Hollande parle de «massacres de harkis» en Algérie

Hollande lors de la cérémonie en hommage aux harkis. D. R.

Le président français François Hollande suscite une vive polémique dans un contexte préélectoral en France. Dans un discours prononcé lors d’une cérémonie en hommage à ceux qui avaient combattu pour la France durant le XXe siècle, François Hollande parle de «massacres de harkis en Algérie». «Je reconnais les responsabilités des gouvernements français dans l’abandon des harkis, les massacres de ceux restés en Algérie et les conditions d’accueil inhumaines de ceux transférés en France», a affirmé le chef de l’Etat français, pour lequel «la France a manqué à sa promesse, elle a tourné le dos à des familles qui étaient pourtant françaises».

Le président Hollande exprime ainsi la reconnaissance de la France envers les harkis qui sont au nombre de 500 000. En parlant de massacres de harkis, le président Hollande faisait référence donc à des massacres qui auraient été commis par les Algériens à l’indépendance. François Hollande a donc franchi le pas après quatre années d’hésitation. Il faut souligner que le chef de l’Etat français s’était engagé en avril 2012, alors qu’il était en campagne pour la présidentielle, à reconnaître cette responsabilité au nom de la France.

La communauté de harkis en France est ainsi courtisée par les candidats aux primaires de la droite et de la gauche, car elle constitue un véritable gisement électoral. «Le drame des harkis est celui de toute la France (…) Une tache de sang indélébile reste sur notre drapeau», a lancé samedi Nicolas Sarkozy, lors d’un meeting électoral.

Après les accords d’Evian, le 18 mars 1962, une bonne partie des harkis ont été abandonnés en Algérie, selon l’avis des historiens. D’autres ont été accueillis en France. Pour certains, c’étaient des héros de la guerre. Pour d’autres des «sous-hommes». Mais leur nombre fait leur «force» en France, car avec leurs descendants, leur communauté est estimée à trois millions de personnes.

Hani Abdi

Comment (52)

    AMAR MOKHNACHE
    20 novembre 2016 - 19 h 13 min

    DANS TOUS LES PAYS DU MONDE
    DANS TOUS LES PAYS DU MONDE LA TRAHISON, la haute trahison puisqu on parle de pays a toujours ete sanctionnee par une cours martiale et il suffisait tout simplement de prouver cette trahison pour les pendre haut et court…. durant la guerre ces memes francais executaient sommairement les traitres francais sans etat d ame et si cette meme france qui garde encore intacts des souvenirs des traitres de vichy a tourne la page chez nous l’ histoire est differente puisqu ils ont choisi leurs patrons….les harkis sont des traitres adoptes par la france ressusciter leur histoire n est pas bien ni pour la france qui rechigne encore a les prendre en charge ni pour l algerie qui n en veut pas…




    0



    0
    mouatène
    28 septembre 2016 - 15 h 29 min

    les historiens français n’ont
    les historiens français n’ont pas cesser de s’égosiller pour expliquer au monde entier que les harkis sont les éléments d’une haraka. et bien NON !!!! ce mot « harki » a été inventé par les algériens pendant la guerre de libération et veut dire TRAITRE. les harkis en algérie c’étaient des inhumains, ils ont pris les armes contre leur pays, son peuple, et meme contre leurs propres familles (proches). ils ne faisaient pas de différence. harki veut dire traitre et non autre chose. et pour les français ils faut qu’ils sachent que les harki étaient en algérie comme les éléments de la milice en france lors de l’occupation allemande. quant au petit françois ou le hongrois charkozi ceux ne sont que les valets du CRIF.




    0



    0
    le citoyen
    28 septembre 2016 - 6 h 49 min

    Vae victis , malheur aux
    Vae victis , malheur aux vaincus . Dans toutes les guerres les vaincus et les traîtres paient la note de la guerre et cela depuis la nuit des temps .
    L’affaire des harkis ne nous regarde pas . C’est une affaire franco-francaise. Que les hommes politiques français se saisissent de cette affaire à chaque élection c’est leur affaire . Pour moi c’est un non événement.
    Par contre , n’ayant pas connu la guerre de liberation et natif de l’indépendance , ce qui m’importe c’est ce font les harkis de l’intérieur de l’algerie d’aujourd’hui .Parce que la on parle de l’avenir de 40 millions d’algeriens ….




