Libération du général Benhadid et du directeur de la chaîne Al-Watan : recul ou changement de stratégie ?

La libération du général Benhadid, un geste d'apaisement ? D. R.

Le général à la retraite Hocine Benhadid a été remis en liberté hier lundi, après près de dix mois de détention provisoire et le refus de plusieurs demandes de liberté conditionnelle. En détention provisoire depuis trois mois, Djaffar Chelli, directeur de la défunte chaîne de télévision privée Al-Watan TV (proche du MSP), a retrouvé le même jour sa liberté. La libération de ces deux détenus a été interprétée par certains observateurs comme un geste d’apaisement de la part d’un pouvoir qui redouble de répression et d’arbitraire, et qui essuie de vives critiques aussi bien à l’intérieur qu’à l’étranger après, notamment, l’emprisonnement de deux responsables de KBC et d’une cadre au ministère de la Culture. Après avoir montré ses biceps en tirant sur tout ce qui bouge, le pouvoir, acculé par de sérieux problèmes économiques aux conséquences sociales désastreuses, se rend visiblement compte qu’il a forcé le trait et été trop loin dans sa volonté de faire traire les voix discordantes. La question est de savoir s’il s’agit d’un changement de stratégie de la part du pouvoir pour «mieux affronter la crise» ou tout simplement d’une soupape qui lui permettra de faire baisser la pression qui pèse sur lui. Cette question trouvera sa réponse dans le traitement qui sera réservé à tous les autres détenus.

D’ailleurs, on pourra connaître les véritables intentions du pouvoir demain, lors de l’examen de la demande de liberté provisoire en faveur des trois détenus dans le cadre de l’affaire KBC, à savoir Mehdi Benaïssa, Ryad Hartouf et Nora Nedjaï. Si le tribunal de Sidi M’hamed accepte la demande des avocats de la défense et relâche ces trois détenus qui présentent toutes les garanties pour être présents au procès, cela veut dire que le pouvoir change de stratégie et abandonne le tout répressif. Et il n’y a pas que l’affaire KBC qui constitue une tache noire dans le bilan du pouvoir en place. La condamnation à cinq ans de prison ferme du général Hassan pour infraction à la réglementation a gravement terni l’image de l’Algérie en ce sens qu’on lui reprochait d’avoir mené une opération avec succès et récupéré de l’armement lourd qui aurait pu être utilisé par les groupes terroristes. Il y a également la condamnation de Djamel Kehal Medjoub, ex-chef de la sécurité présidentielle, à trois ans de prison ferme pour «négligence».

Mais le grand test pour le pouvoir en place réside dans le sort qu’il réservera à l’ex-ministre de l’Energie, Chakib Khelil, concerné par les scandales de Sonatrach 1 et 2. S’il y a quelqu’un qui devrait être jugé, et c’est l’avis partagé par de nombreux Algériens, c’est bien cet homme qui a d’ailleurs fait l’objet d’un mandat d’arrêt international en été 2013. Un mandat d’arrêt qui a été annulé non pas parce qu’il n’était plus concerné par ces scandales, mais parce qu’il n’y a eu vice de forme. Ainsi, Chakib Khelil serait-il convoqué par la justice et entendu sur ces affaires de corruption qui ont secoué Sonatrach durant la période où il était le premier responsable du secteur des hydrocarbures ? On le saura bientôt. Une chose est sûre : l’aggravation de la crise économique joue en défaveur de Chakib Khelil qui cherche à se refaire une virginité et à remonter les marches du pouvoir.

Sonia Baker

Comment (51)

    Anonymous
    14 juillet 2016 - 12 h 27 min

    CHAKIB est rentré chez lui
    CHAKIB est rentré chez lui aux USA.

    Peut-être pour une visite d’une zaouïa au TEXAS, la ville du pétrole.




    0



    0
    Anonymous
    14 juillet 2016 - 12 h 09 min

    C’est simple: Ils ont libéré
    C’est simple: Ils ont libéré Benhadid pour faire passer le verdict sur le journal El-Khabar sous la table ( inaperçu)




    0



    0
      Mustapha
      14 juillet 2016 - 14 h 58 min

      Ils l’ont libéré parce qu’il
      Ils l’ont libéré parce qu’il est foutu. Pour qu’il meurt chez lui.
      C’est un avertissement pour les autres. Les temps ont changé. Les maîtres d’hier ne le sont plus aujourd’hui.




