Une perte de temps

Par Kamel Moulfi – «Prochainement» : c’est l’adverbe qui convient le mieux à l’annonce d’un remaniement du gouvernement en Algérie. Entre le moment où les médias commencent à en parler et celui où il se produit, il y a un temps indéfiniment long et c’est pourquoi un tel événement a toujours été prévu pour «prochainement». Malgré le tapage médiatique, l’opinion publique ne semble pas montrer un quelconque intérêt pour les changements de ministres. En dehors des départements les plus médiatisés, ceux de l’Education nationale et de l’Habitat, pour des raisons compréhensibles, les autres ministères sont pratiquement ignorés. Les gens suivent les interventions du ministre de l’Habitat parce qu’il tient la clé de la solution à leur problème de logement, et celles de la ministre de l’Education parce que ce qu’elle dit a un rapport direct avec la scolarisation de leurs enfants et finalement de leur avenir. Pour le reste, que le changement consiste en un mini-remaniement ministériel ou en un chamboulement complet, la population ne s’y intéresse pas, en dehors du microcosme habituel qui, du fait de la profession, à divers titres, ou de la course aux postes, est obligé de suivre ce type de changements dans les institutions, pour ne pas dire tente de les provoquer à travers, justement, les rumeurs et celle-là en fait partie. Depuis plusieurs mois, des bruits courent sur le remaniement du nouveau-vieux gouvernement en poste actuellement. Qu’est-ce qui justifierait ce qui s’apparenterait à un accouchement par césarienne ? En tout cas, pas la question de l’efficacité de l’action gouvernementale. Des ministres sont arrivés, se sont éternisés à leurs postes, sans faire grand-chose, ils ont été remplacés par d’autres qui, eux, par contre, n’ont parfois pas eu le temps de bien s’installer et ont été «débarqués» sans que les gens retiennent leurs noms, puis d’autres ont occupé le koursi, et ainsi de suite. Où est la différence ? On ne la voit pas.
K. M.
 

Comment (9)

    karimdjazair
    9 janvier 2015 - 8 h 10 min

    On a besoin d un gouvernement
    On a besoin d un gouvernement stable mais surtout de savoir où l on va. Je ne suis pas pour des remaniements à tire larigot, ou des ministres nommés à vie. Il faut tout simplement des ministres compétents et responsables.

    Il faut s arreter sur des objectifs bien précis une bonne fois pour toute, un programme qui assure l indépendance de notre pays et contribue au bien etre des algériens, c est pourtant pas sorcier.

    Nous avons enfin encore pour un moment, donc il est plus qu urgent, les moyens et aussi les hommes, il ne reste plus que la volonté.

    Que ces messieurs qui nous dirigent comprennent bien cela, ou, qu ‘ils laissent leur coursi à d autres, s ils n en sont pas capables, voila tout.

    En tout cas, en arriver à vouloir extraire le gaz de schiste plutot que de mettre le paquet sur l investissement productif et aider les algériens qui ont des projets crédibles dans ce sens, c est tout simplement suicidaire.




    0



    0
    Anonyme
    9 janvier 2015 - 7 h 54 min

    si ce pouvoir pourri ne
    si ce pouvoir pourri ne reagit pas pour une transition dans les plus brefs delais alors Adios l’algerie et comme celui qu’il y’a de plus en plus de frustres les zamar s’en fichent eperdument pourvu que ca dure car ca ramasse avec des 30 tonnes Turbo diesel finalite c’est pas avec cette vermine que notre pays verra un jour la lumiere ….




    0



    0
    New kid
    8 janvier 2015 - 18 h 41 min

    La question n’est pas qui
    La question n’est pas qui gouverne, mais qui amasse quoi !
    La mangeoire est renouvelée pour les vaches après les bœufs, les barbiches après les moutons et ainsi de suite, jusqu’à épuisement du pétrole




    0



    0
    ammmar
    8 janvier 2015 - 17 h 56 min

    panier a crabes,ou chacun
    panier a crabes,ou chacun essaie de monter sur la carapace de l’autre pour respirer et non pas pour l’encu…..au moins ,c’est la confusion jumelée a la moquerie,une veritable tragicomédie,alors,allez v faire f …..,hacha samiines,une chose est certaine,on l’a senti…profondement,pitié,pouvez vous debrayer,ou vous voulez aller encore de l’avant et carrement nous etriper………….un supplice largement mérité pour un peuple pour tjrs desabusé




    0



    0
    Kahina
    8 janvier 2015 - 16 h 40 min

    L’Algérie bascule entre les

    L’Algérie bascule entre les mini-remaniements et le gaz de schiste.

    On va promouvoir les voleurs et les incompétents.Sinon, rien de concret. On recycle toujours les déchets de la MARMITA.

    Nous avons besoin d’un vrai changement d’Hommes et de mentalité.

    Nous avons besoin des penseurs, stratèges, visionnaires et futuristes et non pas des Figurants qui chauffent le Koursi.

    Le comble, c’est le DREBKi qui annonce la nouvelle, allez-y comprendre ce pays.




    0



    0
    Zerrouk
    8 janvier 2015 - 14 h 44 min

    C’est un changement de
    C’est un changement de président et de clan qu’il faut changer par la force et non un remaniement pourquoi faire, un président malade autoproclamé par des puissances étrangères qui gére un pays de jeunes, c’est de la fiction.




    0



    0
    Moh62
    8 janvier 2015 - 13 h 33 min

    Perte de temps et
    Perte de temps et d’argent,fout âge de gueule surtout!! À partir du moment ou tous les larbins de sinistres répètent » c le programme du président » à quoi sert un remaniement? Puisqu’il n’a qu’à exécuter ce soit disant programme? D’ailleurs on n’a jamais vu ce programme! Avant ,quand y’avait des gens sérieux,intègres,intelligents,stratèges,y’avait les plans quinquennaux,années 70! Les apprentis qui sont venus après boumediene ont assimilé le plan au sovietisme!! Je ne connais pas de pays,d’une quelconque organisation qui ne planifie pas! Faire un plan c lister tous les projets à réaliser dans le temps!! Le grand kaid ahmed,qui n’était pourtant pas douktour,avait plaisanté en disant que le plan quadriennal allait être réalisé,même si c en 10 ans! Il avait raison,un plan ça vous permet de mesurer l’avancement et votre retard!!




    0



    0
    Rascasse
    8 janvier 2015 - 11 h 22 min

    merci K.M , en attendant un
    merci K.M , en attendant un drame c’est produit à setif ou une 20 aine de nos enfants sont mort et personne ne s’en émeut merde,un drame pareil la vie doit s’arrêter un moment pour regarder autour de soit merde un deuil national doit être décréter,un debat doit etre ouvert, une prise de conscience ya les responsables yen a maaaaaaaaaaare c’est des écoliers bordel!!!!!!!!!!!!




    0



    0
    Anonyme
    8 janvier 2015 - 11 h 12 min

    un changement de ministres
    un changement de ministres pourrait être utile si ,pour une fois ,on désignait des éléments intègres ,compétents et engagé vis à vis du pays et non du clan qui a prouvé son nihilisme ,son sectarisme ,son gaspillage des richesses (de toutes natures) du pays , son utilisation discrétionnaire de la justice devenue familiale et son obsession à combattre l’alternance au pouvoir




    0



    0

Les commentaires sont fermés.