    0



    0
    AIT MOHAND
    27 septembre 2016 - 20 h 52 min

    Le pòvre Holland (c’est bien
    Le pòvre Holland (c’est bien son nom…?) n’a pas vu TOUS LES MASSACRES COMMIS PAR LA FRANCE DE PUIS 1830 en Algérie CONTRE LE PEUPLE ALGERIEN…. Ce n’est plus un MAASSACRE que l’on devrait appeler mais… UN GENOCIDE YA DIN RABAK !!!!




    0



    0
      Ain El Berda
      28 septembre 2016 - 12 h 08 min

      YA WELD BLADI AIT MOHAND…JE
      YA WELD BLADI AIT MOHAND…JE SUIS PAS D ACCORD AVEC TOI YA WELD BLADI!..DEPUIS 1827 EXACTEMENT A CE JOURS, CE QUE CES GENS LA ONT FAIT C PAS DU MASSACRE..NON MONSIEUR…C PAS UN GENOCIDE…NON MONSIEUR.. C PLUS FORT QUE CA MONSIEUR.. C PLUS FIRT D INTENSITE MONSIEUR ET C A NOUS DE TROUVER CE NOUVEAU MOT QUI CARACTERISE CE QU ONT FAIT CETTE MAUDITE RACE DE GRENOUILLES. LE GENOCIDE C PEU IL FAUT TROUVER UN AUTRE MOT…TROUVE LE ET DIS NOUS YA WELD BLADI! UN JOURS NOUS RESOLVERONT CE PROBLEME FRANCAIS D UNE FACON OU D UNE AUTRE…CE PEUPLE VAILLANT, PATIENT COMME UN CHAT, ET FIERE ET ASTUCIEUX QUE NOUS SOMMES , NOUS LES VRAI ALGERIENS..TROUVERONT CETTE RESOLUTION POUR FINIR AVEC CETTE MAUDITE RACE DE GRENOUILLE ET A JAMAIS.
      VOILA MON AMI ET CE TEMPS EST PROCHE! SALAM DE AIN EL BERDA




      0



      0
        AIT MOHAND
        28 septembre 2016 - 13 h 18 min

        Mais en attendant de trouver
        Mais en attendant de trouver ce nouveau mot….. restons dans la sémantique usuelle du terme : GENOCIDE !!! Mais je suis tout à fait d’accord avec vous… ya AÏN SKHOUNA ! Je sais qu’il y a des études faites par des historiens et socio-ethnologues de l’époque (1830) qui avançaient le chiffre de la population Algérienne en 1830 qui s’élevait à : QUATRE MILLIONS SIX CENT MILLE – SEPT CENT MILLE d’habitants pour le nord seulement. Et ces mêmes scientifiques universitaires français (…) avançaient le chiffre de la population en 1879-80 à – tenez-vous bien : DEUX MILLIONS QUATRE CENT MILLE… soit le GENOCIDE de : DEUX MILLIONS TROIS CENT MILLE DE CHOUHADAS….. sans compter la population Algérienne génocidée méthodiquement de manière quasi-scientifique par la France coloniale pour la période allant de : 1880 à 1954 (au moins UN MILLION) sans compter la période allant de 1954 à 1962….UN MILLION CINQ CENT MILLE que tout le monde connait. CE QUI FAIT QUE L’ALGRIE ET LE PEUPLE ALGERIEN ONT PERDU PRES DE CINQ MILLIONS DE PERSONNES !!!!!!! Si ce n’est pas un GENOCIDE , c’est quoi , alors ? IL COMPRENDRE UNE CHOSE YA KHOUYA AIN EL BERDA. LA FRANCE COLONIALE EN ALGERIE A MENE UNE GUERRE D’EXTERMINATION TOTALE DU PEUPLE ALGERIEN…!!! Peut-Être que c’est le mot que vous recherchez : EXTERMINATION TOTALE…. ET DONC LA FRANCE EST PASSIBLE DE POURSUITE POUR CRIMES DE GUERRE, D’EXTERMINATION DE POPULATIONS ENTIERES ET DONC DE GENOCIDE HUMANITAIRE….Non ?




