D’une seule voix

Par Kamel Moulfi – Syndicat et patronat qui parlent à l’unisson, cela se passe en Algérie et a de quoi faire pâlir de jalousie bien des gouvernements. L’information est donnée par Algeriepatriotique: l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le Forum des chefs d’entreprises (FCE) ont rendu publique une déclaration commune pour dénoncer la diffusion d’une photo du président Bouteflika qui apparaît très affaibli, twittée par le Premier ministre français, Manuel Valls (voir article). Le fait de signer une déclaration commune est certainement sans précédent même s’il ne s’agit pas d’un thème à caractère «corporatiste». Mais il n’a surpris personne, parce que les deux dirigeants de ces organisations ont pris l’habitude de se montrer côte à côte dans les tribunes ou au premier rang dans des salles pour des activités officielles organisées par le gouvernement et pas seulement pour les réunions de la tripartite qui sont dans les traditions du pays. Abdelmadjid Sidi-Saïd et Ali Haddad se succèdent dans les prises de parole pour dire à peu près la même chose, signe qu’il existe une communauté d’idées entre eux, voire une coordination, au moins implicite. Si les deux organisations étaient réellement représentatives, l’une, des travailleurs, et l’autre, des patrons, leur convergence serait une aubaine pour le gouvernement et pour les «experts» qui travaillent actuellement à élaborer le «nouveau modèle économique» annoncé par le Premier ministre. Mais à un moment où le mot «consensus» a perdu toute consistance face à la recherche de solutions à la crise provoquée par la chute des prix du pétrole, l’alliance UGTA-FCE est-elle en mesure de réaliser le compromis sur «qui va payer» la facture qui sera présentée avec ce nouveau modèle? Car c’est autour de cette question que tournent les choix des uns et des autres. Le nouveau modèle apportera-t-il la solution miracle dans une forme de solidarité nationale qui préserve les intérêts de tous? Cela dépend en partie de ce qui sortira de la réunion des pays producteurs de pétrole qui se tient à Doha, demain.
K. M.

Comment (11)

    Anonyme
    17 avril 2016 - 5 h 58 min

    Personne n’a le courage de
    Personne n’a le courage de critiquer aucun français de peur de représailles n zamar saidani ni bouchouareb ni Ghoul ni haddad et pourtant ce dernier est loin très loin et préfère l’Espagne où il bien d’acquérir plusieurs hôtels de luxe ou ce haddad il ya qques années possédait une épicerie lugubre du côté d azeffoun ….les boutef cest là-bas aussi malgré son les sauts très rapides pour un contrôle urgent de ceux qui ne possèdent pas de nif …oui vous êtes les fossoyeurs de ce beau pays et finirez très mal … Car même la mort vous VOMIRa …j ai dit Bangkok et autres paradis fiscaux .’.la boulimie …vous enfoncez ce pays dans l’abîme ….personne oui personne pas de froc les gars car vous savez tous que l’argent du peuple algérien est là que dans les banques de fafa ..Valls peut bouger le petit doigt et puis fini les cartes de résidences …Merkel n’acceptera jamais ce drebki ou autres bouchouareb allez chiche essayez pour voir ….chut .minables …




    0



    0
    Thidhet
    16 avril 2016 - 20 h 44 min

    Selon Ouyahia, « La photo
    Selon Ouyahia, « La photo diffusée par le responsable français est devenue un registre de commerce chez une certaine opposition très présente dans quatre journaux algériens et des sites électroniques ». Quelqu’un peut-il éclairer nos lanternes et nous dire quels sont ces quatre méchants journaux auxquels il fait allusion?




    0



    0
    Anonyme
    16 avril 2016 - 17 h 25 min

    Il y’a de cela quelques
    Il y’a de cela quelques annees ( 2 ou 3 ) , le 1er ministre sellal ,prenant la parole a un congrés du patronat ou etait en bonne place d’ailleurs sidhoum said de l’ugta , il dit en s’adressant aux patrons bien sur :  » … On s’en fout ou vous allez , l’essentiel est qu’on aille ensemble  » !!! sans commentaire .




