L’Algérie pourra-t-elle récupérer ses avoirs détournés ?

Les affaires de corruption transnationale sont de plus en plus mises en lumière et traitées par la justice internationale, mais les résultats en termes de poursuites des auteurs et d’indemnisation sont décevants, puisqu’à peine 3% des montants en cause sont restitués aux pays concernés. Seulement 197 millions de dollars sur 5,8 milliards de dollars ont été restitués aux pays en question, révèle un nouveau rapport publié par l'Initiative pour la restitution des avoirs volés (StAR) intitulé «Left out of the Bargain» et ayant examiné la portée et la valeur de la résolution de 395 cas de corruption transnationale entre 1999 et le milieu de 2012. L’étude met en lumière l'intensification des actions de lutte contre la corruption d’agents publics et le nombre sans cesse croissant de transactions pénales conclues ayant débouché sur l'imposition de sanctions pécuniaires, mais sans que les avoirs financiers soient rendus au pays d’origine. Des conclusions qui, appliquées aux multiples affaires et scandales de corruption liés à la réalisation de gros contrats en Algérie, laissent peu d’espoir de voir notre pays dûment indemnisé. Les affaires de corruption et de pots-de-vin versés par plusieurs firmes étrangères et mettant en cause l’ancien ministre Chakib Khelil et Farid Bedjaoui, neveu de l'ex-ministre des Affaires étrangères Mohamed Bedjaoui, ou encore Moumen Khalifa, seront-elles un jour éclaircies ? Et même si elles le sont, l’Algérie recevrait-elle les dizaines de milliards de dollars usurpés sous couvert des marchés publics ? La réponse ne peut être que négative au vu des conclusions du document cité plus haut.
Seul un pays de l’OCDE sur cinq applique la convention contre la corruption
Un autre rapport ciblant les pays riches a démontré récemment que «seul un pays sur cinq ayant ratifié la Convention de l’OCDE contre la corruption en applique correctement les dispositions». «Les gouvernements des principaux pays exportateurs doivent intensifier leurs efforts pour empêcher leurs entreprises multinationales de se livrer à des actes de corruption au cours de leurs opérations commerciales à l’international», recommande un rapport de l’organisation Transparency International sur la mise en œuvre de la Convention de l’OCDE contre la corruption, publié le 8 octobre 2013. Selon le site de Transparency International qui publie le rapport, cette Convention, qui constitue un accord entre les 40 plus grands pays exportateurs, vise à mettre un terme aux pratiques consistant à corrompre des agents publics étrangers afin d’obtenir des marchés ou des licences, de contourner les lois en vigueur en matière de fiscalité ou d’échapper aux réglementations locales. Le rapport, intitulé «L’exportation de la corruption ? – Rapport d’évaluation 2013» indique que 30 des 40 pays signataires de la Convention, tous grands exportateurs, n’engagent que peu d’enquêtes et de poursuites pour des faits de corruption transnationale. Pour sa part, le coordinateur de StAR, Jean Pesme, insiste sur le rôle clé que doit jouer la communauté internationale pour faire valoir les conclusions du rapport. «Nous lançons un appel aux pays dont les agents publics auraient été corrompus pour qu'ils intensifient leur action en vue de mener des enquêtes et de poursuivre les agents concernés devant les tribunaux ; ils doivent utiliser tous les moyens à leur disposition pour s'impliquer dans les procédures de transactions pénales», affirme M. Pesme qui souligne que «les pays ayant essuyé les méfaits de la corruption transnationale ont besoin de l'assistance nécessaire pour accroître les chances d’identifier ces avoirs et les recouvrer». L’étude démontre que peu de fonds ont été restitués ou fait l'objet d'un ordre de restitution aux pays dont les agents publics étaient l'objet d'allégations de corruption. L'étude menée par StAR a analysé des transactions pénales dans lesquelles le pays de règlement différait de celui dans lequel s'était produit l'acte de corruption. L'effort mondial de lutte contre la corruption exige que soit menée une action vigoureuse à l'encontre de la corruption transnationale. La restitution des biens mal acquis à leurs propriétaires légitimes et la compensation des parties s'estimant lésées constituent un aspect fondamental de cet effort, note encore le rapport de StAR.
Meriem Sassi
 