      0



      0
    Laakibagloire
    14 juillet 2016 - 10 h 45 min

    اولاش السماح اولاش
    اولاش السماح اولاش




    0



    0
    Riadh
    14 juillet 2016 - 8 h 33 min

    Je ne pense pas qu’il s
    Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un recul ou d’un changement de stratégie de la part du régime autoritaire et anti démocratique. Dans le cas de Benhadid comme ceux de nombreux autres citoyens qui croupissent derrière les barreaux comme ceux lies a l’affaire d’El Khabar, il s’agit seulement de répression, d’abus de pouvoir et de violence politique a l’encontre des contestataires du…désordre établi chez nous.
    Le pouvoir ne veut rien céder au profit de l’Algérie et a recours a la violence institutionnalisée pour imposer son seul point de vue contre toute logique démocratique et nationaliste. Le pouvoir, fort de da violence, du silence complice des citoyens et de la division de l’opposition se permet tout, sans limite. Et gare a qui voudrait contester ce pouvoir. Benhadid a paye de sa sante le silence lâche de nombreux citoyens dont et y compris ses compagnons hauts grades a la retraite. Les textes sont la et la prison en face. Que faire pour que cesse ce cauchemar qui continue (Sic Pousse avec eux)?




    0



    0
    Amhour -V ?
    14 juillet 2016 - 7 h 19 min

    Sahitou’ reveiller vous
    Sahitou’ reveiller vous peuples endormie,
    On ne meurt qu’une fois .vive l algerie
    A morts les harkis…
    Et surtout les khawana




    0



    0
    anonyme
    13 juillet 2016 - 15 h 24 min

    rien ne se reglera par la
    rien ne se reglera par la force ;seul le dialogue sans exclusive permet de depasser la crise actuelle ;
    l’excusion et le « diviser pour regner » ont perdu toute efficacité ;les soutiens exterieurs ,eux aussi ,changent de fusil d’épaule pour préserver leurs interets à terme ; le personnel politique actuel est epuise et incapable d’anticipation :l’allegence sans competence nesuffit plus ; la fuite en avant n’est plus possible comme l’achat de la paix sociale ;
    il ne reste plus qu’a sauver le pays ,le regime est impuissant à se sauver lui meme .




    0



    0
    selecto
    13 juillet 2016 - 12 h 48 min

    ALERTE !

    ALERTE !

    Pendant ce temps le pouvoir s’amuse en invitant des artistes du Maroc pour les gaver en devises du trésor public
    .
    Dans le cadre du festival artistique « Voix de femmes » qui se déroulera au théâtre Laadi Flici à Alger du 22 au 24 juillet le ministère de la culture a invité Souad Massi qui vit au Maroc et mariée avec un Marocain et la Marocaine Hindi Zahra, mais pas de femmes Sahraouies.

    Quand les Marocains veulent inviter un ou une artiste d’Algérie ils invitent ceux et celles qui vivent chez eux acquis à leur politique et pour que l’argent des cachets restes au Maroc.




    0



    0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 15 h 05 min

      Le Maroc invite les artistes
      Le Maroc invite les artistes Algériens pour les corrompre avec des villas et des chèques pour qu’ils finissent avec un passeport marocain.
      Souad Massi s’est mariée à un marocain ?? J’étais très déçu quand je l’ai appris.
      Il faut se l’avouer que le Maroc a , depuis des décennies, adopté une politique qui vise à s’accaparer de toutes les vedettes Algériennes et de tout ce qui est Algérien.
      Nos pseudo Algériens d,en haut sont les premiers à (…) au Maroc.




      0



      0
      Le Tlemcenien
      13 juillet 2016 - 16 h 24 min

      3idek mabrouk khouya

      3idek mabrouk khouya
      wech rak tgoul ???
      que font nos compatriotes a Alger, il faut absolument que ce festi-val vire en un échec, autrement on n’entendra plus parler de l’Algérie si ça continue.
      c’est bourré de traîtres et c’est trop




      0



      0
        selecto
        13 juillet 2016 - 17 h 11 min

        Saha 3idek khouya et à tout
        Saha 3idek khouya et à tout nos compatriotes de Tlemcen ville du colonel Lotfi et Dr Benzerdjeb.

