Mise au point du MDN : Gaïd Salah perd son calme

Dans une réponse à un billet écrit par le journaliste Saâd Bouakba dans l’édition de vendredi du quotidien El-Khabar, le ministère de la Défense nationale a manifesté, ce week-end, son agacement face à ce qu’il considère comme un «acharnement de certaines plumes» de la presse algérienne sur l'institution militaire. Cette dernière, qui n’a, jusque-là, pas bronché malgré le déferlement d’écrits et de commentaires, et ce, depuis plusieurs semaines, notamment à propos des changements qui ont été effectués au niveau des services du Département du renseignement et de la sécurité, a fini par réagir avec véhémence comme le démontre le contenu de la mise au point adressée à El-Khabar. La réaction du ministère de la Défense nationale peut paraître disproportionnée puisqu’elle s’adresse en fait à un seul écrit, en l’occurrence un billet que le communiqué du ministère cite d’ailleurs. Mais le billet commis par le journaliste d’El-Khabar peut être interprété comme la goutte qui a fait déborder le vase, car le communiqué du MDN extrapole pour évoquer «une campagne tendancieuse menée par certaines plumes contre l'institution militaire». Ce n’est donc pas seulement Bouâkba qui peut se sentir visé par cette réplique, mais toute la presse algérienne qui s’est étalée sur les changements intervenus au sein de l’Armée le mois dernier. Sinon, pourquoi le ministère de la Défense irait jusqu’à condamner ce qu’il considère comme des méthodes médiatiques «immorales», tout en s'interrogeant sur «les motifs d'une telle entreprise». Le ministère considère, en effet, que ce qui a été écrit par Bouakba «laisse transparaître un acharnement clair et une attaque manifeste contre l'institution militaire, assortis de diffamation et de provocation à l'endroit des cadres de l'Armée nationale populaire (ANP), d'une manière totalement étrangère à la déontologie du métier de journaliste». Le MDN se réserve, enfin, le droit de poursuites judiciaires contre le journaliste. Au-delà du fait que le MDN est une institution républicaine qui a le droit de réagir à ce qui s’écrit sur l’Armée dans la presse, il faut dire que son communiqué pèche sans aucun doute par un excès de colère due visiblement à tout ce qui a été écrit, à tort ou à raison, sur les rapports ambigus entre la présidence de la République et l’institution militaire.
Amine Sadek
 

Comment (42)

    Nassima
    21 octobre 2013 - 20 h 55 min

    Horizon (non vérifié) | 20.
    Horizon (non vérifié) | 20. octobre 2013 – 20:36
    Salam oua rahmatou alahi oua taala

    Cher Horizon merci d´avoir pris la peine de lire mon commentaire .
    J e pense que cela est du au fait que beaucoup de nous sont de nature défaitiste et n´ont pas de perspectives. A quoi bon d´accorder de l´importance aux détails puisque les acteurs principaux de ce chaos sont la police et le gouvernement absent  . Ce fatalisme négatif me révolte ,il est tellement encré dans la mentalité qu´on entend partout Allah raleb, el mektoub, rabi rah ikhlesse fih ,chah ysthl sinon de l´extrême a l´extrême du fatalisme négatif a la révolution mal placée : saccager les biens publiques pour sombrer encore plus dans la pauvreté , liberté d´expression qui prend une autre signification et qui devient synonyme d´insultes ,de critique juste par dédain ou encore étaler la vie privée ou amoureuse d´ un responsable qui devient un scandale ( de quoi je me mêle )
    Si seulement chaqu´un de nous y met un peu du sein ,cher Horizon la situation de notre cher pays s´améliorera ,moi je garde espoir ,il s´agit de notre pays pour qui des millions et des millions de chouhada ont donné leur vie




    0



    0
    Anonyme
    21 octobre 2013 - 7 h 19 min

    MESSIEURS NOS MINISTRES
    MESSIEURS NOS MINISTRES GENIES(EN ARABE DJNOUN) DURANT L AID MES LAMPES ONT TOUTES GRILLEES JE VOUS DEMANDE DE PONDRE UN ARRETE OBLIGEANT LES QUINCAILLERIES A OUVRIR DURANT LES FETES ET SURTOUT N OUBLIEZ PAS DE REPONDRE UN DECRET SUR L INTERDICTION DE LA BUCHE DE NOEL
    DIEU VOUS GARDE POUR LE BIEN DE L HUMANITE




    0



    0
    Bounif
    21 octobre 2013 - 2 h 50 min

    En Egypte, lorsque l’Armée
    En Egypte, lorsque l’Armée Egyptienne, garante de la Constitution et de l’unité du pays, a vu que le Président islamiste Mohamed Mors, pourtant, contrairement à Bouteflika, démocratiquement élu, avait commencé à remettre en cause et à modifier les fondamentaux de la République Egyptienne, instituée en 1952, elle n’a pas hésité un seul instant à voler au secours de la République menacée dans ses fondements.