Comment (42)

    slim
    30 novembre 2013 - 7 h 52 min

    récupérer l’argent détourné
    récupérer l’argent détourné et également les terres agricoles transformés en ranch et en usines par les corrompus de tous bords. Car il faut le dire, chakib khellil est l’arbre qui cache la foret. Ils sont des centaines de corrompus présents et passé a avoir mis la main dans la caisse. Autrement dit, il faudra un mac carthy algérien pour faire la chasse aux sorcières. Ce qui compte le plus c’est de mettre l’Algérie à l’abri de la corruption en la dotant d’un vrai système politique qui donne aux institutions algériennes leur vraie indépendance. Sinon des chakib khellil il en aura toujours et encore.

    slim
    30 novembre 2013 - 7 h 52 min

    récupérer l’argent détourné
    récupérer l’argent détourné et également les terres agricoles transformés en ranch et en usines par les corrompus de tous bords. Car il faut le dire, chakib khellil est l’arbre qui cache la foret. Ils sont des centaines de corrompus présents et passé a avoir mis la main dans la caisse. Autrement dit, il faudra un mac carthy algérien pour faire la chasse aux sorcières. Ce qui compte le plus c’est de mettre l’Algérie à l’abri de la corruption en la dotant d’un vrai système politique qui donne aux institutions algériennes leur vraie indépendance. Sinon des chakib khellil il en aura toujours et encore.

    Si Meziane
    29 novembre 2013 - 22 h 40 min

    Oui, l’argent détourné
    Oui, l’argent détourné pourrait ètre récupéré si des Fhoula seront un jour aux commandes, des hommes patriotes qui jugeront les corrupteurs et les corrompus et qui feront payer la trahison á la manière de ceux qui ont déclenché la révolution. Oui cet argent détourné appartient au peuple Algérien et doit ètre restitué. Oui tout est possible si ce clan de maffieux qui préside le pays est poussé á la sortie.
    Y a t-il des Patriotes dans la salle ? c’est la question qu’il faut se poser.

    Si Meziane
    29 novembre 2013 - 22 h 40 min

    Oui, l’argent détourné
    Oui, l’argent détourné pourrait ètre récupéré si des Fhoula seront un jour aux commandes, des hommes patriotes qui jugeront les corrupteurs et les corrompus et qui feront payer la trahison á la manière de ceux qui ont déclenché la révolution. Oui cet argent détourné appartient au peuple Algérien et doit ètre restitué. Oui tout est possible si ce clan de maffieux qui préside le pays est poussé á la sortie.
    Y a t-il des Patriotes dans la salle ? c’est la question qu’il faut se poser.

    Chemlal
    28 novembre 2013 - 21 h 55 min

    Chakib remboursera les sommes
    Chakib remboursera les sommes détournées, lorsque le sel fleurira et les poules auront des dents.Vous rêvez de croire
    que ces gens ont une moralité pour prendre conscience de la gravité du délit dont ils sont accusé.Vous pouvez les traiter de voleurs; de vautours, de corrompus ou de mafiosos,ils en on cure, pourvu qu’ils se remplisse les poches.

    Chemlal
    28 novembre 2013 - 21 h 55 min

    Chakib remboursera les sommes
    Chakib remboursera les sommes détournées, lorsque le sel fleurira et les poules auront des dents.Vous rêvez de croire
    que ces gens ont une moralité pour prendre conscience de la gravité du délit dont ils sont accusé.Vous pouvez les traiter de voleurs; de vautours, de corrompus ou de mafiosos,ils en on cure, pourvu qu’ils se remplisse les poches.

    Nassima
    28 novembre 2013 - 20 h 17 min

    je voulais enfin écrire et
    je voulais enfin écrire et que le mystère autour d´elle persistera ,et non pour que + subjonctif

    SORRY !

    Nassima
    28 novembre 2013 - 20 h 17 min

    je voulais enfin écrire et
    je voulais enfin écrire et que le mystère autour d´elle persistera ,et non pour que + subjonctif

    SORRY !

    Nassima
    28 novembre 2013 - 14 h 10 min

    A l´ami inconnu Isamm,
    en fin

    A l´ami inconnu Isamm,

    en fin je voulais dire de vrais spécialistes dans le domaine de la Psychologie sociale !

