Qu’est-ce qu’un général ?

Par M. Aït Amara – Jamais ce grade militaire n’a été aussi galvaudé, mâché, ruminé que chez nous. «Les généraux d’Alger» ; «le pouvoir des généraux» ; «le carré des généraux» ; «le pont des généraux». Mais, au fond, qu’est-ce qu’un général ? Un démiurge éternel, infini, unique ? Une déité à l’origine de la création de l’univers ? Un prodige exceptionnellement doué que nul ne peut égaler ? Etre général, c’est accomplir un travail comme un autre, qui obéit aux mêmes règles et aux mêmes principes : assurer une fonction en contrepartie d’un salaire. Mais d’où viennent donc cette fixation mentale et cette croyance irraisonnée qui fait fantasmer tout un pays au point de basculer inconsciemment dans une sorte de fétichisme, d’idolâtrie ? S’il est vrai que le peuple nourrit un immense respect envers son institution militaire qui, il faut quand même le rappeler, est l’héritière de la glorieuse Armée de libération nationale, cela doit-il, pour autant, faire de cette entité un Etat dans l’Etat ? Cette amplification du rôle de l’ANP vient de ce que la nation a réduit le concept de défense et de sécurité nationales à la seule puissance de feu et excepté les autres aspects autrement plus importants qui entrent en jeu dans la préservation et la sauvegarde de l’unité et de l’intégrité nationales. Une démesure qui, au fil des ans, a fait du chef de Région militaire un véritable roitelet auquel se soumettent systématiquement tous les autres représentants locaux de l’Etat, de l’élu jusqu’au wali, en passant par les notables et les hommes d’affaires. C’est de cette approche erronée qu’est née une confusion entretenue entre l’intérêt général et le fricotage qui arrange les affaires de beaucoup de monde et dont la dissipation serait fatale à bien des collusions sournoises. Cette omnipotence illusoire tient, en fait, moins de quelque puissance suprême que de la propension du citoyen, par fainéantise ou par masochisme, à confier son sort à une autorité quelconque qui réfléchirait, déciderait et agirait à sa place et en son nom. Pour que cela cesse, il faudrait que l’Algérien se départisse de sa posture de regardeur passif et participe à la vie politique et, donc, à la prise de décision. Sans cela, le général deviendra généralissime dans quelque temps. Le changement ne viendra pas du treillis kaki et des galons dorés, mais du col blanc et du bleu de travail.
M. A.-A.

Comment (38)

    Anonyme
    25 septembre 2015 - 9 h 00 min

    Par الهوارية..في فرنسا (non
    Par الهوارية..في فرنسا (non vérifié) | 24. septembre 2015 – 7:15

    Par Laetizia (non vérifié) | 23. septembre 2015 – 22:07
    —————————————————————–

    Au sein de ce même peuple algérien; certains ne seront jamais d’accord pour suivre…
    Je crois qu’à chaque évènement, l’état algérien doit interroger le peuple s’il suit vaillamment le changement de têtes!
    ______

    Pourquoi tu fuis la question maintenant? Tu es coincé?
    Tu as bien affirmé que des « cadres touchent des « SALAIRES » qui dépassent le budget ANNUELLE d’une clinique! »
    .
    Je répète: Donne-nous un exemple en chiffres (même approximatif) où un cadre salarié est payé plus que le budget d’une clinique!!
    Tu nous diras: je connais un cadre qui est payé…..DA alors que le budget annuel d’une clinique est de….DA (tu es bien « formaticienne » non?
    Ainsi tu nous prouvera que tu n’es pas menteuse comme je t’accuse! CHICHE !




    0



    0
    Anonyme
    25 septembre 2015 - 8 h 46 min

    mouloud madoun (non vérifié)
    mouloud madoun (non vérifié) | 23. septembre 2015 – 20:03

    il faut replacer ce sujet dans un contexte plus large: Celui de l`armée….
    _____
    Le Pb pour vous « émigrés », sans patrie ni principes parce déracinés, est que votre « contexte » est étroit!




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    24 septembre 2015 - 6 h 15 min

    Par Laetizia (non vérifié) |
    Par Laetizia (non vérifié) | 23. septembre 2015 – 22:07
    —————————————————————–

    Au sein de ce même peuple algérien; certains ne seront jamais d’accord pour suivre…
    Je crois qu’à chaque évènement, l’état algérien doit interroger le peuple s’il suit vaillamment le changement de têtes!




    0



    0
    selecto
    23 septembre 2015 - 21 h 56 min

    @Par Harrachi (non vérifié) |
    @Par Harrachi (non vérifié) | 23. septembre 2015 – 16:06

    Zorba c’est RAIS c’est normale qu’il défend ses complices traitres et escrocs et le vote à 80% de oui pour Bouteflika.