    Non, non et non !Le sort de l’Algérie ne se décide pas lors de rencontres ridicules entre deux vieillards !




    0



    0
    abdelkader wahrani
    20 octobre 2013 - 19 h 54 min

    votre démocratie de (takhir
    votre démocratie de (takhir ez-zaman) qui n´est pas avec moi est contre moi???.depuis cette pseudo démocratie (machefnach er-rebh)démocratie sans démocrates, la montée de la bureaucratie du multipartisme, la classe la plus incohérente,la plus irresponsable,la incompétente et la improductive des paresseux qui ait jamais existé.votre démocratie anti gouvernementa,anti nationale, de dénigrement, insultes,hypocrisie,mensonge diffamation… les pseudo-partis politiques (atchanoune ala solta)ils ne reculent devant rien pour prendre le pouvoir. le pouvoir de Bouteflika trop libéral? je suis pour un parti unique,pour un régime militaire de dictature avec un pouvoir sans partage. on a pas besoin cette démocratie de l´anarchie, des complots contre la nation.




    0



    0
    Horizon
    20 octobre 2013 - 19 h 36 min

    Salem Alikoum
    @ Nassima ma

    Salem Alikoum

    @ Nassima ma soeur

    Tu as parler avec sagesse , justesse
    Tu as ciblé les maux qui nous touchent et qui prendront de l’ampleur d’années en années si personne ne fait rien
    Il nous restera que nos yeux pour pleurer
    Seul les parents à travers l’enseignement de l’islam et ses bienfaits pourra renverser les courbes
    La drogue ma sœur et la cause principale qui a contribuer à 75%
    de cet état de fait .
    Elle fait de nos enfants des zombies sans foie ni loi et projet d’avenir .
    Car sous l’effet secondaire de la drogue , nos enfants , ils ne réfléchissent plus ils se laissent vivres au jour le jour.
    Manque de lucidité ils n’ont plus aucune perception de ce qu’est la vie et leur devoir qui est le leurs envers eux mêmes pour préparer leur retour devant Allah Soubhanou Ouoi Tahala.
    La drogue est un fléau qui fait des ravages partout dans le monde .
    Qui frappent aux seins des familles à tout les rang et niveaux de la société.
    Certes il y à comme tu nous l’as clairement détailler du travail à faire en amont et en aval par le billet des institutions civils de l’état si celle-ci existent.
    Ils faut agir avant qu’ils nous restera qu’a constater l’ampleur des dégâts.
    Nos services de l’ordre gendarmerie , polices , PAF , service de renseignements , et militaire sont tous aux travail et les résultats sont de plus en plus encourageant.
    Les trafiquants ont énormément de fil a retorde.
    Salem Alikoum ma soeur




    0



    0
    Maysar
    20 octobre 2013 - 17 h 33 min

    L’ANP en tant qu’institution
    L’ANP en tant qu’institution de la république du peuple algérien doit être logée à la même enseigne que toutes les institutions et les Algériens ont le droit d’en penser ce qu’ils veulent , sans tabou ! Quant à ceux qui veulent imposer la loi de l’omerta et le retour de la dictature , ils doivent savoir que le monde a changé , et la parole est libérée par les technologies modernes d’informations ! Et ils n’y aurait que les imbéciles qui feinteraient d’ignorer cette nouvelle réalité !




    0



    0
    patriote
    20 octobre 2013 - 14 h 48 min

    TOUT UN CHACUN doit condamner
    TOUT UN CHACUN doit condamner ce qu’on considère comme des méthodes médiatiques «immorales», les vrais’ patriotes Algériens doivent sérieusement s’interroger sur «les motifs d’une telle cabale contre l’ANP..digne héritière de l’ALN»Certains journaleux et autres écrivaillons à la gomme ne cessent de vouloir faire dans l’amalgame à des desseins inavoués…..pour qui travailent-ils ces supplétifs de 2013 ?




    0



    0
    Nassima
    20 octobre 2013 - 13 h 35 min

    pardon c´est gratuit et non
    pardon c´est gratuit et non pas c´est gratuitement ,quand on un ordinateur programmé en langue qui n´est pas latine ,il nous joue des tours .