        Je te fais une confidence:
        Depuis des années notre artiste Nouri Koufi est boycotté en Francs même par les institutions algériennes notamment le centre culturel algérien n’en parlons de l’institut du monde arabe, la raison c’est que lors de ses concerts il accrochait le drapeau algérien derrière l’orchestre pour être visible au publique ce qui ne plaisait pas aux organisateurs qui veulent éviter la gêne aux juifs et pieds noirs, même en Algérie on le marginalise et on lui préfère les traitres.
        C’est dommage pour ses admirateurs dont je fais parti.




        0



        0
          Le Tlemcenien
          13 juillet 2016 - 21 h 52 min

          ca me rappele les annees 90,
          ca me rappele les annees 90, tous ceux qui manifestaient leur patriotisme ont ete assassines.
          On dit que Hasni portait le drapeau jusqu’ la fin de sa prestation dans un concert a Alger, apres quelques mois, il a ete trouve mort par balles pres de chez lui.
          Notre pays est infeste d’ennemis, c’est certain




          0



          0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 12 h 33 min

    Je viens de lire que les
    Je viens de lire que les tunisiens pillent notre corail ( 1 kg à 300 000 DA).

    Nos zautorités ne s’intéressent pas à ce pillages des richesses Algériennes.
    Les Africains pillent l’Or du HOGGAR, et, les tunisiens pillent notre poisson et notre corail….Et le peuple mange dans les poubelles.
    Chez nous on aime les pilleurs et les voleurs, mais on fait la chasse aux patriotes.




    0



    0
      rascasse
      13 juillet 2016 - 13 h 11 min

      le pillage se fait avec l
      le pillage se fait avec l’aide de l’autochtone,




      0



      0
        Anonymous
        14 juillet 2016 - 12 h 07 min

        L’autochtone aux bras longs

        L’autochtone aux bras longs et au ventre gonflé




        0



        0
          Anonyme
          14 juillet 2016 - 15 h 36 min

          ……..et a la tête creuse!
          ……..et a la tête creuse!




          0



          0
    Algérienne-DZ
    13 juillet 2016 - 11 h 55 min

    Bizarre ce qui se passe en
    Bizarre ce qui se passe en Algérie.

    Ceux qui ont sauvé le pays de la décennie noire se retrouvent en prison ou marginalisés ( les patriotes), et les voleurs corrompus harkis circulent comme ils veulent…On leurs ouvre les zaouiyates pour leurs donner un certificat de sainteté.




    0



    0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 22 h 46 min

      C’est toi qui est bizarre !
      C’est toi qui est bizarre ! Les harkis sont bien chez vous en France! Tu ne le sais pas?




      0



      0
        Anonymous
        15 juillet 2016 - 5 h 39 min

        Non ils entourent et servent
        Non ils entourent et servent avec zèle seydek bouteflika et sa famille ………. Ca fait longtemps qu’ils ont regagnés l algerie les harkis, depuis 1999..




        0



        0
    djamel
    13 juillet 2016 - 11 h 20 min

    les patriotes on les jettent
    les patriotes on les jettent en prison; les corrompus et voleurs au club des pins




    0



    0
    BROBRO
    13 juillet 2016 - 7 h 27 min

    ces changements d’attitudes
    ces changements d’attitudes du pouvoir, trahissent des luttes d’influences au sein du sérail. le clan de boutef est partisan de la devise « cause toujours… ». quant à « ferme ta gueule », ça serait plutôt la devise des tagarins




    0



    0
    Anonymous
    13 juillet 2016 - 7 h 25 min

    justice a la boutef et son
    justice a la boutef et son clan un tirage au sort .c est ça quant on mélange l politique la famille et les amis




    0



    0
    Bahloul el Naif
    13 juillet 2016 - 0 h 17 min

    La démocratie ne se conquière
    La démocratie ne se conquière pas avec l’action de Dom Quichotte ou de sniper politique. Je respecte l’avis de Benhadid et condamne son emprisonnement et le non respect de ses droits pourtant garantis par la Loi. Mais je pense qu’il a fait preuve d’une absence de vision stratégique, ce qui en fait une proie facile. Pour un militaire, avec un grade aussi élevé qui a de surcroit fait West Point, c’est le comble. Lorsqu’on veut s’attaquer à ceux qui tiennent les rênes on doit s’assurer de soutiens sérieux…Dans le cas contraire, c’est de l’aventurisme. Ces attitudes ne servent pas le processus de réformes et de démocratisation qui restent un défi pour notre société et l’État algérien. Prompt rétablissement à M. Benhaddid en espérant qu’il ne quittera pas le terrain des luttes pour un État de droit dont l’avènement lui garantira le droit d’exprimer son point de vue en toute liberté et responsabilité.




