Visite «privée» ?

Par M. Aït Amara – Le transfert du chef de l’Etat à Genève pour y subir des contrôles médicaux pose l’épineux problème de la dépense publique. Le communiqué officiel de la présidence de la République précise bien que «Son Excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a regagné le pays, ce vendredi 29 avril 2016, après une visite privée à Genève, durant laquelle il a effectué des contrôles médicaux périodiques.» Si sur le plan stricto sensu du protocole qui régit les voyages des personnalités officielles à l’étranger, cette précision vise à lever toute équivoque et à faire comprendre à l’opinion publique que le président Bouteflika ne s’est pas rendu en Suisse dans un cadre «officiel», elle ne lève cependant pas le voile sur les modalités qui accompagnent ce genre de déplacements. Le Président est-il pris en charge par le contribuable ou, la visite étant «privée», les dépenses afférentes au voyage, aux soins et au séjour sont-elles à sa propre charge ? L’opacité qui caractérise les dépenses publiques a toujours existé. Une méthode de gestion de l’argent public héritée du système français où certaines institutions, notamment l’Elysée et le Quai d’Orsay, disposent d’une caisse noire soumise à l’entière et exclusive discrétion du Président et du ministre des Affaires étrangères. Calquée donc sur la France, cette gestion opaque des deniers publics par la Présidence et par les Affaires étrangères dans les années 1970 semble être toujours de mise quarante ans plus tard. En France, Nicolas Sarkozy a décidé de supprimer les caisses noires dès son accession, vu les suspicions suscitées par cette façon de manipuler l’argent du peuple dans le secret. On se souvient que lors de ses nombreux déplacements à l’étranger, le président Bouteflika ne lésinait pas sur les moyens, allant jusqu’à acheter inutilement un Airbus A340 spécialement aménagé et dont le prix se chiffre à plusieurs centaines de millions d’euros, en prévision de ses «futurs» voyages, avant que la maladie l’en empêche. L’avion est, depuis, cloué au sol et son entretien par le GLAM, le Groupement de liaisons aériennes ministérielles, revient extrêmement cher au Trésor public. Jamais l’Algérie n’a gaspillé autant d’argent que sous le règne de Bouteflika. Pour quel résultat ?
M. A.-A.

Comment (32)

    Anonyme
    1 mai 2016 - 8 h 39 min

    Avis aux hommes : le pouvoir
    Avis aux hommes : le pouvoir dure un temps, la force dure un temps, le possible dure un temps. Apres la puissance, la fin s’annonce. Les comptes serieux et non corruptibles commencent dans l’au-dela. L’entourage de Bouteflika devrait regarder les choses en face, leur fin ne risque pas d’etre agreable au regard de leur triche envers le peuple algerien. Leur temps est compte face au Temps.
    Dieu protege notre Algerie. Amin. J’ai mal a mon pays : on passe d’huberlulus fanatiques a huberlulus financiers.




    0



    0
    Anonyme
    1 mai 2016 - 0 h 46 min

    Par lyes2993 (non vérifié) |
    Par lyes2993 (non vérifié) | 30. avril 2016 – 21:26

    l’Algérie c’est 40 millions d’âdollarse sont pas les quelques personnes qui passent leur temps à déverser régulièrement leur haine ou leur raisonnement aveugle sur les forums des journaux algériens … cela parle de fausse démocratie, de dictature, de corruption etc … la même rangaine et pourtant ce sont les bienfaits de cette démocratie à l’algérienne qui leur donnent l’occasion de dire tout et n’importe quoi : essayer juste de déverser la même chose sur les sites en France ou au Maroc , vous verrez si c’est aussi libre !!! Ce qui me répulse, ce sont ces donneurs de leçon mais qui dans les faits n’apportent rien à l’Algérie …. leur seul objectif est le dénigrement pour cacher leurs frustrations ! ce n’est pas le fait d’utiliser 3 mots dans une phrase sans faute d’orthographe qui fera de vous un être intelligent et donc à même de donner des leçons d’existance ! l’ALgérie est comme tous les autres pays : des politiciens plus ou moins nationalistes, plus ou moins corrompus, plus ou moins faux-culs mais cela n’enlève rien au fait que les institutions algériennes sont respectables et ne demandent qu’à s’améliorer mais ce n’est pas une raison suffisante pour dénigrer constamment ! Je ne suis pas un fan de Bouteflika mais pour le moment il a apporté tellement à l’ALgérie qu’il faudrait être aveugle pour ne pas le voir ! Il lui reste juste à quitter le pouvoir par la grande porte (je pense que ce 4eme mandat a été une erreur) …. en attendant, à ces forumistes soit-disant épris d’amour pour l’ALgérie continuer à vivre là ou vous êtes actuellement et laissez l’Algérie se construire à son rythme !!! ;=)

    ……………………….