    0



    0
    Laetizia
    23 septembre 2015 - 21 h 07 min

    « Le changement ne viendra pas
    « Le changement ne viendra pas du treillis kaki et des galons dorés, mais du col blanc et du bleu de travail »
    … et pourquoi pas d’un kamis claquettes !? je rigole
    Je pense que le changement c’est en chacun de nous qu’il faut le susciter. La prise de conscience du m… dans lequel nous sommes est un travail en soi et la solution est en grande partie un travail sur soi ! L’engagement citoyen est une position difficile à assumer mais il n’y a pas d’autre chemin pour s’en sortir ! plus nous serons nombreux plus le chemin vers la réussite sera évident comme cela a été le cas durant la guerre de libération pour nos aînés. nous avons de graves problèmes sociétaux liés à un système éducatif inepte et à une gestion cataclysmique des secteurs de l’économie pourvoyeurs d’emplois, et les solutions pour nous en sortir sont connues de tous mais nous ne cessons de les ressasser comme des incantations prescrites par le taleb du douar. il faut passer à l’action rapidement ! si on ne fait rien il n’y a aucune chance qu’on se trompe ni qu’on s’en sorte ! Nous voulons une Algérie émergente, heureuse et pacifiée, nous aurons une Algérie émergente heureuse et pacifiée inchallah mais bossons tous azimut ! Acceptons de regarder bien en face nos erreurs et nos insuffisances sans honte ni orgueil mal placé, acceptons de nous faire aider, c’est nécessaire ! Il faut que l’Algérie s’en sorte, il n’y a pas d’autre possibilité !




    0



    0
    Anonyme
    23 septembre 2015 - 20 h 29 min

    الهوارية..في فرنسا (non
    الهوارية..في فرنسا (non vérifié) | 23. septembre 2015 – 20:12

    Physiquement nos généraux sont gros et obèses,6xl, ils sont bien nourris forcément ils sont gavés de frics comme des oies des fêtes américaines: Thanksgiving.
    Je pense que l’état algérien doit nous dire clairement comment certains cadres touchent des salaires qui dépassent le budget annuelle d’une clinique d’accouchement?
    ____

    Tu changes de tactique parce que mise à nu!
    On va te suivre:
    Tu dis bien que des cadres touchent des « SALAIRES » qui dépassent le budget ANNUELLE d’une clinique!
    Tu veut bien nous dire combien par exemple CHICHE! (Tu vas être bien embarrassée) car tu es une menteuse tout en ne sachant pas mentir!! Tu ne sais même pas ce qu’est un budget, un salaire et tu n’a même pas une idée sur les montants!




    0



    0
    Anonyme
    23 septembre 2015 - 20 h 28 min

    @ Harrachi (non vérifié) |
    @ Harrachi (non vérifié) | 23. septembre 2015 – 16:06
    Zorba est un (…) de maroqi makhnez affecté sur ce site avec tous ceux qui lui répondent.




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    23 septembre 2015 - 19 h 12 min

    Physiquement nos généraux
    Physiquement nos généraux sont gros et obèses,6xl, ils sont bien nourris forcément ils sont gavés de frics comme des oies des fêtes américaines: Thanksgiving.
    Je pense que l’état algérien doit nous dire clairement comment certains cadres touchent des salaires qui dépassent le budget annuelle d’une clinique d’accouchement?




    0



    0
    mouloud madoun
    23 septembre 2015 - 19 h 03 min

    il faut replacer ce sujet
    il faut replacer ce sujet dans un contexte plus large: Celui de l`armée et son état major qui a bafoue les principes de la soumman et confisque l`indépendance. en 62 c`étaient des colonels, promus pour on ne sait quelle raison au gade de général puis major…au service d`une DICTATURE qui perdure: Boumediene, chadli et le meilleur de tous, le MEGALO, machiavélique EMPEREUR/KHALIF Bouteflica. Même au bord de la mort, il mord encore. certes des pseudo citoyens, plus soumis que jamais. Quelle malédiction!!




    0



    0
    Anonyme
    23 septembre 2015 - 17 h 57 min

    tarik (non vérifié) | 23.
    tarik (non vérifié) | 23. septembre 2015 – 11:11

    tiens y a des feux rouges en algerie ??
    wallah je ne le savais pas et je suis sincere en l’ecrivant!!!!!
    ____

    Tu confirmes bien ce que l’on ne cesse ici d’affirmer sur vous:
    Que vous êtes des ignorants
    Que vous ne connaissez pas l’Algérie
    Que vous n’êtes pas des Algériens
    Que vous croassez sur du faux
    Que vous êtes des paresseux
    Sur toi:
    Tu dois être en hibernation depuis très longtemps dans une grotte en troglodyte. Je t’apprend, pour ta culture que nos feux rouges sont aussi verts et jaune, que nous avons aussi des voitures, des chameaux, des ânes (mais la plupart se sont exilés),des bicyclettes, des carrosses tirés par les ânes, des téléphones à manivelle, des bâtiments, des routes avec goudrons (c’est Ali qui les a construit), de l’huile d’olive, des figues sèches, des briques, des croyons, des fous, des imbéciles, des montagnes,des arbres, des chèvres, de la kasra etc… Nous sommes développé qu’est-ce que tu croyais! On attend d’acquérir (si ça existe) des avions (?!), des trains (?!), des télévisions (?!)des tramways et des métros (?!) et même (si on ne se moque pas de nous) des « portables » dont-on dit que ce sont des téléphones de poche et des petite valises qui contiennent toute la science (?!) Allez savoir!