        0



        0
          ferial
          28 septembre 2016 - 15 h 07 min

          Voici un extrait du livre de
          Voici un extrait du livre de Robert Louzon ecrit en 1930 sur les massacres en Algerie:

          « On ravage, on brûle, on pille, on détruit les maisons et les arbres. Des combats : peu ou pas. » ( Région de Miliana, juin 1842)

          « … Entouré d’ un horizon de flammes et de fumées qui me rappellent un petit Palatinat en miniature, je pense à vous tous et je t’écris. Tu m’a laissé chez les Brazes, je les ai brûlés et dévastés. Me voici chez les Sindgad, même répétition en grand, c’est un vrai grenier d’abondance… Quelques-uns sont venus pour m’amener le cheval de soumission. Je l’ai refusé parce que je voulais une soumission générale, et j’ai commencé à brûler. » (Ouarsenis, Octobre 1842)

          « Le lendemain 4, je descendais à Haimda, je brûlais tout sur mon passage et détruisais ce beau village…Il était deux heures, le gouverneur (Bugeaud) était parti. Les feux qui brûlaient encore dans la montagne, m’indiquaient la marche de la colonne. » (Région de Miliana, février 1843.)

          « Des tas de cadavres pressés les uns contre les autres et morts gelés pendant la nuit ! C’était la malheureuse population des Beni-Naâsseur, c’étaient ceux dont je brûlais les villages, les gourbis et que je chassais devant moi. » (Région de Miliana, février 1843.)

          « Les beaux orangers que mon vandalisme va abattre !… je brûle aujourd’hui les propriétés et les villages de Ben-Salem et de Bel-Cassem-ou-Kassi. » (Région de Bougie, 2 octobre 1844.)

          « J’ai brûlé plus de dix villages magnifiques. » (Kabylie, 28 octobre 1844.) « II y avait encore des groupes nombreux d’ennemis sur les pitons, j’espérais un second combat. Ils ne sont pas descendus et j’ai commencé à couper de beaux vergers et à brûler de superbes villages sous les yeux de l’ennemi. » (Dahra, mars 1846.)

          « J’ai laissé sur mon passage un vaste incendie. Tous les villages, environ deux cents, ont été brûlés, tous les jardins saccagés, les oliviers coupés. » (Petite Kabylie, mai 1851.)

          https://bataillesocialiste.wordpress.com/documents-historiques/1930-cent-ans-de-capitalisme-en-algerie-louzon/




          0



          0
          Ain El Berda
          29 septembre 2016 - 13 h 14 min

          BRAVO AIT MOHAND! BRAVO!
          BRAVO AIT MOHAND! BRAVO! VOILA LE MOT EST TROUVE..ILS ONT ESSAYER DE NOUS EXTERMINER. BRAVO! ET ILS DOIVENT LE PAYER , AUSSI SIMPLE QUE CA. SALAM …CE QUE CES GENS LA ONT FAIT CHEZ NOUS , NE PEUT ETRE DECRIT OU ARTICULER…MAIS LE RESULTAT QU ILS VOULAIENT C L EXTERMINATION DE TOUT LES ALGERIENS ET ALGERIENNES…WE SHALL WIN , IT IS A MATTER OF TIME TILL PAYMENT DAY!
          ENCORE SALAM DU PAYS DES GLORIEUX




          0



          0
        ferial
        28 septembre 2016 - 15 h 02 min

        Vous avez entièrement raison
        Vous avez entièrement raison . Depuis 1830 il n’y a eu que des massacres occultes par les media aux ordres .
        Connaissez vous le livre de Robert Louzon sur les 100 années de massacres en Algerie, livre (80 pages) écrit en 1930 et dont on a eu connaissance que récemment.
        Je vous invite à le lire c’est EDIFIANT!!! Vous pouvez le lire en ligne lien ci-dessous:
        Le lien : https://bataillesocialiste.wordpress.com/documents-historiques/1930-cent-ans-de-capitalisme-en-algerie-louzon/




        0



        0
        Anonymous
        28 septembre 2016 - 19 h 12 min

        @ain el berda

        @ain el berda

        J aime l intensité de votre message….mon pere les appelle race de crapaud




        0



        0
    hadj02
    27 septembre 2016 - 12 h 38 min

    les guerres font des hommes
    les guerres font des hommes et des traitres. Tout dépend de quel côté on est.




    0



    0
    Farid1
    26 septembre 2016 - 18 h 54 min

    Aprés les élections, on
    Aprés les élections, on oublie tout..