    Bouteflika n’a rien apporté Il a juste profiter d’une bénédiction d’un baril a 140 dollars pour d’abord en faire profiter les siens et rémunérer ses parrains.
    Sans cette baraka on aurait eu droit juste à un mandat. Les caractéristiques de Bouteflika n’étant pas l’abnégation face à l’adversité…bien au contraire c’est juste un opportuniste.

    Il a eu ce qu’il voulait depuis sa fuite en 1979 : le pouvoir absolu afin de réaliser ses rêves de vengeance et de règlements de comptes d’abord. Les cacahuètes pour endormir le peuple à ccoups de logements sociaux…

    Personne n’est dupe. Ta propagande tu te la mets où je pense. Si Bouteflika était un bâtisseur amoureux de son pays cela se saurait et on serait tous là à souhaiter un 124e mandat…

    Notre société sort détruite de cette gouvernance qui repose sur le clientelisme le mépris le régionalisme et la corruption…Aucunes avancées économiques majeures…Le drame pour Bouteflika et sa cliqie c’est que les algériens ne lâcheront jamais le pays pour lequel des millions sont morts…Jamais !

    On ne laissera pas l’Algérie indéfiniment entre les mains de crasseux incompétents et haineux. Vous avez fait plus de dégâts que les années noires. Vous n’êtes ni à la hauteur ni dignes de ce pays. Tout juste de bins petits larbins et carpettes à français.




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 21 h 06 min

    M Ait Amara,on est en
    M Ait Amara,on est en république dictatoriale ,et nous les peuplades,dixit boukrouh,pouvons aboyer ruen ne changera. Y’a tellement de larbins,payés à soutenir!! Un chakib khelil qui un dossier en justice revient par le salon d’honneur!! Un ministre qui a régné 10 ans,encaissé 1000 milliards$ et met l’Algérie en faillite au point d’importer de l’essence,et présenté comme compétent!!! Ce pouvoir fait ce qu’il veut et nous sommes complices. Certains par incompréhension de la chose politique,la majorité par son silence et la peur des lendemains! Ceux qui présentaient à tort toufik comme rab edzair ,ne voient pas encore qui est le vrai rab edzair!! Ce pouvoir fait ce qu’il veut,dépense comme il veut,tous les organes de contrôle sont soumis,sous contrôle!! Cour des comptes,igf,apn,conseil constitutionnel,les impôts, la cnas …tous! Si vous bougez vous êtes anéanti!! Qui parle de benyoussef???? Le pauvre!! Quand un sg de l’ugta nous insulté à la télé et personne ne l’attaque en justice! Cette zaouia en tête!!!




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 20 h 40 min

    UN POUVOIR AUTISTE…
    UN POUVOIR AUTISTE…




    0



    0
    lyes2993
    30 avril 2016 - 20 h 26 min

    l’Algérie c’est 40 millions
    l’Algérie c’est 40 millions d’âmes, ce ne sont pas les quelques personnes qui passent leur temps à déverser régulièrement leur haine ou leur raisonnement aveugle sur les forums des journaux algériens … cela parle de fausse démocratie, de dictature, de corruption etc … la même rangaine et pourtant ce sont les bienfaits de cette démocratie à l’algérienne qui leur donnent l’occasion de dire tout et n’importe quoi : essayer juste de déverser la même chose sur les sites en France ou au Maroc , vous verrez si c’est aussi libre !!! Ce qui me répulse, ce sont ces donneurs de leçon mais qui dans les faits n’apportent rien à l’Algérie …. leur seul objectif est le dénigrement pour cacher leurs frustrations ! ce n’est pas le fait d’utiliser 3 mots dans une phrase sans faute d’orthographe qui fera de vous un être intelligent et donc à même de donner des leçons d’existance ! l’ALgérie est comme tous les autres pays : des politiciens plus ou moins nationalistes, plus ou moins corrompus, plus ou moins faux-culs mais cela n’enlève rien au fait que les institutions algériennes sont respectables et ne demandent qu’à s’améliorer mais ce n’est pas une raison suffisante pour dénigrer constamment ! Je ne suis pas un fan de Bouteflika mais pour le moment il a apporté tellement à l’ALgérie qu’il faudrait être aveugle pour ne pas le voir ! Il lui reste juste à quitter le pouvoir par la grande porte (je pense que ce 4eme mandat a été une erreur) …. en attendant, à ces forumistes soit-disant épris d’amour pour l’ALgérie continuer à vivre là ou vous êtes actuellement et laissez l’Algérie se construire à son rythme !!! ;=)