    0



    0
      xyz
      14 juillet 2016 - 0 h 22 min

      chasse à l’homme avec 1 grand
      chasse à l’homme avec 1 grand H .




      0



      0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 20 h 59 min

    Un geste calculé qui peut
    Un geste calculé qui peut détendre – dans une 1ère étape – une atmosphère qui commence à devenir
    Electrique, et explosive

    Des hommes nationalistes, et très compétents qui ont servi leur pays méritent d’etre bien traités, et respectés
    Leurs « kalashnikov » c’est la plume pacifique, et transparente pour une Algérie:
    de JUSTICE , et de DEMOCRATIE
    Ou vivent ensemble,en paix, et en dignité, tous les algériens, sans exclusion de personne




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 20 h 53 min

    Chakib Khelil était l’objet d
    Chakib Khelil était l’objet d’un complot appuyé d’une cabale médiatique à l’époque ou le DRS avait, par la loi, le pouvoir (exorbitant) de faire des injonctions dans certaines des affaires civiles; avec les abus qui peuvent s’y coller!
    Certains responsables de la justice étaient complices. Ils ont été depuis évincés.
    Vous croyez que le dossier véritable, détaillé ,( avec les preuves et les comploteurs) n’existe pas?
    L’État dans certains cas doit jouer la sagesse, la patience ou la vigilance!
    Les médias ne donne que ce qui connu et apparent c’est à dire presque rien de la « vérité » que prétende connaitre les médias qui ne sont jamais libres et indépendants (dans tous les pays du monde d’ailleurs!!)!




    0



    0
      les damnes de la terre
      12 juillet 2016 - 21 h 36 min

      Cher compatriote il y a une
      Cher compatriote il y a une devise dont la teneur est il n y a pas de fumee sans feu




      0



      0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 0 h 04 min

      Est ce les journaux italiens
      Est ce les journaux italiens qui ont révélé les pots de vins versés par les patrons et personnalités italiennes aux « décideurs » algériens – on parle d’un montant de près de $US200 millions pour un montant de contrat de plusieurs Milliards de $US!!!- sont dans la machination de l’ex- DRS? En fait selon moi, ce dernier n’a fait qu’utiliser les frasques de la bande Khelil and Co (un vrai Ali Baba et ses 40 voleurs, version contemporaine) pour peser sur le rapport de force.
      Le Gle Toufik et ses hommes n’ont nullement été motivés par une quelconque volonté de nettoyer les écuries d’Augias car ils ne sont pas aussi blancs qu’ils le prétendent. Mais, on ne peut pas leur reprocher de faire le travail pour lequel le service qu’il dirigeait durant deux décennies avait un mandat clair avant la dernière restructuration. Au lieu de renforcer la lutte contre la corruption, on supprime les outils, aussi inefficaces soient ils, qui étaient à la disposition de l’État. Mais tirez sur les ambulances est un exercice qui ne demande aucune bravoure! Donc vous pouvez vous défouler et défendre l’indéfendable.




      0



      0
      selecto
      13 juillet 2016 - 12 h 35 min

      RAIS arrête de te répéter.
      RAIS arrête de te répéter.




      0



      0
    amal
    12 juillet 2016 - 20 h 39 min

    hamdou lillah, ouff!

    hamdou lillah, ouff!
    même si je trouve que parler des morts pour leur essuyer le couteau sur la cravate est un manque de sérieux.
    Citer un responsable lorsqu’il n’a fait qu’appliquer des directives portant le sceau de la république – république contrainte, pour les besoin de sa survie, à des sacrifices obligatoires – est une lâcheté, ou dû a un manque de capacité mentales, pour un militaire, qui a fait aprés tout du sacrfice, jusqu’à sa propre personne, sa raison d’être. Les civils ne comprennent pas pour la plupart, faut la fermer autant qu’il faut bissitou.




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 20 h 36 min

    Et VOILA! On s’y attendait!

    « La question est de savoir s’il s’agit d’un changement de stratégie de la part du pouvoir pour «mieux affronter la crise» »
    ___________

    Et VOILA! On s’y attendait!

