Où sont les investissements ?

Par Meriem Sassi – Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a souligné depuis Paris que les relations algéro-françaises «se distinguent par un cachet particulier» et que le Comité mixte économique algéro-français (Comefa) «renforce au quotidien nos relations économiques et industrielles, ce qui encourage les investisseurs français à venir en Algérie». «Ce sont des investissements qui deviennent de plus en plus importants», a-t-il estimé. A en croire le ministre, l’implication de la France dans le secteur industriel est particulièrement importante et les investissements innombrables. Dans la réalité, pourtant, c’est loin d’être le cas. Hormis les déplacements et les réunions qui se succèdent à Alger et Paris, les investissements sont rares, voire inexistants, par rapport à ceux signés chez nos voisins. Dans l’automobile par exemple, après des années de négociations, le constructeur Renault a consenti à installer une modeste usine de montage à Oran, alors qu’il créait en parallèle des chaînes de montage gigantesque ailleurs. A peine 25 000 voitures par an sortent actuellement de l’usine d’Oued Tlelat, au moment où le même constructeur exporte vers l’Algérie des dizaines de milliers de véhicules chaque année. Le même constat est à faire dans d’autres domaines. Alors, où sont les investissements productifs, M. Bouchouareb ? Bien au contraire, c’est toujours l’aspect commercial qui est privilégié par les partenaires français dans notre pays, faisant perdre des sommes colossales au Trésor public. A chaque réunion du Comefa, une série d’accords est signée et égrenée avec fierté devant les médias, mais dans les faits, rien de concret. Ce sont surtout les aspects culturels et de l’enseignement qui sont favorisés pour renforcer l’influence culturelle sur les Algériens. Face à la déroute du système de l’enseignement national authentique, ancré dans les fondements ancestraux, le terrain est repris inexorablement par la France.
M. S.
 

Comment (17)

    mostagadem
    28 janvier 2016 - 19 h 52 min

    les marocains gouvernent l
    les marocains gouvernent l algerie et voila le travail
    ils sont vraiment fort pour nous (…) en silence
    il faut se revolter et mettre dehors la (…) marocaine qui gouverne le grand et vaillant peuple djajairi




    0



    0
    farid
    27 octobre 2015 - 22 h 32 min

    et qu’est ce qu’il attend ce
    et qu’est ce qu’il attend ce «  » vaillant peuple  » pour les deloger du gouvernement ?? peut etre que Francois Hollande decide de nommer de nouveaux ministres ?
    tant que le peuple restera a bavarder et remplir les Tubes Digestifs , vous pouvez etre surs et certains qu’ils ne s’en iront pas d’eux memes …la vache produit trop de lait pour la laisser traire par quelqu’un d’autre
    ils vous ont invente toutes sortes de  » dangers » : la main de l’etranger – les terroristes du Sud avec Belmokhtar( qui s’en fiche du bled seule la contrebande l’interresse)- daesh aux frontieres- l’Unite du pays etc etc etc …sachant fort bien que l’evocation du FIS sufit a faire rentrer dans les rangs les plus  » courageus x  » ( laissons dire les plus bavards).
    Voila ou vous en etes comme ce fameux cable sous marin qui a ete coupe par des requins parait il – la bonne blague- alors qu’il s’agissait d’un sous marin ou d’un chalutier …enfin toujours fafa la gentille qui dirige …pfftt il vaut s’arreter la et bonne chance au peuple




    0



    0
    TheBraiN
    27 octobre 2015 - 14 h 06 min

    Je dis à ces Messieurs qu’il
    Je dis à ces Messieurs qu’il ne faut surtout pas oublier que vous êtes là pour servir l’Algérie et les Algériens pas pour sauver la France de la banqueroute !




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2015 - 13 h 47 min

    Ce sinistre ministre parle
    Ce sinistre ministre parle pour ne rien dire. En effet, il se doit de nous donner tous les investissements faits ces Français qui ne cessent de de dire que les relations sont au beau fixe.
    Le mieux pour notre pays c’est de se casser dans le BRICS en compagnie de la RUSSIE, de la CHINE, du BRESIL, de l’INDE et de l’AF. SUD , notre pays aura tout à gagner avec ces pays émergents.




    0



    0
    Rachid
    27 octobre 2015 - 13 h 06 min

    L’Algerie est utilisée par
    L’Algerie est utilisée par tous les escrocs de ce monde comme pays de transit de leurs affaires. Ils suceront le maximum qui-t-a vendre les arbres et les buissons. Une fois le pays deplumé, ils laisseront la carcasse du pays au peuple.
    Ce n’est pas pour rien qu’ils achetent tous des biens a paris, bruxelle, dubai, madrid et istambul. Leur argent, leurs affaires et leurs familles sont labas. Pour nous, notre recompense est d’écouter chaque jour que dieu fait la chanson traditionelle: Les patriotes, les harkis, la main de l’étranger, le programme du président, les ennemis de la révolution et les ennemis de l’Algerie et surtout le 5ime mandate qui va se dérouler meme s’il n’y’a pas de candidat. Ca s’est déja passé et pourquoi pas une deuxieme, puis trosieme fois ? Tout est possible avec des types et un peuple que nous sommes pareils. Un jour on votera pour un tombeau pour 10 mandats.