    Nassima
    28 novembre 2013 - 14 h 10 min

    A l´ami inconnu Isamm,
    en fin

    A l´ami inconnu Isamm,

    en fin je voulais dire de vrais spécialistes dans le domaine de la Psychologie sociale !

    Nassima
    28 novembre 2013 - 11 h 56 min

    A mon ami l´inconu
    A mon ami l´inconu ISSAM;

    SALUT ISSAM,
    les crises financières , les guerres sont toujours une aubaine pour la grande criminalité occidentale qui se Cache derrière des sociétés secrètes pour bluffer le monde et l´intimider pour que le mystère autour d´elle persistera et nourrira notre Imagination pour faire déviation et surtout nourir le fantasme des islamistes et des fanatiques animés par un zèle aveugle pour la pensée magique( un symptôme d’immaturité ou de déséquilibre psychologique) ou pour le mysticisme,en s´intéressant uniquement aux choses cachées ou secrètes dans le mysticisme alors que ce dernier affirme 2 réalités en même temps,spirituelle et MATERIELLE .Complètement Raus / OUT de la realité matérielle et renfermés sur eux ,ils deviennent des angoissés faciles a manipuler par la peur psychologuique pour les bien contrôler . Cette peur en eux les rend agréssifs ,haineux puis criminels .nous Savons tous que la peur et l´angoisse enpêchent de réfléchir soient on est paralysé par cette peur soit on devient fou .Tous ces histoires magiques de( l´antéchriste el massih el dajdal)ou el mahdi el moutadarle sauveur ( QUEL FATALISME NÉGATIF) chez les chiites ne sont jamais citées dans le Coran ! ,on voit bien que les occidentaux depuis les croisades ont bien étudié cette mentalité de fatalisme négatif chez les musulmans,pour les bien racketer ,c´étaient de vrais psycosociaux de l´époque toujours attirés par l´Argent et les richesses de ces pays musulmans .Le racket existe bien et bel jusqu´a nos jours dans les pays occidentaux il est pratiqué sur le plan national et international par cette grande criminalité ( Extorsion d’argent ou de biens matériels par l’intimidation, le chantage ou la violence par tous les moyens, tenez -vous bien même licites ) en GB ,au US,au Canada(ce pays connu par la corruption et les lobbys )en Allemagne ,en France (qui ne connait pas la mafia de Grenoble championne dans les assassinats et extorsion de fonds .Cette Mafia est toujours d’actualité à Grenoble malgré L’arrestation de Calogero ( étant considéré comme le lieutenant de Giuseppe M, le numéro deux de la Cosa Nostra) en juin 1994 et que les journaux français connus par l´omérta veulent la dissimuler derrière soit disant un nouveau banditisme « Une « relève » d’origine « maghrébine » contrôlant le marché régional de la drogue alors que ses jeunes voyous ne sont que de petits vendeurs généralement sans papiers qui travaillent a la solde de cette Mafia bien française qu´on la dissimulait autre fois derrière les Italiens .le racket est bien ancré dans la mentalité des occidentaux alors pourquoi ne pas racketer d´autres pays au nom du FMI et faire Pression sur les gouvernements des pays africains et d´autres ou nouer des contactes Avec les mafiosis de ces pays.Pourquoi la presse algérienne aux lieu de nous soûler Avec la politique ne brise pas cette omérta de cette Mafia et ces crimes geopolitiques ?

    http://www.diploweb.com/Crime-organise-geopolitique-d-un.html

    Bien a vous Issam

    Nassima
    28 novembre 2013 - 11 h 56 min

    A mon ami l´inconu
    A mon ami l´inconu ISSAM;

