Visite «privée» ?

Par M. Aït Amara – Le transfert du chef de l’Etat à Genève pour y subir des contrôles médicaux pose l’épineux problème de la dépense publique. Le communiqué officiel de la présidence de la République précise bien que «Son Excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a regagné le pays, ce vendredi 29 avril 2016, après une visite privée à Genève, durant laquelle il a effectué des contrôles médicaux périodiques.» Si sur le plan stricto sensu du protocole qui régit les voyages des personnalités officielles à l’étranger, cette précision vise à lever toute équivoque et à faire comprendre à l’opinion publique que le président Bouteflika ne s’est pas rendu en Suisse dans un cadre «officiel», elle ne lève cependant pas le voile sur les modalités qui accompagnent ce genre de déplacements. Le Président est-il pris en charge par le contribuable ou, la visite étant «privée», les dépenses afférentes au voyage, aux soins et au séjour sont-elles à sa propre charge ? L’opacité qui caractérise les dépenses publiques a toujours existé. Une méthode de gestion de l’argent public héritée du système français où certaines institutions, notamment l’Elysée et le Quai d’Orsay, disposent d’une caisse noire soumise à l’entière et exclusive discrétion du Président et du ministre des Affaires étrangères. Calquée donc sur la France, cette gestion opaque des deniers publics par la Présidence et par les Affaires étrangères dans les années 1970 semble être toujours de mise quarante ans plus tard. En France, Nicolas Sarkozy a décidé de supprimer les caisses noires dès son accession, vu les suspicions suscitées par cette façon de manipuler l’argent du peuple dans le secret. On se souvient que lors de ses nombreux déplacements à l’étranger, le président Bouteflika ne lésinait pas sur les moyens, allant jusqu’à acheter inutilement un Airbus A340 spécialement aménagé et dont le prix se chiffre à plusieurs centaines de millions d’euros, en prévision de ses «futurs» voyages, avant que la maladie l’en empêche. L’avion est, depuis, cloué au sol et son entretien par le GLAM, le Groupement de liaisons aériennes ministérielles, revient extrêmement cher au Trésor public. Jamais l’Algérie n’a gaspillé autant d’argent que sous le règne de Bouteflika. Pour quel résultat ?
M. A.-A.

Comment (32)

    Anonyme
    1 mai 2016 - 8 h 39 min

    Avis aux hommes : le pouvoir
    Avis aux hommes : le pouvoir dure un temps, la force dure un temps, le possible dure un temps. Apres la puissance, la fin s’annonce. Les comptes serieux et non corruptibles commencent dans l’au-dela. L’entourage de Bouteflika devrait regarder les choses en face, leur fin ne risque pas d’etre agreable au regard de leur triche envers le peuple algerien. Leur temps est compte face au Temps.
    Dieu protege notre Algerie. Amin. J’ai mal a mon pays : on passe d’huberlulus fanatiques a huberlulus financiers.

    Anonyme
    1 mai 2016 - 0 h 46 min

    Par lyes2993 (non vérifié) |
    Par lyes2993 (non vérifié) | 30. avril 2016 – 21:26

    l’Algérie c’est 40 millions d’âdollarse sont pas les quelques personnes qui passent leur temps à déverser régulièrement leur haine ou leur raisonnement aveugle sur les forums des journaux algériens … cela parle de fausse démocratie, de dictature, de corruption etc … la même rangaine et pourtant ce sont les bienfaits de cette démocratie à l’algérienne qui leur donnent l’occasion de dire tout et n’importe quoi : essayer juste de déverser la même chose sur les sites en France ou au Maroc , vous verrez si c’est aussi libre !!! Ce qui me répulse, ce sont ces donneurs de leçon mais qui dans les faits n’apportent rien à l’Algérie …. leur seul objectif est le dénigrement pour cacher leurs frustrations ! ce n’est pas le fait d’utiliser 3 mots dans une phrase sans faute d’orthographe qui fera de vous un être intelligent et donc à même de donner des leçons d’existance ! l’ALgérie est comme tous les autres pays : des politiciens plus ou moins nationalistes, plus ou moins corrompus, plus ou moins faux-culs mais cela n’enlève rien au fait que les institutions algériennes sont respectables et ne demandent qu’à s’améliorer mais ce n’est pas une raison suffisante pour dénigrer constamment ! Je ne suis pas un fan de Bouteflika mais pour le moment il a apporté tellement à l’ALgérie qu’il faudrait être aveugle pour ne pas le voir ! Il lui reste juste à quitter le pouvoir par la grande porte (je pense que ce 4eme mandat a été une erreur) …. en attendant, à ces forumistes soit-disant épris d’amour pour l’ALgérie continuer à vivre là ou vous êtes actuellement et laissez l’Algérie se construire à son rythme !!! ;=)