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2015 - 13 h 02 min

    Ce M (s)inistre des mines,
    Ce M (s)inistre des mines, veut dire par là. .que (le partage du butin du hold-up d’Algérie) l’investissement des français (franc maçons/sionistes) va directement dans les poches (comptes en banques) de ce M (s) ) inistre des mines, de l ‘ apatride tunisien de gafsa, et leur acolytes et donneurs d’ordre les nababsd’Algérie qui sont entraînent de brader l’Algérie, son sous sol ( gaz/pétrole / uranium / or, etc..) ses terres, et son peuple, et une fois les caisses du trésors public, et des banques D’Algérie vides, ils vont prendre la fuite vers leur pays d’origine, ou en Europe, avec le magot, et les authentiques algériens, ils ne leur restent que leur larmes pour pleurer




    0



    0
    Ziad Alami
    27 octobre 2015 - 13 h 02 min

    Mais n’oubliez pas que quand
    Mais n’oubliez pas que quand la France investi au Maroc c’est parce que elle est chez elle du moment que ce pays est toujours sous protectorat.




    0



    0
    Ziad Alami
    27 octobre 2015 - 12 h 55 min

    La France est en train de
    La France est en train de leurrer l’Algerie comme elle l’a fait au Lybien Kadafi et actuellement à M6…




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2015 - 12 h 48 min

    Les incorrigibles:! M
    Les incorrigibles:! M Bouchouareb se promène à nos frais comme l’a fait hamid la science temmar avec ses road show pour ramener des ide! Du vent! La comparaison avec le Maroc ou la Tunisie ,faut voir les cv de leurs ministres,des ingénieurs sortis des grandes écoles,comme les nôtres…des années 60/70!! Les ghozali et kerramane et autres Zouioueche. Ou tout simplement des patriotes issus de l’aln!! Chez nous maintenant c des ministres incompétents qui ne croient même pas en ce qu’ils font,ils le font sur ordre et n’ont pas ni le courage ni la compétence pour dire non!! Je crois qu’on appelé ça des opportunistes…les compétents s’effacent et fuient quand ils peuvent!!




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2015 - 12 h 35 min

    les investissements au maroc
    les investissements au maroc et les belles paroles en algerie c’est simple il faut trouver l’erreur




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2015 - 12 h 12 min

    Où sont les investissements?

    Où sont les investissements? Digne des jeux virtuels sur vidéo.
    Une bonne question. Cherchez dans leurs poches.




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2015 - 12 h 05 min

    Des investissements de nos

    Des investissements de nos dirigeants en France. L’immobilier et les placements bancaires




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2015 - 11 h 43 min

    Ce sont des investissements

    Ce sont des investissements des milles et une nuits du ministre bouchouareb.
    Des investissements du vide et de la parlote.
    L’investissement dans le mensonge et le virtuel.

    Quels ministres, quel niveau, quelle personnalité. Sur mesure pour la France




    0



    0
    khaznadji
    27 octobre 2015 - 11 h 39 min

    les invest en France oui
    les invest en France oui appart villas placements




    0



    0
    Anonyme
    27 octobre 2015 - 11 h 38 min

    «Ce sont des investissements
    «Ce sont des investissements qui deviennent de plus en plus importants»,

    Il s’agit des investissements de Bouchouareb en France.
    Autrement, en Algérie à part l’arnaque des voitures en pannes, aucune trace d’investissements. Ce sont des investissements à la Bouchouareb, Imaginaires.




    0



    0
    Lghoul
    27 octobre 2015 - 10 h 54 min

    Les investissements sont dans
    Les investissements sont dans l’autre sens et surtout dans les maisons de maître, les chateaux quoi.




    0



    0
    zorba
    27 octobre 2015 - 10 h 49 min

    Les investisseurs en France
    Les investisseurs en France et dans tous les pays industrialisés occidentaux n’investissent pas selon les injonctions de leurs gouvernements ,ce ne sont pas des dictatures ,alors pour que ces pays investissent en Algérie il faut des conditions propices ! La stabilité politique et une gouvernance lisible en premier chef ,des lois qui ne changent pas avant d’êtres mises en pratique ,des infrastructures fiables (voir l’arrêt a 80% d’internet pour plusieurs jours)la suppression de la loi « dite » des 51/49 qui fait reculer la majorité des investisseurs qui veulent rester maîtres de leur argent ,de leur technologie ,de leur sociétés a l’étranger sans subir de pressions ou le détournement de leurs objectifs, c’est simple .




    0



    0

Les commentaires sont fermés.