    0



    0
    AnonymeKELAM
    20 octobre 2013 - 12 h 48 min

    lorsque tu donne la parole au
    lorsque tu donne la parole au diable ça ne peut que te mettre dans des situation délicate;
    il faut dire qu’un certain moment nous aurons même certains qui vont revendiquer le mariage pour touts et là on aurait atteint le sommet de la bêtise.
    si nous ne respectons ^plus rien alors l’ANP qui a le mérite d’être le rempart de la bêtise humaine et défendre les principes que nous ont légués nos parents :il ne faut pas oublier que l’ANP est faites des enfants du peuple,là est son mérite.
    la censure elle a ce mérite de mettre de l’ordre dans les esprits des journalistes.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    20 octobre 2013 - 12 h 41 min

    les pseudo partis politiques
    les pseudo partis politiques se servent des médias, pour leur intérêt? ce genre de traitements médiatiques risquent d´alimenter l´anarchie,la désobéissance,les conflits…ect les partis politiques ne reculent devant rien pour le pouvoir, l´algerie se trouve cernée de toute part et ou chaque partie tentent d´exploiter le moindre faille pour enfoncer sa lame afin de provoquer sa destruction. le pouvopir de Bouteflika trop libéral, il nous faut un régime militaire d´une dictature de fer pour briser et chatier les traitres,les félons…ect. le poison,le mini état des crapules du qatar rêve de destabiliser l´algerie. vive l´ANP.




    0



    0
    Nassima
    20 octobre 2013 - 11 h 23 min

    ´ai lu un article sur la
    ´ai lu un article sur la violence sur le journal Elwatan dommage que je n´y ai pas pu participer avec mon commentaire sur l´article car je crois ,je ne suis pas sûre, qu´il faut être abonné mais je ne sais pas si c´est gratuitement ou payant ,j´ai cliqué sur les conditions d´abonnement mais je n´ai rien reçu!!!!
    SVP Algérie patriotique veuillez faire passer mon post .Vielen Dank im Voraus.

    OK le gouvernement , l´armée ,mais la société civile dans tout cela que fait elle ? NICHTS ;RIEN NADA .Critiquer pour le mépris de soi et des autres ,on est champions !!!A mon avis notre pays comme tout pays qui a connu une transition de régime totalitaire vers un régimes démocratique sombre automatiquement dans la violence pour y remédier il faut que les organisations de la société civile interviennent car elles peuvent jouer un rôle important dans la réforme des institutions de l´État .Notre pays a connu 10 ans de violence infernales après sa transition politique et économique et la société civile continue a être absente !!!!! au point que la violence et le crime sont devenus un mode de vie chez nous!!!! mais c´est grave : au seins du couple , dans la famille ,dans les écoles ,dans la rue et constitue une menace pour la sécurité des personnes et sera une source d´instabilité de l´État a long terme si rien n´est entrepris pour y faire face ,il faut que les organisations de la société civile fassent leur travail de leur côté ,sinon cela va être les favelas du Brésil ou le Négiria , l´ Ukraine, l´ Afrique du Sud et L´ Argentine .Ou sont passés nos chers sociologues pour garantir l´ordre social ??? que font nos Imams ,nos enseignants dans les écoles primaires enseignent-ils la morale , les principes et les comportements de vivre ensemble a l´école ???
    ces valeurs sociales, humanistes qui doivent être transmises en chantier par l’école, très tôt dans l’enfance .Qu ´en est il du contrôle social informel( Les voisins, la famille ,les amis ,l´école ,l´entreprise etc et qui agit d´une manière implicites contrairement au contrôle formel exercé par des organisations spécialisées comme la police , la justice ,la religion)
    ) ??? quand un enseignent constate que son élève enfant ,ou adolescent devient perturbé et ne se concentre plus sur ses études car le père frappe la mère ou lui même subi la violence a la maison ,se sent-il concerné par le problème de son élève entant que citoyen intègre ou“ ikhté racé „ .Quand le voisin assiste a des scènes de violence d´un voisin qui tabasse son enfant a mort ce voisin appelle-t- il la police pour qu´elle fasse sont travail comme il le faut ? Quand des enfants se marient et font des enfants de 5 a 6 jusqu’à´a 8 pensent- ils a l´ avenir de leurs enfants ??? ou c´est la rue qui ´´ éduque´´ a leur place et erazk ala rabi!!! Certes l´éducation dans la famille ,c´est très important mais quand un membre de la famille est indigne envers les autres membres au sein de la même famille a mon avis une amende bien salée ferait un bon traitement de choc !

    Lemen tfti zabourek ya daoud !




