L’Uneb confirme le déficit de 3 millions de tonnes de ciment

Le président de l’Union nationale des entrepreneurs du bâtiment et de l’urbanisme (Uneb), Salim Gasmi, a affirmé que le marché du bâtiment en Algérie enregistre un déficit de 3 millions de tonnes de ciment, ce qui l’oblige à importer l’équivalent d’une cimenterie entière, avec une capacité de création de 700 postes d’emploi directs et de 1 500 indirects. Le seul moyen pour remédier à cette situation, estime M. Gasmi, c’est de construire des usines de matériaux de construction et de produits sidérurgiques afin de faire face aux besoins des grands ouvrages programmés par le gouvernement. M. Gasmi, qui était invité de la Chaîne I de la Radio nationale, aujourd’hui mardi, a ajouté qu’il faudrait «donner une chance aux PME, qui représentent aujourd’hui 90% du tissu entrepreneurial national». Il précise que l’Uneb compte dans ses rangs quelque 1 800 PME, avec une capacité de production estimée à 52 000 unités de logement par an, et que 1 500 entrepreneurs membres de cette union se disent disposés à contribuer à la réalisation des projets de construction programmés par le ministère de tutelle. Salim Gasmi rappellera à cette occasion que parmi les recommandations adoptées lors de la 4e session de l’Uneb, tenue le 30 avril dernier, figurent la révision des modalités d’octroi des marchés publics, l’octroi des projets aux meilleurs offres, que ce soit du point de vue de l’estimation financière ou des délais de réalisation, et la révision des tarifs suivant la fluctuation du marché mondial des matériaux de construction.
Nabil B.
 

Comment (4)

    salim
    8 mai 2013 - 4 h 27 min

    Et comme par hasard il y a
    Et comme par hasard il y a des cimenteries qui tombent en panne en même temps.

    Qui est derrière ? De gros importateurs, pour importer du ciment qui arrive presque à expiration de sa date de conservation. Encore des magouilles en vue !

    Que font les responsables concernés?

    Avec tout ce qui se passe actuellement on a l’impression qu’il y a avec nous des algériens traîtres à leur pays. Ils font tout dans le sens contraire aux intérêts du pays et des citoyens.

    Nous sommes en train de voir des choses contraires à toute bonne gestion et gouvernance d’un pays.




    0



    0
    zaki
    7 mai 2013 - 22 h 46 min

    pour moi c’est simple ! les
    pour moi c’est simple ! les entreprises étrangères soumissionnent avec des prix europeen,donc le ciment a 7 euros/sac au lieu de 3 euro/sac en Algérie,et comme le code des marchés publics donne la preference aux entreprise Etrangères dernières décroches la majorité des projets de réalisations,ainsi ils s’approvisionnent chez nos cimentiers a 3 euros/sac.d’ou,une exigence dans le cahiers des charges doit imposer a ces étranger d’importer leurs ciment de leurs pays d’origine et le problème est réglé définitivement sans avoir a spéculer ou a procéder aux importationS compensatoire.VOILA IPICITOU IPICITOU.




    0



    0
    00213
    7 mai 2013 - 17 h 16 min

    Nous quémandons les
    Nous quémandons les entreprises étrangères de venir investir en Algérie alors que nous avons les moyens financiers et les ressources naturelles pour pouvoir développer une industrie exportatrice sur toute l’Afrique.
    .
    ARRÊTEZ LE BLABLA et les forums et les réunions et les salons et les commissions mixte et toutes ces conneries qui enrichissent que ceux qui les organisent !
    .
    Envoyez des chasseurs de têtes à l’étranger (recrutés de préférence des binationaux) et proposez un salaire de 10.000 euros à des spécialistes de la fabrication de matériaux BTP (ce qui est dérisoire à l’échelle d’une usine).
    En 6 mois l’état peut composer une équipe capable de lancer pas une usine mais toute une filière !
    .
    Le problème : Est ce que la Mafia de l’importation va laisser faire ?




    0



    0
    Walho
    7 mai 2013 - 16 h 17 min

    Les plannings de
    Les plannings de l’Import-Import sont pleins à craquer dans tous les domaines et tous secteurs confondus . Ce chancre qui mine l’économie algérienne et fait la joie des occidentaux puisqu’il fait tourner leurs usines . Ce n’est pas pour rien qu’ils ont inventé le slogan – T’eich l’Algérie – . Une idée machiavélique que l’importation : détruire le pays tout en l’essorant de ses richesses qu’ils verseront dans leurs comptes à eux . Presser jusqu’à la dernière goutte leur propre pays , qui vit dans un horrible désespoir avec toute cette engeance de maux du Diable qui règne sans scrupule aucun . Aéropage de politicards , de financiers véreux , de menteurs éhontés , de profiteurs abjects alliant la vilénie à la bassesse , pourris et corrompus jusqu’à l’os , et qui ont prostitué leur conscience pour devenir esclave du Dieu-Argent . Véritables suppôts de Satan , instruments de débauche serviles aux mains de leurs protecteurs , ces gens sont méprisables et dangereux pour leur pays . Hram aalikoum , bled aamla keldjenna rejaatouha befaalkoum djahennama . Hssebkoum aand Rabbi .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.