    0



    0
    Anonyme
    16 avril 2016 - 17 h 17 min

    On en a marre de ces Valls de
    On en a marre de ces Valls de tout horizon qui n’arretent pas de vouloir nous rabaisser pour tout et tout le temps. Un vrai harcelement. Je ne soutiens pas Bouteflika, mais je ne rejette visceralement la saloperie de Valls le faux-enfant de refugie espagnol alors que sa famille etait franquiste de bout en bout.




    0



    0
    Anonyme
    16 avril 2016 - 16 h 28 min

    MONSIEUR HADDAD ET M.SIDI
    MONSIEUR HADDAD ET M.SIDI SAID,
    POURQUOI VOUS NE CRITIQUEZ PAS OUVERTEMENT LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS ET AN PARTICULIER M. VALLS? VOUS N’AVEZ NI LE COURAGE, NI L’HONNEUR ET NI LA DIGNITÉ DE LE FAIRE ALORS FERMER LA.




    0



    0
    Buck John.
    16 avril 2016 - 16 h 19 min

    A Raselkhit ;En Corée du Nord
    A Raselkhit ;En Corée du Nord l’état et les syndicats sont main dans la main ,en Chine les camarades patrons et travailleurs mangent ensemble a la cantine ! Les chiffres avancés sur l’Europe sont faux , 15% qui arrivent au niveau bac le 1% du milieu rural ,les chiffres de 1903 ?Donnez nous donc les chiffres européens et algériens que l’on puisse comparer sereinement ;les chiffres de l’UNESCO,de L’ONU .J’avais toujours lu sur ce site que l’Algérie avait une civilisation plusieurs fois millénaire ,ou est – elle passée ?




    0



    0
    selecto
    16 avril 2016 - 15 h 29 min

    L’UGTA et Haddad soutiennent
    L’UGTA et Haddad soutiennent et protègent l’escroc Chakib Khelil.




    0



    0
    raselkhit
    16 avril 2016 - 15 h 19 min

    Tout à fait d’accord cela va
    Tout à fait d’accord cela va faire pâlir de jalousie certains car ailleurs ce sont les gouvernants qui sont à la solde du patronat Le MEDEF fait changer les ministres à sa guise quand il veut comme il veut la démocratie c’est ce que lui décide les syndicats obéissent à la lettre aux injonctions du patronat Il serait grand temps de voir ce que sont les société occidentales en général et les sociétés capitalistes en particulier ouvrir les yeux et non pas se confiner dans une béate admiration de ces pays Aujourd’hui en Europe 25% des jeunes au chômage la délinquance augment de 17% chaque année 7% de déperdition scolaire dés le primaire seuls 15% des enfants arrivent au niveau du bac et ce parmis les classes moyennes citadines 1% des bacheliers sont d’origine rurale .Bien sur que le paradis n’existe pas .Mais à comparer comparons ce qui es comparable l’Europe civilisation de plus de deux mille ans l’Algérie vient à peine de boucler ses cinquante ans ne serait il pas temps de cesser ce nihilisme et comme le disait le regretté Pierre Chaulet « Le dénigrement c’est le sport national des algériens  » et comme dit le vieux proverbe de chez nous Celui qui souhaite le bonheur il l’a celui qui souhaite le malheur il l’a et encore plus vite




    0



    0
    Anonyme
    16 avril 2016 - 14 h 13 min

    l’entente ugta/fce se fait
    l’entente ugta/fce se fait sur le dos des travazilleurs qui dans le secteutr privé n’ont aucun droit :
    pas de SMIG
    pas de syndicat
    uniquement des CDD ou recrutement informel sans papier écrit
    pas de réclamation sinon licenciement immédiat
    le ministère de l’ugta comme celui des zaouias sont très actifs ;
    n’oublions pas la prise en charge de la résolution du conflit du sahara par l’ugta .




    0



    0
    Ziad Alami
    16 avril 2016 - 14 h 04 min

    Excellent article meme si ca
    Excellent article meme si ca ne va pas plaire aux ennemis endemiques de l’Algerie (France- Maroc- Monarchies du Golfe).

    Merci a son auteur.




    0



    0
    Aldjazairi
    16 avril 2016 - 13 h 49 min

    Si on sait comment le sieur
    Si on sait comment le sieur Haddad a emergé dans les annees 90 d une maniere aussi soudaine , je me suis toujours demandé comment et sur quelle source financiere etaient remunérés les eternels UGTAistes .??




    0



    0

Les commentaires sont fermés.