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 22 h 58 min

    y’a un certain mahdi qui
    y’a un certain mahdi qui délire completement il prétend que le role constitutionnel de l’armée est de faire de la politique politicienne et exercer la bureaucratie bref un taf de civil et pas n’importe lequel si il n’est pas élu par ex à l’instar d’un ministre ou 1er ministre il ne peut rien faire de ce que MR Mahdi demande famabalouka une institution sensé etre apolitique neutre et ayant pour seul objectif protéger et servir seulement quand nos politicards échouent à l’image des hamrouche ghozali brahimi saadi nahnah … etc et que l’armée reprennent les choses en main ce gars là et ses semblables nous sortent leur fameux « yasqout 7oukm al 3askar » donc descend un peu de tes nuages et soit réaliste dans ce que tu propose et choisi tes élus bien et demande leurs des comptes par la suite et avant tout essaye de faire de l’ordre dans ta tete entre pouvoir (executif legislatif judiciaire)et l’institution millitaire et jette un coup d’oeil a la constitution pour te faire une idee sur le role de chaque appareil enfin pour te faire un dessin des mésaventures de ta cervelle imagine des citoyens ricain se dirigeant au pentgagone demandant au secretaire à la défense on veut du boulot on ne veut pas des jouets made in china qu’on s’echange le jour de noel et qu’on jette le lendemain et stp mon général on veut notre part du puit de MR Bush au texas et pendant que nous y sommes demande à tes colonels d’aller foutre le feu dans les labos de médoc et de vaccins parait qu’il sont périmé
    bref tout le monde tient à ce que le rédicule ne fait plus la loi en algérie mais toi khouya tu en rajoute un grain de sel laisse parler ta raison et propose des solutions sahit




    0



    0
    amyne
    19 octobre 2013 - 22 h 26 min

    c est vrais que monsieur
    c est vrais que monsieur bouakba…est un polémiste né…fissite hta ltem mais bon intelligent…mais bon notre chef d etat major devra oublier ses gang noir à la guestapo…sinon la cause est que peut etre les 2 n ont pas eu à bien digérer leur khrouf mechoui de l aid…demandez à hafid derradji
    (…)




    0



    0
    Horizon
    19 octobre 2013 - 22 h 06 min

    Salem Alikoum
    Nul ne peut se

    Salem Alikoum

    Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude.
    N’est-ce pas !!!




    0



    0
    algerienmeskine
    19 octobre 2013 - 21 h 41 min

    un vieux proverbe algerien
    un vieux proverbe algerien tres judicieux dit:ne te melange pas au son(noukhela) et tu ne sera pas bequeté par les poule!!enfin j’ai fait une traduction litterale pour la beauté de l’approche poetique!!




    0



    0
    l'idiot
    19 octobre 2013 - 21 h 18 min

    Moi je perds mon calme quand
    Moi je perds mon calme quand je pense à l’avenir de mon pays,de mes enfants,car je sais qu’il y’en a aucun et cela par la faute de ces patriotes à 2 centimes qui ont pris en otages le pays depuis 1962 et regardons ce qu’ils ont fait de l’algérie et de l’algérien.Pleure, ô pays bien aimé comme l’écrivait le sud africain Alan Paton en 1948 .




    0



    0
    l'idiot
    19 octobre 2013 - 21 h 07 min

    @Zouaimia,sincérement bravo
    @Zouaimia,sincérement bravo pour votre commentaire,simple,clair,précis,et résume ce que pense le peuple que nous sommes.




    0



    0
    Horizon
    19 octobre 2013 - 21 h 01 min

    Salem Alikoum
    Moi je

    Salem Alikoum
    Moi je préconise la fermeter implacable contre d abord toutes les presses télévisé radiophonique et cyber-électronique .
    Leur journalistes pour certain ne respecte aucunement la déontologie nationale et internationale .
    L’institution militaire ne peut servir de sujet à défouloir à moquerie , il n’est pas concevable qu’elle essuie des injure ,que l’on ternie son image par de la propagande par des rumeurs malsaines , elle ne peut être atteinte par l’insulte .

    Si cela arrive ou est arrivé ou arrivera .
    Les auteurs quelque soit leur statue ils doivent-être arrêter juger par la cour martial militaire avec des peines pénales , allant de la prison systématique suivie de sanctions pécuniaires .
    Ces auteurs ne pourrons plus jamais être embaucher dans un emploi public .
    Leur repérages et arrestations ce fera par l’utilisation techniques les plus sophistiqués que cette institutions manipule d’une main de maitre.
    Du simple citoyen au bourgeois ,aux hommes politique doivent-être arrêter sans ménagement quelque soit le lieu et à n’importe qu’elle heure et mis au arrêt.

    Cette institution militaire met ses hommes tout grade confondu aux service du peuple .
    Nos valeureux soldats sont prés à mourir pour nous et certain crachent sur eux par leur arrogances leur mépris envers ces vrais Hommes qu’ils sont pour nous et les nôtre.
    La lois doit porter dans ces textes et sont code civil les articles de lois faisant références a toutes les sanctions lourdes que les civils sont exposés en cas de non respect de ces lois .
    Pour les patron de presse et le rédacteur en chef de la publication ils seront également tenu responsable et punie à la même auteur que le journaliste qui aura rédiger l’article diffament l’institution militaire.
    AUCUN écart ne doit être et ne sera toléré qui porte ou porterait atteinte à l’institution militaire ainsi que celle du chef de l’état .
    La sévérité , l’intolérance , les sanction automatique et systématique doivent être appliquer au plus vite sans attendre et somation.
    Un virage a 360 degrés.
    En commençant dés maintenant pour ceux qui l’ont fait sur ce site .
    Un seul avertissement leur sera prononcer par écrit qu’ils vivent à l’étranger ou en Algérie.
    (…)
    Salem alikoum