    0



    0
    Algérienne-DZ
    30 avril 2016 - 20 h 23 min

    r Anonyme (non vérifié) | 30.
    r Anonyme (non vérifié) | 30. avril 2016 – 18:08

    Par L’Algérie avant tout (non vérifié) | 30. avril 2016 – 17:20

    Par Algérienne-DZ (non vérifié) | 30. avril 2016 – 16:11

    Le président est malade. Tout ce carnaval qui se déroule dans le pays n’incombe pas au président Bouteflika, mais son entourage qui en est la faute.
    Regardez ces deux vidéos et jugez vous même

    https://www.youtube.com/watch?v=1027-o02p4Y
    https://www.youtube.com/watch?v=i2Scv9b2ATg
    ———————–
    C’est de la propagande mensongère, dés le début de son mandat illégitime, ce président autoproclamé rentré en Algérie dans les chars de l’armée, n’a jamais été sincère, il a étouffé tout espoir de développement et de démocratie en Algérie. Ces vidéos sont pus mensonges à des fins de consommation extérieur de l’Algérie via certains médias français.
    Bouteflika a dirigé le pays en système mafieux clientéliste, anti démocratique, le peuple ne l’a jamais élu, son entourage c’est du pareil ces gens d’Oujda forment un seul et unique groupe, leur but s’est de piller l’Algérie et ils le font depuis l’arrivée de Bouteflika dans les chars de l’armée.

    ………………..

    Ya3tik essa7a pour cette mise au point contre cette propagande visant à dédouaner un homme responsable de tout ce désastre et responsable de son sort.

    ……………….

    Dans ce cas, selon vos dires, la faut est à ceux qui l’ont importé et couvé pendant 16 ans.
    à ceux qui ont fermé les yeux quand la constitution a été violée en 2008. Toufik était encore RAB_EDZAIR en 2008, ou je me trompe?




    0



    0
    NaceraAnonyme
    30 avril 2016 - 18 h 39 min

    Comme si les enseignements du
    Comme si les enseignements du passé n’ont pas suffit, les adeptes de la tromperie, ces cupides et avides, ces corrompus qui nous gouvernent, comptent bâtir une nation sur un tas de mensonges et du mensonge, ils ont fait une question existentielle, une question qui croient leur garantir, assurance et pérennité.

    Ils oublient qu’on ne peut jamais concilier bien et mal, mensonge et vérité. Si la vérité est toujours élégante et ne tari jamais d’éloges, son contraire, le mensonge, énoncé volontairement n’est qu’une minable imposture vécue par les victimes que nous sommes, comme une véritable trahison.

    Il n’y aura jamais de contrevérités en mesure de le justifier, ni en cas de situation exceptionnelle, ni en cas de force majeure ; un mensonge reste et restera toujours un mensonge qui finira toujours par se savoir.

    A ceux qui crampons au pouvoir par la ruse et la corruption, nous leur diront de foutre le camp, tous que vous êtes, pendant qu’il est encore temps et laissez nous jouir d’un vent de liberté !




