Dialogue des cultures et des civilisations à Marseille : Mohamed Aïssa invité

Mohamed Aïssa et Bernard Cazeneuve. D. R.

L’Union des universitaires algériens et franco-algériens (Ufac) récidive cette année dans sa démarche consistant à provoquer le débat difficile sur des questions de géopolitique qui touchent aux intérêts des deux rives de la Méditerranée. Samedi prochain, pour sa quatrième édition intitulée «Méditerranée, lien entre les peuples ou mur d’apartheid», la conférence, qui permettra à des intervenants qui partagent la notoriété mais aux sensibilités si diverses, s’annonce fort instructive : Ali Haroun, avocat, ancien ministre et moudjahid de la Wilaya VII historique, ancien membre du HCE, viendra en invité d’honneur ; le Dr Azouz Begag, ancien ministre français issu de l’immigration ; Edwy Plenel, directeur de Mediapart ; le père Christophe Roucou, professeur à l’Institut catholique de la Méditerranée (ICM) ; le Dr Ghaleb Bencheikh, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix ; le Dr Chems-Eddine Chitour, professeur émérite à l’Ecole polytechnique d’Alger ; le Dr Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) ; l’ancien député et président de France-El-Djazaïr, Bernard Deschamps, et Mohamed Boudjellaba, élu à la mairie de Givors, sont à l’affiche qui circule déjà sur les réseaux sociaux et qui a été placardée sur les murs du centre-ville de Marseille.

Un panel de conférenciers qui pourrait être honoré de la présence d’un autre ministre algérien, en exercice celui-là, à savoir Mohamed Aïssa en charge des Affaires religieuses et des Wafks. «La présence de ministre algérien réputé pour sa vision éclairée de la place de l’islam dans la société et ses prises de position en faveur de la tolérance interreligieuse et contre l’obscurantisme, sera plus que précieuse pour notre débat», déclarent en chœur des membres mobilisés de l’Ufac regroupés autour de l’infatigable Dr Abdelkader Haddouche, député de l’immigration et président de l’Union des universitaires franco-algériens.

Dans un contexte tendu, à la veille de l’anniversaire de l’attentat du Bataclan et en pleine primaire de la droite française de plus en plus populiste, voire xénophobe face à la tragédie des migrants, l’initiative louable du Dialogue des cultures et des civilisations vient à point nommé pour démonter les thèses mensongères qui voudraient falsifier l’histoire ancienne et contemporaine du Bassin méditerranéen.

Nous y reviendrons.

Akli Tira

Comment (11)

    Aziz le chéllalien
    9 novembre 2016 - 11 h 47 min

    Le dialogue des sourds …oui!
    Le dialogue des sourds …oui! Parce que chacun des antagonistes ira jusqu’au bout de ses ‎‎‎convictions à argumenter sur la pureté de sa religion en imputant des dérives qu’elle génère à ‎‎son incompréhension par d’autres. Il vaut mieux de trouver un terrain qui rassemble tout le ‎monde sur la base de la citoyenneté et rien d’autres




    0



    0
    karimdjazairi
    8 novembre 2016 - 18 h 57 min

    Dialogue entre civilisations
    Dialogue entre civilisations contre choc des civilisations voulu par les sionistes qui planifient le terrorisme dit « islamiste » pour dresser chrétiens et musulmans, est une chose louable.

    Mais encore faut il que les medias en France donnent à cet événement toute la dimension qu il mérite, mais hélas j en doute, quand on sait qui tient les medias dans ce pays, il n y a rien de surprenant…




    0



    0
    benchikh
    8 novembre 2016 - 15 h 52 min

    Dialogué avec des gens qui
    Dialogué avec des gens qui connaissent l’Islam mieux que nous??? à quoi ça va aboutir =à un couteau dans le dos!!!!




    0



    0
    Erracham
    8 novembre 2016 - 13 h 36 min

    Toutes les conférences que l
    Toutes les conférences que l’on voudra bien tenir autour de ce thème auront très peu d’influence sur le Français lambda. Il a été tellement matraqué par une propagande anti-musulmane depuis la défaite des Arabes à Poitiers que son racisme a fini par s’incruster dans ses gènes. Comment expliquer que dans certaines contrées de France, alors qu’on n’a pas vu d’étranger depuis la 2ème Guerre Mondiale, on vote majoritairement FN? Pire, Mr. Dupont de Paris n’aime ni les Marseillais, ni les Corses, ni les Bretons, ni….. ., ni…, ni ceux d’un autre arrondissement que le sien. Son cas relève de la psychiatrie, n’est-ce-pas? Que dire de ces transfuges d’un autre pays, genre Valls, Sarko, Estrosi, Copé qui s’égosillent en chantant la Marseillaise plus fort que les autres? Leur venin finira par les emporter.




