alors que les occidentaux ne nous ont pas aidés à nous libérer ,bien au contraire .




          0



          0
      ALGERIEN PUR
      15 juin 2017 - 14 h 35 min

      ENCORE UNE CHOSE Mr Catharsis
      ENCORE UNE CHOSE Mr Catharsis , L’ALGERIE A MANGER LA PLUS GROSSE PART DE PAIN NOIR….. ET SE TIENT EN ETAT D’ ALERTE , POUR DEFENDRE LA MERE PATRIE , GLOIRE A NOTRE ARMEE QU’ALLAH LES PROTEGES… ET ARRETER DE FAIRE CULPABILISE LE PEUPLE ALGERIEN . VIVE L’ALGERIE FORTE ET INDIVISIBLE….




      0



      0
        Catharsis
        15 juin 2017 - 19 h 18 min

        Ce n’est pas nécessaire de
        Ce n’est pas nécessaire de Hurler en écrivant . Évitez d’écrire tout un texte en majuscules
        Merci




        0



        0
      Nobody Paris
      15 juin 2017 - 17 h 57 min

      @ Catharsis – En admettant
      @ Catharsis – En admettant que les politiques tunisiens c’est des pourris, Ou est passé le peuple lors des propos malsains de Sarkhozi membre du sionisme et du parti des ripoux-blicains, et aussi des différents ministres tunisiens qui viennent tenir des propos désobligeant contre l’Algérie, et ensuite viennent demander de l’aide. ne parlant pas de la féodalisation de la Tunisie au sionisme.




      0



      0
    Anonymous
    15 juin 2017 - 12 h 48 min

    Drole de pays que le notre,
    Drole de pays que le nôtre, dans une ou deux decennies, la diaspora sera exclue de venir sur la terre de ses ancetres, les algériens d’Algérie ouvriront leurs bras à des naturalisés. Il y a des jours où l’on se demande si finalement tout n’est pas fait pour vider l’Algérie de ses vrais enfants et d’en faire une terre de naturalisés… On continue comme cela et nous serons tous etrangers chez nous, condamnes a l’emigration et a l’exil, en ne pouvant plus etre consideres comme algériens de souche. Cela y ressemble etrangement.




    0



    0
    amel
    15 juin 2017 - 12 h 14 min

    Tous les tunisiens ne sont
    Tous les tunisiens ne sont pas mouakher. Je les ai entendu de mes propres oreilles défendre l’algérie. J’ai entendu des libyens et des maocains critiquer l’armée algérienne auquel ils attribuent tous les maux de la terre et les tunisiens étaient les seuls à défendre l’algérie. Je l’ai entendu de mes propres oreilles, alors qu’ils étaient loin de savoir que je pouvait comprendre l’arabe. Si la tunisie a des problèmes et que ces jeunes veulent travailler vraiment il faut en profiter puisque les algériens n’aiment pas s’éloigner de leurs familles. Il faut les envoyer là où les algériens ne veulent pas aller. Et leur renouveler la résidence dés qu’ils ont un contrat de travail. Il faut leur faire signer un document qu’ils peuvent être surveillés à cause du risque de daesh; leurs numéros de téléphones devraient être enregistrés et en cas de suspicion mis sur écoute. Aprés plusieurs années de cotisation a la sécurité sociale, ils pourraient devenir algériens s’ils le veulent. Ne pas les faire travailler tous dans le même endroit. S’ils sont terroristes, mieux vaut les avoir sous les yeux que les laisser se faire pousser des cornes à côté.




    0



    0
      mhd bouira
      15 juin 2017 - 14 h 20 min

      Le gvt Algérien à déjà fait
      Le gvt Algérien à déjà fait sa béa sous diverses formes(prêt,don,etc..)
      Pourquoi ces jeunes ne remonte pas plutôt vers l,élite tunisoise embourgeoiser de Tunis?
      Quoi il faut les cacher car ça ne fait pas beau pour l,image de la tunisie envers les touristes?
      Occupons nous de notre misère,nos chomeurs,je vous signale qu,au jour d,aujourd’hui nombreux sont nos compatriotes qui vivent encore dans des bidonvilles..
      Bonne journée amel.




      0



      0
      ALGERIEN PUR
      15 juin 2017 - 18 h 05 min

      SALAM amel…. ON NE PARLES
      SALAM amel…. ON NE PARLES PAS DE TOUS LES TUNISIENS , Y’A DES BON ET DES MAUVAIS PARTOUT , IL FAUT JUSTE COMPRENDRE , VU LA SITUATION GEOPOLITIQUE DE LA REGION ET LA LONGUEUR DE NOS FRONTIERES A SURVEILLER , ON A PAS LE DROIT A L’ERREUR , LE MOINDRE EXCES DE GENEROSITE , ON VA LE PAYE CASCH…………… DONC POUR LE MOMENT , NOS FRONTIERES DOIVENT RESTE CLOSED……SCHLIEBEN……..PERTO……….. MAGHLOUKINE UN POINT C’EST TOUT… VIVE L’ALGERIE FORTE ET INDIVISIBLE




      0



      0
        dziria
        16 juin 2017 - 13 h 54 min

        c’est triste de voir des
        c’est triste de voir des algériens encore déconnectés de la réalité le moindre égarement sera payé cher, l’algérie étant très mal située – la france jalouse a bien saisi son occasion pour tenter de démolir notre civilisation regardez comment notre lutte s’est retourné contre nous, alors que le reste des pays africains ont été d’une passivité honteuse face au colonialisme de la france qui a concentré toutes les forces militaires sur notre terre ce permettant a ces soumis de bénéficier tranquillement d’une pseudo independance sur notre dos ! et maintenant ces laches se permettent de nous demander de l’aide
        l’algérie compte déja assez de faux algériens inutiles qui coûte de l’argent et qui ne cessent de montrer leur ingratitude en dénigrant sans cesse le pays
        regardez tout les articles ou videos sur l’algérie vous verrez toujours un marocain jaloux se rejouir des problèmes du pays alorsque l’algérie les acceuille par miliers
        l’autoflagellation et les pleurnicheries permanentes de certains ont une influence négative sur le moral des algériens, il faut que sa cesse
        mohamed le bouffi a bien reussi a soumettre ses sujets avec de la censure sa ferait pas de mal à certaines grandes gueules mais bras cassés




        0



        0
      el milia kvayl
      16 juin 2017 - 0 h 21 min

      @amel.

      @amel.
      « s ils veulent devenir Algériens qu’ont leur donne la nationalité ».
      Chiche puisque vous offrez la nationalité à des étrangers qui quand bien même se seraient établis de longue date dans notre pays sont et resteront à tout jamais des étrangers,je me permets de vous demander les clefs de votre maison,ainsi que vos titres fonciers et que sais-je encore…a fortiori puisque je suis Algériens vous devez être plus généreuse encore….




      0



      0
      Anonymous
      16 juin 2017 - 15 h 05 min

      @amel

      @amel

      Ainsi des étrangers deviendraient Algériens apres,selon vous,avoir plusieurs années de cotisations à la sécurité sociale »….
      Avec ce type de neo-Algériens c est sur ces derniers se battront jusqu’à leur dernière énergie afin de défendre leur nouveau pays….
      Ca vaut quoi pour vous une nationalité?
      Chez moi ce sont mes ancêtres et leur combat qui me l ont octroyée ma nationalité algérienne…ce ne seront jamais ni un mariage ni des cotisations ou quoi que ce soit d autres..hormis éventuellement le don de sa vie….
      Votre logiciel relativise l importance de la patrie,de la nation…pathétique




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.