AADL 2 : la date de versement de la deuxième tranche tributaire des nouveaux prix (Tebboune)

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmajid Tebboune a annoncé mercredi à Alger que la date de versement de la deuxième tranche des logements AADL pour les souscripteurs de 2013 était tributaire de la définition du prix final qui connaîtra une hausse de 20%.

Lors d’une visite d’inspection des chantiers de réalisation de logements à Alger en compagnie du wali d’Alger Abdelkader Zoukh, Tebboune a souligné que la date de versement de la deuxième tranche serait fixée après la signature de la décision interministérielle (ministères de l’Habitat et des Finances) relative au nouveaux prix des logements AADL.

«Avant de verser une nouvelle tranche, le souscripteur est en droit de s’enquérir des nouveaux prix pour décider de maintenir ou pas sa souscription au programme AADL», a-t-il ajouté.

Tebboune a affirmé que le ministère de l’Habitat a préconisé lors des négociations en cours avec le ministère des Finances, de ne pas dépasser un taux 20% lors de l’augmentation des prix des logements de location-vente, et d’appliquer cette augmentation aux mensualités et non aux premières tranches de versement.

Concernant les souscripteurs de 2001 et 2002, le programme de distribution de logements se poursuivra en trois quotas, prévu en Août, septembre et décembre 2016.

Le programme prévoit en général la distribution de 20 000 à 22 000 logements d’ici à la fin de l’année, à travers plusieurs wilayas, à savoir Khenchela, El Bayadh, Tipasa, Batna, Mostaganem, Ain Temouchent, Bechar et Oran, outre la capitale où il est prévu la distribution de 10 000 à 12 000 unités. La visite de Tebboune a concerné également le site AADL de Ouled Fayet (1 069 logements Location-vente), dont la réception est prévu en septembre, après finalisation des travaux d’aménagements tels l’éclairage et les espaces verts. Concernant le site AADL de Djenan Sfari (1 500 logements Location-vente), le ministre a décidé de reporter la distribution de ce quota en raison du non raccordement au gaz naturel.

«Il est inconcevable de livrer des logements non raccordés aux réseaux d’eau potable, de gaz et d’électricité», a indiqué le ministre qui a souligné l’«importance que les cités soient dotées de toutes les commodités nécessaires». Tebboune a également inspecté les travaux de réalisation de logements à Sidi Abdellah où il a annoncé que le premier quota de logements de la nouvelle ville serait délivré en décembre. «Ce quota constituera le cœur de la nouvelle ville qui revêt un cachet urbain particulier», a précisé le ministre.

Outre les cités des 4 500 et 6 500 logements selon les formules LPP et AADL, le premier quota de la nouvelle ville est doté de structures publiques, de locaux commerciaux et autres utilités.

L’exploitation des espaces commerciaux est en cours d’examen en coordination entre le ministère du Commerce et l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ).

Pour ce qui est des aires de loisir, des projets proposés par des privés ont été approuvés en attendant leur concrétisation sur le terrain, a indiqué Tebboune. Le lancement d’un appel d’offre relatif à la réalisation de deux grandes tours commerciales de 40 étages est en cours d’examen. Le projet devrait être confié à des privés, a révélé le premier responsable du secteur.

Une instruction sera adressée prochainement aux autorités locales concernant les normes de réalisation du barreaudage des fenêtres des immeubles, a indiqué le ministre.

Comment (2)

    les damnes de la terre
    28 juillet 2016 - 12 h 45 min

    Mr le ministre de AADL et de
    Mr le ministre de AADL et de DJEMAA EL AADHAM(la grande mosque) puisque je ne peux ke le qualifier ainsi a raison de revoir le prix a la hausse des logts AADL austerite oblige .Mr le ministre savez vous ke s il y a austerite c pas les ptts gens comme nous qui doivent pays les frais mais plutot les hommes qui sont charges de la gestion de la chose publique et qui sont senses etre l emanation du peulpe .Essayez de penser un peu aux algeriens.Un peu de consideration.




    0



    0
    les damnes de la terre
    28 juillet 2016 - 12 h 45 min

    Mr le ministre de AADL et de
    Mr le ministre de AADL et de DJEMAA EL AADHAM(la grande mosque) puisque je ne peux ke le qualifier ainsi a raison de revoir le prix a la hausse des logts AADL austerite oblige .Mr le ministre savez vous ke s il y a austerite c pas les ptts gens comme nous qui doivent pays les frais mais plutot les hommes qui sont charges de la gestion de la chose publique et qui sont senses etre l emanation du peulpe .Essayez de penser un peu aux algeriens.Un peu de consideration.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.