L’offensive anti-Kadhafi basée sur «des postulats erronés»

Nicolas Sarkozy et David Cameron à Tripoli avec Mustapha Abdeljalil. D. R.

Dans un rapport publié mercredi, des parlementaires britanniques accablent l’intervention militaire menée par le Royaume-Uni et la France en Libye en 2011 contre l’ex-chef de l’Etat libyen Mouammar Kadhafi.

«La stratégie du Royaume-Uni fut fondée sur des postulats erronés et sur une analyse partielle des preuves». Dans un rapport publié mercredi, des parlementaires britanniques ne mâchent pas leurs mots pour critiquer l’intervention militaire britannique en Libye en 2011. La Commission des Affaires étrangères a ainsi relevé plusieurs erreurs dans le processus décisionnel qui a amené Londres à intervenir militairement en 2011 avec la France – alors dirigée par Nicolas Sarkozy – et le soutien des Etats-Unis, officiellement pour protéger les civils prétendument réprimés par Moummar Kadhafi.

L’ancien premier ministre David Cameron en prend pour son grade : «Il [le gouvernement] n’a pas pu vérifier la menace réelle que le régime Kadhafi faisait peser sur les civils; il a pris au pied de la lettre, de manière sélective, certains éléments de la rhétorique de Mouammar Kadhafi; et il a échoué à identifier les factions islamistes radicales au sein de la rébellion», écrivent les parlementaires dans leur rapport.
Selon Crispin Blunt, le président de la commission, le gouvernement Cameron aurait pu privilégier d’autres options qui auraient amené à de meilleurs résultats. «Un engagement politique aurait pu permettre de protéger la population civile, de changer et de réformer le régime à un coût moindre pour le Royaume-Uni et la Libye», estime-t-il. «Le Royaume-Uni n’aurait rien perdu en suivant ces pistes, au lieu de se focaliser exclusivement sur le changement de régime par des moyens militaires», a-t-il affirmé dans un communiqué.

David Cameron aurait aussi dû savoir que les islamistes radicaux allaient chercher à profiter de la rébellion, estime la commission, selon laquelle il n’existe pas d’indication que la nature de la rébellion ait été correctement analysée par Londres. David Cameron est donc «le responsable final de l’échec à développer une stratégie cohérente en Libye», jugent les députés.

L’ancien Premier ministre conservateur n’a pas voulu témoigner devant la commission, évoquant « un emploi du temps chargé », selon le rapport. D’autres acteurs politiques majeurs sont en revanche venus témoigner devant la commission : l’ancien ministre de la Défense Liam Fox et celui des Affaires étrangères William Hague, ainsi que l’ancien Premier ministre Tony Blair.

Ce dernier a déclaré à la commission avoir joint par téléphone Mouammar Kadhafi en février 2011 pour tenter de le convaincre d’abandonner le pouvoir. «Nous n’avons pas vu d’éléments prouvant que le Premier ministre d’alors, David Cameron, ait tenté d’exploiter les contacts de M. Blair», dit la commission.

Le rapport n’est pas beaucoup plus tendre à l’égard de l’ex-président français Nicolas Sarkozy, fer de lance de l’opération militaire en Libye. Les parlementaires britanniques citent notamment les conclusions d’un conseiller d’Hillary Clinton après une conversation avec les services de renseignements français. Selon le rapport britannique, Sidney Blumenthal a détaillé auprès de la secrétaire d’État américaine d’alors les motivations du président français, qu’il résume en cinq points : accéder au pétrole libyen ; accroître l’influence de la France en Afrique du Nord ; servir son propre intérêt politique en France ; fournir à l’armée française l’occasion d’asseoir sa position dans le monde ; couper court aux ambitions de Kadhafi visant à supplanter la domination de la France sur l’Afrique francophone. Aucune mention donc de la protection des civils réprimés par Mouammar Kadhafi, officiellement brandie pour justifier une intervention militaire sur le sol libyen.

L’échec de la transition post-Kadhafi en Libye est également un sujet sensible aux États-Unis, où Hillary Clinton a dû répondre à des accusations après l’attaque de l’enceinte diplomatique américaine de 2012 à Benghazi, dans laquelle l’ambassadeur américain Christopher Stevens et trois autres Américains ont été tués. L’actuelle candidate démocrate à la présidence, qui était secrétaire d’État du président Barack Obama au moment des faits, a dû témoigner dans un climat tendu devant le Congrès, et l’opposition républicaine a dénoncé un scandale politique.

