Oran : rapatriement de 343 ressortissants nigériens

Pas moins de 343 ressortissants nigériens qui résidaient clandestinement à Oran et à Tlemcen ont été conduits, lundi, à partir d’Oran, vers le Centre de transit de Tamanrasset en vue de leur rapatriement dans leur pays.     

«Cette opération, menée en coordination avec différents secteurs partenaires, s’est déroulée dans des conditions normales et dans le respect de la dignité humaine», a indiqué à l’APS le président du comité d’Oran du Croissant-Rouge algérien (CRA), Larbi Benmoussa. Les ressortissants nigériens ont été d’abord conduits au Centre de transit de Bir El-Djir, situé à l’est de la ville d’Oran, offrant d’excellentes conditions d’accueil, a-t-il rappelé.     

Des kits alimentaires ont été distribués aux migrants qui ont également bénéficié de consultations médicales, a souligné M. Bensmoussa, ajoutant que plusieurs équipes ont été mobilisées par les corps partenaires, à l’instar de la Direction de l’action sociale (DAS), des services de sécurité, de la Protection civile et de la Direction de la santé et de la population (DSP). Des bus confortables ont été réservés pour le transfert des ressortissants nigériens au Centre d’accueil de Tamanrasset d’où ils seront rapatriés vers leur pays, fait-on savoir de même source.  

Le gouvernement du Niger avait présenté une demande de rapatriement de ses ressortissants entrés illégalement en Algérie, qui avait été acceptée par les autorités algériennes, rappelle-t-on.

Comment (8)

    aze
    8 août 2016 - 20 h 31 min

    Les instances dirigeantes
    Les instances dirigeantes doivent expulser ces illégaux immédiatement sinon une révolte générale va éclater




    0



    0
    abdhafidh
    8 août 2016 - 20 h 28 min

    A Blida, ils annoncent le
    A Blida, ils annoncent le rapatriement de 345 nigériens le 06 août 2016, le 07 août des dizaines mendiaient encore dans le centre ville dans un état lamentable par rapport aux citoyens algériens dans leurs pays et non Pas par rapport a ces populations avides d’argent et d’agression. Ils vont détruire l’Algérie, les cas de malaria a Annaba, adrar et autres…..




    0



    0
    Anonymous
    1 août 2016 - 19 h 59 min

    « Combien de milliers de ces
    « Combien de milliers de ces nigériens et d’autres nationalités africaines sont encore sur le sol algérien????? »
    En faite toute l’afrique à ce rytme la , et sans controle les portes sont ouvert à l’espionage, sida, Zika, Ebola vraiment aucun controle ! Le mieu c de virer tout les non Algérien ou de leur donnés la nationalité Algérienne sous serment avec condition et controle de santé afin de ne pas ouvrire les portes aux maladies !




    0



    0
    Anonymous
    1 août 2016 - 19 h 59 min

    « Combien de milliers de ces
    « Combien de milliers de ces nigériens et d’autres nationalités africaines sont encore sur le sol algérien????? »
    En faite toute l’afrique à ce rytme la , et sans controle les portes sont ouvert à l’espionage, sida, Zika, Ebola vraiment aucun controle ! Le mieu c de virer tout les non Algérien ou de leur donnés la nationalité Algérienne sous serment avec condition et controle de santé afin de ne pas ouvrire les portes aux maladies !




    0



    0
    chaoui ou zien
    1 août 2016 - 19 h 59 min

    J’applaudis ce mode de
    J’applaudis ce mode de rapatriement humanitaire mais pourquoi seulement Oran et Tlemcen? A Batna ou je viens juste de passer 2 semaines, ils etaient, et sans exaggeration aucune, des milliers a squatter les trottoirs, courir les rues et se precipiter sur les voitures a chaque feu rouge et pourtant “el houkouma” ne pense pas a les rapatrier. Les gens leur ont pourtant offert du travail qu’ils ont decline parceque selon eux c’est plus facile de mendier. Selon les dires ils se trouvent maintenant meme a Arris, « capitale des Aures ». Pourquoi donc ce systeme d’un poids. deux mesures? En fait qu’en ait il advenu du tramway de Batna, cinquieme ville d’algerie, après Alger, Oran, Constantine et Annaba? Pourtant celui de Setif fonctionne bien.




    0



    0
    chaoui ou zien
    1 août 2016 - 19 h 59 min

    J’applaudis ce mode de
    J’applaudis ce mode de rapatriement humanitaire mais pourquoi seulement Oran et Tlemcen? A Batna ou je viens juste de passer 2 semaines, ils etaient, et sans exaggeration aucune, des milliers a squatter les trottoirs, courir les rues et se precipiter sur les voitures a chaque feu rouge et pourtant “el houkouma” ne pense pas a les rapatrier. Les gens leur ont pourtant offert du travail qu’ils ont decline parceque selon eux c’est plus facile de mendier. Selon les dires ils se trouvent maintenant meme a Arris, « capitale des Aures ». Pourquoi donc ce systeme d’un poids. deux mesures? En fait qu’en ait il advenu du tramway de Batna, cinquieme ville d’algerie, après Alger, Oran, Constantine et Annaba? Pourtant celui de Setif fonctionne bien.




    0



    0
    Anonymous
    1 août 2016 - 18 h 09 min

    Combien de milliers de ces
    Combien de milliers de ces nigériens et d’autres nationalités africaines sont encore sur le sol algérien?????




    0



    0
    Anonymous
    1 août 2016 - 18 h 09 min

    Combien de milliers de ces
    Combien de milliers de ces nigériens et d’autres nationalités africaines sont encore sur le sol algérien?????




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.