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 17 h 08 min

    Par L’Algérie avant tout (non
    Par L’Algérie avant tout (non vérifié) | 30. avril 2016 – 17:20

    Par Algérienne-DZ (non vérifié) | 30. avril 2016 – 16:11

    Le président est malade. Tout ce carnaval qui se déroule dans le pays n’incombe pas au président Bouteflika, mais son entourage qui en est la faute.
    Regardez ces deux vidéos et jugez vous même

    https://www.youtube.com/watch?v=1027-o02p4Y
    https://www.youtube.com/watch?v=i2Scv9b2ATg
    ———————–
    C’est de la propagande mensongère, dés le début de son mandat illégitime, ce président autoproclamé rentré en Algérie dans les chars de l’armée, n’a jamais été sincère, il a étouffé tout espoir de développement et de démocratie en Algérie. Ces vidéos sont pus mensonges à des fins de consommation extérieur de l’Algérie via certains médias français.
    Bouteflika a dirigé le pays en système mafieux clientéliste, anti démocratique, le peuple ne l’a jamais élu, son entourage c’est du pareil ces gens d’Oujda forment un seul et unique groupe, leur but s’est de piller l’Algérie et ils le font depuis l’arrivée de Bouteflika dans les chars de l’armée.

    ………………..

    Ya3tik essa7a pour cette mise au point contre cette propagande visant à dédouaner un homme responsable de tout ce désastre et responsable de son sort.




    0



    0
    L'Algérie avant tout
    30 avril 2016 - 16 h 20 min

    Par Algérienne-DZ (non
    Par Algérienne-DZ (non vérifié) | 30. avril 2016 – 16:11

    Le président est malade. Tout ce carnaval qui se déroule dans le pays n’incombe pas au président Bouteflika, mais son entourage qui en est la faute.
    Regardez ces deux vidéos et jugez vous même

    https://www.youtube.com/watch?v=1027-o02p4Y
    https://www.youtube.com/watch?v=i2Scv9b2ATg
    ———————–
    C’est de la propagande mensongère, dés le début de son mandat illégitime, ce président autoproclamé rentré en Algérie dans les chars de l’armée, n’a jamais été sincère, il a étouffé tout espoir de développement et de démocratie en Algérie. Ces vidéos sont pus mensonges à des fins de consommation extérieur de l’Algérie via certains médias français.
    Bouteflika a dirigé le pays en système mafieux clientéliste, anti démocratique, le peuple ne l’a jamais élu, son entourage c’est du pareil ces gens d’Oujda forment un seul et unique groupe, leur but s’est de piller l’Algérie et ils le font depuis l’arrivée de Bouteflika dans les chars de l’armée.




    0



    0
    lhadi
    30 avril 2016 - 16 h 03 min

    .
    Dans ces moments difficiles

    .
    Dans ces moments difficiles pour sa personne auxquels je compatis, n’est-il pas venu le temps pour le président de la république de trouver le chemin de Damas afin que le peuple algérien, digne héritier d’une grande révolution, puisse prendre en main sa destinée ?
    .
    Quoiqu’il en soit, le citoyen algérien que je suis souhaite un prompt rétablissement au Président de la république.
    .
    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    Algérienne-DZ
    30 avril 2016 - 15 h 11 min

    Le président est malade. Tout

    Le président est malade. Tout ce carnaval qui se déroule dans le pays n’incombe pas au président Bouteflika, mais son entourage qui en est la faute.
    Regardez ces deux vidéos et jugez vous même

    https://www.youtube.com/watch?v=1027-o02p4Y
    https://www.youtube.com/watch?v=i2Scv9b2ATg




    0



    0
    mohamed El Maadi
    30 avril 2016 - 15 h 03 min

    Le résultat ? Négative des
    Le résultat ? Négative des milliards englouties et le pays régresse .
    Le problème c’est qu’il a nourri tout une cour de larbin qui n’était rien auparavant et qui ne sont pas prêt a lâcher la vache a lait même au detriment du pays.




    0



    0
    Mohamed
    30 avril 2016 - 14 h 55 min

    Une visite privée veut dire
    Une visite privée veut dire qu’il n’y a aucune utilisation des moyens de l’Etat et, qu’en plus, le président a quitté ses fonctions pendant cette durée, donc cette absence doit être déduite de ses émoluments. Juste « pour ramener le menteur à la porte de la maison » comme ont dit.




    0



    0
    karimdjazairi
    30 avril 2016 - 14 h 55 min

    La question sur le caractère
    La question sur le caractère privé ou non de la visite de Bouteflika ne se pose pas, tant qu il est le Chef de l Etat. Ceci dit, les algériens doivent pouvoir également être assisté par l Etat si daventure les soins sont insuffisants dans le pays.