    0



    0
    HANNIBAL
    26 septembre 2016 - 18 h 42 min

    je pense qu’après cette
    je pense qu’après cette affaire franco-française qui va ravir de joie Janette Bougrab et va lui donner une nouvelle passion dans l’ethnologie du harkisme qui sera sa nouvelle spécialité après sa piètre deception du charlisme auquel elle a voué un amour platonique dans la chair elle se reconvertira comme un caméléon elle et un ministre harki des anciens combattants
    de sa tribu de sous homme sans honneur et de laisser pour compte auront une valeur d’un jour pour un bulletin dans l’urne muette qui les as avilit pendant plus de 50 ans et comble de
    malheur ils ne seront jamais de souche tant qu’a la morve qu’ils trainent et les poursuit …..
    Encore un coup de Jarnac dans ce régime de malotrus ;qui marche a voile et a vapeur reve de revenir aux 30 glorieuses hélas la france est un crachat du sionisme avec le crif qui gouverne dans cette ripoublique de veaux qui vont les mener a l’abattoir .




    0



    0
    REPENTANCE !
    26 septembre 2016 - 18 h 12 min

    REPENTANCE ? REPENTANCE
    REPENTANCE ? REPENTANCE ?REPENTANCE ? REPENTANCE ?REPENTANCE ? REPENTANCE ?REPENTANCE ? REPENTANCE ?REPENTANCE ? REPENTANCE ?REPENTANCE ? REPENTANCE ?REPENTANCE ? REPENTANCE ?REPENTANCE ? REPENTANCE ?!!!!!!!!!




    0



    0
    Anonymous
    26 septembre 2016 - 12 h 34 min

    Il y a une semaine,une grande
    Il y a une semaine,une grande manifestation a ete organisee en Allemagne rassemblant les enfants et les petits enfants des criminels nazis,et les enfants et petits enfants des victimes et des rescapes juifs des camps de concentration nazis.Ce rassemblement bien organise et bien encadre submerge de drapeaux Israeliens,prit le chemin du camp de concentration nazi Auschwitz,Les descendants des criminels nazis ont demande pardon aux enfants et petits enfants des victimes des camps nazis a travers des discours de leur engagement total au cote d Israel…etc.Ils se considerent totalement innocents des actes et faits criminels de leurs parents et grands parents.
    Ce que je veux dire,c est de nous poser les 2 questions suivantes _Les enfants et petits enfants des traitres harkis,sont ils aussi coupables des actes et faits de leurs parents et grands parents…???? la reponse est non ils ne sont pas coupables
    _Faut il reconsiderer notre comportement face aux enfants et petits enfants des traitres harkis et penser a leur rehabilitation a la mere Patrie l Algerie..??? la reponse est OUI
    Je serais l un de ceux qui appuierait un rassemblement sincere des enfants et petits enfants des harkis pour une marche vers l Algerie avec plein de drapeaux Algeriens,pour exprimer leur appartenance a notre nation,et
    leur devouement a la mere Patrie et afin qu ils ne soient plus instrumentalises dans un pays qui n est pas le leur.Leurs parents et grands parents harkis creveront en France mais leurs enfants et petits enfants sont malgre tout des notres,je suis surset certain qu ils aimeront autant que nous ce pays,ce tres beau pays pour lequel 1,5 millions de chouhadas ont sacrifies leur vie pour que nous puissions vivre libre et independant.L Algerie a besoin de nous tous,l avenir nous appartient si nous saurons sauvegarder notre unite et notre independance.Vive l Algerie




    0



    0
      Flicage colonial ...
      26 septembre 2016 - 13 h 03 min

      Je suis pour s’ils font d
      Je suis pour s’ils font d’abord cette reconnaissance tant attendue ici. Celui qui se trompe de combat n’équivaut pas celui qui voit claire et juste. S’ils coupent les liens avec la France enfin pour reprendre le chemin de la loyauté envers la terre d’origine. Ensuite on avance et on passe par une période de ne plus se blesser. Il ne faut pas oublier la diaspora algérienne qui elle en bave. Pourquoi pas ? Peut-être que si on réussit cela, notre pays débloquera tous ces blocages et rayonnera. Seul Dieu sait. Ça vaut le coup d’y réfléchir si cela peut réparer nos blessures. Il faut juste que tous tire un trait sur la France, définitivement.




      0



      0
      sami
      26 septembre 2016 - 22 h 28 min

      Les Harkis ,c’est de la
      Les Harkis ,c’est de la responsabilité de la France coloniale.C’est elle qui les a poussés voire même contraints À trahir la révolution. Après l’indépendance,ils furent abandonnés À leur sort et ceux qui ont réussi À rejoindre la métropole,ils furent parqués dans des camps tels des pestiférés et aujourd’hui,les officiels français viennent À accuser l’Algérie.Les harkis c’est une création de la France ni plus ni moins.Et les enfants de harkis devraient s’en prendre à la france plutôt de nourrir une rancoeur envers l’Algérie.
      La loi de Bouteflika qui a amnistié des égorgeurs ne devrait-elle pas s’appliquer aussi aux enfants des harkis.Ce serait fermer le caquet aux hypocrites officiels français.




