Prime de fin de mandat : les députés toucheront la moitié

Les députés ont finalement coupé la poire en deux. New Press

Les députés ont finalement coupé la poire en deux. La proposition de la réduction de 50% de la prime de fin de mandat est passée devant celle de la suppression pure et simple de cette prime qui fait polémique. Après les «délibérations» de la Commission des finances et du budget, le bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) a validé cette «décision».

Les députés de la septième législature dont le mandat expire en mai prochain toucheront donc une prime de 1,2 million de dinars au lieu de 2,4 millions de dinars. La réduction de moitié de cette prime intervient après une forte polémique, notamment sur les réseaux sociaux sur l’indécence des parlementaires qui votent des lois de l’austérité et qui conservent tous les privilèges de leurs postes.

A l’APN, les députés de l’opposition ont appelé carrément à la suppression de cette prime pour les députés mais aussi des primes du même genre que touchent tous les hauts cadres de l’Etat. Pour eux, tous les responsables du pays, à tous les niveaux, doivent donner l’exemple en renonçant à leurs «immenses» privilèges dans ce contexte de crise économique. Cela avant de demander au citoyen lambda de faire des sacrifices.

Les ministres et autres hauts fonctionnaires de l’Etat vont-ils emboîter le pas aux députés ? Les sénateurs feront-ils la même chose ? Aussi les députés, qui tiennent à la moitié de cette prime, vont-ils réduire les «taxes» prévues dans le projet de loi de finances ? Vont-ils défendre l’intérêt de la majeure partie des citoyens lors du vote de ce projet de loi de finances demain ? Pas sûr. Car le FLN, qui détient la majorité à l’APN, a déjà annoncé la couleur dans un communiqué du bureau politique demandant à ses députés de voter haut la main ce projet de loi de finances dans «l’intérêt suprême du pays».

Sonia Baker

Comment (15)

    rachid Hdey
    22 novembre 2016 - 14 h 47 min

    rien ne va les empêcher de
    rien ne va les empêcher de remplir leur CHKARA d’une autre manière, car ils se sont habitués a encaisser ces sommes faramineuses, et donc ils feront tout pour garder leurs habitudes économiques… franchement, ils méritent tous être dans la rue, car je suis sûre que le 95% des ses suceures de sang, y bossent pour l’argent…




    0



    0
    elmanefi
    22 novembre 2016 - 13 h 51 min

    En Algérie , on ne devient
    En Algérie , on ne devient pas deputes pour l’amour de son pays où de sa patrie mais plustôt pour l’amour des affaires et du business !

    Dans ces canditions, c’est normal que ses derniers se battent comme des chiffonniers pour avoir des primes et faire plus d’argent pendant et après leur mandat de magouilleurs !

    Chacun pour soit et les moutons seront bien gardés !




    0



    0
    AUTOGHOUL
    22 novembre 2016 - 11 h 57 min

    une grande majorité de
    une grande majorité de députés surtout FLN-RND n’ont pas besoins de cette prime;avec récolté chez nos pauvres citoyens ils ont de quoi vivre pour cent ans;pauvre nation dirigé par des corrompus




    0



    0
    T'ZAGATE
    22 novembre 2016 - 10 h 54 min

    Voici pour information un
    Voici pour information un petit aperçu de ce que nous coûte l’APN et les députés dont le seul travail très, très pénible qu’ils font, est de lever la main lors des séances. Et encore, paraît-il quand un député est fatigué ou dégouté, il demande à son voisin d’à côté de bien vouloir lever la deuxième main à sa place. Les vautours ne prennent finalement que la moitié de la prime de fin de mandat, mais il y a beaucoup de « soupes » en amont. Voici donc le détail du budget PUBLIABLE de cette « auguste » assemblée que j’ai récolté à partir de la presse algérienne. Le budget non publiable, on le connaîtra « elyoum el kiyamaa » !:

    ……: « L’Assemblée populaire nationale (APN) ne sera pas touchée par l’austérité que le gouvernement impose aux Algériens pour faire face à la crise économique. En 2017, le budget de fonctionnement de la chambre basse du Parlement sera de 6,6 milliards de dinars. Ce budget était de 6,68 milliards de dinars en 2016, soit une petite insignifiante de – 0,26%.
    Dans ce budget 3,8 milliards de dinars seront consacrés aux députés eux-mêmes en personne : Il s’agit notamment de l’indemnité principale (indemnité mensuelle) qui est à 1,9 milliards de dinars, l’indemnité spéciale réservée aux députés de la communauté algérienne à l’étranger qui est à 87 millions de dinars et l’indemnité complémentaire spéciale à ces mêmes députés qui est à plus de 4 millions de dinars. Il s’agit également de l’indemnité d’utilisation de la voiture personnelle qui s’élève à 44 millions de dinars et l’indemnité forfaitaire de l’utilisation du téléphone qui est à plus de 29 millions de dinars. Les dépenses en matière de transport et de déplacement sont estimées à 122 millions de dinars.
    En 2017, les salaires des employés de la chambre basse du Parlement représenteront 460 millions de dinars. Mais ces fonctionnaires continueront à bénéficier de plusieurs indemnités et primes qui représentent un peu plus d’un milliard de dinars. On peut citer notamment la prime dite de « souveraineté » qui est fixée à 270 millions de dinars ou la prime globale spéciale qui représente 138 millions de dinars.
    Dans la chapitre consacré aux moyens de fonctionnement figure notamment le budget prévu pour l’activité internationale qui est de 220 millions de dinars, les dépenses de mission et de logement qui sont à 140 millions de dinars, le budget du restaurant et de la cafétéria qui atteindra 106 millions de dinars et celui consacré à l’habillement est à dix millions de dinars.
    Dans ce même chapitre figure également les dépenses consacrées au parc automobile de l’APN. Si celle-ci ne prévoit pas d’acquérir de nouveaux véhicules, elle consacrera 16 millions de dinars pour le carburant et quarante millions de dinars pour la maintenance et la réparation. »