    SALUT ISSAM,
    les crises financières , les guerres sont toujours une aubaine pour la grande criminalité occidentale qui se Cache derrière des sociétés secrètes pour bluffer le monde et l´intimider pour que le mystère autour d´elle persistera et nourrira notre Imagination pour faire déviation et surtout nourir le fantasme des islamistes et des fanatiques animés par un zèle aveugle pour la pensée magique( un symptôme d’immaturité ou de déséquilibre psychologique) ou pour le mysticisme,en s´intéressant uniquement aux choses cachées ou secrètes dans le mysticisme alors que ce dernier affirme 2 réalités en même temps,spirituelle et MATERIELLE .Complètement Raus / OUT de la realité matérielle et renfermés sur eux ,ils deviennent des angoissés faciles a manipuler par la peur psychologuique pour les bien contrôler . Cette peur en eux les rend agréssifs ,haineux puis criminels .nous Savons tous que la peur et l´angoisse enpêchent de réfléchir soient on est paralysé par cette peur soit on devient fou .Tous ces histoires magiques de( l´antéchriste el massih el dajdal)ou el mahdi el moutadarle sauveur ( QUEL FATALISME NÉGATIF) chez les chiites ne sont jamais citées dans le Coran ! ,on voit bien que les occidentaux depuis les croisades ont bien étudié cette mentalité de fatalisme négatif chez les musulmans,pour les bien racketer ,c´étaient de vrais psycosociaux de l´époque toujours attirés par l´Argent et les richesses de ces pays musulmans .Le racket existe bien et bel jusqu´a nos jours dans les pays occidentaux il est pratiqué sur le plan national et international par cette grande criminalité ( Extorsion d’argent ou de biens matériels par l’intimidation, le chantage ou la violence par tous les moyens, tenez -vous bien même licites ) en GB ,au US,au Canada(ce pays connu par la corruption et les lobbys )en Allemagne ,en France (qui ne connait pas la mafia de Grenoble championne dans les assassinats et extorsion de fonds .Cette Mafia est toujours d’actualité à Grenoble malgré L’arrestation de Calogero ( étant considéré comme le lieutenant de Giuseppe M, le numéro deux de la Cosa Nostra) en juin 1994 et que les journaux français connus par l´omérta veulent la dissimuler derrière soit disant un nouveau banditisme « Une « relève » d’origine « maghrébine » contrôlant le marché régional de la drogue alors que ses jeunes voyous ne sont que de petits vendeurs généralement sans papiers qui travaillent a la solde de cette Mafia bien française qu´on la dissimulait autre fois derrière les Italiens .le racket est bien ancré dans la mentalité des occidentaux alors pourquoi ne pas racketer d´autres pays au nom du FMI et faire Pression sur les gouvernements des pays africains et d´autres ou nouer des contactes Avec les mafiosis de ces pays.Pourquoi la presse algérienne aux lieu de nous soûler Avec la politique ne brise pas cette omérta de cette Mafia et ces crimes geopolitiques ?

    http://www.diploweb.com/Crime-organise-geopolitique-d-un.html

    Bien a vous Issam

    issam
    27 novembre 2013 - 23 h 49 min

    Le FMI demande 5 milliards à
    Le FMI demande 5 milliards à l’algérie et cette e….. en détourne autant .Pourquoi le gvt l’a laisser faire.Il faut récupérer cette argent.il doit être sûrement en suisse dans la banque HSBC :

    issam
    27 novembre 2013 - 23 h 49 min

    Le FMI demande 5 milliards à
    Le FMI demande 5 milliards à l’algérie et cette e….. en détourne autant .Pourquoi le gvt l’a laisser faire.Il faut récupérer cette argent.il doit être sûrement en suisse dans la banque HSBC :

    decal
    27 novembre 2013 - 23 h 37 min

    ils nous parlent de combattre
    ils nous parlent de combattre la corruption mais il traitent toujours a tour de rôle avec mes même sociétés corrompus des même pays japonais italien australien entre autre en toute connaissance de cause et en plus y a qui les applaudissent c est a croire q ils les encourages a voler encore

    decal
    27 novembre 2013 - 23 h 37 min

    ils nous parlent de combattre
    ils nous parlent de combattre la corruption mais il traitent toujours a tour de rôle avec mes même sociétés corrompus des même pays japonais italien australien entre autre en toute connaissance de cause et en plus y a qui les applaudissent c est a croire q ils les encourages a voler encore

    BISKRA
    27 novembre 2013 - 23 h 07 min

    Même si nous n’arriverons pas
    Même si nous n’arriverons pas à récupérer l’Argent volé, il faut laisser la DRS du service juridique et la justice (?) ouvrir et publier le dossier et de continuer les investigations pour qu’il n’y ait aucun doute de la culpabilité des sociétés corrupteur et des corrompus (il n’y a pas l’un sans l’autre). Par la suite les sociétés corrupteurs doivent être interdite d’exercée dans le territoire et essentiellement dans les marché publique. Les USA le fond avec des forte amande pourquoi pas nous. L’argent est le nerf de la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.