      0



      0
    Echiboukh
    26 septembre 2016 - 10 h 31 min

    La plus part des vrais
    La plus part des vrais « Harkis » – au sens d’indigènes français musulmans qui ne croyaient pas consciemment à l’objectif d’indépendance de l’Algérie porté par le FLN/ALN sont restés en Algérie et sont devenus, pour la plus part, des  » 19 Marsiens » et se sont intégrés dans les rouages vides du nouvel appareil de l’État Algérien naissant. Ils sont devenus nationalistes et se sont fabriqués des biographies honorables et attestées par des personnalités au passé irréprochables. Certains ont même fait prévaloir une participation comme des militant cachés du FLN….en mission chez l’ennemie dans les SAS et les harkas pour renseigner el khawa !!
    Les harkis massacrés après le cessez le feu surtout dans les villages et les bourgs ruraux étaient pour la plus part des pauvres bougres qui ont porté le treillis pour une gamelle de soupe chaude..ou pour se venger d’humiliations subies de la part de cousins,beaux parents, voisins à cause de rivalités familiales ou tribales et dans, de rares cas, pour des divergences politiques( MNA/FLN) .
    Ce que dit Hollande ou les représentants des Harkis ( d’ailleurs le maintien de ce terme est en soi une discrimination pour ceux qui ont pris les armes pour défendre le drapeau français contre leurs frères) sur leur sort passé ou futur est une affaire de politique intérieure française.
    Pour les patriotes algériens, la vigilance doit s’exercer contre ceux qui tentent de créer les conditions pour aggraver la dépendance à la France afin que l’Algérie redevienne un État sous tutelle, une néo-colonie dont les décisions stratégiques se prendront ouvertement à L’Élysée ou dans une de ses dépendances (Quai d’Orsey, les Invalides, etc.) ou à St Raphaël ( résidence de l’ambassade de France à Alger).




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    26 septembre 2016 - 10 h 22 min

    LES TRAITRES QU ILS SOIENT
    LES TRAITRES QU ILS SOIENT HARKIS OU DE VICHY C EST UN PEU KIF KIF !!! POURQUOI OUBLIE T ON VICHY POUR SE CONSACRER SUR UNE CATEGORIE QUI A BIEN CHOISI SON CAMP ? C EST DES MERCENAIRES ILS ONT ETE PAYES …MAIS D ICI A CE QUE L ON ADOPTE DES TRAITRES A LEUR NATIONS ET PAR QUI PAR LEURS COLLEGUES DE VICHY!!!!




    0



    0
    Tiyanari
    26 septembre 2016 - 10 h 14 min

    Avant de parler de l
    Avant de parler de l’ahistoire des harkis, commençons par parler de la guerre d’Algérie. Comment voulez-vous dialoguer avec les dirigeants français de tous bords quand jusqu’à aujourd’hui ils n’ont pas reconnu la guerre d’Algérie. Car c’est bien une geuerre que la France a mené en Algérie. Ils parlent de cette tragédie comme : »Evénements d’Algérie  » Ils ne prononcent jamais le Mot « guerre » et ils savent pourquoi.
    Par contre ils sont forts pour reconnaitre le génocide arménien et par corollaire la tragédie « Harkie » comme ils disent.
    Hollande, c’est une girouette qui mange à tous les rateaux… La pêche aux moules , c’est son vrai métier.
    Le génocide algérien est écrit dans l’histoire et un jour il faudra bien que la France passe à la caisse tôt ou tard.




    0



    0
    TheBraiN
    26 septembre 2016 - 8 h 20 min

    500 000 Harkis ?

    500 000 Harkis ?
    Ça fait combien d’électeurs sachant que la majorité écrasante de ces …. sont incapables de se déplacer vers un bureau de vote ????
    En tout cas , surement moins que les électeurs « Algériens non harkis » de France !!!
    C’est tout sauf électoral , c’est idéologique et tout cela dans l' »union sacrée » gauche-droite » , une unions sacrée qui se déclare généralement en cas de ….guerre !
    Cet acte peut donc être interprété comme une déclaration de guerre !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.