R. I. 

Comment (19)

    victor
    19 septembre 2016 - 23 h 19 min

    le passé est le passé on a
    le passé est le passé on a compris leurs facon de faire nous montés les un contre les autres pour prendre le pouvoir
    dans mos pays le monde musulmans devraient savoir que c est dans leurs interet de se reveiller en esperant que ce
    n est pas trop tard pour la solidarité et l unité entre tout les musulmans en incluant l iran bien sur et en boycottant
    l arabie saoudite qui n est pas musulmane c des coffars




    0



    0
    Anonymous
    16 septembre 2016 - 15 h 48 min

    L’Algérie doit fortifier son
    L’Algérie doit fortifier son front intérieur, avec prudence, sagesse, vigilance, et vision stratégique à long terme
    (Entamer, en urgences, de vrais changements, de vraies réformes politiques démocratiques, ……
    …..Et de vraies réformes profondes, radicales, et totales de son économie rentière, non diversifiée)

    Pour faire face à ces dangereux aventuriers irresponsables, très peu crédibles, et très peu fiables
    B H Levy – N. Sarkozy « donneurs de leçons de démocratie, de justice, et de bonne gouvernance »
     » Option où version uniquement : Monde musulman, monde arabe,…..?!  »
    Des vrais commanditaires – tetes pensantes de l’anarchie, et du chaos sur la rive sud de la Méditerranée

    Après l’effet destructeur-dévastateur des faucons de la droite américaine de l’ère Bush en Irak,la martyre:
    Condoleeza Rice – Paul Wolfowitz (juif polonais) – Richard Perle (juif russe), Dick Cheney, Donald Rumsfeld,
    et les nombreux conseillers, et fonctionnaires sionistes américano-israéliens
    (ils sont partout ces jeunes juifs brillants diplomés des Sciences -Po, Droit, Administration, Economie, Finances, Commerce,etc,……)
    dans le State Department
    Defence Department, General Attorney, Congrès, Sénat, Pentagone, CIA, FBI, NSF…….




    0



    0
    RasElHanout
    16 septembre 2016 - 9 h 46 min

    Dans un vrai monde
    Dans un vrai monde démocratique ce voyou de Sarkocu serait aujourd’hui dans une prison du TPI en train d’eplucher des patates.




    0



    0
    New kid
    16 septembre 2016 - 8 h 31 min

    La vermine a pris le dessus
    La vermine a pris le dessus grâce à l’aide des qataris et yehoudiens et leurs alliés européens. Tant que le boycottage du hadj n’intervient pas, Israël et ses philosophes domineront la scène.
    Gaddafi le « donkey » arabe s’est fait rouler pour la dernière fois et la bonne !




    0



    0
    Anonymous
    15 septembre 2016 - 22 h 12 min

    Les commanditaires de l
    Les commanditaires de l’anarchie, du chaos, et de la destruction de la Libye au premier plan de la photo
    Le peuple libyen s’est fait dupé, et enroulé




    0



    0
    Farid1
    15 septembre 2016 - 19 h 01 min

    Cette commission de
    Cette commission de parlementaires britanniques est plus cynique et satanique et perfide quel’a été Cameron ou Blair..
    Tous savaient pertinnement ce que voulaient Cameron ou Sarkozy… Ils s’en foutaient eperdumment si les Lybiens vivaient bien ou pas…D’ailleurs la Lybie sous Gueddafi avait le meilleur niveau de vie d’Afrique et du monde arabe..




    0



    0
    OMAR
    15 septembre 2016 - 10 h 56 min

    CONSEQUENCES DES
    CONSEQUENCES DES DESTABILISATIONS

    DES MILLIERS DE HARRAGAS POUR L EUROPE

    QUI SEME LE VENT RECOLTE LES TEMPETES




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    15 septembre 2016 - 9 h 57 min

    Comprenez maintenant pourquoi
    Comprenez maintenant pourquoi notre armée se protege en achetant un max de matos militaires.
    On ne peut pas faire confiance a l’occident .
    Je vais vous dire ce qui empeche reellement les occidentaux de s’en prendre a l’Algérie. Ils savent que les algeriens font les saigner a mort et que l’europe sera egalement un champ de bataille.




    0



    0
      Anonymous
      15 septembre 2016 - 11 h 20 min

      acheter oui mais faudrait
      acheter oui mais faudrait savoir sans servir cela es une autre histoire




      0



      0
      ithran
      15 septembre 2016 - 11 h 26 min

      C’est pour cette raison quil
      C’est pour cette raison quil essaye de créer un ennemi de l’intérieur pour faire saigner l’Algérie de l’intérieur par ces propres enfants . Les islamistes dun côté et les régionaliste de l’autre et le pouvoir à un grd responsabilité .la déçu .il faut faire attention au saoudiens pour les salafistes et les américains au régionaliste leur projet et toujours d’actualité .malgré le résultat en Libye et en Syrie deux pays détruit ils ont rien a foutre .surtout si Sarkozy et Clinton seront président croyez moi il vont déclencher la 3 guerre mondiale




      0



      0
        Anonymous
        24 septembre 2016 - 20 h 50 min

        Régionalistes dites vous

        Régionalistes dites vous
        j’espère que vs êtes sincère et avisé et que vs soutendez : le clan au pouvoir. Le cliché du kabyle ou BTS régionaliste ne tient plus la route. La preuve par 9 est sous nos yeux.