    ……………………….

    Bouteflika n’a rien apporté Il a juste profiter d’une bénédiction d’un baril a 140 dollars pour d’abord en faire profiter les siens et rémunérer ses parrains.
    Sans cette baraka on aurait eu droit juste à un mandat. Les caractéristiques de Bouteflika n’étant pas l’abnégation face à l’adversité…bien au contraire c’est juste un opportuniste.

    Il a eu ce qu’il voulait depuis sa fuite en 1979 : le pouvoir absolu afin de réaliser ses rêves de vengeance et de règlements de comptes d’abord. Les cacahuètes pour endormir le peuple à ccoups de logements sociaux…

    Personne n’est dupe. Ta propagande tu te la mets où je pense. Si Bouteflika était un bâtisseur amoureux de son pays cela se saurait et on serait tous là à souhaiter un 124e mandat…

    Notre société sort détruite de cette gouvernance qui repose sur le clientelisme le mépris le régionalisme et la corruption…Aucunes avancées économiques majeures…Le drame pour Bouteflika et sa cliqie c’est que les algériens ne lâcheront jamais le pays pour lequel des millions sont morts…Jamais !

    On ne laissera pas l’Algérie indéfiniment entre les mains de crasseux incompétents et haineux. Vous avez fait plus de dégâts que les années noires. Vous n’êtes ni à la hauteur ni dignes de ce pays. Tout juste de bins petits larbins et carpettes à français.

    Anonyme
    30 avril 2016 - 21 h 06 min

    M Ait Amara,on est en
    M Ait Amara,on est en république dictatoriale ,et nous les peuplades,dixit boukrouh,pouvons aboyer ruen ne changera. Y’a tellement de larbins,payés à soutenir!! Un chakib khelil qui un dossier en justice revient par le salon d’honneur!! Un ministre qui a régné 10 ans,encaissé 1000 milliards$ et met l’Algérie en faillite au point d’importer de l’essence,et présenté comme compétent!!! Ce pouvoir fait ce qu’il veut et nous sommes complices. Certains par incompréhension de la chose politique,la majorité par son silence et la peur des lendemains! Ceux qui présentaient à tort toufik comme rab edzair ,ne voient pas encore qui est le vrai rab edzair!! Ce pouvoir fait ce qu’il veut,dépense comme il veut,tous les organes de contrôle sont soumis,sous contrôle!! Cour des comptes,igf,apn,conseil constitutionnel,les impôts, la cnas …tous! Si vous bougez vous êtes anéanti!! Qui parle de benyoussef???? Le pauvre!! Quand un sg de l’ugta nous insulté à la télé et personne ne l’attaque en justice! Cette zaouia en tête!!!