    A propos de l avion présidentiel, celui ci a été acquis alors que le pays avait des revenus décents, donc il n y a pas eu de gaspillage et ce n est pas spécifique à notre pays. C est effectivement dommage que cet avion ne sert pas beaucoup, compte tenu de la maladie du Président, et qu il aurait été judicieux, en attendant, qu il puisse être mis à disposition de manière exceptionnelle aux algériens, notamment, dans le cadre du pélérinage.




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 14 h 22 min

    Moi je propose une solution
    Moi je propose une solution simple et efficace me semble t-il! Le président de la république, ses ministres, les haut fonctionnaires les cadres de l’armée et de la sécurité doivent obligatoirement se faire soigner en Algérie! Celui qui veut se soigner a l’étranger non seulement il doit le faire a ses frais mais non seulement, il doit démissionner d’abord!!
    S’ils trouvent que les hôpitaux nationaux ne sont pas a la hauteur de leurs grandeurs ou les médecinsne sont pas assez bon ou la soupe est mauvaise (le lot quotidien des algériens), ils n’ont Qu’à construire de meilleurs et réformer l’école et former de meilleurs médecins ! Ils sont payés pour ca! Point barre !sinon tout le reste c’est du baratin !




    0



    0
    selecto
    30 avril 2016 - 13 h 26 min

    @Par Yacine El Watani (non
    @Par Yacine El Watani (non vérifié) | 30. avril 2016 – 12:02

    Monsieur Ait Amara, d’abord, chapeau bas pour avoir été le premier à soulever « Une » question qui s’inscrit en droite ligne avec la nouvelle constitution qui, selon nos responsables, consacre l’Etat de droit (Etat civil), et où il est permis aux contribuables de demander des comptes. Mais ça, c’est dans configuration normale. Or il faut se rendre compte, aussi, que nous sommes toujours dans l’esprit de « ANA DICIDITE » (sic l’employée d’Air Algérie de l’aéroport d’Oran).
    _____________________________________

    Bonjour Yacine, ANA DICIDITE a été promue au lieue d’être sanctionnée.




    0



    0
    الهوارية..في فرنسا
    30 avril 2016 - 13 h 25 min

    Je ne suis pas d’accord avec
    Je ne suis pas d’accord avec certains commentateurs qui insulte le Marocains à travers le Président de la République
    D’abord, il n’est pas marocain: il est algérien car son père est Algérien
    Avoir une mère espagnol, ne fait pas de nous des espagnols
    Donc Bouteflika est algérien et c’est sa mère qui est marocaine…
    Ensuite, il est tombé malade en plein exercice de sa fonction.
    Le peuple algérien n’est pas un peuple soumis à….
    C’est le peuple algérien seul, dans sa majorité a élu ce président invalide pour 5 années.
    Maintenant, le monde entier sait pertinemment que le Président algérien est malade et continue de diriger la République Algérienne…
    Aucune résolution écrite par l’ONU n’interdit à un Président malade de diriger un État!
    Donc, toute personne qui insulte un malade, Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur maladie ou origine ethnique etc…
    Le Président est malade, nous le savons tous, qu’on soit sur le territoire national où à l’étranger.
    A ce que je sache le Président est libre de soigner où bon lui semble et, il n’a de compte à rendre à personne et ce jusqu’à la fin de son mandat en 2019.
    Je me désiste des personnes malveillantes qui harcèle un Président malade ou à cause de ses origines ethniques
    Mon algérianité ne doit pas bafouer d’autres peuples et harceler des personnes atteintes de maladies, sinon, je préfère demander refuge ailleurs, car je n’accepte pas qu’on humilie les gens à cause de leurs origines ethniques ou des personnes en situation de handicap physique




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 13 h 05 min

    En réponse à un post disant
    En réponse à un post disant qu’en bons musulmans, on doit souhaiter la bonne santé aux musulmans et aux autres, je suis d’accord. Mais là où le bas blesse, c’est que c’est sûrement nous les algériens du bas qui payont pour ce a séjour privé. ..
    Pour terminer, le calife Abou bakr éteignait même la bougie avec laquelle il s’éclairait après la fin de sa journée et allumait la sienne pour son usage privé. Sa femme ne pouvait se retenir de lui dire que cnestait rien, ce à quoi il repondait,, « ceci est le bien des croyants ».
    A bon entendeur.