    0



    0
    Damoclès
    23 septembre 2015 - 16 h 42 min

    Un général digne de ce nom ne
    Un général digne de ce nom ne se met pas au service d’un homme, d’un clan, d’une région. Il est au service de son pays, de sa patrie, de ses institutions, et de ce peuple dont il est issu. Sa respectabilité se mesure à sa volonté de défendre la justice, l’égalité et de participer à la stabilité du pays en s’opposant aux prédateurs et autres traitres. Les généraux « janviéristes » font partie de ceux qui ont contribué à empêcher les Khoroto Haram que sont les cadres du FIS, du GIA et de l’AIS de faire revenir notre pays à l’âge de la pierre alors qu’il a tout pour être une puissance régionale. Je rêve du jour où on annoncera que le Général Toufik est candidat à la présidence de la république. Je relance la petition » TOUFIK PRESIDENT ».




    0



    0
    yIWEN
    23 septembre 2015 - 16 h 39 min

    @Auteur:
    Vous ecrivez:  » S’il

    @Auteur:
    Vous ecrivez:  » S’il est vrai que le peuple nourrit un immense respect envers son institution militaire qui, il faut quand même le rappeler, est l’héritière de la glorieuse Armée de libération nationale, cela doit-il, pour autant, faire de cette entité un Etat dans l’Etat ? « 

    __ Je suis desole’, mais je sens de le devoir didentifier les termes que je trouve sont vraiment abuse’s ou est-ce « galvaude’s », juste dans ce petit parapgraph – qui laisse croire les populations d’Algerie possednt une armee plus que l’inverse (sont la possession d’une armee) – Comme je suis desole’ de devoir qualifier votre billet de « Wishful Thinking » a la place de « Fact Checking. » Car l’info que des bidules en uniforme se guavent a volonte’, est une nouveaute’ vieille de 50+ ans.

    Allons-iiiiir:

    1. S’il est vrai que: C’est vrai ou pas ?

    2. le peuple: Lequel ? Quel est cette valeur (ou plutot attribut) que partagerait ces popuations, sinon de subir du meme bourreau?

    3. nourrit un immense respect envers son institution militaire: Il va falloir que je sois plus efficace sinon chaque mot est un abus. Les Algeriens endurent faute de meme pas pouvoir nourrir quoi que se soit, meme pas leurs enfants. Et ils endurent une clique bien arme’e. Un armement dans lequel dont le seul interet est « la commission » et les assassinats, de ceux qui osent l’ouvrir. Une institution, et celle des populations, etc. ?

    Je ne saurais s’il s’agit de votre maniere de vous rassurer vous-meme, de contenir la terreur, ou seulement d’ettendre votre respect et consideration envers ceux d’integres que vous connaissez, envers le reste de la ripouille…

    4. « il faut quand même le rappeler »: Heureusement que vous ne negligez pas l’importance de l’humour, moi qui commencait a couler – offf !

    5. « l’héritière de la glorieuse Armée de libération nationale, »: Qu’avait-elle donc cette ALN, autre que la determination de liberer les populations, a tout prix ?

    Les Algeriens, sont-ils libres, monsieur ?

    Tout cela dit, merci pour la liste, de tout ce qui a vraiment besoin d’etre elucide’ aux Algeriens. C’est tellement immense qu’on ne sait par commencer.

    Patriotiquement.




    0



    0
    New kid
    23 septembre 2015 - 15 h 22 min

    La théorie est impeccable, la
    La théorie est impeccable, la vision est extraordinaire, la noblesse de l’humanité ne demande que progrès.
    Hélas, les résultats sur le terrain démontrent que la roue est voilée. Les causes sont multiple ; soit la fabrication n’est pas aux normes, soit qu’il y a une crevaison quelque part, soit que l’on n’a pas respectée l’égalité du diamètre des roues.
    Certes avec le manque de civisme et le matérialisme de beaucoup entrave la bonne marche de notre société. Donc faut-il revoir l’éducation, courber les zélotes qui mettent des bâtons dans ce rouage ?
    Résumons ;
    Nous avons trois types de généraux :
    Les généralissimes qui sont fait pour la parade du 14 juillet.
    Les généraux qui nomment les présidents.
    Vous vous demandez dans quelle catégorie le troisième type correspond ?
    Eh bien c’est l’étoilé qui commande l’import de par ses sbires, ils font rentrer sable, graviers, friperies, pétards etc. mais avant lis passent par la banque centrale du parallèle du Port Saïd.
    Surtout n’oublions pas le général en chef (Le général des généraux) sur son fauteuil roulant !




    0



    0

Les commentaires sont fermés.