    0



    0
    axulus
    19 octobre 2013 - 20 h 16 min

    L HEURE EST A LA LUCIDITE…S
    L HEURE EST A LA LUCIDITE…S IL EXISTE UNE INSTITUTION QUI EST ENCORE A LA NORME INTERNATIONNALE C EST BIEN L A.N.P….AU LIEU DE SE FOCALISER SUR DES NOMINATIONS QUI DOIVENT ETRE DANS L ORDRE DES CHOSES CES JOURNALISTES DEVRAIENT POUSSER LE PEUPLE A RECLAMER LES NORMES INTERNATIONNALES DE GESTION ET DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EN SACHANT QUE CELLE CI DOIT COMMENCER DU SIMPLE CITOYEN QUI N ACCEPTE AUCUN PASSE DROIT NI FAVEURS ET QUI DENONCERA LE CAS ECHEANT TOUTE MALVEZRSATION..L ANP A BESOIN DU SOUTIENT TOTAL DU PEUPLE POUR AFFRONTER AVEC SUCCES LES DANGERS EXTERIEURS ET INTERIEURS ET RENDRE HOMMAGE A TOUS CES GENERAUX DE KHALED NEZAR LAMARI A TOUFIK QUI ONT FAIT CE QU IL FALLAIT FAIRE …QUE CHAQUE CITOYEN SE POSE LA CELEBRE QUESTION DE KENNEDY…QU AVEZ VOUS FAIT POUR VOTRE PAYS ,,,,??????




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 19 h 38 min

    Le problème n’est pas l’armée
    Le problème n’est pas l’armée mais les deux (Bouteflika et Gaïd Salah) qui se sont approprié des règnes de l’armée, ils représentent un danger pour l’unité du pays. L’un protège l’autre. l’Armée doit être dirigée par un système collégiale et non par deux individus.




    0



    0
    Mahdi
    19 octobre 2013 - 19 h 17 min

    au lieu de « tomber » sur ce
    au lieu de « tomber » sur ce chroniqueur, gaid salah fera mieux d’affirmer le rôle constitutionnel de l’armée à savoir défendre l’algérie contre la corruption, à protéger nos enfants contre ceux qui importent des médicaments et des vaccins périmés, à revoir la politique des exportations des hydrocarbures… là, on commencera à voir plus clair.




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 18 h 10 min

    la presse arabophone en
    la presse arabophone en Algérie c’est de la m… d’ailleurs tout ce qui est arabophone en Algérie sent de loin la médiocrité et le charlatanisme et l’instrumentalisation de la sacro-sainte « loughat addad » pour justifier l’incompétence et freiner l’émancipation de l’intellect algérien car on a trop idéologiser la langue arabe au point de mettre à la touche les cadres algériens instruits en arabe depuis 62 qui étaient certes peu nombreux mais néanmoins trés significatifs sur le plan qualitatif en plus de ça nous avons dealer avec les « mauvais » orientaux car au lieu de ramener des syriens des libanais ou mieux encore des tunisiens qui maîtrisaient à la perfection les nuances de cette langue et la perçoivent sous différents angles pas uniquement sous sa dimension islamique non rien de cela on a préféré bourrer nos écoles avec des ouvriers irakiens et égyptiens dont la plupart étaient islamistes et dont la formation académique et pédagogique laisse à désirer que Nasser voulaient à tout prix liquider hors de ses frontières.
    la presse francophone en Algérie est aussi machiavélique cynique et opportuniste que la presse arabophone mais c’est cette idéologisation et ce populisme propre au courant arabophone et autant dire islamiste en Algérie qui donne cet excès de zèle au journaliste pour dire tout et n’importe quoi pourvu de l’ouvrir surtout lorsqu’il s’agit de l’institution militaire navré de m’être éloigner du sujet c’est juste afin de mieux le cerner.
    j’ajouterais qu’en ce qui concerne cette affaire que je sens une provocation de la part de « certaines plumes » seulement j’ignore qui peut bien tirer les ficelles dans le but de déstabiliser le pouvoir algérien je pense que le type qui s’est attaqué au président et qui a des ennuis avec la justice ou je ne sais quoi encore à mon avis ça doit etre lié on veut vraiment testé la solidité et sonder l’union du pouvoir en place et il en va de l’Intérêt du pays et de sa stabilité de ne pas laisser apparaître une éventuelle discorde au grand jour et en l’absence de réaction de bouteflika et de l’armée c’est la fermeté du 1er ministre de réitérer la bonne entente et l’union et si possible de l’incarner comme ce fut le cas dans l’ere ouyahia.