    NB : Il y a à boire et à manger dans ce budget publiable et ce sans que quiconque, aussi prophète soit-il, ne puisse contrôler ou vérifier l’exécution de ce budget. Ceux qui ont le temps peuvent faire l’addition de toutes ces sommes et les diviser par le nombre de députés et vous trouverez le revenu moyen par député. Mais, je ne vous encourage pas à le faire, vous risquez de tomber en syncope !




    0



    0
    TheBraiN
    22 novembre 2016 - 10 h 19 min

    Compatissons tous avec les
    Compatissons tous avec les fakakirs de l’APN !!




    0



    0
    muhand
    22 novembre 2016 - 9 h 41 min

    Voilà des députés qui votent
    Voilà des députés qui votent des lois. Méritent ‘ ils l’accent pour les désigner ? C’est juste honteux que l’austérité est au peuple et que eux se gavent se goinfrent et ignorent le peuple qu’ils représentent dans cette chambre basse. (…)




    0



    0
    Anonymous
    22 novembre 2016 - 8 h 39 min

    vive Marine, on va les
    vive Marine, on va les chasser!




    0



    0
    nectar
    22 novembre 2016 - 8 h 21 min

    On se plaint du colonialisme
    On se plaint du colonialisme français, finalement il n’ y a pas de pire que celui que nous vivons actuellement, avec ceux qui se disent héritiers de nos martyrs.. (…) avec de salaires indécents, comparés au salaire minimum de 18 000 DA, vous trouvez le moyen de demander une prime de départ..calculée sur le rendement de chayatines  » lever la main »..Honte à vous et à ceux qui acceptent de vous payer…




    0



    0
    nouari019
    22 novembre 2016 - 7 h 38 min

    faut il en rire ou en pleuré
    faut il en rire ou en pleuré !!! république bananière gouvernés par des hyènes sanguinaires no limite ,mon pauvre pays tu ne mérite pas cet malédiction…




    0



    0
    sdf
    22 novembre 2016 - 6 h 54 min

    ce ne sont pas des députés,
    ce ne sont pas des députés, ce sont des affairistes.rabi rallass




    0



    0
    el wazir
    22 novembre 2016 - 6 h 19 min

    lorsque les salaires des
    lorsque les salaires des députés ont été multipliés par dix d’un seul coup, c’il ne l’avaient pas réclamé, c’était de la pure corruption que les députés ont allègrement savouré, depuis une âme de détrousseur de cadavre les a habité a jamais. Quand au montant de la prime improvisée et exigée par les représentants du parti FLN, l’objectif est atteint ils vont la toucher sans état d’âme, ces affamés tombé sur du macroude, ils mangent jusqu’à atteindre l’extase; qu’ils mangent du poison ou du venin dans tous les cas c’est ce qui attend les criminels dans l’au delà




    0



    0
    Le Tlemcenien
    22 novembre 2016 - 5 h 47 min

    les dé-petits donnent bien l
    les dé-petits donnent bien l exemple de charognards qu ils sont, en effet tel des hyenes ils ne lachent pas prise meme s ils savent que la proie est mourante.




    0



    0
    ça vole trés bas !
    22 novembre 2016 - 5 h 18 min

    objectif atteint : :

    objectif atteint : :
    le vrai but était en faite d’atteindre 1 million ….et donc ils ont visé sur 2 puis accépté juste la moitié , msakéne ( les pauvres ) ? ils me crévent le coeur ….
    oui ….mais , et nous le peuple , …..bof ……on peut attendre la fin du monde !




    0



    0
    HOCINE
    21 novembre 2016 - 23 h 42 min

    ATTENTION c’est pour nous
    ATTENTION c’est pour nous abrutir
    Gardez tout l’argent du peuple, gaver vous à en mourir mais souvenez vous que tout à une fin et vous payerez bande d’incultes
    cherche dispersement une autre patrie, on a marre




    0



    0
    1962, les Muppet Show
    21 novembre 2016 - 23 h 09 min

    Les pauvres « dipitis
    Les pauvres « dipitis (hachakoum) » vont crever de faim et tomber dans la misère avec cette minable indemnité




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.