    Anonyme
    30 avril 2016 - 20 h 40 min

    UN POUVOIR AUTISTE…
    UN POUVOIR AUTISTE…

    lyes2993
    30 avril 2016 - 20 h 26 min

    l’Algérie c’est 40 millions
    l’Algérie c’est 40 millions d’âmes, ce ne sont pas les quelques personnes qui passent leur temps à déverser régulièrement leur haine ou leur raisonnement aveugle sur les forums des journaux algériens … cela parle de fausse démocratie, de dictature, de corruption etc … la même rangaine et pourtant ce sont les bienfaits de cette démocratie à l’algérienne qui leur donnent l’occasion de dire tout et n’importe quoi : essayer juste de déverser la même chose sur les sites en France ou au Maroc , vous verrez si c’est aussi libre !!! Ce qui me répulse, ce sont ces donneurs de leçon mais qui dans les faits n’apportent rien à l’Algérie …. leur seul objectif est le dénigrement pour cacher leurs frustrations ! ce n’est pas le fait d’utiliser 3 mots dans une phrase sans faute d’orthographe qui fera de vous un être intelligent et donc à même de donner des leçons d’existance ! l’ALgérie est comme tous les autres pays : des politiciens plus ou moins nationalistes, plus ou moins corrompus, plus ou moins faux-culs mais cela n’enlève rien au fait que les institutions algériennes sont respectables et ne demandent qu’à s’améliorer mais ce n’est pas une raison suffisante pour dénigrer constamment ! Je ne suis pas un fan de Bouteflika mais pour le moment il a apporté tellement à l’ALgérie qu’il faudrait être aveugle pour ne pas le voir ! Il lui reste juste à quitter le pouvoir par la grande porte (je pense que ce 4eme mandat a été une erreur) …. en attendant, à ces forumistes soit-disant épris d’amour pour l’ALgérie continuer à vivre là ou vous êtes actuellement et laissez l’Algérie se construire à son rythme !!! ;=)

    Algérienne-DZ
    30 avril 2016 - 20 h 23 min

    r Anonyme (non vérifié) | 30.
    r Anonyme (non vérifié) | 30. avril 2016 – 18:08

    Par L’Algérie avant tout (non vérifié) | 30. avril 2016 – 17:20

    Par Algérienne-DZ (non vérifié) | 30. avril 2016 – 16:11

    Le président est malade. Tout ce carnaval qui se déroule dans le pays n’incombe pas au président Bouteflika, mais son entourage qui en est la faute.
    Regardez ces deux vidéos et jugez vous même

    https://www.youtube.com/watch?v=1027-o02p4Y
    https://www.youtube.com/watch?v=i2Scv9b2ATg
    ———————–
    C’est de la propagande mensongère, dés le début de son mandat illégitime, ce président autoproclamé rentré en Algérie dans les chars de l’armée, n’a jamais été sincère, il a étouffé tout espoir de développement et de démocratie en Algérie. Ces vidéos sont pus mensonges à des fins de consommation extérieur de l’Algérie via certains médias français.
    Bouteflika a dirigé le pays en système mafieux clientéliste, anti démocratique, le peuple ne l’a jamais élu, son entourage c’est du pareil ces gens d’Oujda forment un seul et unique groupe, leur but s’est de piller l’Algérie et ils le font depuis l’arrivée de Bouteflika dans les chars de l’armée.

    ………………..

    Ya3tik essa7a pour cette mise au point contre cette propagande visant à dédouaner un homme responsable de tout ce désastre et responsable de son sort.

    ……………….

    Dans ce cas, selon vos dires, la faut est à ceux qui l’ont importé et couvé pendant 16 ans.
    à ceux qui ont fermé les yeux quand la constitution a été violée en 2008. Toufik était encore RAB_EDZAIR en 2008, ou je me trompe?

    NaceraAnonyme
    30 avril 2016 - 18 h 39 min

    Comme si les enseignements du
    Comme si les enseignements du passé n’ont pas suffit, les adeptes de la tromperie, ces cupides et avides, ces corrompus qui nous gouvernent, comptent bâtir une nation sur un tas de mensonges et du mensonge, ils ont fait une question existentielle, une question qui croient leur garantir, assurance et pérennité.

    Ils oublient qu’on ne peut jamais concilier bien et mal, mensonge et vérité. Si la vérité est toujours élégante et ne tari jamais d’éloges, son contraire, le mensonge, énoncé volontairement n’est qu’une minable imposture vécue par les victimes que nous sommes, comme une véritable trahison.

    Il n’y aura jamais de contrevérités en mesure de le justifier, ni en cas de situation exceptionnelle, ni en cas de force majeure ; un mensonge reste et restera toujours un mensonge qui finira toujours par se savoir.

    A ceux qui crampons au pouvoir par la ruse et la corruption, nous leur diront de foutre le camp, tous que vous êtes, pendant qu’il est encore temps et laissez nous jouir d’un vent de liberté !

Les commentaires sont fermés.