    0



    0
    TheBraiN
    30 avril 2016 - 12 h 45 min

    Ce genre de choses
    Ce genre de choses (règlements financiers) relève , comme partout, du secret d’état !
    C’est un mal nécessaire dans une république !!
    Le vrai problème n’est pas là mais dans le fait que le président aille se soigner à l’étranger à la place de son pays .
    Il est le premier responsable de l’état de la nation et donc aussi premier responsable du secteur de la santé et se doit d’assumer la médiocrité de ce secteur car elle lui incombe !




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 12 h 39 min

    Quand ils ont annoncé une

    Quand ils ont annoncé une visite privée, je croyais qu’il allait faire le nouvel avoir en suisse.




    0



    0
    kahina
    30 avril 2016 - 12 h 26 min

    L’Algérie est devenue une

    L’Algérie est devenue une propriété privée.

    Ils gaspillent l’argent à gauche et à droite et courent après le gaz de schiste pour ne pas en manquer, quitte à détruire et à polluer ce qui reste.




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 12 h 22 min

    UN GRAND MERCI POUR

    UN GRAND MERCI POUR L’ARTICLE!!!

    Il est temps de dire des vérités sans faire des détours.
    Le président et son entourage gaspillent l’argent du peuple. Voilà, C’est clair.




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 12 h 18 min

    « allant jusqu’à acheter
    « allant jusqu’à acheter inutilement un Airbus A340 spécialement aménagé et dont le prix se chiffre à plusieurs centaines de millions d’euros, en prévision de ses «futurs» voyages, avant que la maladie l’en empêche. L’avion est, depuis, cloué au sol et son entretien par le GLAM, le Groupement de liaisons aériennes ministérielles, revient extrêmement cher au Trésor public »
    ==============================================
    Lui est cloué dans son Fauteuil et son avion au sol. Des dépenses faramineuses dans le vide, pendant que le peuple mendie dans les rues ou à l’étranger.Et Sellal nous parle de TAKACHOUF et nous demande de serrer un peu plus la ceinture à péter.
    Rien ne va dans ce pays.




    0



    0
    tayeb
    30 avril 2016 - 11 h 57 min

    ILS VEULENT LUI CHANGER UN
    ILS VEULENT LUI CHANGER UN COEUR LES REINS L ESTOMAC ET PEUT ETRE MEME LUI FAIRE UNE CHIRURGIE ESTHETIQUE.POUR CELA ILS VONT EXPLOITER GARA DJEBILET LE GAZ DE SCHISTE ET PEUT ETRE SCELLER LA VENTE DE SONATRACH AVEC CHAKIB KHELLIL QUI FAIT UNE TOURNEE PRESIDENTIELLE AUX FRAIS DE MADAME L ALGERIE.ALORS QUE LES RETRAITES EN GENERAL TOUCHENT 17000DA PAR MOIS ET N OBTIENNENT QUE 5% D AUGMENTATION. HONTE A TOI SIDI SAID HONTE A TOI GAID SALAH…GLOIRE A NOS MARTYRS ET PLEURE OH HOCINE AIT AHMED ET BOUDIAF BIEN AIMES




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 11 h 54 min

    BRAVO.
    Effectivement la

    BRAVO.
    Effectivement la question mérite d’être posée.
    C’est dramatique le silence total de la classe politique et aussi
    soi-disant la représentation nationale.




    0



    0
    Lemigouti
    30 avril 2016 - 11 h 15 min

    Visite privée….. Ya
    Visite privée….. Ya Wallah…. Il faut lire et entendre ce que disent nos amis du pays des chocolats et du fromage.
    Sa majesté Bouteflika IV a effectué cette visite pour…. régler toutes les questions sur la transmission de ses avoirs à ses héritiers.
    Nul n’est censé vivre 963 ans comme sidna NOUH que le Salut soit sur lui.




    0



    0
    racines
    30 avril 2016 - 11 h 05 min

    le coût d’une hospitalisation
    le coût d’une hospitalisation n’est qu’une goutte d’eau dans un océan, la dilapidation, je préfère dire la prédation, cela personne ne peut estimer les montants détournés, volés. la manière dont est distillée l’information selon laquelle le président est en Suisse est une énième insulte aux institutions et au peuple pris en otage par une bande de macaques; ils ont osé dire que Bouteflika est en Suisse pour une visite privée et que profitant de son passage il fera quelques contrôles médicaux de routine, il fallait oser une telle escroquerie! mais bon, se sont nous qui acceptons le fait accompli. bougeons nous un peu les fesses ou taisons nous à jamais.