    0



    0
      Hurrr
      8 novembre 2016 - 21 h 38 min

      Remettons les pendules à l
      Remettons les pendules à l’heure !
      Les Arabe n’ont jamais été battu à poiitiers en 732 ( en faites c’étaient des Maures ) ils sont venus au secours des Aquitains pour les aider contre les francs il y a eu des escarmouches à Châtellerault leurs chef Abderhmane2 fut blesse arrivée à Tours ils ont fait demi-tour leurs chefs sa blessure s’est aggravé ,ils ne pouvaient se permettre de l’enterrer dans un environnement étranger à l’islam.




      0



      0
        Erracham
        8 novembre 2016 - 22 h 51 min

        Merci pour les précisions!
        Merci pour les précisions! Toutefois, le point que je voulais faire ressortir était que les Français subissent un matraquage médiatique pour leur faire croire que comme jadis, la France est attaquée par les arabo-islamistes, ce qui renforce leur sentiments anti-musulman. Je n’ai jamais eu la prétention d’enseigner l’histoire de France.




        0



        0
    Mohamed El Maadi
    8 novembre 2016 - 13 h 29 min

    Le dialogue est toujours
    Le dialogue est toujours constructif et doit etre renforcé. Mais il y a un hic car si derrière des forces connues tire les ficelles de la division a quoi bon ! Il faut denoncer ceux qui seme le division et entretiennent la haines des communautes .Nous les connaissons parfaitement mais bizzarement personne en parle.

    Qui est derrière l’islamophobie en France et qui a intérêt que les communautés religieuse se dechirent ? Ne pas y repondre c’est assurement l’echec au bout du dialogue .




    0



    0
    patouch
    8 novembre 2016 - 12 h 41 min

    La definition de l’enfer
    La definition de l’enfer selon l’écrivain suédois Henning Mankell: » Cést un endroit où les anglais seraient chargés de la cuisine, les francais de la politique et les suédois des programmes de divertissement à la télévison. »
    Et si khouna de ……!




    0



    0
      Zawali
      8 novembre 2016 - 20 h 20 min

      Si khouna de brosse
      Si khouna de brosse métallique « CHITTA « 




      0



      0
    Bekaddour Mohammed
    8 novembre 2016 - 12 h 33 min

    Additif

    Additif
    La notoriété et sa conséquence chez LEZ NULS : Monopole ! Psychanalyse : C’est à moi qu’appartient la révolution. C’est à moi qu’appartient le mot dialogue, il a été conçu pour moi. C’est à moi que revient le dessert, à moi l’alpha et l’oméga, la culture et la civilisation m’appartiennent, l’Islam m’appartient, je suis si fort que Dieu est à Moi, moi Seul… ILS ont tous cet esprit, ILS vont manger en s’entre mangeant, bon appétit ! Je suis Un Vieux de La Vieille, vous ne me la ferez plus, mais je vous dis : Bon appétit, vos cervelles sont un menu de luxe, l’agneau vous jalouse, si bien qu’il parle comme vous, quelle jalousie !




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    8 novembre 2016 - 12 h 24 min

    Je m’excuse, cher Akli Tira,
    Je m’excuse, cher Akli Tira, j’ajouterai à votre article une nuance sur tous les invités, vous écrivez que « Ils partagent la notoriété », d’accord évidemment, mais selon mon expérience ils font partie de la planète sourde à tout appel, ils sont donc des sourds, et leur dialogue, vous nous le direz, aura été un dialogue de sourds, on dirait des affamés, ventre vide n’a pas d’oreille, dit l’adage, vous nous aiderez en créant l’adage complémentaire sur les coeurs vides, car je n’en doute pas, ils ont des cerveaux pleins, et des ventres pleins, normal : la notoriété…Heureusement que Dieu a établi un garde-fou : Le Destin, sinon ils partagent aussi La Folie !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.