    Après avoir aboyé des semaines pour demander une « libération provisoire » pour cause de maladie voilà, qu’une fois obtenue, que les opportunistes de la manipulation entre action pour en déduire une « faiblesse de l’État » ou un « calcul » du pouvoir!
    On vous disait que les plus « acharnés » dans leur défense, par des déclarations et par la presse, cherchent à en faire une opportunité pour leurs calculs politiciens et non à « défendre » le droit et les principes!
    Ces gens sont les plus dangereux!




    0



    0
      nacer
      12 juillet 2016 - 21 h 10 min

      Ces gens « opportunistes »
      Ces gens « opportunistes » doivent être bien malheureux de cette décision de « libération provisoire »; eux qui s’attendaient certainement à ce que cela n’arrive jamais ! Leur prétexte « opportuniste » ( en s’accaparent le malheur des autres, faute de sujets utiles et ce par indigence intellectuelle) et leur « stratégie » de contrer le pouvoir s’est totalement effondrée!




      0



      0
      les damnes de la terre
      13 juillet 2016 - 3 h 47 min

      Je doute fort bien ke pouvoir
      Je doute fort bien ke pouvoir ait une strategie.il a perdu le nord .il excelle ds une seule chose c la repression et etouffer les voix contradictoires.jusqu au peut on aller 3ilmoha 3inda rabi




      0



      0
    Quenelle
    12 juillet 2016 - 20 h 33 min

    Ce pouvoir se trompe d’époque
    Ce pouvoir se trompe d’époque !
    Il ne peut plus faire ce que bon lui semble. Le moment venu quand la disette sera bien là, ces hommes du pouvoir se battront entre eux quand leurs intérêt divergeront .
    Depuis 62 , nous n’avons jamais eu un pouvoir intelligent et proche du peuple !
    Notre sang coulera encore !
    C’est écrit. Rabbi yestar !




    0



    0
      Anonymous
      12 juillet 2016 - 21 h 01 min

      Toi, tu te trompes de siècle
      Toi, tu te trompes de siècle et pays sans savoir aussi de quel sujet l’on parle!
      Normal! Que peut bien apprendre chez fafa un exilé, un fuyard, ou « colonisé » ? Que l’abrutissement et la félonie!




      0



      0
    les damnes de la terre
    12 juillet 2016 - 20 h 09 min

    Je ne connais pas ce general
    Je ne connais pas ce general mais j ai eu l occasion de le lire et de l ecouter a travers une certaine chaine et je pense qu il a exprime une opinion ke plusieurs patriotes l approuve.ceuw qui sentent leser auraient pu exprimer un dementi et le dossier est clos et c au citoyen de se faire une idee.Enfin la libete ce n est pas pr aujourd hui ou demain.Ceux qui sont en droit de s exprimer et meme de nous insulter demeurent et demeureront les tenants du pouvoir.tant qu il n ya pas in vrai changement moi personnellement j attends le pire a moins qu il y est …..a




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 19 h 23 min

    Un régime antipatriotique et
    Un régime antipatriotique et antinational qui persécute les algériens et caressé dans le sens du poil un makhzen marocain qui noie le pays sous la drogue.
    Bouteflika n’aime ni l’Algérie ne les algériens . C’est pas nouveau et 4 mandats l’auront montré même au dernier des abrutis et des naïfs…




    0



    0
    Erdt
    12 juillet 2016 - 19 h 01 min

    Le pouvoir règle la puissance
    Le pouvoir règle la puissance de la répression selon la réponse du peuple par sa mobilisation. Si le peuple ne réagit pas le pouvoir fait ce qu’il veut et met en prison qui il veut. C ça la démocratie,c au peuple de se défendre et agir contre les abus. Quant à chakib khelil que saadani qualifié de compétent,je vois pas en quoi. Un ministre 12 ans de pouvoir absolu,ami du président donc puissant,des centaines de milliards$ et pas foutu de construire une raffinerie, on importe 5 milliards$ de carburants,des plastics dérivés du pétrole…aucun investissement dans la pétrochimie!! C ça un ministre compétent?? Boumediene a construit combien de raffineries,de complexes pétrochimiques,ça fait 40 ans!! Y’a boureb on importe 5 milliards$ d’essence une raffinerie coûte 2 milliards$ !!!




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 18 h 56 min

    Dans ce pays ceux qui doivent
    Dans ce pays ceux qui doivent être en prison sont dehors et ceux qui doivent être dehors sont en prison.




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 17 h 29 min

    EL-Watan est-il le journal du
    EL-Watan est-il le journal du MSP??