    0



    0
    kader
    19 octobre 2013 - 17 h 45 min

    Qu’on laisse cette
    Qu’on laisse cette institution militaire tranquille, elle fait bien son boulot. C’est la seule qui reste crédible dans le pays. Sans notre valeureuse ANP vous êtes dans la m……de. Donc soyez cool, et lâchez lui les baskets.
    Que Dieu Bénisse l’ALGERIE




    0



    0
    Mohamed EMaadi
    19 octobre 2013 - 17 h 37 min

    Foutez la paix à l’armée!!

    Foutez la paix à l’armée!!
    En fait, le jour où elle décidera de vous lâcher et de lâcher ce pays, vous ne pourriez pas dire que vous n’étiez pas coupable de l’avoir poussé a bout !. Je ne comprendrais jamais ces Algériens et ces pseudo-journalistes de (…) qui bavent sur l’ANP !! Écrit ton billet et ferme (…) sur tout concernant l’institution militaire ce n’est pas difficile à comprendre!!




    0



    0
    zaim grincha
    19 octobre 2013 - 17 h 24 min

    UN DICTON CHINOIS  » à celui
    UN DICTON CHINOIS  » à celui qui dit la vérité donnez un cheval pour qu’il puisse fuir après l’avoir dite »
    j’ai toujours suivi les chroniques de mr S.B, qui ne font que répercuter le fonds de pensée de la majorité silencieuse




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 16 h 59 min

    Mr Gaïd Salah, la corruption
    Mr Gaïd Salah, la corruption qui gangrène l’Algérie est plus grave que quelques propos de journalistes dont les propos ne sont pas nécessairement pris au sérieux, par les lecteurs algériens qui savent en prendre et en laisser, ils ne sont pas stupides, ils sont capables de jugement et de faire la part des choses. Au lieu de vous insurger contre des journalistes de pacotilles, laissez l’armée mettre de l’ordre dans la maison Algérie pour enrayer la corruption, qui est le véritable danger pour l’Algérie et non pas quelques propos de quelques journalistes, l’armée déjà soutenu par le peuple aura davantage son admiration si elle fait l’oeuvre salvatrice de salubrité publique. Une armée soutenu par son peuple n’a rien à craindre, même pas des ennemis extérieurs.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    19 octobre 2013 - 16 h 30 min

    les quotidiens el khabar,el
    les quotidiens el khabar,el watan,alger soir, TSA, algerie quotidien,le matin…ect. aux services du sionisme,de l´impérialisme,des monarchies féodaux du golfe…ect. voila la liberté de la presse privé hypocrite,et traitres a la nation.




    0



    0
    Kiki
    19 octobre 2013 - 16 h 30 min

    Vive le general toufik et que
    Vive le general toufik et que dieux maudisse les traître de notre pays!




    0



    0
    El hayer
    19 octobre 2013 - 15 h 36 min

    apres Mon Journal c’est
    apres Mon Journal c’est ElKhabar qui est dans le collimateur qui sera le suivant? EL WAtan ou Le Soir d’algerie.
    On veut nous faire et bien taisons-nous et laissons les faire de l’Algerie un pays corrompu jusqu’à la moelle.




    0



    0
    Zouaimia
    19 octobre 2013 - 15 h 29 min

    Une mise au point
    Une mise au point complétement a cote de la plaque . L’ANP appartient au peuple Algérien et pas a Gaid Salah . Gaid Salah n’est pas plus Algérien ni plus patriotes que le journaliste d’Al Khabar . Les subterfuges ‘attaque contre les corps constitues ne tiennent pas la route .




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 15 h 04 min

    L’Institution militaire
    L’Institution militaire algérienne doit demeurer au service de l’Algérie et de ses intérêts suprême, son chef suprême ne doit avoir aucune accointance avec un clan en particulier. L’institution militaire doit demeurer aussi sous une autorité collégiale militaire. Mr Gaïd Salah, vous êtes trop vieux, prenez votre retraite, laissez place aux jeunes gradés militaires, compétents et patriotes. Vous rendrez service au pays, une relève qui fera appliquer l’article 88 de la constitution pour le salut de l’Algérie.




    0



    0
    abdelkader wahrani
    19 octobre 2013 - 14 h 56 min

    les traitements médiatiques
    les traitements médiatiques alimente la tension? la presse privé roule pour les ennemis de la nation?c´est genre de traitement médiatique qui risque plutôt d´alimenter les conflits entre l´institution militaire, la présidence d´une part et le peuple d´autre part, surtout en ces moments sensibles ou l´algerie se trouve cernée de toute part (traitres de l´intérieur et de l´extérieur)et ou chaque partie et parti tentent d´exploiter le moindre faille pour enfoncer sa lame afin de provoquer un printemps arabe criminel. le microbe mini état du qatar rêve de destabiliser l´algerie. les journaux privé algeriens (mlihelhoum el-qazoul et el hrawa). le meilleur régime la dictature pour briser et chatier les traitres aux services de l´étranger. vive l´ANP.




