Quand les terroristes égorgeaient les Algériens, les médias français parlaient de «guerre civile»…

Les chaînes françaises semblent découvrir la sauvagerie et la barbarie du terrorisme. L’effroyable exécution aujourd’hui du guide de montagne français enlevé en Kabylie par le groupe terroriste se réclamant proche du groupe de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie suscite une grande indignation en France. L’émotion et l’incompréhension face à tant de violence sont exprimées par les médias français qui reprennent en boucle depuis des heures l’information de la décapitation de l’otage Hervé Gourdel. Il est à rappeler cependant que ces mêmes médias ont traité tout autrement, dans les années quatre-vingt-dix, les assassinats quotidiens des civils algériens sur ordre de commanditaires du terrorisme islamiste dont la plupart étaient hébergés par les capitales occidentales et hautement considérés. Pendant plus de dix ans, lorsque les citoyens algériens se faisaient égorger parfois par dizaines, les médias français n’ont jamais dénoncé ou compati à la douleur du peuple algérien. Pas une once d‘indignation n’a été alors démontrée face à la barbarie subie par la population algérienne tout entière, jusqu’aux enfants en bas âge. Durant la décennie noire, il s’agissait pour les médias français tout simplement de «guerre civile» et du droit des islamistes extrémistes au pouvoir. Aujourd’hui, face à ces mêmes terroristes qui s’attaquent à un ressortissant français, les médias de l’Hexagone découvrent «la cruauté et la lâcheté» de ces sanguinaires. Deux poids deux mesures, donc. Lorsqu’un citoyen français est lâchement assassiné l’émotion et l’indignation est de mise face à «un crime lâche et cruel», mais lorsque les Algériens se faisaient massacrer par ces mêmes sanguinaires, peu importe leur nom et leur affiliation, ces mêmes médias n’ont eu cesse de jeter de l’huile sur le feu, allant jusqu'à encourager l’isolement de l’Algérie.
Meriem Sassi
 

Commentaires

    Zanna Bemponi
    16 novembre 2016 - 6 h 29 min

    Vraiment votre artucle dit la
    Vraiment votre artucle dit la plaine verite.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.