        0



        0
    TheBraiN
    15 septembre 2016 - 8 h 47 min

    Rendez-vous pris pour
    Rendez-vous pris pour quelques mois lorsque ‘ils » avoueront que Assad n’avait jamais utilisé des armes chimiques .
    Et ce qui est déplorable c’est que certaines de nos « élites » soutenaient à bras le corps cette agression barbare contre nos frères Libyens .
    Mais maintenant qu’ils ont la « liberté » et la « démocratie » ….




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    15 septembre 2016 - 4 h 34 min

    Les Libyens en Majorité
    Les Libyens en Majorité étaient d’accord pour foutre le chaos chez eux en Libye et foutre le camp en Occident et en Amérique du nord, j’en ai rencontré beaucoup de libyens réfugiés à la Mosquée le jour de l’Aïd, ils aiment la vie qu’ils mènent maintenant.
    N’appelez plus ce Pays la Libye, il n’existe plus dans le cœur des libyens, il faut lui trouver un autre Nom.
    Il faut aussi que ce pays soit occupé soit par des berbères soit par des Kurdes afin qu’il deviennent stable.
    Parce qu’il ne sera jamais comme avant, les libyens de la Jamahiriya ont été exterminés par le Nain Hongrois et les libyens ex rebelles vivent dans les réserves indiennes loin des métropoles, ça leur apprendra de vendre leur pays aux sionistes diaboliques. Ces crevures sont Heureux chez eux et profitent de votre argent et vous, vous devenus des cas sociaux qui attendent les allocations d’aide sociales et vous finissez le mois en bouffant la Macarona votre nouille préférée!




    0



    0
      Kahina
      15 septembre 2016 - 20 h 30 min

      Les Libyens n’étaient pas d
      Les Libyens n’étaient pas d’accord, mais une poignée de traitres qui s’est permise de parler au nom du peuple Libyen. Le peuple Libyen était mis à la touche par l’équipe de Sarkozy et ses médias.




      0



      0
    VIVE L’ALGÉRIE!
    14 septembre 2016 - 22 h 42 min

    la photo montre bien le
    la photo montre bien le cynisme des barbus, il faudrait monter ça aux élèves dans les écoles , montrer qui est le traitre: le francophone patriote ou le barbu arabophone pervers hypocrite et cynique ! pourriture vous le paierez!




    0



    0
    mouatène
    14 septembre 2016 - 16 h 14 min

    à travers l’histoire, trois
    à travers l’histoire, trois armées ont été défaites en moins de 48 heures. ces armées supposées etre toutes puissantes, mais aux pièds d’argile et qui ont fuit devant l’ennemi, laissant leurs peuples subir les affres de l’occupation. ces fameuses « qache bakhta » sont, dans l’ordre : 1) la france en 1940, l’irak et ensuite la libye. et bien sur c’est parce qu’il y a eu des traitres qui ont facilité cela. quant à se raconter des bla bla bla, ça ne sert à rien. l’essentiel c’est les faits!!. et ils sont là!!.




    0



    0
    TheBraiN
    14 septembre 2016 - 14 h 45 min

    Rien que le début « analyse
    Rien que le début « analyse erronée des preuves » ?
    MDR
    Y avait-il des preuves et puis …l’arrogance British qui surgit « menaces sur les civils » !
    Mais vous êtes qui pour juger des menaces sur les civils ou les oiseaux en Libye ?
    Un rapport ridicule qui ne sert qu’à une cuisine interne chez sa majesté The Queen ..
    J’oubliais juste ce que tout le monde apparemment oublie !!
    200 000 morts et 3 millions de réfugiés !




    0



    0
    le citoyen
    14 septembre 2016 - 14 h 34 min

    Quelle image dégradante que
    Quelle image dégradante que cette photo ou on voit ce minus libyen insignifiant , avec le visage de la traîtrise, accroché aux bras de ses maîtres , telle une pute aux bras de ses proxénètes .
    Décidément , cette racaille ( traîtres ) gangrène les pays arabes .




    0



    0
    conquérants !
    14 septembre 2016 - 14 h 29 min

    au 16éme et 17éme siécle ,
    au 16éme et 17éme siécle , les anglais n’ont pas hésité à envahir l’Amérique ,
    donc la Libye ….ils vont certainement pas se gêner !
    pour les français ….c’est juste des opportunistes au cas où il y’aurait des restes à prendre …




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.