    0



    0
    ALGERIEN
    19 octobre 2013 - 14 h 29 min

    TOUS LES SUJETS QUI NE SONT
    TOUS LES SUJETS QUI NE SONT NI CONSTRUCTIFS, NI POSITIFS, MAIS JUSTE QUI BRIMENT SANS PREUVES SANS ASSISES, QUI ABATTENT LE MORAL DES ALGÉRIENS DOIVENT ÊTRE BANNIS DE LA PRESSE NATIONALE, ON LE COMPRENDRAIT SI CA VENAIT DE L’ÉTRANGER, MAIS DE CHEZ NOUS….
    IL FAUT VOIR POUR QUI ROULENT CES JOURNALISTES ET C’EST QUOI AU JUSTE LEUR BUT.
    LA PÉRIODE DANS LAQUELLE NOUS VIVONS EST TRÈS CRITIQUE ET AUCUNE FRONTIÈRE DE L’ALGÉRIE N’EST CALME, EN PLUS Y EN A QUI VEULENT ALLUMER LE FEU À L’INTÉRIEUR DE LA DEMEURE.
    STABILISONS LE PAYS DES PROBLÈMES EXTÉRIEURS, ENSUITE OCCUPONS-NOUS DES AFFAIRES INTERNES, ET NON L’INVERSE, SINON NOUS PERDRONS TOUS AU CHANGE, MÊMES LES PYROMANES ET DIEU SAIT QU’IL Y EN A. ET ÊTRE PYROMANES EN CES TEMPS CRITIQUES, CELA S’APPELLE DE LA TRAHISON. À BON ENTENDEUR…




    0



    0
    Brahim Haddou
    19 octobre 2013 - 14 h 19 min

    comme ils sont à cours
    comme ils sont à cours d’arguments, tous les motifs sont valables pour remuer le panier à ordures et en extraire quelque obscénité (sic). à la manière dont la presse traite les sujets nationaux, il est normal qu’à un moment, cela suscite le courroux de responsable patriotique, qu’ils sont politiques, civils ou militaire etc.




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 14 h 11 min

    gaid salah se défend et sa
    gaid salah se défend et sa réaction est légitime. pourquoi devrait il se taire? pourquoi les ignares détracteurs de l’ANP s’adonnent à un dilettantisme en la taxant « grande muette » alors que cette infâme étiquette collable à d’autres armés dans le monde, n’a jamais eu lieu d’être s’agissant de la valeureuse armée algérienne. il est dont tout à fait normal que le general gaid salah riposte lorsque l’honneur de son institution est attaquée. ce sont les plumitifs de la presse qui depuis des années, vont dans un sensdisproportionné avec leurs dénigrements et matraquages venimeux et gratuits contre l’algérie et ses puissances institutions, dont l’institution militaire et les corps de renseignements. entre la presse et l’anp,c ‘est toujours cette première qui a été fautive, provocatrice, injurieuse, jamais l’anp. bcp de journaleux qui n’ont rien à se mettre sous la dent, s’adonnent à des critiques démesurées contre l’armée, par insouciance lexique ou par volonté de distinguer, pour qu’ils trouvent de qui s’occuper. quelle misère. comment est ce possible?
    et quand ce ne sont pas les torchons d’el watan et echourouk, c’est el khabar qui s’adonne au déversement d’immondices spéculatives contre notre armée. cela ne surprend plus personne.à propos de sang-froid, allez faire ce reproche aux nombreux pieds-nickelés de la plume qui s’adonnent sans cesse à des élucubrations fantaisistes, insensées et loufoques sur tous et tout dans leur billets pamphlètaires. leurs cas relève de la psychatrie.