    0



    0
    Yacine El Watani
    30 avril 2016 - 11 h 02 min

    Monsieur Ait Amara, d’abord,
    Monsieur Ait Amara, d’abord, chapeau bas pour avoir été le premier à soulever « Une » question qui s’inscrit en droite ligne avec la nouvelle constitution qui, selon nos responsables, consacre l’Etat de droit (Etat civil), et où il est permis aux contribuables de demander des comptes. Mais ça, c’est dans configuration normale. Or il faut se rendre compte, aussi, que nous sommes toujours dans l’esprit de « ANA DICIDITE » (sic l’employée d’Air Algérie de l’aéroport d’Oran).




    0



    0
    Abou Stroff
    30 avril 2016 - 11 h 00 min

    « Visite «privée»? »
    « Visite «privée»? » s’interroge M.A. A.
    et la réponse est d’une évidence maladive:
    notre bienaimé fakhamatouhou national et la clique qui lui sert de serpillère considèrent que l’Algérie et les algériens leur appartiennent, le reste, tout le reste n’est que prose stérile pour niais confirmés.




    0



    0
    citoyen karim
    30 avril 2016 - 10 h 47 min

    Au delà de l’opposition, au
    Au delà de l’opposition, au delà du pouvoir et au delà même de nos frontières, de tous les cotés du spectre à l’exception de ceux qui nous veulent ‘’que du bien’’ –les plus visibles sur l’écran paradoxalement-, tous souhaitent qu’il y est enfin l’accomplissement de ce changement, en terre algérienne, voulu jadis par nos éclaireurs de 1954, par deux fois manqué de peu en 1962/1988. C’est qu’instinctivement, quelque chose au fond de nous, comme qui dirait inhérente à une sorte de réalité commune, nous interpelle et nous dit que c’est de chez nous que pourrait intervenir l’élément stabilisateur de la région, et par extension naturelle, du monde dans son ensemble.
    Monsieur Sellal sait de quoi je parle pour me l’avoir fait savoir par écrit même et devant témoins pas plus tard que le courant de cette année.
    Le changement est déjà là et il est à portée de main. Ce qu’il nous faut, à mon humble avis, relève d’une coordination judicieuse entre ceux qui sont de bonne foi, sans exception, pour aller vers l’essentiel, à savoir, une transition démocratique vers un système politique qui soit universel. Du neuf sinon rien.




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 10 h 40 min

    En bon musulman on ne peut
    En bon musulman on ne peut que souhaiter une bonne santé a tous les musulmans…et aux autres !




    0



    0
    Anonyme
    30 avril 2016 - 10 h 33 min

    Pour quels résultats ?? Mais
    Pour quels résultats ?? Mais la crasse ! Un pays devenu un agglomérat de saletés et surtout une société complètement anéantie qui n’a plus aucunes valeurs morales puisque toutes ces dépenses ont permis l’émergence de nouveaux riches,des kav en général, qui ont tous prêtés allégeance au clan ( je ne dis pas régime) Bouteflika.. Des dépenses somptuaires sont en cours vers tlemcen où la famille Bouteflika jalouse de ses cousins glaouis font construire une résidence d’État somptueuse de plusieurs centaines de millions d euros avec le concours exclusif d’entreprises étrangères…

    Sans compter toute la clique qui fait dus shopping à Paris les week end où qui consultent des médecins spécialistes en Europe toujours sur le dos du trésor public algérien… Du dégout ce règne… Ghir du dégout.

    P.s : autour de moi tout le monde attend la fin de ce sinistre régime…J’espère qu’on n’oubliera jamais les larbins zélés de ce clan… Eux aussi coûtent une fortune à l’État et ont tous profité de leur lèche pour envoyer leur progéniture en Europe ou pour s’accaparer des postes en Algérie sans aucunes compétences… Ils sont facilement repérable pour la plupart : comme Khelil ils parlent souvent avec un dialecte marocain…




    0



    0

Les commentaires sont fermés.