    0



    0
      Quenelle
      12 juillet 2016 - 20 h 21 min

      OUI ! ! !
      OUI ! ! !




      0



      0
      les damnes de la terre
      12 juillet 2016 - 23 h 59 min

      Le journal el watan n a

      Le journal el watan n a jamais ete un quotidien du MSP .C un quotodien independant par contre la chaine el watan li est sous scellee a pr propritaire in proche du MSP

      rietaire a




      0



      0
    Kahina
    12 juillet 2016 - 17 h 26 min

    Une chose est sûre: De nos
    Une chose est sûre: De nos jours, il est très difficile de dire qui est un vrai patriote et qui ne l’est pas.

    Dés-fois je me demande pourquoi l’ex Rab Edzair, Toufik et son équipe, a laissé la situation pourrir à ce point..
    Chacun trouve son compte dans la situation dégradée.
    Les seuls perdants c’est l’Algérie et son peuple.




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2016 - 17 h 01 min

    Madame Baker, ce pouvoir n
    Madame Baker, ce pouvoir n’est pas capable de concevoir une stratégie et la mettre en application. Il adopte des tactiques de ruse et de contournement juste pour se maintenir aux commandes du trésor public et passer la main en interne du clan. Une de leurs ruses est tout simplement de faire diversion par des actes et des lois scélérates pour museler et faire taire les voix discordantes. Malheureusement le patriote Benhadid n’est pas au bout de ses peines, l’intimidation et le harcelement judiciaire se poursuivront contre tous les Algeriens patriotes.




    0



    0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 16 h 37 min

    il faut savoir raison garder
    il faut savoir raison garder :l’alternance au pouvoir dans un cadre familial ne peut etre accepter dans le pays du million et demi de chouhadas ; « un seul heros ,le peuple  » scandaient les algeriens pour faire cesser la guerre fratricide de 62 ;
    les medelci louh ,belaiz,sellal ,hamel ,gaid ,zerhouni,bouchouareb ,moulay ne sont pas reconnus ;
    le fln et le rnd avec les autres organisations satellites ugta ,fce ,,,n’ont plus d’encrage dans la societe et sont devenus des coquilles vides qui peinent à se nourrir pour elles memes ;
    le consensus trouvé par le passé pour l’alternance avait toujours un certain soutien populaire amplifié par le matraquage mediatique du pouvoir ;
    le peuple qui a « voté » pour le president actuel ne s’aventurera pas à soutenir son frere pour perpetuer la guerre des clans préjudiciable au pays .




    0



    0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 13 h 40 min

      pourquoi une alternance ,il y
      pourquoi une alternance ,il y est deja sans elections par procuration à durée indeterminée ;




      0



      0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 16 h 33 min

    j’approuve totalement les
    j’approuve totalement les mesures du pouvoir actuel contre tout traitre qui étalera notre sale linge sur les plateaux de tv traitres tel que « elmaghariya » chaine pro-mimi6 le traitre et criminel ou « elwatan » chaine pro-erdogan le criminiel
    vous pouvez ouvrir vos gueules mais ce pouvoir est bien plus patriote que vos traitres mis en prison




    0



    0
      Anonymous
      13 juillet 2016 - 2 h 17 min

      TU COUCHE AVEC CE POUVOIR?
      TU COUCHE AVEC CE POUVOIR?




      0



      0
        Anonymous
        13 juillet 2016 - 22 h 28 min

        Oui on couche avec ce pouvoir
        Oui on couche avec ce pouvoir qui est algérien et en plus nous sommes chez nous!
        Mais toi tu couches avec qui chez fafa et en plus tu n’es pas chez toi!




        0



        0
    Anonymous
    12 juillet 2016 - 14 h 58 min

    c’est reculer pour mieux
    c’est reculer pour mieux sauter ou bien il cherche une autre proie attention surtout pas toucher au general nezzar peut etre la prochaine victime de la mafia ce que je regrette c’est aucun officier en retraite n’a oser defendre le general benhadid le dictateur bouteflika et ces chiyatespousse le peuple a un soulevement pour faire un maximum de victimes et ensiute ils fuyeront comme des assassins mais la justice les ratrapperas




    0



    0
    LotfiALN
    12 juillet 2016 - 14 h 28 min

    NI OUBLI NI PARDON.

    NI OUBLI NI PARDON.
    BIENTÔT ILS PAIERONT POUR TOUS LES CRIMES COMMIS CONTRE LES VRAIS PATRIOTES.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.