    tout ce qui a été dit ces dernières semaines, ne sont que de
    pures lubies. heureusement, les gens ne sont pas dupes, les tentatives de semer la confusion n’ont plus aucunes efficacité de nos jours. tout les écrits évoquant des prétendus « mésententes, « conflits claniques » sont des dires à torts et n’existent que dans la tête de ceux qui y croient. les gens ne se laissent pas tomber dans le panneau. il n’y a jamais eu de rapports ambigus entre la présidence et l’institution militaire, cela fait des années qu’ou nous saoule en nous rabâchant sans cesse ces bêtises les faiseurs d’opinion ne savent plus quoi inventer pour faire parler d’eux. si monsieur ahmed gaid salah a l’intention de poursuivre le chroniqueur en justice, son initiative est louable et légitime et il aura le soutien de l’immense majorité du peuple. quand à ces journaleux « indépendants », ils ne représentent que du vent et ils sont le gouffre du néant. la liberté d’expression ne signifie guère qu’on doit en abuser à des fins de tromperie et de ruse machiavélique. quitte à me répéter, lorsqu’on est attaqué, voir même presque diffamé et souillé, le droit de riposte est légitime. même si cela ne concerne que le billet d’el khabar, ce n’est pas pour autant que l’armée doit se laisser faire face aux provocations gratuites à son encontre. mais en même temps, l’anp ne peut pas tout le temps réagir contre les plumitifs, sinon elle devrait le faire tous les jours, puisque les campagnes haineuses sont hélas quotidiennes dans des médias algériens et étrangers. l’institution militaire répond à ses détracteurs sur le terrain par l’action. mais elle peut se permettre de réagir de temps en temps, d’où la sortie médiatique logique de gaid salah contre une sampiternelle manoeuvre provocatrice ne relevant pas du caractère journalistique et qui est passible d’être porté en justice.
    @ monsieur saddek: comme c’est navrant qu’une fois de plus vous soyez encore à côté de la plaque ou que vous ayez une mauvaise compréhension et interprétation du sujet.




    0



    0
    Adel
    19 octobre 2013 - 14 h 06 min

    Il est certain que beaucoups
    Il est certain que beaucoups de scribouillards noicisse du papier sans vergogne avec du mensonge, (libération de nos otages) par un canard boiteux francophone, qui reçoit ses corrections de la présidence de fafa, tel autre torchon arabophone donne la parole aux criminels qui ont approuvé l’attentat du bus devant le commissariat central (90 morts) prenez de la graine sur les autres bande d’abrutits, l’institution militaire en france, états unis, angleterre etc est sacrée.
    Tous autour de leur armée, chez nous hélas certains n’ont même pas la reconnaissance du ventre, pouvoir écrire, sortir, en toute liberté grace aux milliers de nos jeunes qui ont donné leur vie à cette patrie.
    Vive notre ANP




    0



    0
    algerois61
    19 octobre 2013 - 14 h 02 min

    Autant que simple citoyen et
    Autant que simple citoyen et lecteur je trouve que le journal el khabar ainsi echourrouk dépassent largement la limite de l’insulte en ce qui concerne l’etat et le pays en général.Exemple echourrouk ne critique jamais le qatar ou el jazeera mais s’aplaventre devant les fréros tandis que el khaba ilfait dans la déformation toute honte bue.Il est clair que les cartes sont ombées por ces 2 torchons et nul n’ignore pour qui ils roulent




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 13 h 44 min

    le billet de bouakba est paru
    le billet de bouakba est paru dans l’édition du vendredi et non pas du jeudi




    0



    0
    moha
    19 octobre 2013 - 13 h 41 min

    AL KHABAR,AL CHOUROUK,KIF
    AL KHABAR,AL CHOUROUK,KIF KIF.
    hacha ceux qui meritent pas la majorite de nos journalistes sont tres loin de ce metier noble.

    honnetement certain journeau ne sont bon que pour contenire du houmous que l’on achete au marche locale




    0



    0
    gustave
    19 octobre 2013 - 13 h 37 min

    le torchon el khabar roule
    le torchon el khabar roule pour le maroc!




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 13 h 28 min

    «  » » »il faut dire que son
    «  » » »il faut dire que son communiqué pèche sans aucun doute par un excès de colère due visiblement à tout ce qui a été écrit, à tort ou à raison, sur les rapports ambigus entre la présidence de la République et l’institution militaire.
    Amine Sadek «  » » »

    Bien dit Mr Sadek, beaucoup d’algériens dont moi-même nous nous inquiétons sur ces rapports ambigus entre la présidence de la république et l’institution militaire, surtout en ces temps de grande corruption dont est victime l’Algérie causée par un clan qui a pris tous les pouvoirs entre ses mains, pour faire taire les accusations de corruption et surtout pour se péréniser pour empêcher l’Algérie d’aller de l’avant et de sévir contre cette corruption gigantesque qui expose l’Algérie à tous les dangers internes et extérieures, la corruption est du terrorisme.
    Il faut que l’institution militaire se distance de ce clan et écoute le peuple qui s’exprime sur les sites de journaux électroniques, et dans la rue.




    0



    0
    Anonyme
    19 octobre 2013 - 13 h 22 min

    a quoi sert l ‘ANEP
    a quoi sert l ‘ANEP ,uniquement a gratifier des journaux de pilon par une publicité détournée ,personne ne lit ces journaux ,pourquoi ces journaux ne défendent pas les institutions en contre partie de l’argent sale ,libérer-Algérie de ce monopole et laisser les algériens travailler ,el khaber qui ne reçoit aucune page de l’ANEP dérange..a ce point.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.